02/08/2017

Les soeurs Fox. Tome 1/2

Esprits, êtes vous là ?

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.Scénario : Philippe Charlot
Dessin : Grégory Charlet
Éditeur : Grand Angle
48 pages
Date de sortie : 31/05/2017
Genre : biopic, historique, ésotérisme

 

 

Présentation de l'éditeur

Un jour, deux sœurs ont fait tourner les tables… 

 

Une nuit de 1848, dans une petite ferme réputée hantée de Hydesville, Margaret et Kate, les filles du pasteur Fox, établissent un contact avec un supposé « esprit ». Vite colportés, les « évènements de Hydesville » donnent naissance à un véritable phénomène de société. L’engouement pour le surnaturel atteint son comble aux États-Unis : d’innombrables médiums, trois millions d’adeptes, parmi lesquels Victor Hugo, James Fennimore, Cooper et Arthur Conan Doyle, ainsi que de nombreux savants et intellectuels.

Le spiritisme moderne est né.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

Mon avis

Pour les adeptes d'ésotérisme, le nom de Maggie et Kate Fox ne doit pas être inconnu. Ces deux soeurs américaines ont créé le spiritisme moderne en intriguant le monde entier. Supercherie ? Réalité ? Et si c'était un peu des deux ?

 

Cet ouvrage joue habillement sur les incertitudes qui règnent autour des dons conférés aux demoiselles. Ayant pourtant avoué avoir dupé le monde, certains éléments troublants laissent à penser que tout n'était pas qu'un jeu pour elles.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

C'est dans cette optique que « les soeurs Fox – Esprits êtes vous là ? » que nous suivons le début de cette aventure mystique dans une maison réputée hantée. Les Fox viennent de s'y installer. Les murs grincent, craquent... ce qui rend la mère de famille nerveuse. Tant et si bien que la plus jeune soeur, Kate,  ne peut s'empêcher de lui jouer des tours, prétextant qu'un esprit en est la cause. De fil en aiguille, les faits deviennent célèbres et des gens viennent de toutes les régions pour converser avec l'au-delà pour le plus grand bonheur de la famille Fox, le plaisir de Kate et certaines inquiétudes de Maggie.

 

Une bande dessinée aux couleurs assez ternes et glauques, avec un manque de détails... ne fusse que dans les décors quasi inexistant. Les traits sont simples et pourtant suffisamment éloquents. Ce qui rend finalement le graphisme agréable à regarder, mettant davantage en avant les textes et l'histoire en elle-même. Des personnages dont les mises en scènes brèves suffisent à comprendre leur personnalité, parfois même leurs pensées. Notamment Maggie dont l'expression du visage et les postures expliquent, sans le moindre mot, combien cette histoire la dépasse.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

 

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

 

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

En bonne amatrice d'histoire, de biopic et d'ésotérisme : je suis curieuse de lire le second, et dernier volet de ce diptyque afin de voir jusqu'où le respect du mystère persiste. Jusqu'où la foi en un au-delà peut aller, de même que le scepticisme.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

ShayHlyn.

19/05/2017

Sa Majesté le chat (histoire complète)

 

Sa majesté le chat, histoire complète, Akihiro Kimura, Doki Doki, Biopic, jeunesse, animaux, chat.Sa majesté le chat, histoire complète, Akihiro Kimura, Doki Doki, Biopic, jeunesse, animaux, chat.Scénario : KIMURA Akihiro
Dessin :  KIMURA Akihiro
Éditeur : Doki Doki
144
pages couleurs
Date de sortie : 5 avril 2017
Genre : jeunesse, biopic, animaux, chat

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

À la maison... le roi, c'est le chat ! 

Chez Akihiro Kimura, auteur de manga, on comprend vite qui commande : ce sont ses chats ! Depuis ce jour où il a ramené chez lui un premier petit chaton tout mignon, les félins règnent sur son foyer ! Ils l'empêchent de travailler, n'en font qu'à leur tête, se battent pour un rien…  Ce sont eux les maîtres, et lui ne semble être là que pour les servir ! Découvrez le quotidien de cinq maîtres chats et de leurs dévoués serviteurs humains… Une vie avec ses joies et ses peines, et surtout pleine d’amour, de gaffes et de ronrons qui feront vibrer le cœur des amoureux des chats.

Sa majesté le chat, histoire complète, Akihiro Kimura, Doki Doki, Biopic, jeunesse, animaux, chat.



Mon avis :

Les mangas qui ont pour héros des chats sont légions.

Je suis d'ailleurs sûre qu'à la simple évocation du mot « chat » vous pensez inévitablement à Chi qui sans conteste la plus célèbre minette au pays du soleil levant. Dès lors, j'applaudis l'initiative de Akihiro Kimura de se contenter d'un one shot. Pourquoi ? Parce que sinon, ça finirait inévitablement par se ressembler alors qu'il s'agit d'une biopic « véridique ». Et petit bonus non négligeable pour un manga : c'est en couleur ! Ce n'est certes pas le seul, Chi précédemment citée l'est également, mais ça rend encore l'histoire plus attachante.

J'en ai presque eu envie d'aller dans un bar à chats pour faire plein de papouilles à tous les chats... mais perso, je dois faire 100 bornes pour accéder au bar à chats le plus proche.

Comme le témoignage d'un humain qui parle de ses maîtres les chats. Comme je pourrais vous faire un roman sur mes furets ou d'autres qui pourraient vous parler du matin au soir de leurs chiens. Dès lors : c'est mignon ! D'autant que Akihiro Kimura a joué la carte du « chibi » soit la version enfantine des personnages, même des chats. Parce que 18 ans les matous ! (Je veux le secret de longévité de ce mangaka ! Quasi tous ses chats ont approché la vingtaine!)

C'est ainsi que nous découvrons, avec amusement, la vie de ce couple et de ces chats trouvés le plus souvent dans la rue. Comment on peut vite devenir « esclave » consentant de ces petites boules de poils et que, malgré les bêtises : on les aime et on ferait tout pour leur bien être !

Sa majesté le chat, histoire complète, Akihiro Kimura, Doki Doki, Biopic, jeunesse, animaux, chat.

Je ne peux donc QUE recommander ce manga à tous les amoureux des animaux qui, comme Akihiro et sa compagne, sont prêts à tout pour leurs animaux. Même à braver les interdits (à savoir sauver un animal et le garder chez soi alors que c'est interdit dans l'immeuble) ou finir recroquevillé dans son lit car Sasuke, Kurumi, Kohaku, Arashi ou encore Sango – les chats de la maisonnée – ont décidé que le lit leur appartenait ! De même pour un peu tout le mobilier d'ailleurs... je suis sûre que tout ça parle à beaucoup de monde.

 

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Sa majesté le chat, histoire complète, Akihiro Kimura, Doki Doki, Biopic, jeunesse, animaux, chat.

Allez : bonne lecture et surtout bon amusement.

ShayHlyn

08/01/2016

Muhammad Ali

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015Scénario : Sybille Titeux de la Croix
Dessin : Amazing Ameziane
Éditeur : Le Lombard
119 pages
sortie : septembre 2015
 genre : biographie

 

 

 

 

"La boxe, ce n'était rien. Cela n'était pas du tout important. La boxe, c'était juste pour me présenter au monde."

 

 

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015Présentation de l'éditeur

Cassius Clay est un gamin qui s'élance dans la boxe presque par hasard suite au vol de son vélo. Son talent pour ce sport se révèlera aux grands jours lorsqu'il décroche la médaille d'Or aux JO. Devenu alors professionnel puis champion du monde des poids lourds, Clay, devenu Muhammad Ali, n'entendait pas encaisser sans rendre les coups. Militant de la cause noire, contemporain de Martin Luther King et proche de Malcolm X, Ali est devenu une véritable icône du XXème siècle.

 

 

  

Mon avis

De Cassius Clay à Muhammad Ali, la vie de ce personnage iconique du sport mais aussi de l'engagement pour les droits des Afro-américains nous est racontée avec force détails.

Né en 1942 dans une famille modeste, Cassius Clay grandit dans une Amérique encore très ségrégationniste. Très jeune, il sera marqué pour toujours par les discriminations et le racisme ordinaire et extrême que subissent les Afro-américains. La destinée de ce timide adolescent de 12 ans, qui avait peur de sortir du ghetto où il vivait, est tout simplement exceptionnelle et dépasse les frontières du sport et de la boxe en particulier. Converti à l'Islam, Cassius Clay devient Muhammad Ali et s'engage à fond pour la lutte contre les inégalités et les droits civiques des noirs. Il deviendra membre de la controversée Nation of Islam, organisation politico-religieuse aux relents sectaires, où il rencontrera Malcolm X avec qui il se liera d'amitié avant que ce dernier ne quitte l'organisation.

 

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015

 

Il croisera la route de Martin Luther King, de Mandela, sera reçu par tous les Présidents des USA jusqu'à Obama (sauf Bush senior), mais aussi celle de personnages moins recommandables comme Mobutu et l'incontournable Don King. Que ce soit dans la boxe ou en politique, son engagement est toujours total, sans reniements, sans compromissions. Ainsi, objecteur de conscience en 1966, il préférera le séjour en prison à l'enrôlement dans l'US army pour la guerre du Vietnam. Non pas pour fuir la guerre, mais bien par conviction politique. Il en perdra sa licence de boxe et son titre de champion du monde.

 

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015

 

Mais la boxe est ancrée en lui aussi profondément que ses idées et il ne cessera de se battre sur les rings du sport et de la politique. Ses plus grands combats sont ici relatés dans le détail. Des provocations d'avant combat jusqu'aux déroulés du match, on les suit comme si on y était. La narration se transforme alors quasiment en commentaire sportif et, associée au dessin hyper expressif d' Amazing Ameziane (Bag men, Légal) on se retrouve complètement immergés dans la moiteur du ring, ressentant presque les coups portés.

Sonny Liston, George Foreman, Floyd Patterson... Sa rage de vaincre associée à sa technique très personnelle lui a permis de battre les plus grands champions de l'époque. Mais le plus grand de tous fut Joe Frazier, dont il finira par reconnaitre le talent après son combat le plus dur à Manille.

 

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015

 

Sybille Titeux de la Croix nous propose une biographie sans complaisance de ce personnage hors du commun. Elle n'hésite pas à égratigner le mythe et révéler une face un peu moins reluisante de l'icône. Un Muhammad Ali à l'ego surdimensionné, d'une arrogance extrême voire haineuse à l'encontre de ses adversaires (Joe Frazier ne se remettra jamais de cette violence verbale et des nombreuses humiliations lancées par Ali) et s'affichant dans un mouvement politico-religieux sectaire.

Ce documentaire très bavard, où presque tout est raconté en voix off, fourmille de détails mis en scène de manière très dynamique par Amazing Ameziane. La diversité des techniques employées selon les évènements racontés et l'utilisation intelligente des effets spéciaux donnent à cet album une identité graphique à part et une envergure digne du champion dont il est question. Les mises en images des combats contre Liston, Foreman et Frazier sont d'une intensité, d'une force et d'une beauté incroyables.

 

muhammad ali,titeux de la croix,amazing améziane,le lombard,biographie,biopic,boxe,mohammed ali,cassius clay,malcolm x,droits civiques,racisme,810,092015

 

Pas besoin d'être un fan de boxe pour apprécier ce documentaire. Ce bel album s'adresse à tous les curieux amateurs d'Histoire et des personnalités hors normes qui la font.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

 

Pour en savoir plus sur l'album : http://www.lelombard.com/ali/index.html

A lire également à propos de la lutte pour les droits civiques : Wake up America Tome 1 et Tome 2

09/10/2015

Le roman de Boddah

Kurt cov.jpgKurt pla.jpg

Comment j’ai tué Kurt Cobain

Scénario et dessin : Nicolas Otero

Editions Glénat

Collection 1000 feuilles

Date de parution : 23 septembre 2015

152 pages – cartonné

 

Roman graphique – biopic

 

Présentation de l’éditeur :

Génie tourmenté et leader du groupe Nirvana, Kurt Cobain est probablement l’une des personnalités musicales les plus influentes de la fin du XXe siècle. Boddah l’a bien connu. C’était son meilleur ami... Du coup de foudre entre Kurt et Courtney Love à leurs pires engueulades ; de la découverte de l’héroïne aux cures de désintox ; des tournées triomphales au célèbre live intimiste de l’émission MTV unplugged, Boddah a tout vu, tout entendu. Au cœur des amplis et des guitares cassées, il a été le témoin privilégié d’une vie hors du commun et fulgurante faite de musique, de dope et d’amour fou.

Mêlant scènes réelles et imaginaires, conversations authentiques et dialogues inventés, Nicolas Otéro adapte Le roman de Boddah d’Héloïse Guay de Belissen et retrace le parcours hors du commun de Kurt Cobain, chanteur de Nirvana et icône de toute une génération.

 

Kurt 1.jpg

Mon avis :

Cette adaptation en bande-dessinée d’un roman culte pour les admirateurs de Kurt Cobain et Nirvana ne devrait pas laisser ces derniers indifférents. En 34 chapitres, Nicolas Otero a redécoupé cette histoire en un scénario intéressant. Il arrive à plonger le lecteur dans l’univers intime et créatif de Kurt Cobain tout en préservant le côté mythique de sa personnalité. Il nous livre le sens  cachés d’anecdotes méconnues ou étranges comme ce passage inattendu de Nirvana  à l’émission Nulle part ailleurs. Les membres du groupe y apparaissent ravis, en costards et cravates pour l’occasion, alors qu’ils méprisent les obligations promotionnelles.

Kurt 2.jpg

Visuellement très bien documenté sur l’époque, Nicolas Otero utilise son dessin pour communiquer au lecteur son interprétation graphique et parfois fantasmée du roman. Son trait puissant possède également le côté crasseux et grunge qui correspond parfaitement à l’intention narrative. J’ai bien aimé, par exemple, la voix-off scotchée sur des bandes brunes de papier Kraft ou encore l’utilisation parcimonieuse et sensible de la couleur sur le seul personnage de Boddah.

Kurt 3.jpg

 

 

Entre réalité, fiction, création et interprétation, cet album nous plonge dans les vibrations de la culture grunge de la fin du vingtième siècle. Mélo, sulfureuse, sordide et tragique, la vie et surtout la mort, de Kurt Cobain fournissent une excellente trame à ce récit passionnant et addictif.

Comme les albums de Nirvana, à consommer sans modération !

Kurt 4.jpg

 

  

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gif

Scénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 Le site internet des Editions Glénat : ICI

 En savoir plus sur Nicolas Otero : ICI

  

SKIPPY 

19/12/2014

Love in vain

love in vain, mezzo, dupont,glénat,noir et blanc, robert johnson,blues, biopic, biographie,états-unis,années 30, musique,092014,08/10love in vain, mezzo, dupont,glénat,noir et blanc, robert johnson,blues, biopic, biographie,états-unis,années 30, musique,092014,08/10Scénario : J.M. Dupont

Dessin : Mezzo

Editeur : Glénat

72 pages (format à l'italienne)

date de sortie : septembre 2014

Genre : biographie

 

 Black'n Blues

 

Quel est le point commun entre Robert Jonhson, Brian Jones, Alan Wilson, Jimi Hendrix, Janis Joplin, Jim Morrison, Kurt Cobain, Amy Winehouse ? Ils sont tous membre du même club, le tristement célèbre "club des 27" regroupant tous ces artistes influents du rock, morts à 27 ans. Si Robert Johnson est peut être le moins connu du grand public, il est certainement celui qui a le plus influencé la scène blues et rock du XXème siècle. Des Rolling Stones aux White Stripes en passant par Hendrix, Clapton, Dylan ou Led Zeppelin, le génie de Johnson à marqué des générations de musiciens. Pourtant, il ne laisse de sa très courte carrière - 2 ans seulement - que 29 morceaux, 2 photos et ... 3 tombes ! Voilà comment se forge une légende du rock : du talent, du mystère, une existence sulfureuse pour les ingrédients principaux, assaisonnés d'un coup de pouce du destin, ou du diable.

 

 

 "Musique du diable peut-être, mais quoi de mieux pour apaiser les âmes en peine"

 

 

De ce dernier point, Robert Johnson, se targuait d'avoir tiré ses dons en vendant son âme à Belzébuth. La pratique était courante dans le sud des États-Unis des années 30 où, être pauvre et noir – triste euphémisme – ne facilitait pas la vie. Se vanter d'avoir pactisé avec le diable était un moyen pour les bluesmen qui sillonnaient les routes d'effrayer leurs agresseurs. Il n'empêche, le mystère et la débauche n'ont cessé d'accompagner la vie de Robert Johnson. Ses deux années de carrière sont jalonnées de conquêtes féminines et de torrents d'alcool. Sa vie s'achèvera au croisement de ces deux routes en 1938. Il à 27 ans, et meurt vraisemblablement empoisonné par un mari jaloux. A moins que la cause du décès ne soit tout autre ...

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810

 

 

Quel magnifique et vibrant hommage que Mezzo et Jean Michel Dupont lui rendent dans ce très bel album. Dans un format à l'italienne, avec un dos toilé du plus bel effet, la vie de cet artiste défile comme un film noir. De son enfance difficile – un père absent, une mère qui se tue à la tâche dans les champs de coton – à son agonie, nous suivons pas à pas cet artiste à l'âme tourmentée dont l'histoire nous est contée par un énigmatique narrateur qui nous révèle son identité en toute dernière page (le lecteur un peu malin se doute vite de qui lui parle !).

 

Les planches de Mezzo (le roi des mouches, deux tueurs, ...) d'un noir profond et intense restituent à merveille la moiteur du Mississippi et la moiteur du récit. On est d'abord envouté par ce trait épais qui n'est pas sans rappeler celui de l'américain Charles Burns dans Black Hole. Ensuite, on prend le temps de s'attarder sur les pages pour en apprécier la multitude de détails qui contribue à créer cette atmosphère si envoutante. C'est diablement efficace.

 

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810

 

 

Pas besoin d'être un grand fan de blues pour apprécier cet album et l'histoire de cet artiste extraordinaire que fut Robert Johnson et qui fut classé en 2003 5ème meilleur guitariste de tous les temps par le magazine rolling stone. Si aujourd'hui sa musique peut paraitre quelque peu surannée les amateurs de blues et de rock lui doivent beaucoup.

Un très bel album qui se termine en musique puisque les auteurs ont eu la bonne idée de nous présenter les textes de 7 morceaux dont Love in Vain, Cross Road Blues ou Sweet Home Chicago.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

 

Love In Vain

 

 

 

Sweet Home Chicago

 

 

 

Travelling Riverside Bluesman

 

 

 

love in vain,mezzo,dupont,glénat,noir et blanc,robert johnson,blues,biopic,biographie,états-unis,années 30,musique,092014,0810