13/08/2017

Les chroniques courtes #141 : Akira T2; Ekho T6; L'or de Morrison T1

Akira - Édition originale - Tome 2

Katsuhiro Otomo, Akira, glénat, jaxomKatsuhiro Otomo, Akira, glénat, jaxomScénario & Dessins : Katsuhiro Otomo
Editeur : Glénat
Dépot Légal : 05/2017
ISBN : 978-2-344-01241-3
NB Pages : 304





Comme pour le tome 01 de cette « version originale » :
- Nouvelle traduction
- Onomatopées sous-titrées
- Sens de lecture japonais
- Format 180x256mm
- Jaquette version Kôdansha.

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom

Le gommage global des défauts des éditions précédentes permettent de (re)découvrir cette série dans des meilleures conditions.

Résumé éditeur :
katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxomAprès avoir subi un grand nombre d’examens médicaux et autres tests cognitifs, Tetsuo parvient à s’enfuir de l’hôpital. Il a entre-temps entendu parler d’un certain “Akira” dont il lui tarde de faire la connaissance. De leur côté, Kaneda et Kei essaient de s’échapper du complexe militaire où ils ont été faits prisonniers. Mais un groupe clandestin de guérilla tente alors de mettre à jour les secrets détenus par l’armée…

Encore aujourd’hui cette série vieille de trente ans de Katsuhiro Otomo reste un must-have pour toute personne normalement constituée et pas seulement pour les fans de manga en général. Indispensable et intemporel. Rien que ça.

Note globale : 

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom

JaXoM


Ekhö monde miroir 06 - Deep south

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilkatsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilkatsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilScénario : Scotch Arleston
Dessins : Alessandro Barbucci
Dépot légal : 04/2017
Editeur : Soleil
ISBN : 978-2-302-05583-4
NB Pages : 48

 

 

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilkatsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilComme d’habitude pour cette série il existe également un tirage N&B luxe : "Tirage unique et limité à 2000 exemplaires". Avec 10 pages de croquis et 5 pages d'hommage en fin d'album.

 

 

 

 

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleilRésumé éditeur :
Road trip dans le Sud des Etats-Unis. À New-York, la bomba latina Soledad vient de sortir un disque pour gramophone qui lui vaut les foudres d’un groupuscule presbytérien mené par le très médiatique révérend Fox. On ne pardonne pas à la chanteuse de militer pour le choix en matière d’avortement. Agressée lors d’un show-case, elle se réfugie chez son agent, Fourmille Gratule. Fourmille va accompagner Soledad et son groupe dans une tournée mouvementée qui les emmènera vers le sud jusqu’à la Nouvelle-Orléans…

Rien de nouveau sous le soleil de cette série avec un scénario dispensable de Scotch Arleston sauvé par les dessins toujours aussi impressionnants d’Alessandro Barbucci.

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom, Scotch Arleston, Alessandro Barbucci, ekho, ekhö, soleil

Note globale : 

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom,scotch arleston,alessandro barbucci,ekho,ekhö,soleil

 

JaXoM


 

L'or de Morrison - tome 1

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom,scotch arleston,alessandro barbucci,ekho,ekhö,soleil, l'or de morrison, seiter, brecht, éditions du long bec, westernkatsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom,scotch arleston,alessandro barbucci,ekho,ekhö,soleil, l'or de morrison, seiter, brecht, éditions du long bec, westernScénario : Roger Seiter
Dessins :
Daniel Brecht
Dépot légal :
02/2017
Éditeur :
Éditions du long bec
NB Pages :
56
Genre : western

 

 

La guerre de Sécession est terminée et le colonel Marion Michaël Morrison cherche, comme tant d'autres survivants de l'armée des confédérés, à refaire sa vie. La chose n'est pas facile quand on a tout perdu. Aussi, tous les moyens sont bons pour y parvenir y compris, et surtout, le crime. Voilà donc ce bon colonel qui monte un coup pour s'emparer des 350,000 dollars de l'Union Pacific. Le plan ne se déroule pas comme prévu, les morts s'accumulent au fil des pages et Morrison se retrouve avec à ses basques la milice du Shérif de Laramie, les Apaches et l'armée nordiste.

Attaque de train, bande organisée semant la terreur, apaches voleurs de chevaux ... rien de bien nouveau dans l'ouest. Sauf que, c'est rudement efficace et qu'on se laisse volontiers embarquer dans cette course poursuite sanguinaire dans le grand ouest américain.

Un très bon western classique, bien construit et bien dessiné prévu en deux tomes. Avec en bonus en début d'album un long rappel historique sur la guerre de Sécession et la tentative de colonisation du Mexique par la France, ce qui permet de bien contextualiser cette fiction.

Loubrun

 

Note globale : 

katsuhiro otomo,akira,glénat,jaxom,scotch arleston,alessandro barbucci,ekho,ekhö,soleil, l'or de morrison, seiter, brecht, éditions du long bec, western

09/05/2017

BREIZH - Histoire de la Bretagne - 1 - Le Peuple indomptable

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; sbreizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; sScénario : Nicolas Jarry / Thierry Jigourel
Dessin : Daniel Brecht
Éditeur : Soleil
60 pages
Date de sortie : 22 mars 2017
Genre : Histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; sIl y a 2500 ans, les peuples celtiques occupaient les deux tiers de l’Europe. Certains d’entre eux passèrent du continent à la grande île à qui ils donnèrent leur nom : la Bretagne. Les Bretons y vécurent libres jusqu’à l’arrivée des Romains. Malgré la résistance de grandes figures, telles Boudicca, la reine des Icènes, tout le sud de l’île fut assujetti à Rome. Mais à la faveur du morcellement de l’Empire, les Bretons reprennent leur indépendance. Certains d’entre eux sont alors appelés en Armorique pour combattre les pirates saxons. C’est le début des grandes migrations...

 

 

 

Mon avis

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; sJe vous préviens, je ne suis pas très porté sur les régionalismes. Ce serait même plutôt le contraire. Cette petite précision faites, je vais essayer de vous parler de ce premier tome de la Série Breizh – Histoire de la Bretagne avec le plus d’objectivité possible.

L’impression générale est globalement positive, avec pourtant quelques bémols. Deux choses sont néanmoins certaines : d’une part les auteurs ont bossé dur, et, d’autre part, ils maîtrisent leur sujet.

Cet ouvrage est donc une narration illustrée de type chronologique et événementiel sur une période d’environ un demi millénaire entre JC (Jules César) et le Vème siècle après JC (l’autre…). C’est d’ailleurs parfaitement assumé et précisé par Thierry Jigourel dans le texte d’introduction. En quelque sorte, on retourne en classe pour réapprendre l’histoire de France… Oups, my (jacobine) mistake… L’histoire de la Bretagne.

L’on y apprend que le fier et courageux peuple Breton s’est globalement toujours fait agressé par les autres, notamment les romains (puis les saxons), mais que eux, pacifistes et sympas comme tout, bien que vaillants guerriers, se sont régulièrement fait battre et n’ont jamais commencé la bagarre. On apprend également qu’ils ne formaient originellement qu’un seul peuple avec nos voisins d’Outre-Manche et qu’ils se sont réunis et retrouvés plusieurs fois au fil de l’Histoire (cette partie est d’ailleurs très intéressante).

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; s

Sans être extraordinaire, le dessin est plutôt pas mal, même si je ne suis pas un fan absolu des ciels « photos » sur lesquels sont « collés » les dessins. Que ce soit pour le scénario comme pour le graphisme, c’est très dense. Beaucoup de cases se superposent mais ce n’est pas gênant. En même temps, on ne raconte pas 5 siècles en 60 pages comme çaLe recours à des cases allongées, panoramiques, est peut-être un peu trop systématique mais correspond au type de récit (narratif et chronologique) utilisé par les auteurs.

Concernant la forme, on peut dire que les éditions Soleil se sont appliqués avec une belle charte graphique, un vernis sélectif pour la couverture et un très beau dos toilé. Une intro et un lexique très fourni encadrent également le récit. Un dernier point : je trouve vraiment dommage que la couverture soit réalisée par un autre dessinateur que celui qui œuvre à l’intérieur, ça fait un peu publicité mensongère, surtout quand on a un superbe visuel à la Rosinski en couverture et un dessin à la « pas Rosinski » à l’intérieur... Accessoirement, la jolie guerrière rousse représentée en couverture (Boudicca) est un personnage d’une importance relative qui n’apparait que sur trois pages et demi quand la BD en compte 60… Une illustration de Conan Meriadeg eût été, à mon sens, plus logique… Moins sexy, certes, mais plus logique… Bref…

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; s

Au final, si vous aviez piscine le jour où votre prof a fait un cours d’histoire sur la Bretagne, si vous souhaitez approfondir vos connaissances sur cette belle région ou encore parfaire votre argumentaire autonomiste cette série est probablement pour vous.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; s

 

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; s

 

breizh - histoire de la bretagne - 1 - le peuple indomptable ; s

 

Odradek