15/09/2017

Eldorado

cov.jpg1.jpgBrian Bones, détective privé - tome 2

Scénario : Rodolphe

Dessin : Georges Van Linthout

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages  - cartonné

Parution : 23 août 2017

Polar vintage

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Présentation :

L’actrice Carol Lorraine, la femme du fameux producteur Claude Goddard, se tue dans un accident à bord de sa CADILLAC ELDORADO flambant neuve. À qui le crime (pardon : l’accident !) profite-t-il ? Au mari, sans l’ombre de doute, car par la plus incroyable des coïncidences, celui-ci a souscrit quelques jours plus tôt une assurance vie au nom de sa femme, assurance dont il est l’heureux bénéficiaire ! Montant de la prime ? 150.000 dollars ! Une somme qui tombe à pic vu que GODDARD est au bord de la faillite… Brian Bones, qui a du flair, détecte aussitôt l’arnaque et se fait fort de démasquer rapidement l’escroc-assassin ! Seul hic : lors de l’accident, c’était celui-ci qui conduisait. Peut-on préméditer un accident mortel en étant soi-même au volant de sa voiture ?

2.jpg

Mon avis :

Deuxième titre de la série : Brian Bones, détective privé, ce récit surfe sur la vague rétro/vintage sans complexes. Bien évidemment le scénario est ultra classique, bien sûr on se croirait dans le magazine Spirou des années 50/60, naturellement la ligne est d’une clarté limpide, hé oui le dessin rappelle furieusement celui de Tillieux des aventures de Gil Jourdan !  Mais après tout, qu’importe ! Encore une fois, des formules stéréotypées envahissent mon esprit de chroniqueur en panne de vocabulaire : charme rétro, ambiance surannée, classicisme, hommage, BD de papa … J’en passe et des pires. Le fait est que ce récit se lit avec le plaisir, que les mécaniques sont belles et les filles joliment croquées, que c'est au fond un bon petit polar, bien troussé, selon une recette éprouvée. A lire un samedi soir en pensant au bon vieux temps.

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

22/08/2017

Le Fantôme d'argent

cov.jpg1.jpgLes aventures de Betsy

Scénario : Olivier Marin

Dessin : Jérôme Phalippou

Editeur : Paquet

Collection Callandre

Sortie : 30 août 2017

48 pages – cartonné

Mystère - automobile

 

Présentation :

Fritz Schlumpf est en pleine négociation pour racheter une marque de Champagne dénommée... Schlumpf !

Dans le dossier de vente envoyé par le notaire, il découvre une vieille photo de Rolls Royce Silver Ghost… Grand amateur de voitures anciennes, il lui faut absolument cette automobile pour sa collection.

Betsy est la candidate idéale pour mener l’enquête. Fonceuse, la jeune femme ne se fait pas prier malgré le peu d’indices pour commencer les recherches. Parcourant la Champagne sous le prétexte d’assister Schlumpf, elle obtient rapidement des éléments la menant à Troyes…

Mais est-elle seule sur les traces du Fantôme d’argent ?

8.jpg

Mon avis :

C’est une Betsy beaucoup plus habillée que dans l’épisode précédent que nous retrouvons ici. Par contre on baigne toujours dans le charme d’une ligne claire rétro au dessin avec un scénario de type « enquête sur fond de mystère historique » (il est question de nouveaux templiers et de trésor !). Le graphisme des décors et des voitures anciennes relève de la précision maniaque et fait de cette aventure, un peu trop conventionnelle à mon goût, un régal pour les yeux.

4.jpg

Les amateurs pourront visiter le blog d'Olivier Marin pour assouvir leur passion et trouver leur bonheur : belles mécaniques et jolies filles. Un must!

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

12/07/2016

Roadmaster

roadmaster,brian bones,détective privé,paquet,calandre,25 mai 2016,thrillerroadmaster,brian bones,détective privé,paquet,calandre,25 mai 2016,thrillerScénario : Rodolphe

Dessin : Georges Van Linthout

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages  - cartonné

Parution : 25 mai 2016

Thriller rétro

Présentation :

USA, années 50/60. Côte Ouest

Brian Bones est enquêteur auprès d’une compagnie d’assurance automobile.

Son job ? Repérer les arnaques et autres truanderies.

roadmaster,brian bones,détective privé,paquet,calandre,25 mai 2016,thriller

 Bergson, patron d’une compagnie d’assurance, appelle Bones pour une enquête. Un de ses clients a été victime d’un terrible accident. La voiture est bousillée et son conducteur dans le coma. Le drame a eu lieu sur une portion de la Curtis Road, droite et parfaitement dégagée. L’homme a sans raison apparente perdu le contrôle de son véhicule, une Buick Roadmaster 52.
Endormi au volant ? Peut-être. Mais c’est le troisième ! ... Le troisième à s’endormir au volant à cet endroit précis. Sans doute le paysage n’est-il pas folichon, mais de là à tous piquer une ronflette ! ...

roadmaster,brian bones,détective privé,paquet,calandre,25 mai 2016,thriller

Mon avis :

Présenté comme le premier titre de la série : Brian Bones, détective privé, ce récit bénéficie d’une bonne mise en situation du cadre narratif. L’action progresse à un rythme soutenu et l’intrigue reste captivante. L’histoire est complète, mais d’autres aventures du personnage principal pourraient suivre.

roadmaster,brian bones,détective privé,paquet,calandre,25 mai 2016,thriller

Le dessin tire vers une ligne claire aux colorisations très fraîches. On ne s’ennuie jamais dans cette BD qui joue sans complexes la carte du charme rétro. L’effet, à la lecture, possède la saveur charmante du classicisme d’une époque, certes révolue, mais qui peut toujours faire rêver.

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Paquet : ICI

 

Skippy.

09/07/2016

Evil road

Evil road, Monfery, paquet, calandre, 25 mai 2016, thrillerEvil road, Monfery, paquet, calandre, 25 mai 2016, thrillerScénario et dessin : Dominique Monfery

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages – cartonné

Parution : 25 mai 2016

Thriller mécanique

 

Présentation :

Quand Hélias demande à son frère jumeau Hélis de s’arrêter pour se soulager, il est loin d’imaginer que ce geste anodin va plonger leur road-trip en plein cauchemar.

Evil road, Monfery, paquet, calandre, 25 mai 2016, thriller

Quand une vieille Ford T est retrouvée immergée au fond d'un étang, commence pour les frères ... une drôle d'aventure.
Restauration de la vieille dame, remise en route, il est temps de réaliser un rêve de gosses. Après des semaines de travail, la Ford est prête pour un grand voyage vers New York.
Le long sillon d'asphalte accueille l'expédition et quand la route aborde le désert, tout va pour le mieux. Mais une surprenante rencontre va tout chambouler. Un vieux Ward G116, monté en dépanneuse, croise le périple d'Hélias et d'Hélis.
C'est le début d'une course poursuite, d'un duel au soleil sous lequel la frêle Ford aura du mal à résister aux tentatives pour lui faire quitter la route.
Bienvenue sur Evil Road !

Evil road, Monfery, paquet, calandre, 25 mai 2016, thriller

Mon avis :

Le scénario semble, en partie, un mélange inspiré des films Duel de Steven Spielberg, Christine de John Carpenter ou encore de Maximum overdrive de Stephen King. Cette histoire d’affrontement impitoyable et irrationnel entre une vieille guimbarde retapée et conduite par deux papys et une monstrueuse dépanneuse géante est surtout l’occasion pour l’auteur de multiplier les cadrages audacieux et de faire la part belle au dessin d’accidents de la route.

evil road,monfery,paquet,calandre,25 mai 2016,thriller

Le côté irréaliste du récit et sa fin (décevante) en mode enquête policière s’expliquerait finalement par le rêve de deux vieux fous … de vieilles bagnoles. Une case de la page 5 reprise en dernière page pourrait être la clé d’interprétation de ce road-trip qui met en scène deux joyeux retraités dont les sympathiques joutes verbales pimentent les dialogues.  S’en fout la mort, suggère le doigt d’honneur de la couverture, tu ne nous auras pas. L’ensemble devient alors une belle réflexion sur la vieillesse et la façon de l’assumer. La vie est un rêve...

evil road,monfery,paquet,calandre,25 mai 2016,thriller

 

   a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gif  Scénario

a07-3e78901.gif  Moyenne

 

Le site internet des Editions Paquet : ICI

 

Skippy.

 

15/12/2015

Jacques Gipar - tome 6 - la station du clair de lune

jacques gipar, delvaux,dubois, paquet, calandre, voiture, automobile,aventure,8/10,08/2015jacques gipar, delvaux,dubois, paquet, calandre, voiture, automobile,aventure,8/10,08/2015Scénario : Thierry Dubois

Dessin : Jean-Luc Delvaux

Éditeur : Paquet

48 pages

date de sortie : août 2015

genre : aventure

 

 

 

Résumé de l’éditeur :
La guerre des blondes fait rage dans le sud . Jacques Gipar enquête sur le trafic et observe depuis la station du clair de lune, une station service idéalement placée.

1954, Marseille. Qui a vraiment récupéré la cargaison de cigarettes que transportait le cargo Sirius, attaqué deux ans plus tôt ? Et que font tous ces camions qui s’arrêtent en face de la station du Clair de Lune, à la sortie de Marseille ? Jacques Gipar aura du mal à découvrir la vérité et fera même les frais de la guerre des gangs qui fait rage entre clans Corses et Arménien... 

 

jacques gipar, delvaux,dubois, paquet, calandre, voiture, automobile,aventure,8/10,08/2015


Mon avis
L’éditeur Paquet sort chaque mois son lot de nouveautés via des collections ciblées maintenant bien connues. La collection Calandre qui a pour thème «la voiture» a comme figure de proue Jacques Gipar. Une série qui se développe depuis 6 tomes pour le bonheur des amateurs de voitures anciennes. L’histoire se déroule dans les années 50 dans le sud de la France. Il s’agit d’une enquête policière et journalistique qui est en réalité la suite du tome 5 même si l’éditeur estime qu’il peut être lu indépendamment. Je ne vous cache pas que pour ma part, je préfère lire ce tome 6 avec l’album précédent qui forme pour moi une seule et même histoire.
Jean-Luc Delvaux, le dessinateur liégeois de talent, s’en donne à cœur-joie pour nous montrer en action ces belles et anciennes carrosseries rutilantes. Les planches sont clairement dans la veine classique avec des personnages dessinés dans un canevas simple et dépouillé.

 

jacques gipar, delvaux,dubois, paquet, calandre, voiture, automobile,aventure,8/10,08/2015


Le scénario est toujours de Thierry Dubois, dessinateur autodidacte, spécialisé également dans les automobiles. Il est devenu également un grand spécialiste de la nationale 7 (un album sur le sujet est d’ailleurs paru en 2012). Il s’est appliqué à construire cette enquête avec une mise sous les projecteurs des automobiles de l’époque sous le soleil de la côte d’Azur. Nous avons une histoire équilibrée avec des dialogues clairs et judicieux qui ne polluent pas la narration mais la soutienne de façon judicieuse.
A noter en fin d’album que le lecteur retrouve la carte régionale et la fiche technique documentaire concernant les stations service d’antan.

Au final, on retrouve une aventure agréable et passionnante de Jacques Gipar que j’ai eu beaucoup de plaisir à lire.

 


Dessin

a08-3e78906.gif

Scénario

a08-3e78906.gif

Général

a08-3e78906.gif 


Capitol

18/02/2015

TIN LIZZIE -Tome 1: La belle de Ponchatowla.

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.Dessin : Dominique Monféry - Scénario : Thierry Chaffoin

Sortie : 28/01/2015

Edition Paquet- Collection Calandre

48 pages – cartonné

Automobile, aventure, Etats-Unis.

 

Résumé (de l’éditeur) : Ponchatowla Mississippi, été 1908. Le Colonel Lebey, un riche planteur que tout le monde appelle simplement « le Colonel » vient d’acheter une automobile. Son intention n'est pas de parader avec, mais de la rendre utile pour le domaine, aussi charge-t-il Rhod, le régisseur, de la transformer en tracteur... Comme chaque année à la même période, le Colonel quitte son exploitation pour aller à la foire de Saint-Rochelle. De retour de la gare de Ponchatowla (où il a conduit son patron), Rhod apprend à conduire à Jake, le petit-fils du Colonel, puis lui propose de profiter de cette absence pour aller faire une virée à New Bay, la grande ville de l'état. Après bien des hésitations, Jake accepte. Cette expédition clandestine va radicalement changer le cours de leur vie...

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

 

«Vous voulez transformer l’automobile en tracteur ?! Mais une telle merveille est faite pour rouler…Pas pour labourer!»

 

Mon avis : La fameuse collection « Calandre » accueille une nouvelle série intitulée « Tin Lizzie ». Mais attention, dans cette collection, on pense surtout à la course automobile sous toutes ses formes. Ici, le lien avec l’automobile est plus original. On se retrouve en 1908. Le colonel Lebey, riche propriétaire, achète une voiture mais pas pour parader ! Il veut juste la transformer en tracteur. Il veut innover sur ses terres et améliorer ainsi le rendement de ses cultures. C’est ça le progrès ! Rhod, son bras droit, est chargé de procéder à la transformation du véhicule mais celui-ci profite de l’absence du patron pour faire une virée à la ville de New Bay. Pour lui, la voiture est avant tout le plaisir de la conduite, la liberté de mouvement, la vitesse,… Il entraîne dans son voyage Jake, le petit-fils du colonel. C’est le départ de la série…

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

La fiche technique destinée à la presse parle « d’un univers très poétique, cousin du sud de Magasin général ». En effet, c’est très poétique, très enlevé, avec une pointe d’humour, bref, une vraie comédie. C’est une ballade motorisée dans le sud profond des Etats-Unis. Cependant, comparer cette série à la série « Magasin Général » est audacieux. La célèbre série en 9 tomes de Loisel et Tripp qui se déroule dans un village retiré du Québec à la même époque, est une sorte d’huis-clos alors qu’ici Tin Lizzie est une porte grande ouverte sur l’extérieur, sur les routes du sud.

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

D’autre part, le dessin est radicalement différent. Loisel et Tripp travaillent en parallèle et proposent un dessin très élaboré, avec des interventions successives et qui s’accumulent les unes aux autres. Ici, Dominique Monféry travaille seul sur le dessin. Il nous propose des traits plus conventionnels mais pas dépouillés de qualité. Le graphisme est maîtrisé, très expressif, au bord de la caricature, de la farce, qui souligne justement ce ton proche de la comédie humoristique. Le scénario de Thierry Chaffoin est un voyage agrémenté de petits détails savoureux qui se transforme rapidement en une expédition qui risque de partir en eau de boudin…

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

Si vous cherchez un album sur la course automobile, vous risquez d’être déçu… Si vous désirez lire une comédie humoristique centrée sur un voyage en automobile, vous avez visé juste, cet album est pour vous. Pour ma part, j’attends de voir les développements du second tome (parution en juin 2015) pour me faire une idée définitive sur cette nouvelle série.

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

 

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifDessin 

 

a07-3e78901.gifMoyenne 

 

 

Lien vers la fiche technique de l’album « Tin Lizzie » chez l’éditeur «Paquet»: ICI.

 

Vidéo promotionnelle de l’album « Tin Lizzie » :

 

Capitol.

 

Tin lizzie, Monféry, Chaffoin, Paquet, Calandre, 7/10, aventure, automobile, Etats-Unis, 01/2015.

 

 

 

 

16/12/2014

SINCLAIR - Tome 1: Bathurst 68.

Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014Dessin : Stefano Carloni - Scénario : Laurent-Frédéric Bollée

Editions Paquet

Sortie : 22/10/2014

48 pages – cartonné

Aventure, courses automobiles.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Philippe Sinclair a tout juste 20 ans en mai 1968. Il délaisse ses études de médecine pour assouvir sa passion. Il veut devenir pilote automobile. Ses premiers essais à Montlhéry, près de Paris, sont prometteurs, mais pas concluants...Philippe est invité, à sa grande surprise, à disputer une course à Bathurst, à 200 km de Sydney, en Australie. Il apprend qu’il est le fils de Phil Asher, un pilote australien qui avait participé à la course 30 ans plus tôt. Philippe est accueilli à Bathurst par le patron de l’équipe, Jack French, qui le prend sous son aile. Ce dernier semble avoir bien connu son père, décédé lors de sortie de piste des années plus tôt... Philippe Sinclair marchera alors sur les traces de ce père dont il ignorait l’existence. Il va y connaître, en quelque sorte, son vrai destin. Une première course professionnelle qui va se transformer un parcours initiatique, une quête identitaire, où le passé et le présent sont étrangement liés...

Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014

« J’ai toujours voulu te protéger, tu comprends… ? Pour moi, ton père est vraiment mort depuis vingt ans ! »

 

Mon avis : Les nouveautés se suivent chez Paquet et aussi pour la collection « Calandre », consacrée à la course automobile. Le tome 1 est arrivé dans les librairies depuis la fin du mois d’octobre 2014. Le scénariste s’appelle Laurent-Frédéric Bollée, un journaliste spécialisé en sports automobiles. Parallèlement, il devient scénariste et a publié plus de 40 albums dans  les plus grandes maisons d’édition dont la série ApocalypseMania, l’Ultime Chimère ou des albums majeurs comme Terra Australis, Deadline ou XIII Mystery, Billy Stockton. Il est donc loin d’être un débutant dans le scénario de BD. Le dessinateur est Stefano Carloni. De nationalité italienne, il a déjà travaillé pour plusieurs maisons d’édition transalpines. C’est son premier album en français.

Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014

Sur quelle base démarre l’histoire ? Philippe Sinclair, un jeune pilote français à la fin des années ’60 est invité en Australie pour représenter son père décédé lors de la course mythique de Bathurst, l’équivalent des 24 heures du Mans en France. Leurs destins vont s’entremêler et Sinclair va retrouver les traces de son père. Cet album est en réalité un voyage et une introspection de Philippe Sinclair sur ses racines, sur son père décédé en course. Ce voyage va prendre des allures de parcours initiatique et va bouleverser sa vie. Autour de ce thème central, vient se lier un autre élément, la vengeance d’une famille de fermiers qui a un compte à régler avec le défunt père de Sinclair. Il faut savoir que la course automobile sert de décor mais n’est pas vraiment le thème central. Le scénario ne se limite pas, loin de là, à raconter une course de 24 heures. C’est beaucoup plus développé que le thème basique de la course automobile.

Le dessin de Stefano Carloni est de bonne qualité. Il me fait penser à l’école italienne des Fumetti mais aussi aux Comics américains. La composition des planches est des plus conventionnelles. Les angles de vue sont plus cinématographiques. Les personnages sont bien rendus même si parfois certains visages sont peu expressifs. Les couleurs de Carloni font appel à des tons se rapprochant du sépia pour, je suppose, faire référence aux années ’60. C’est une option mais je trouve qu’au final le résultat est un peu triste.

Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014

Le bilan ? La lecture est fluide, ce qui est déjà pas mal. Les amateurs de bolides et de scènes de courses seront au régime minimum. Mais par contre il y a une trame, des sentiments et une vraie trajectoire humaine pour le personnage principal. Mon sentiment par rapport à l’album est globalement positif mais le concept général de la série peut encore être amélioré…

 

a07-3e78901.gifScénario  
        

a07-3e78901.gifDessin  
         

a07-3e78901.gifMoyenne           

 

Lien vers la page Facebook de l’éditeur Paquet: ICI.

 

Capitol.

 

Sinclair, Bollée, Carloni, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, courses automobiles, 10/2014

 

MAURO CALDI - Tome 7: La vieille dame.

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014Dessin : Michel Constant - Scénario : Denis Lapierre 

Editions Paquet

Collection Calandre

Sortie : 22/10/2014

48 pages – cartonné

Aventure, automobile.

 

Résumé (de l’éditeur) : Mauro s’entraîne sur les routes de campagne des environs de Brescia. Gigi, son co-pilote, écrit des indications sur sa conduite sur un dérouleur de notes. Ce dernier suspend l’entraînement pendant quelques jours. Il doit s’absenter, comme chaque année, pour rendre visite à une vieille dame. Gigi se montre fuyant lorsque l’on lui demande des précisions. ... Ce qui attise la curiosité de Mauro. Qui est- cette vieille dame ? Pourquoi tant de mystère ? Mauro fouille dans les affaires de son ami. Il n’y trouve qu’un vieux dérouleur de notes. Rien d’intéressant... Mauro Caldi se décide à suivre son ami lorsqu’il reçoit le message d’un corbeau. On le prévient. Un lourd secret va bouleverser sa vie. Quel est-il ? 

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014

Quand on devient vieux, on s’attache à certaines habitudes…Tu comprendras ça… !"

 

Mon avis : Plus de vingt- cinq ans après sa création et vingt ans d’absence dans le bac des nouveautés, Mauro Caldi marque son grand retour avec une nouvelle histoire, une nouvelle aventure. Ce septième album est dans la suite logique de la renaissance de cette série qui a débuté aux Editions du miroir et a été republiée par les éditions Paquet avec des nouvelles couleurs, des nouvelles couvertures des six premiers tomes entre 2011 et 2012.Le huitième tome est déjà sur les rails d’après l’éditeur.

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014

Mais rappelons qui sont les auteurs de cette série ? Michel Constant est le dessinateur né en 1963 en Belgique. Après des études à saint-Luc à Liège, il publie ses premières planches dans le journal Tintin. Suivent les séries Mauro Caldi, Bitume chez Casterman,...En 2010, il publie « Rue des chiens marins », son premier récit en tant qu’auteur complet, pour la collection Signé du Lombard. Denis Lapierre est né en 1958 à Namur en Belgique. D’abord libraire, il devient scénariste en 1987. Il travaille pour Spirou et l’Echo des Savanes. Il collabore avec Jean-Philippe Stassen et créent ensemble « Le bar du vieux français » qui reçoit un Alpha-Art à Angoulême en 1993.Il aura ensuite de nombreuses collaborations avec de nombreux dessinateurs dont Michel Constant mais aussi Magda (Charly), Pellejero, Durieux, Chauzy,…Depuis 2011, il est directeur de collections chez Dupuis.

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014

Michel Constant et Denis Lapierre explorent le passé et les liens qui unissent Mauro, le jeune pilote, et Gigi, son co-pilote. Qui est la vieille dame ? Pourquoi Gigi s’absente-il chaque année à la même période pour lui rendre visite ? Qui se cache derrière les messages d’un corbeau ? Il s’agit en réalité d’une enquête policière qui verra son dénouement en fin d’album. L’action se passe dans les années ’50 en Italie entre mafia et course automobile. Mais, la course automobile est en arrière-plan dans cette histoire.

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014

Le dessin est dans le plus pur style franco-belge, un peu rétro. Mais les cases sont grandes (souvent trois cases de trois strips par planche). Les couleurs sont dans des teintes rappelant une époque ancienne avec des tons proches du sépia.

La relance de la série est réussie. C’est un album tous publics qui tient la route et plaira à de nombreux lecteurs. Une fois de plus, Paquet a eu la bonne idée de relancer une bonne série endormie.

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a07-3e78901.gifDessin 

 

 

a07-3e78901.gifMoyenne 

 

Lien vers la page internet de l’éditeur Paquet et du tome 7 de Mauro Caldi: ICI.

 

Capitol.

 

Mauro Caldi, Constant, Lapierre, Paquet, Calandre, 7/10, Aventure, automobile, 11/2014

 

 

21/04/2014

LES AVENTURES DE JACQUES GIPAR - Tome 5: Trafic sur la grande bleue.

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013Dessin : Jean-Luc Delvaux - Scénario : Thierry Dubois

Editions Paquet

Collection : Calandre

Sortie : 23/04/2014

48 pages

Prix conseillé : 13,50 €

ISBN : 9782888906216

Aventure, polar, automobile.

 

Résumé (de l’éditeur) : 1952. Un cargo faisant du cabotage en Méditerranée, quitte le port de Tanger avec une cargaison de cigarette. En pleine mer, il est abordé par des pirates et dérouté...
1954. Jacques Gipar et Petit Breton se rendent à Marseille pour enquêter sur les récents meurtres qui secouent le milieu local. En chemin, ce sont de drôles d’auto-stoppeurs qui vont s’inviter dans leur voiture et nos héros vont se retrouver en pleine guerre des blondes ! Sous le ciel de la Côte d’Azur, il n’y a pas que le soleil qui chauffe les esprits.

 

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

 


Mon avis : C’est le retour de Jacques Gipar ! Nouveauté : une histoire en deux tomes ! C’est un indice que la série a trouvé ses amateurs et qu’elle prend de l’ampleur. Je ne vous cache pas que j’ai été un fan de la première heure de cette série qui lie l’automobile au polar. L’interview que j’ai faite de Jean-Luc Delvaux en marc 2013 sur Samba BD (lien ICI !) nous donnait déjà la problématique de cette histoire en deux tomes.

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

J’ai donc reçu de chez Paquet en avant-première ce fameux album (intitulé « Trafic sur la grande bleue). Bien calé dans mon fauteuil, j’ai attaqué la lecture de l’album. Immersion complète, pas de téléphone, personne pour me déranger…

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

Jean-Luc Delvaux assure au dessin comme à son habitude. C’est une bande dessinée des plus classiques, tant dans le découpage que le dessin, dans le plus pur style année ’50. On pense directement à Tillieux et Gil Jourdan. Les personnages restent simples, pas de fioriture mais les proportions et les attitudes sont bien respectées. Par contre, quand on arrive dans la « bagnole », le dessin éclate et se fait virtuose. Le scénario en plus s’y prête de façon extraordinaire. Les poursuites, dépassements limites, et les coups fourrés en voiture se multiplient. Là, c’est vraiment « le » truc à Jean-Luc Delvaux et c’est très agréable à regarder, à lire. Vous découvrirez aussi au fil des cases des clins d’œil, je vous laisse chercher…

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

Le scénario de Thierry Dubois, c’est de la fine mécanique. Le polar, il connaît. La géographie des lieux où il se fait dérouler l’action aussi (l’album Nationale 7, c’est lui !). Il s’est inspiré d’un fait réel pour en faire la base de son récit. C’est classique mais bien mené et il y a ce brin d’humour de bon aloi. Il sait ne pas en dire de trop pour garder l’énigme entière, pour garder le suspens jusqu’au bout. Je ne vous cache pas qu’à la fin de ce tome, je sais que Jacques Gipar s’est mis dans un guêpier. Mais, je suis incapable de vous dire quelle sera la fin de l’histoire. Jean-Luc Delvaux m’avait dit que le but était malgré tout de faire des albums indépendants l’un de l’autre. Je confirme que le premier tome se laisse lire avec facilité mais les auteurs nous laissent au milieu du gué avec une grosse envie de connaître la suite. Le tome 5 et le tome 6 ne pourront donc pas se passer l’un de l’autre. Le tome 6 relancera donc à n’en pas douter la vente du tome 5 et de toute la série. Bien vu Monsieur Paquet qui se permet à notre époque de lancer des séries alors que d’autres préfèrent frileusement de sortir des intégrales de vieilles séries bien endormies…

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

Le tome 6 (intitulé : Station au clair de lune) est prévu pour janvier 2015. Jean-Luc Delvaux n’a donc pas le droit de « trainasser » sur sa planche à dessin. Les vacances d’été cette année seront courtes. Allons, courage Jean-Luc. Au turbin !

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

A noter également qu’une édition limitée à 999 exemplaires avec des planches en noir et blanc et des crayonnés est sortie en même temps que ce tome 5 de très bonne qualité. Reste à voir si Jacques Gipar va encore agrandir son lectorat. Je n’en doute pas…

 

Dessin :             8,0/10

Scénario :           8,0/10

Moyenne :           8,0/10

 

Liens vers le site de l’éditeur Paquet : ICI.

Liens vers l’interview de Jean-Luc Delvaux (mars 2013) : ICI.

Liens vers le site de Jean-Luc Delvaux : ICI.

 

Capitol

 

Jacques Gipar, Trafic sur la grande bleue, Delvaux, Dubois, Paquet, Calandre, 04/2013

 

08/10/2013

ZONE ROUGE - Tome 2: Monte Carlo 56.

Couv_195813.jpgPlancheA_195813.jpgDessin : Olivier Dauger - Scénario : Philippe Pinard

Editions Paquet

Collection Calandre

Sortie : 28/08/2013

48 pages

Prix conseillé : 13,50 €

ISBN : 9782888905318

Automobile, Rallye, Aventure.

 

Résumé (de l’éditeur): Rallye de Monte Carlo 1956. Un duel sans merci oppose deux voitures de légende : les toutes nouvelles Porsche Carrera 1500 GS et Citroën DS 19 qui effectuent leurs premiers tours de roues sur la célèbre épreuve hivernale. Traction avant et tenue de route impériale pour la DS, traction arrière et vivacité diabolique pour la Carrera… des choix mécaniques radicalement différents que seul le talent de leur pilote parviendra à imposer.

1310041744550001.JPG

Mon avis : Zone rouge fait partie de la collection « Calandre » de chez Paquet. Ce tome 2 est dans la droite ligne du premier tome. On retrouve Laurent Beaumont, le personnage central du récit, un affreux arriviste qui a été viré de chez Citroën. Mais, il va probablement retomber sur ses pattes en rentrant, grâce à son entregent, chez Porsche. La marque allemande vient de sortir la Porsche Carrera et il parvient à se faire engager comme co-pilote du second véhicule d’usine. Il en profite pour laisser lâchement tomber ses amis de toujours. Bonjour l’ambiance…

1310041746170001.JPG

Au niveau du dessin, certains ont parlé d’une ressemblance avec le dessin de Jean Graton dans les premières aventures de Michel Vaillant. C’est bien vu. Un petit bémol, c’est parfois des visages pas très expressifs. Au niveau des véhicules par contre, c’est de la haute volée. Les amateurs de rallyes apprécieront l’ambiance du Rallye Monte Carlo, très bien rendue.

1310041747440001.JPG

Au niveau du scénario, j’ai apprécié que le « héros » de l’histoire ne soit certainement pas le « beau-fils » rêvé. Il est arriviste, il n’a pas toujours le sens de l’amitié, tous les coups sont permis pour arriver à ses fins même si ce n’est pas très sport, très fair-play. On est très loin d’un personnage comme Michel Vaillant qui a toutes les qualités. Comme quoi, les mentalités évoluent…J’ai apprécié la fin de l’histoire, que je ne vous dévoilerai pas, qui est tout à fait atypique et que ne manque pas de piquant. Mais, je suis persuadé que le personnage peut encore rebondir si un tome 3 devait voir le jour. Car comme dirait l’autre : « Les cons, ça ose tout !... »

1310041749080001.JPG

En conclusion, j’ai bien aimé ce deuxième tome plus focalisé sur la course, le rallye. Du coup, l’histoire est plus rythmée et la lecture agréable. A découvrir !

 

Graphisme :      7.5/10

Scénario :        7.5/10

Moyenne :        7.5/10

 

Lien vers les édition de Paquet : ICI

 

Capitol.

1310041750060001.JPG