02/10/2014

LES DRUIDES: Tome 8: Les secrets d'Orient.

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014Dessin : Lamontagne - Scénario : Istin

Editions Soleil

Collection Soleil celtic

Sortie : 10/09/2014

56 pages –cartonné - couleurs

Prix conseillé : 14,50 €

ISBN : 9782302042292

Aventure, Celtes.

Résumé (de l’éditeur) : Les druides Gwenc’hlan et Taran enquêtent sur la disparition de la famille de Ronan le forgeron retrouvé éventré chez lui. Leonin le Tiern pensait que c’était là le forfait de quelques Saxons. Une hypothèse très vite écartée lorsqu’ils firent la découverte des cadavres d’un clan de Saxon. Liel, la jeune femme qui devait épouser l’aîné des enfants de Ronan, pense que les coupables sont quelques démons. Taran avoue avoir été enclin à le croire, lui aussi, car il ressent comme une présence dans la forêt. Une forêt qui n’est pas sans effrayer son maître. Il y a aussi cet homme retrouvé enterré jusqu’au cou dans la terre du village de Kerméné. Un homme en vie mais paralysé par une drogue. Mais l’homme a soudainement disparu durant la nuit, et Gwenc’hlan également… Taran est seul, la forêt abrite un sombre mystère, des galeries souterraines, des sanctuaires anciens et le seigneur du château d’Orient quant à lui, cache un lourd secret...

 

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

 

« -Je ne pense pas être plus intéressé par la vérité que par l’idée de justice.»

 

Mon avis : C’est le tome 8 de la série « Les druides » sorti dans la collection « Soleil Celtic ». Outre l’attrait pour la culture celtique, j’ai toujours été intéressé par cette série de qualité tant au niveau du dessin que du scénario.

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

Les pérégrinations des druides Gwenc’hlan et Taran, dans une période propice à la montée de la chrétienté et au déclin des anciens rites druidiques, nous valent de vraies enquêtes que l’on pourrait assimiler à un polar de l’époque à la sauce celtique. Ce tome 8 est pour moi un album de transition dans la quête des deux hommes. Mais il permet à nouveau de mettre en scène une histoire avec de l’action mais aussi dans des décors dignes de l’imaginaire et des légendes celtiques.

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

Le dessin de Lamontagne m’a encore étonné. D’abord, la qualité des décors. Le dessinateur ne lésine pas sur les détails et se permet parfois de prendre toute une planche pour donner toute la mesure de son talent. C’est grandiloquent. Les personnages et les expressions sont bien rendus. Les ambiances également. Cela part des brumes en passant par les forêts obscures et les souterrains lugubres. La plus grande partie du récit se déroule dans un château devenu la proie des flammes. Lamontagne en profite pour nous montrer son talent de coloriste. Il donne encore une fois la large étendue de son talent.

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

Le scénario d’Istin mêle à nouveau la réflexion et l’action. Tous les codes de ce genre de littérature sont réunis dans cet album, même si je n’ai pas eu l’impression d’avancer grandement dans la recherche de la vérité, la résolution de l’énigme des disparitions. Istin propose plutôt des options et épaissi encore plus le mystère. C’est habile car en fin de lecture, j’ai éprouvé une petite frustration de me dire que l’album est déjà fini et qu’il va falloir attendre la suite avec patience…La psychologie des personnages en présence, diamétralement opposés, est décrite de façon subtile et nuancée. Le lecteur ne peut qu’être séduit par la déduction et la personnalité apaisante du druide Gwenc’hlan.

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

Notons enfin que la première édition de l’album comprend en fin d’album d’une galerie de dessins inédits et exclusifs (c’est l’éditeur qui le dit) ! Différents personnages sont revisités par leurs auteurs et des collègues dessinateurs.

Dans son style bien  particulier, cet album  et la série dont il fait partie,  sont toujours de très bonne facture. Les amateurs de culture et d’aventure celtique apprécieront certainement.

 

Dessin :              8,5/10

Scénario :           7,5/10

Moyenne :           8,0/10

 

Capitol

 

Les Druides, Lamontagne, Istin, Soleil, Celtic, 09/2014

 

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (2) | Tags : les druides, lamontagne, istin, soleil, celtic, 810, aventure, 092014 |  Facebook | |

20/12/2012

Le sang du dragon T6 Vengeance.

Sang du dragon (Le)6.jpgSang du dragon (Le)6d.jpgAuteurs : Istin,Crety,Cordurié,Hugonnard-Bert
Editeur :Soleil celtic.
Sortie : 10/2012

Sortez les canons !

Hannibal Meriadec, capitaine pirate et sorcier est devenu presque invincible après s’être immergé dans le sang du dragon.
Désormais, il va en découdre avec son père, le comte de Cagliostro et le bon vieux roi Louis dit le quatorzième.
Et même le roi soleil ne saurait l’arrêter !
Une aventure bruyante et flamboyante avec des personnages charismatiques parfois non dénués d’humour.

Il n’y a pas de fatigue qui soit !
Si ça continue, il faudra bientôt deux pages pour noter toutes les personnes qui ont participé à cette série. La liste est de plus en plus impressionnante.
Ce tome 6 était normalement le dernier mais que voulez-vous, maintenant quand une série marche un tant soit peu, on rallonge la sauce. Un 2e cycle est donc en route. Le problème, c’est que le lecteur est un peu pris en otage avec cette décision.  En effet, la nouvelle quête est déjà bien amorcée avec  ce tome 6, donc très difficile de « choisir » d’arrêter là cette série.
On ira donc à l’abordage du prochain cycle car si vous aimez l’action et la grande aventure, le sang du dragon a de beaux arguments pour vous allécher.
Pour revenir à cet album, j’ai eu l’impression que le rythme était parfois trop élevé. On boucle en un temps record la quête principale et on envoie aux oubliettes les vilains en deux coups d’épée. Par contre, la bataille navale qui fait rage au milieu de cette vengeance est un dessert à déguster. Néanmoins, la magie a bien disparu au cours des albums, c’est  divertissant  mais nettement moins envoûtant que les 1er tomes. Le dessin confirme aussi cette sensation, un encrage plus épais, moins enchanteur  .Enfin, ça reste de la belle ouvrage mais je regrette un peu Guy Michel au dessin.
Voilà, au final une série très correcte qui devrait convaincre les flibustiers dans l’âme.
Scénario : 6/10.
Dessin : 7/10
6.5/10 Global.
Public cible : pirate celtique
Samba.

sang-du-dragon6-stephane-crety-peek.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.


29/11/2012

Elya T1 : naissance

Elya, les brumes d'Asceltis1.jpgElya, les brumes d'Asceltis1e.jpgAuteurs : Jarry et Maconi.
Editeur : Soleil.
Sortie : 09/2011

Trahison !
L’arbre de vie n’a plus enfanté de Sylve depuis plusieurs générations. Mais alors que le peuple Scent des Arden perd son roi, un espoir renaît: l’essence du vieux monarque pourrait à nouveau féconder l’arbre de vie.
Alors que la cérémonie d’Eveil bat son plein, que l’arbre de vie frémit sous l’énergie vitale du roi Scent, un conflit éclate entre ses deux fils pour la succession. Erwal le banni, assassine son frère et ses proches. La Sylve vient au monde en plein combat, le druide qui devait l’initier est tué sous ses yeux...
Terrifiée, elle s’enfuit, traquée par les chasseurs d’Erwal. Le nouveau roi des Arden a trahi les anciens usages: Il ne peut la laisser vivre...

Vengeance.
Elya est déjà la 2e succursales après les exilés  des Brumes d’Asceltis . Franchement, on fait des spin- offs avec trois fois rien maintenant .Déjà que je suis très critique sur les XIII Mystery, les mondes de Thorgal mais alors ici, je n’ai pas peur de dire que ce genre de série « pollue »fameusement  la production actuelle. Vous me direz qu’on a le choix mais attention, vous la payez aussi cette surproduction car il faut bien les « produire »  tous ces albums.
En plus ici, vous devez attendre les 2/3 de l’album pour voir l’héroïne des « brumes » surgir d’un arbre. Avant cela, on vous a fait patienter avec une bonne dose de vengeance et trahison. Mais au final, un intermède pas très utile pour la suite du programme. La bonne idée vient vers la fin avec l’apparition du  ténébreux Fushu qui fait penser au Rige de la quête de sieur Loisel. Le pire, c’est qu’à la fermeture de ce tome 1, on a presque envie de continuer l’aventure alors qu’on en a déjà lu des centaines de ce genre d’histoire.
Le dessin de Maconi est de bonne facture .J’ai seulement un peu tiqué sur les transitions temporelles qui ne sont pas spécialement bien  balisées, il faut souvent  une ou deux cases pour s’en rendre compte.
Sinon, pas besoin de revenir dans 3 jours pour la cérémonie de l’éveil pour savoir que cette série ne m’a pas spécialement emballée.


Scénario : 5/10.
Dessin : 6/10
5.5/10 Global.
Public cible : celtic addict.

elya.jpg


Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.


11/07/2012

Odin Partie 2/2

Odin2.jpg9782302011588_pg.jpgAuteurs : Jarry et Seure-Le Bihan.
Editeur : Soleil (Celtic).
Sortie : 06/2012


Les alliances anciennes.
Le grand hiver s’est abattu sur la terre des hommes, alors que sur Asgard, des forces maléfiques sont à l’œuvre. Odin, lui, erre de part le monde, incapable de faire face à la mort de Balder, son fils bien aimé. Mais le temps de la confrontation approche et bientôt il devra emprunter le chemin de la guerre.


Nébuleux.
Il n’y a pas à dire  mais cet album est agréable à avoir en main. Son petit format et sa couverture avec l’anneau qui ressort attirent l’œil du possible acheteur. Mais le contenu est-il aussi séduisant que l’emballage ?

Là, ça dépend essentiellement de vos préférences .Je pense que ce genre d’histoire passera très bien chez les « Tolkiens »et les amoureux de grande épopée guerrière. Ce qui me frappe toujours dans ce type d’histoire, c’est le ton très solennel voir sérieux du discours. C’est sûr, on n’est pas là pour s’amuser mais pour découper de la chair. Je peux vous dire qu’Odin versus Loki , ça déménage dur . Par contre, coté sentiment, à part cette rage qui renverse tout sur son passage, c’est très froid comme récit (normal me direz-vous, on est chez les scandinaves).

En plus, je n’ai pas trouvé une grande osmose entre le texte et l’image. Ca m’a donné l’impression de visiter une galerie de fresques avec des écouteurs aux oreilles. Une sorte d’art book avec du texte. En fait, c‘est assez dommage car le dessin de Seure-le Bihan en vaut vraiment la peine. Maintenant, à vous de voir si vous êtes plutôt du coté des romantiques ou des fous furieux.


Scénario : 4/10
Dessin : 8/10

surprises.smileysmiley.com.6.3.gif Global.




Samba.

pl10couleurartragedefbd1.1285665146.thumbnail.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

 

01/07/2012

Histoires de Bretagne T1 :Jusqu’au bout de la terre.

Histoires de Bretagne1.jpgHistoires de Bretagne1p.jpgAuteurs :Debois ,Sandro, Lacroix.
Editeur : Soleil( celtic).
Sortie : 04/2012


Début du XXe siècle.
 André Rio, un écrivain en mal d’inspiration, s’installe dans le Morbihan. Une sortie en mer avec un pêcheur, qui est devenu son ami fidèle, tourne mal. Ils restent bloqués plusieurs heures dans le brouillard, au milieu de l’océan et de ses légendes macabres. Lorsqu’enfin ils retrouvent le port, c’est pour découvrir que la ville a été entièrement désertée. Ils sont seuls, désespérément seuls. C’est au péril de leur vie qu’ils découvriront ce qu’il s’est réellement passé…

Grandeur et décadence.
En lisant le résumé, je me réjouissais de lire cette BD .Imaginez vous, deux hommes se retrouvent seuls au monde après avoir passé une nuit à naviguer. Un joli mystère à déguster dans une bonne ambiance bien glauque. Et puis bardaf, c’est la lecture. On oublie vite l’ambiance noire car le ton est plutôt enjoué. Nos deux gaillards se crispent un peu vers la fin mais mon ennui ne va que grandissant. Bon, je persévère dans ma lecture car j’ai ce fameux mystère à résoudre. Et là, c’est plus qu’une déception, c’est une incompréhension. Tout ça pour un rêve et une grosse vengeance !?  Franchement, je regrette amèrement d’avoir mis de l’argent dans cet album. Il reste le dessin très honnête de Sandro mais il n’y a rien à faire, quand l’histoire ne suit pas, le dessin peut être aussi incroyable que vous voulez, on n’échappe pas au naufrage général.
Scénario : 3/10
Dessin 7/10
surprises.smileysmiley.com.4.gif Global.




Samba.

Histoires de Bretagne1p1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

07/11/2011

Le sang du dragon T5 Ce bon vieux Louis.

Sang du dragon (Le)5.jpgSang du dragon (Le)5p.jpgAuteurs : Istin,Michel,Créty et Cordurié.
Editeur : Soleil celtic
Sortie : 09/2011
Elixir.
Le comte de Cagliostro presse Dame Selenn de l’aider à rattraper les pirates. Hannibal et ses compagnons ont pris la route du phare de Cordouan, phare qui est la seule entrée dans l’Autre monde, celui où ils trouveront le sang du dragon. Durant le voyage Dame Elween, la jeune elfe, dévoile au capitaine sa volonté de le tuer.
Hardi moussaillon !
La pochette fait semblant de rien, elle se tourne avec élégance  pour  arriver à la présentation de l’album et là, surprise, par une obscure magie noire, on a changé de dessinateur. Exit Michel  et bonjour Stéphane Créty . J’avoue n’avoir quasiment pas vu de différence entre les deux traits, à part Dame Elween qui change un peu, on est dans le même moule.  Pas si étonnant que ça en définitive car Créty s’occupe aussi de la série sœur «  Hannibal Mériadec ».
Sinon pas grand-chose à dire de plus par rapport aux tomes précédents, c’est une agréable série mixant l’aventure flibustière avec des légendes bretonnes.
Je suis néanmoins content d’arriver bientôt avec le dernier tome 6 à la fin de l’aventure car  la quête primaire s’est un peu diluée depuis le début. J’ai aussi l’impression d’avoir lu un album de transition, c’est un peu le calme avant la tempête car je me dis que l’ultime bataille risque d’être épique.
Courage capitaine.
Graphisme : 8.5/10
Scénario : 6.5/10
7-17b0.gif7/10 : Global



on en parle sur le forum.

Sang du dragon (Le)5v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

08/07/2011

Hannibal Mériadec et les larmes d'Odin T3:Santa Maria Della Salute.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin3.jpgHannibal Meriadec et les larmes d'Odin3p.jpgAuteurs : Istin/ Créty/Cordurie.
Editeur : Soleil(Celtic).
Sortie : 05/2011

La course poursuite.
La quête des larmes d’Odin, ces fabuleux diamants sortis de l’oeil du dieu nordique lorsqu’il pleura sa fille, la Walkyrie, continue ! Mais rien ne va plus ! Alors que Monsieur Thorn, à bord du Maclir, doit faire en sorte d’éviter une mutinerie du fait de monsieur Bothrel, de son coté, le capitaine Hannibal Meriadec, parti avec une poignée d’hommes vers Venise, est à cran et veut coûtes que coûte rattraper ce maudit démon, à la solde de l’ordre des cendres, qui a voler le pendentif de Selina! Durant cette traque, Kyle Macstone cherche inlassablement à comprendre le lien qui unit ce pendentif et Selina! Lorsqu’enfin il comprend, il sait qu’il n’a plus le choix, il doit désormais tuer le capitaine Hannibal Meriadec !
L’âme torturée.
Cette série, c’est surtout une force brute, une présence qui occupe les ¾ des espaces, c’est un caractère dur et impétueux, c’est le capitaine Hannibal Mériadec. En plus le gaillard à une gueule pas possible  et en impose un max comme par exemple un  Clint Eastwood pour son interprétation de l’inspecteur Harry. Mais n’allez pas croire que le pirate est tout beau tout propre, c’est même plutôt le contraire. Sa volonté à vouloir changer le destin le mène vers certains excès dirons nous. Cet album vous apportera d’ailleurs pas mal de réponses au pourquoi de  sa quête.
Si vous aimez les légendes avec option fées et démons, cette BD vous ravira à tous les coups car le dessin de Créty est une véritable invitation à la grande aventure. Un beau voyage accompagné des couleurs adéquates et d’une mise en page dynamique. Bref, ce prélude au sang du dragon se lit avec plaisir et je n’hésiterais pas longtemps à me le procurer si je le voyais en intégrale ou dans un sympathique coffret.
7-17b0.gif




On en parle sur le forum.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odvin3.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

30/01/2011

Le chant des elfes T3: Les champs catalauniques.

Chant des Elfes (Le)3.jpgChant des Elfes (Le)3p.jpgAuteurs : Falba et Ratera
Editeur : Soleil Celtic
Sortie : 11/2010


C’est la lutte finale.
451 après J.-C., Romains et Huns, civilisés et barbares, Chrétiens et sorciers vont s’affronter sur les Champs catalauniques. Tous les êtres du Petit peuple ont choisi le camp de Rome. Tous, excepté un : Harpya. La harpie s’est rangée du côté d’Attila, car Dracène a séduit Aetius. Pour briser leur liaison, elle lui a arraché son bien le plus cher, un pendentif aux vertus magiques. Sans cet artefact, le dragon ne peut prendre forme humaine. L’heure du choc final a sonné. Il oppose humains, zombies et ogres… Acier, sang et magie. L’issue de la lutte dépend des créatures féériques. Ce troisième et dernier tome conte la naissance d’une légende, le déclin d’un empire et la fin d’un amour. C’est le chant des elfes.

Le chant du cygne.
La grande bataille est lancée …. on s’attend à une apothéose mémorable et nous l’avons avec le dessin du bon Mike Ratera. Il a mis le paquet pour nous décrire cette grande bataille. Le nombre de participants est hallucinant .Un trait assez « comics » mais qui souffre d’un manque d’expressivité sur les visages. Ils sont quasiment tous très haineux en général. Pour le scénario, Falba a trop vouloir coller à la vraie histoire, oublie de rendre son récit captivant .C’est sans émotion qu’on arrive à la fin de cet album avec même un grand sentiment de trop peu tellement l’épilogue est expédié en 2 pages. On aurait aimé en savoir plus sur le futur de Dracène par exemple.  Et puis, pourquoi vouloir faire crédible quand on y met toutes ces pléthores d’êtres imaginaires ? En plus aura-t-il une suite ou un autre cycle ? Le lecteur ne peut que spéculer et ça, je n’apprécie que très modérément ce constat.
Bref, cette BD me fait penser à un film à grand budget où tout le financement  est passé dans les effets spéciaux en oubliant malheureusement le jeu de rôle des comédiens.
6-17af.gif

 

 

On en parle sur le forum.

chant des elfes.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

06/09/2010

Hannibal Meriadec T2: Le manuscrit de Karlsen.

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin2.jpghannibalmeriadecetleslarmesd_odin2_pla.jpg

Auteurs : Istin, Créty et Cordurie.
Editeur : Soleil.(celtic).

la terreur des mers.

Le Manuscrit de Karlsen est la clé. Celui qui le détient trouvera cette île mystérieuse où se trouve un trésor : les 7 larmes d’Odin, les plus gros diamants jamais vu. Mais le manuscrit est quelque part à Venise. Hannibal Meriadec décide de faire au plus vite pour s’y rendre. Mais l’Ordre des Cendres compte forcer Hannibal à lui dévoiler l’emplacement exact où est caché le manuscrit.


Au frais.
C'est un fameux trois-mâts fin comme un oiseau
Hisse et ho, Hannibal
Dix huit nœuds, quatre cent tonneaux
Je suis fier d'y être lecteur

Tiens bon la vague et tiens bon le vent
Hisse et ho, Meriadec
Si le capitaine le veut toujours droit devant
Nous irons jusqu'à Venise

Je pars pour les larmes d’Odin pour sauver Sélina
Hisse et ho, Mériadec
D'y penser il m’ donne des frissons
En doublant les feux des enfers

On prétend que là-bas souffle le dragon
Hisse et ho, Hannibal
On trouve les sorcières des cendres
J’y mènerais plusieurs combats

Un jour, je reviendrai chargé d’espoir
Hisse et ho, Mériadec
Au pays, j'irai voir Sélina
A sa lecture, le divertissement est haletant
Tiens bon le série et tiens bon le tome
Tiens bon le cap tiens bon la lecture
Hisse et ho, Hannibal
Sur la mer avec de  grosses flibustes
Nous irons où tu voudras

7-17b0.gif

 

 

 

On en parle sur le forum .

Hannibal Meriadec et les larmes d'Odin2.1.jpg

28/05/2010

Le crépuscule des Dieux T4:Brunhilde.

Crépuscule des dieux (Le)4Crépuscule des dieux (Le)Auteurs : Jarry, Djief.
Editeur : Soleil (celtic).

Wotan

Enfin libéré de l’emprise de Mime, Siegfried part à la recherche de Brunhilde. Il devra traverser les mers et affronter les hordes de Hellheim pour enfin arracher la Walkyrie au sommeil éternel dans lequel Wotan l’a plongée. Mais au même moment, en Europe occidentale, la guerre fait rage. Les armées burgondes se font tailler en pièce face aux Saxons qui ont pactisé avec des créatures surgies de Jotunheim... Désormais seul un guerrier légendaire peut sauver le peuple burgonde, le guerrier qui a défié et terrassé le dragon Fafnir..
Par Odin.
Ce qui est bien avec le crépuscule des dieux, c’est qu’on va devenir incollable sur la mythologie scandinave. Ce tome 4 poursuit sur la lancée de ses prédécesseurs. C’est toujours aussi agréable à lire et à regarder .Ce que j’apprécie particulièrement dans cette série, c’est que malgré la multitude et la complexité des personnages, Djief arrive à rendre le récit très fluide grâce à une très bonne construction. Voilà, pas grand-chose à dire sur ce couché des divinités qui poursuit son petit bonhomme de chemin  pour le  bonheur des amateurs de légendes.
surprises.smileysmiley.com.7

Crépuscule des dieux (Le)2