24/11/2015

Narcisse tome 2.terra Nulius

narcisse.jpgnarcisse t2.jpgDessin et Scénario :Chanouga
Editeur : Paquet
Sortie : Septembre 2015
Le résumé.
Le 30 septembre 1858, à 14 ans et 9 mois, Narcisse Pelletier, mousse de Saint-Gilles-sur-Vie,  meurt sur les plages du Cap direction, pour laisser place à Amglo, aborigène Uuntaalnganu.

chanouga.jpg

 

Mon avis.
Lors de la sortie du 1er tome de cette série, dans ma chronique, j’avais dit haut et fort qu’il s’agissait d’un album de grande qualité aussi bien au niveau graphique que scénaristique. Bref, Chanouga m’avait fortement impressionné. L’interview qu’il a accordé à l’époque à SambaBD était éclairante et un très bon décodeur.
Quand j’ai appris la sortie du tome 2, j’ai de suite mis l’album sur ma liste des futures lectures et je dois dire directement qu’il ne m’a pas déçu …
La couverture de l’album est déjà un petit bijou et raconte beaucoup en peu d’éléments graphiques. Un bateau à voiles, un ciel chargé et surtout la tête de Narcisse avec son regard fixe et sombre. Cette couverture donne envie d’ouvrir le livre et de commencer la lecture immédiatement.
On y retrouve le style « Chanouga » avec un découpage parfois classique mais aussi inventif et original. L’auteur a encore amélioré son dessin, plus précis et plus détaillé. La mise en couleur suit le même mouvement. On y retrouve une réelle recherche dans les tons et le rendu des ambiances. Le transfert de la civilisation occidentale vers celle des îles est bien rendu même si il revêt un ton qui relève un peu du miracle.
Le lecteur n’aura pas beaucoup de dialogues à se farcir mais une description claire et précise de l’évolution de la vie de Narcisse. C’est par moment fascinant. Au terme du 2e tome, notre personnage principal s’en va comme il est venu, sans fracas. En fin d’album, le lecteur trouvera un chapitre biographique sur l’aventure de Narcisse car ce triptyque est inspiré d’une histoire vraie.
Avec cette série, le groupe Paquet a tapé dans le mille pour tous les amateurs de bateaux et de navigation via cette collection " Cabestan ".

Narcisse2b.jpg


a08-3e78906.gifDessin 


a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifGlobal 

Capitol.

 

24/04/2014

NARCISSE - Tome 1/3: Mémoires d'outre-monde.

capitol,narcisse,chanouga,paquet,cabestan,910,nautisme,aventure,voyage,voiliers,042014capitol,narcisse,chanouga,paquet,cabestan,910,nautisme,aventure,voyage,voiliers,042014Dessin & scénario : Chanouga

Editions Paquet

Collection Cabestan

Sortie : 23/04/2014

64 pages

Prix conseillé : 14,50 €

ISBN : 9782888906360

Nautisme, aventure, voyage, voiliers.

 

Résumé (de l’éditeur) : Inspiré de l'histoire vraie de Narcisse Pelletier, jeune mousse vendéen qui, à la suite du naufrage de son navire, vivra une longue parenthèse de 17 années chez les «sauvages» du Cap Flattery (Extrême Nord Australien).
Ce premier tome est celui de l’apprentissage. Celui d'un enfant dont le désir de devenir marin va le conduire à s'embarquer pour un périple de deux ans, brusquement interrompu par un naufrage sur des rivages océaniens peuplés de cannibales. Il ignore que cette tragédie marque le début d’une nouvelle vie…

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014


Mon avis : Cela bouge beaucoup chez l’éditeur Paquet ! Voici une nouvelle collection quiNarcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014 commence, la collection « Cabestan » ! Je vous rappelle que le cabestan est un treuil à axe vertical, employé  sur les bateaux pour toutes les manœuvres exigeant de gros efforts. Nous sommes donc de plain pied dans le domaine de la navigation à voile, de la marine. Dans cet album plus particulièrement, ce sont les grands voiliers qui ont sillonnés les mers au 19e siècle qui sont au centre de l’attention.

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014

 

Pour ce premier tome dans une nouvelle collection, Paquet a fait appel à Chanouga qui a déjà fait paraître chez le même éditeur « De profundis » en 2011 qui a obtenu un beau succès. Un album qui aurait pu déjà faire partie de cette nouvelle collection. 

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014

 

Dès l’ouverture de l’album, on retrouve cette « patte » propre à Chanouga, un dessin qui peut paraître par moment un peu inachevé mais cela fait partie du style graphique de l’auteur. En comparaison avec son album précédent « De profundis », on remarque une progression remarquable du dessin qui devient plus précis, plus affirmé, plus détaillé mais aussi plus sensible. Dès que l’on rentre de plein pied dans l’univers marin, les cases s’agrandissent, les casent s’assemblent, se juxtaposent. Le résultat est remarquable et vaut qu’on s’y intéresse de près. Une force de conviction et d’évocation incroyable se retrouve dans les images. C’est une ode au départ, au voyage. Les atmosphères sont très bien rendues. Par exemple, la scène du bateau dans le brouillard, dans la purée de pois, est d’une criante vérité. J’ai vécu ce type d’expérience en voilier lors de la traversée de la manche où vous ne voyez rien mais vous entendez tous les bruits qui sont amplifiés. Pincement de cœur… La colorisation de l’auteur est toute en nuance et de bon aloi.

 

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014

 

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014Chanouga est également son propre scénariste. Cette série en trois tomes s’inspire de faits véridiques, de l’histoire de Narcisse Pelletier, jeune marin vendéen au milieu du XIXe siècle. L’auteur a découvert Narcisse par hasard en chinant sur une brocante où il a acheté un vieux numéro de la revue « Histoire de mer ». Il y découvre une photographie d’un personnage atypique, blanc au torse nu scarifié, aux oreilles et au nez percés. Chagouna s’entiche du personnage et commence des recherches, rassembles des documents rares relatifs à ce mystérieux personnage. De ce puzzle incomplet, il va tenter de reconstituer son histoire, en remplissant les blancs, les « vides ». Chagouna est un grand amateur de la littérature de voyage, de Conrad, Stevenson, Melville, London,…Nous voilà donc embarqué avec un curieux personnage...Ce premier tome raconte le cheminement de Narcisse vers son rêve, partir au large sur toutes les mers du globe. Mais la vie n’est pas pavée que de bonnes intentions et comporte beaucoup de péripéties, pas toujours amusantes.

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014

A noter qu’un dossier avec cartes maritimes et photos d’archives complète l’album et replace le récit dans son contexte, dans la réalité du XIXe siècle.

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014

 

Amateur de voile et de l’univers maritime, cet album m’a captivé. J’ai été enthousiasmé par le côté graphique du travail mais aussi par l’originalité du sujet et le traitement du scénario. C’est un album que je recommande pour tous ceux qui veulent faire un formidable voyage maritime, graphique et littéraire…

 

Dessin :            9,0/10

Scénario :          9,0/10

Moyenne :          9,0/10

 

Liens vers le site de l’éditeur Paquet : ICI.

 

Capitol

Narcisse, Chanouga, Paquet, Cabestan, 04/2014