14/09/2017

Le chevalier Brayard

le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017Scénario : Zidrou
Dessin : Francis Porcel
Éditeur : Dargaud
78 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : humour, aventure

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Le seigneur Brayard s'en revient de croisade, accompagné du jeune moine Rignomer. Sur leur chemin, ils croisent la route d'une adolescente, la princesse Hadiyatallah, qui se révèle être une otage en fuite. Brayard n'hésite pas un seul instant : il décide d'escorter la princesse en Orient pour la rendre à son père en échange d'une rançon, et entraîne Rignomer dans l'aventure. C'est le début d'un voyage qui s'annonce particulièrement rocambolesque...

 

"- En revenant de Jérusalem, Lem ! Lem ! ...

- Par les saints tympans de la cathédrale de Chartres, noble chevalier Brayard ! Cela fait 783 lieues que vous braillez cette rengaine ! "

 

Mon avis

Que les chastes oreilles et délicates mirettes s'éloignent de cet album bercé par les comptines paillardes du seigneur Brayard ! En voilà un qui porte bien son nom et qui ne manquera pas de vous faire esquisser un petit sourire grivois lorsqu'il pousse la chansonnette.

"Sur les berges de la Charente, Rente ! Rente ! Elle m'offrira sa ... "

C'est un bien drôle d'équipage qui s'en revient de Jérusalem ! Un chevalier fatigué des combats et content de rentrer au bercail, un moinillon qui rapporte de belles reliques de la sainte patronne de son ordre, et une belle princesse arabe qui pourrait bien rapporter une belle rançon.

"A Montmoreau Saint Cybard, Bard ! Bard ! Elle empoignera mon ..."

Ça tombe bien, le père de la ravissante est prêt à payer pour retrouver sa fille. Ça tombe doublement bien, parce que "le chevalier Brayard aime l'aventure, Ture ! Ture ! Bien plus que la ... " et que le quotidien l'ennui vite (surtout sa femme en fait !).

Bref, les voilà repartis sur les chemins d'Orient affrontant 1000 et un dangers, toujours bercés par les grivoiseries du sieur Brayard.

 

le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017

 

Scénariste et dialoguiste hors pair, Zidrou semble vraiment à l'aise dans tous les domaines ! Que ce soit dans ses séries jeunesses et humoristiques (l'élève Ducobu, Boule à Zéro, sac à puces...) ou ses récits plus adultes (l'adoption, les beaux étés, Bouffon, Folies Bergères....) il trouve toujours le ton juste et les bonnes recettes pour faire marrer le lecteur ou faire vibrer sa corde sensible. Ici, il fait un peu des deux et nous invite à toucher du bout des doigts l'époque des croisades en nous livrant une bonne farce faite de grosses ficelles, de délicieuses caricatures et de quelques moments d'émotion. On rit quasiment à chaque page de toutes ces situations rocambolesques, on bataille avec eux contre les bandits de grand chemin et les traitres en tous genre, on chantonne avec le chevalier, et dans tous les cas on s'attache à ce trio improbable qui jusqu'au bout nous réserve de drôles de surprises.

Coté dessin, c'est Francis Porcel qui accompagne pour la troisième fois Zidrou. Après Les Folies Bergères et Bouffon, on le découvre ici dans un registre encore diffèrent. Usant d'un style proche de la caricature mais non dénué d'un certaine finesse, il rend une copie en parfaite osmose avec la comédie.

Cette aventure moyenâgeuse est un régal de drôlerie !

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017

 

le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017

 

le chevalier brayard, porcel, Zidrou, dargaud, humour, chevalier, croisades, moyen-âge, 8/10, 09/2017

31/03/2017

Katanga - tome 1 - diamants

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017Scénario : Fabien Nury
Dessin : Sylvain Vallée
Éditeur : Dargaud
70 pages
Date de sortie :  mars 2017
Genre : aventure, action, thriller politique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

En 1960, après quatre-vingts ans passés sous la domination coloniale belge, le Congo proclame son indépendance ; moins de deux semaines après, la riche province minière du Katanga fait sécession. Le Congo et le Katanga entrent immédiatement en guerre ; au cœur du conflit : la possession des territoires miniers. De nombreux massacres et exodes de civils s'ensuivent. L'ONU impose alors sa médiation et l'envoi de Casques bleus sur place... Dans le même temps, une horde d'ignobles mercenaires est recrutée pour aller libérer les exploitations minières occupées... Et un domestique noir, Charlie, tord le cou au destin en mettant la main sur un trésor inestimable : 30 millions de dollars de diamants... ce qui fait de lui le Noir le plus recherché du Katanga.

 

 "Un récit édifiant, monsieur le ministre... Dois-je en déduire que je suis autorisé à embaucher du monde ?"

 

Mon avis

On ne présente plus Fabien Nury, le scénariste prodige et prolifique de la bande dessinée, qui depuis quelques années enchaine les succès. Visez un peu : l'or et le sang, la mort de Staline, le maitre de Benson Gate, Silas Corey, Tyler Cross ... ! Et si l'on remonte un peu plus loin dans sa bibliographie, nous tombons sur Il était une fois en France, son plus gros succès, réalisé avec Sylvain Vallée. Alors évidemment, une nouvelle série signée de ces deux auteurs ne peut qu'attirer l'attention.

katanga,nury,vallée,dargaud,aventure,trhiller politique,afrique,congo,mercenaires,diamants,néocolonialisme,810,032017

Nous voilà donc partis pour 70 pages de pure aventure saupoudrée de fiction historique, marque de fabrique et fond de commerce de Fabien Nury, dans une Afrique post-coloniale en proie aux prémices du néocolonialisme. Le Katanga, région la plus riche du Congo belge, regorgeait de minerais attisant la convoitise de nombreuses personnes et de nombreuses firmes européennes. Sur ce socle historique réel, Fabien Nury pose une armée de mercenaires cyniques et antipathiques à souhait qui ne reculent devant rien pour protéger les mines de cuivre.

Tout bon amateur de récits de grande aventure se régalera de ce thriller politique assez inspiré d'un certain cinéma des années 60-70 comme Un taxi pour Tobrouk, Les oies sauvages ou Le dernier train du Katanga. Mais attention ! Fabien Nury a choisi de nous embarquer au cœur des ténèbres et nous fait côtoyer des personnages vraiment pas recommandables. Qu'ils soient en costard dans des salons dorés ou dans la brousse en treillis, tous ne répondent qu'a un seul maître : l'argent.

Le magot est ici incarné par 30 millions de dollars de diamants qui font tourner la tête à toute cette bande d'affreux. Bienvenue dans le camp des salauds !

Guerre civile, diamants, corruption, barbouzes et mercenaires, tous les ingrédients sont réunis pour un cocktail explosif !

katanga,nury,vallée,dargaud,aventure,trhiller politique,afrique,congo,mercenaires,diamants,néocolonialisme,810,032017

Le dessin de Sylvain Vallée est à la hauteur du scénario. D'un trait semi-réaliste frisant parfois la caricature, il brosse des portraits au vitriol et met en scène la violence de façon abrupte et sans retenue. Par ailleurs, il a la chance (et nous aussi) de pouvoir introduire la série durant 9 pages faites de cases panoramiques racontant en voix off la genèse du Katanga. 9 pages qui mettent doucement le lecteur dans l'ambiance et qui donnent le ton de cette grande aventure.

Allez, encore deux tomes pour mettre la main sur le magot !

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

katanga, nury, vallée, dargaud, aventure, trhiller politique, afrique, congo, mercenaires, diamants, néocolonialisme, 8/10, 03/2017

 

 

 

 

17/03/2017

Survivants, anomalies quantiques, épisode 5

survivants.jpganomalies quantiques.jpgAuteur : Léo
Editeur : Dargaud.
Sortie : 17 mars 2017.
56 pages
Genre : science-fiction.

 

 

 

Le résumé.
Quand il n’y plus d’espoir, plus de solution. Il vous reste un recours, un seul, prendre une douche ! Et appelez l’agence SOS détresse extra-terrestre !

« Je me sens comme dans un film de science-fiction. Votre technologie est si en avance sur la nôtre ».

Mon avis.

Douche froide, douche écossaise ou douche italienne, vous saurez tout sur les jets d ‘eau en milieu hostile. L’hygiène et la cause féminine sont copieusement arrosés dans cet ultime tome des survivants. La recette du bain-marie ou plutôt du bain-Léo est connue, archi-connue même, mais on se laisse avoir à tous les coups. De l’exotisme, des animaux étranges, des douches, des mystères, de l’aventure, des étranges rencontres, voilà le menu qu’on apprécie à chaque visite des mondes d’Aldébaran.
Sinon, à quoi aspirent nos voyageurs interstellaires à la fin de l’album ?
A de la bière et à des frites ! Comme quoi les belges ont tout compris depuis longtemps. Et dire que les anglais appellent ça des french fries, quelle honte !

Survivants_625x220.jpg


Samba

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

Tous les albums de cette série en un seul clic.
survivants,léo,les mondes d'aldébaran,dargaud,science-fiction,032017,710

09/02/2017

Chambre obscure (Tomes I et II)

Chambre obscure, dargaud, photographie, polar, Arsène Lupin, Brigades du TigreChambre obscure, dargaud, photographie, polar, Arsène Lupin, Brigades du TigreScénario : Cyril Bonin
Dessin : Cyril Bonin
Éditeur : Dargaud
2 X 48 pages
Date de sortie : 2010 et 2011
Genre : Policier

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

 

chambre obscure,dargaud,photographie,polar,arsène lupin,brigades du tigreIl s'en passe des choses étranges, dans les maisons bourgeoises du début du XXème siècle ! Cyril Bonin creuse la veine d'un Maurice Leblanc en nous invitant chez les Dambroise, famille toute à la joie des retrouvailles avec Alma, la soeur prodigue, de passage entre deux aventures. Mais la fête est gâchée par le mystérieux vol de trois tableaux de famille, sans valeur autre que les souvenirs. Il est l'heure pour l'inspecteur Alcide Leblanc d'entrer en scène, et de démêler l'artifice de la réalité, la fiction de la vie !

 

 

 

Mon avis :

 

Une bonne surprise pour commencer l’année 2017. Hier, je pioche dans ma bédéthèque une paire de BDs achetées je ne sais plus où. C’est chez Dargaud et le dessin a l’air sympa : je ne prends pas trop de risques…

 

chambre obscure,dargaud,photographie,polar,arsène lupin,brigades du tigre

 

Mais quand même… Je ne m’attendais pas à tomber sur une enquête aussi bien ficelée. Le scénario est cohérent, les rebondissements ne sont pas téléphonés, ça se lit bien. Les personnages ont du relief et, en plus, on apprend des choses (sur la peinture et l’optique à la Renaissance, notamment) ; tout ce que j’aime en BD. On navigue entre les univers d’Arsène Lupin, de Rouletabille ou encore des Brigades du Tigre. L’humour est présent et une forme de critique sociale (sur la place de la femme dans la société, notamment) affleure tout au long de l’histoire.

 

Quant au dessin, assez proche de Gine (Finkel, Neige, etc.) on peut également y voir du Tardi. Avouez que Bonin sait choisir ses références… Au niveau des couleurs on pense également à Adèle Blansec, c’est terne à souhait et ça enveloppe le récit d’une cohérence chromatique très esthétique. Les cadrages sont précis et maîtrisés. Non, vraiment, du côté graphique c’est également du très bon boulot.

 

En somme, une bonne histoire, bien dessinée et bien racontée. Que demande le peuple ?

 

  

chambre obscure,dargaud,photographie,polar,arsène lupin,brigades du tigre

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Chambre obscure, dargaud, photographie, polar, Arsène Lupin, Brigades du Tigre

 

Chambre obscure, dargaud, photographie, polar, Arsène Lupin, Brigades du Tigre

 

Chambre obscure, dargaud, photographie, polar, Arsène Lupin, Brigades du Tigre

 

 

 Odradek.

08/02/2017

Stern - tome 2 - la cité des sauvages

stern, maffre, dargaud, western, croque-mort, aventure, 01/2017, 7/10stern, maffre, dargaud, western, croque-mort, aventure, 01/2017, 7/10Scénario : Frédéric Maffre
Dessin : Julien Maffre
Éditeur : Dargaud
74 pages
Date de sortie : janvier 2017
Genre : western

 

 

 

Résumé

Le placide et taciturne croque-mort est confronté dans cette deuxième aventure à une terrible déconvenue. Véritable addict de la lecture, le voilà privé de matière première parce que le fournisseur du "general store" local a fait faillite. Plus aucun bouquin à se mettre sous la dent ! C'est le drame, et les addicts ou anciens addicts au tabac ne me démentiront pas : quand on est en manque, on est prêt a tout pour satisfaire son vice. Le moyen pour Elijah, c'est d'aller dans la grosse ville de Kansas city. Sauf qu'Elijah semble avoir de bonnes raisons pour ne pas y aller. Il ira quand même, finalement c'est pas le bout du monde une journée de cheval, et puis c'est juste pour une journée. Sauf que ... il arrive trop tard, la librairie ferme sous son nez et ne rouvrira que le lendemain. L'attente jusqu'au lendemain va être mouvementée et il n'évitera pas les rencontres qu'il voulait justement éviter.

 

"Trois cents saloons dans cette ville et évidemment je tombe sur toi. Merci Kansas city."

 

Mon avis

Eljah Stern est en passe de devenir le plus attachant des anti-héros de l'ouest. Après une première aventure très réussie dans laquelle les frères Maffre ont posé les bases d'un western où se réunissent à merveille à la fois classicisme et nouveauté, ils récidivent ici en conservant ce qui a fait le succès du premier tome et y apportent encore son lot d'originalité, faisant de ce western une œuvre du genre un peu décalée.

A contre courant des grands westerns traditionnels où l'aventure et les histoires compliquées sont de mise, ici il y a une histoire simplissime qui porte un personnage principal dans une grande ville de l'ouest, à la rencontre de personnages tous plus ou moins barrés, donnant lieu à des situations souvent cocasses. Parce que même si ça castagne pas mal, l'humour est bien présent dans ce tome, tant dans les dialogues que dans les situations à rebondissements que subit Elijah. Au passage, les frères Maffre nous révèlent quelques maigres détails du passé de Stern : il est marié, et il a fréquenté des types peu recommandables.

 

stern,maffre,dargaud,western,croque-mort,aventure,012017,710

 

Julien Maffre au dessin est aussi à l'aise dans les décors urbains que dans les villages poussiéreux et les grandes plaines. Ses personnages aux traits semi-realistes ont des vrais trognes dignes de celles qui peuplent les westerns spaghetti des années 60, et pourtant on n'a pas le sentiment de tomber dans une surenchère caricaturale. Tout aussi habile à mettre en scène des épisodes mouvementés que des périodes de calme, ses planches sont toutes agréables à l’œil.

Dans un registre différent, ce deuxième tome est aussi bon que le premier et ce croque-mort tient la dragée haute à son homologue Jonas Crow de la série Undertaker.

A noter que la pagination sur ce tome est augmentée de 12 pages, ce qui permet aux auteurs de prendre leur temps pour raconter ce qu'ils ont à raconter, et de nous livrer un récit dynamique ponctué de temps forts en action et d'autres plus contemplatifs, le tout dans un parfait équilibre.

Et maintenant, je suis bon pour agrandir l'espace western de ma bibliothèque ...

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

stern,maffre,dargaud,western,croque-mort,aventure,012017,710

 

stern,maffre,dargaud,western,croque-mort,aventure,012017,710

 

stern,maffre,dargaud,western,croque-mort,aventure,012017,710

 

 Le tome 1

stern,maffre,dargaud,western,croque-mort,aventure,012017,710

 

 

 

 

 

 

 A lire aussi : Undertaker


 

05/02/2017

Chroniques courtes (123): Mes extraordinaires histoires de Noël, Star Wars: l'attaque des clones,Mermaid project T5

album-cover-large-31662.jpgMes extraordinaires histoires de Noël

Scénario et Dessin : Carl Barks
Éditeur : Glénat
144 pages
Date de sortie : 30 novembre 2016
Genre : humour

 

 

Un peu tard pour présenter un album sur les fêtes de Noël, me direz-vous ? Oui bien sur ! mais ce beau livre présente de très belles histoires courtes (certaines ne font qu'une page) mettant en scène Donald et ses neveux, Daisy, Oncle Picsou, etc. ces histoires sont parmi les meilleures qui soient, elles datent toutes des années quarante et cinquante et sont, pour la plupart, écrites et dessinées par le grand Carl Barks. Donald est le héros habituel et ses gaffes nous font rire sans retenue ! Qu'il soit à la recherche d'une dinde pour le repas de Thanksgiving, cherche des cadeaux pour ses neveux avec un porte-monnaie vide, tente de battre la chance du cousin Gontrand ou veuille gagner un concours de cha cha cha avec Daisy, il reste le meilleur des personnages de la grande famille de Walt Disney.

JR

ori_aex_212380_9782344018934-page2.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

___________________________________________________________

Couv_294524.jpg STAR WARS : L'ATTAQUE DES CLONES

Scénario : Alessandro Ferrari
Dessin : Marco Ghiglione, Roberto Santillo, Ken Shue & Stefano Attardi 
Éditeur : DELCOURT 
70 pages
Date de sortie : 30/11/2016
Genre : Science Fiction

 

Voici donc le deuxième épisode de la saga de George Lucas dans son édition "jeunesse". Une bonne adaptation du film, faite, comme d'habitude, par des artistes italiens (pour la plupart). L'album se laisse lire plaisamment, le scénario est bien construit et le dessin assez correct ! Cependant les dessinateurs n'ont pas su donner la profondeur et l'intensité du combat final dans les arènes de Petrakani sur la planète Genosis, dommage! A noter aussi, en début de volume, quatre pages présentant les acteurs du film et leurs personnages dessinés pour que les jeunes lecteurs ne se perdent pas, je suppose !?

JR

CCF02022017_00001.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

_______________________________________________________

 

Mermaid project T5

walt disney,donald et ses neveux,noël,glénat,star wars,l'attaque des clones,delcourt,obi-wan kenobi,anakin skywalker,george lucaswalt disney,donald et ses neveux,noël,glénat,star wars,l'attaque des clones,delcourt,obi-wan kenobi,anakin skywalker,george lucasScénario : Corine Jamar et Léo
Dessin : Fred Simon.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 24 février 2017.
56 pages.
Genre : anticipation.

 

 

Romane Pennac et son acolyte El Malik arrivent sur la plateforme d’Algapower et ça va barder !
Suite et fin de cette première saison de Mermaid Projet. Une série qu’on avait adoré à ses débuts mais je dois bien avouer que mon enthousiasme a bien diminué au fil des tomes. Ce n’est certainement pas le dessin de Fred Simon qui est en cause mais cette série a de plus en plus dérivé vers l’improbable et on finit presque avec du spectacle familiale bon enfant à la Walt Disney.

Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a04-3e788e4.gif

 

a09-3e78912.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

______________________________________________________________

 

02/02/2017

Undertaker - tome 3 - l'ogre de Sutter Camp

undertaker, l'ogre de sutter camp, meyer, dorison, dargaud, western, croque-mort, undertaker, l'ogre de sutter camp, meyer, dorison, dargaud, western, croque-mort, Scénario : Xavier Dorison
Dessin : Ralph Meyer
Éditeur : Dargaud
48 pages
Date de sortie : janvier 2017
Genre : western

 

 

 

Résumé

Des outils qui ressemblent à du matériel de chirurgie, des flacons d'élixirs mystérieux et inquiétants, un bout de bras attaché à une table, un curieux volatile et un cri terrifiant qui transperce la nuit s'échappant d'une carriole aux allures de corbillard. Cette carriole porte l'inscription "Jeronimus Quint – elixir – medecine – surgery". Jonas Crow n'a pas changé de métier, il est toujours croque-mort et est même à présent entouré de la ravissante Rose Prairie anciennement gouvernante, et de Mademoiselle Lin, cuisinière. Pas sûr que ces deux là aient fait le meilleur choix en suivant ce drôle d'oiseau au passé plus que trouble.

En tout cas, elles prennent à cœur leur rôle d'associées et se font du soucis pour leur petite entreprise. Alors que Rose s'évertue à adoucir le langage commercial de l'Undertaker, Lin s'occupe des négociations et des tarifs à appliquer. C'est qu'elle doit faire bouillir la marmite et n'a pas envie d'y plonger Jed, le vautour de compagnie de Jonas.

Cette petite troupe est prête à encaisser les dollars, quand lors d'une cérémonie, le mari de la défunte se met à brailler sur Jonas en l'appelant "Strikland" et lui révélant que "l'Ogre de Sutter camp" est toujours en activité .... Et voilà que les funérailles tournent court, que le passé de Jonas lui revient en pleine face, qu'une chasse à l'homme se met en branle, et qu'elle s'annonce des plus sanglante.

 

"n'épargne pas aujourd’hui celui qui voudra encore te buter demain"... Évangile du bon sens selon Jonas.

 

Mon avis

Xavier Dorison et Ralph Meyer avaient tapé très fort avec les deux premiers tomes de ce western. Critiques et lecteurs furent unanimes pour placer ce revival de western dans la veine des meilleurs du genre. La filiation avec les Blueberry, Bouncer et Durango est à peine cachée tant du point de vue graphique que scénaristique.

Le niveau du premier diptyque était donc tellement haut qu'on aurait presque pardonné aux auteurs de baisser d'un ton dans cette nouvelle aventure. Mais de pardon il n'est point besoin, puisque le niveau monte encore d'un cran ! Dès les deux premières pages, l'aventure est lancée, le lecteur est ferré et sait qu'il aura affaire à du lourd. Les dialogues percutent comme un six coups, les situations s'enchainent aussi vite qu'une diligence qui s'emballe, les intrigues rebondissent comme les balles sur la roche dure des canyons, tout ça dans des décors grandioses faits de forêts sombres et de vastes prairies, de granges miteuses et de riches villas.

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort,01/2017,coup de coeur

 

Quant aux personnages, c'est peu de dire qu'ils sont hauts en couleur. On est très loin du héros lisse et bien comme il faut. Si Dorison nous a fait comprendre dès le début de sa série que la face cachée de son personnage principal était très sombre, il se garde bien de trop nous en révéler d'un coup. C'est tant mieux, il faut laisser une part de mystère sur ce personnage, pour nous le rendre à la fois sympathique et détestable. C'est là tout son charme. Donc, on saura dans la suite de ce diptyque (rrrrr ! C'est frustrant ! Un an d'attente !) toutes les vraies raisons qui poussent Jonas Crow à se battre avec cet Ogre.

Et quel Ogre ! Voilà peut-être un personnage qui pourrait rentrer dans le Panthéon des méchants de la BD ! Derrière une apparente intelligence et vivacité d'esprit, se cache un être doué d'une cruauté qui n'a d'égal que le charme dont il use pour appâter ses victimes. Ceux qui ont lu Walking Dead ne manqueront pas de comparer Jeronimus à Negan : tueurs impitoyables au charisme redoutable se cachant derrière un sourire hypnotique.

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort,01/2017,coup de coeur

 

Amateurs de western, de grande aventure, de décors grandioses, de personnages charismatiques, et d'intrigues fuyant toute forme de manichéisme, foncez à grand galop ! Avec Undertaker, vous ne mourrez pas d'ennui !

 

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

 

A lire aussi les tomes 1 et 2

undertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mortundertaker,l'ogre de sutter camp,meyer,dorison,dargaud,western,croque-mort

31/01/2017

L’aviateur T2 : l’apprentissage.

l'aviateur t2.jpgl'aviateur tome2.jpgScénario : Jean-Charles Kraehn.
Dessin : Chrys Millien.
Éditeur : Dargaud.
Sortie : 11 février 2017
60 pages.
Genre : Aviation.

 

 

 

Le résumé éditeur

Cet épisode raconte l'arrivée de Josef et de sa mère dans la région parisienne après qu'ils ont fui l'Afrique dans les années 1920. Surnommé « le Boche », en raison de la nationalité de son père, le jeune homme n'a pas d'autre choix que de travailler comme ouvrier pour pouvoir vivre. Pourtant Josef caresse toujours le rêve de piloter un avion et de reprendre les airs mais, sans argent et avec ses origines, ce rêve semble inaccessible...

 

« La vie n’est pas que vicieuse, elle sait aussi être farceuse parfois ».

 

Mon avis

Ce qui m’a le plus marqué pendant ma lecture de ce tome 2 de l’aviateur, c’est la belle retranscription d’une époque, celle de l’immédiate après-guerre (1920). On en prend clairement plein les mirettes, un peu comme si on savourait une fée verte. Un coup de chapeau d’ailleurs à Patricia Jambers pour sa colorisation qui apporte vraiment un plus à cette ambiance. Vous remarquerez qu’on a aussi perdu Erik Arnoux pour le dessin. Son absence ne se remarque pas vraiment sauf peut-être pour l’expressivité des protagonistes. Sinon, c’est du bel ouvrage, l’immersion dans le Paname d'antan est des plus envoûtantes.

On y aborde aussi la racaille avec ou sans eustache, les apaches avec ou sans plume, le milieu de la chnouf avec ou sans octroi d’une façon presque didactique. C’est intéressant à lire mais il manque un peu d’empathie pour les personnages. J’ai eu du mal à me sentir concerné par son combat, par ses craintes …j’ai lu ce tome de loin un peu comme un film qui ne vous passionne guère.
Attention, c’est très correct comme BD mais il manque un je ne sais quoi pour la rendre totalement indispensable.

 

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif



aviateur.PNG

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : l'aviateur, kraehn, millien, dargaud, aviation, 710, 022017 |  Facebook | |

23/01/2017

Le projet Bleiberg t1 : les fantômes du passé.

le projet bleiberg.jpgle projet bleiberg tome 1.jpgScénario : Serge Le Tendre
Dessin : Frédéric Peynet.
Editeur : Dargaud.
60 pages.
Sortie : 20 janvier 2017.
Genre : polar international.

 

 

Le résumé éditeur.

Depuis des décennies, une mystérieuse organisation met en tout en oeuvre afin de créer un nouvel ordre mondial. Son premier allié, dans les années 1920 : Hitler, à qui elle a promis, en échange de contreparties, d'énormes moyens afin d'accéder au pouvoir... Depuis, venue des heures les plus sombres de l'Histoire, une terrible machination s'est mise en marche, menaçant l'humanité tout entière. N'est-il pas déjà trop tard pour l'arrêter ? 

« -Le consortium poursuit le même objectif que vous, monsieur Hitler.
-Donner un nouvel élan à l’Allemagne ?
-Non monsieur Hitler…au monde »

 

Mon avis.

C’est par le biais d’une raison bien personnelle que ce titre a attiré mon attention. Je suis en effet originaire du village de Plombières …appelé avant le 20 septembre 1919, je vous le donne en mille : Bleiberg. Voilà donc pour l’anecdote complètement inutile et dont tout le monde s’en fout.

Revenons donc à nos SS.
Cet album est une adaptation du roman de David Khara du même nom. Les auteurs ne sont d’ailleurs pas à leur coup d’essai car ils avaient déjà adapté les vestiges de l’aube du même auteur. Trois tomes sont prévus pour boucler cette histoire aux accents de complot international.
On remarque vite que le scénario est costaud, que les informations sont bien distillées et que les personnages sont bien campés. Comme les dialogues sont assez denses, ils prennent vite une envergure psychologique certaine (une mention spéciale au surhomme du Mossad). Pour agrémenter les enjeux intergalactiques de cette affaire, on y ajoute quelques scènes d’action bien venues pour un effet « alka seltzer ».
Au dessin, on retrouve un artiste que j’apprécie pour son trait tout en finesse, Fréderic Peynet (le veil, phoenix…). Un trait moderne qui est parfaitement à l’aise aussi bien dans une ville comme New-york ou pour illustrer les faces sombres du nazisme. En plus, Jacqueline, la garde du corps de notre héros-salopard, est vraiment trop craquante.
Ce personnage contrebalance clairement « le côté torturé » des autres. On y parle de deux belles abominations quand même, les nazis et les …tradeurs.
Voilà, un bon début de parcours pour cette adaptation, j’attends la suite avec beaucoup d’intérêt.
Bisous Jacqueline…euh mais pas à la Galant ! (Ministre belge éphémère des transports).

projet bleiberg.PNG

 

Samba

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

20/01/2017

Motorcity (one-shot)

motorcity.jpgmotorcity t1.PNGScénario: Sylvain Runberg.
Dessin: Philippe Berthet.
Editeur: Dargaud.
63 pages.
Sortie: 20 janvier 2016.
Genre: policier.

 

 

Le résumé éditeur.
Fraîchement diplômée de l'école de police de Stockholm, Lisa Forsberg revient dans son village natal, où elle intègre le commissariat local. Mais, adolescente turbulente, elle n'a pas gardé que des amis ici et, dès sa première enquête sur une disparition, elle est confrontée à toutes les rancœurs et les vieilles connaissances de sa jeunesse. L'enquête navigue dans l'univers du « raggare », une culture fan de rock'n'roll, de bastons, de tatouages et de vieilles voitures américaines. C'est dans ce milieu, qu'elle semble bien connaître, que Lisa va devoir découvrir où se trouve Anton Wiger, lui qui n'aurait raté le rassemblement annuel du Motorcity pour rien au monde.

« Mais c’est carrément impressionnant, on se croirait dans un film des années 50. »

Mon avis.
Connaissez-vous le mouvement Raggare ? Si vous n’êtes pas suédois, il y a de forte chance que non. Je peux seulement vous dire que vous allez plonger dans les années 50 avec du rock and roll et des belles américaines. Un univers qui convient comme un gant au trait de Philippe Berthet. Par contre, l’enquête de police, elle, est bien contemporaine. Un polar bien mené, ni trop rapide ni trop lent avec le tempo qui convient. C’est aussi visiblement la nouvelle terre des polars, la Scandinavie.
Les auteurs utilisent les ficelles du métier pour nous embrouiller mais si vous êtes adepte du genre, vous ne vous laisserez normalement pas prendre.
Au final, une lecture très agréable avec une histoire assez classique mais efficace. Dommage qu’il s’agisse d’un one-shot car Lisa Forsberg était un personnage que j’aurais aimé mieux connaître.

motorcity berthet.PNG


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : motorcity, runberg, berthet, raggare, polar, dargaud, 012017, 710 |  Facebook | |