23/10/2017

Mighty Morphin POWER RANGERS Tome 2

L' éré du Dragon Noir

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosmighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosScénario : Kyle Higgins
Dessin : Hendry Prasetya
Éditeur : Glénat Comics
144 pages
Date de sortie :  23 août 2017
Genre : Comics de super-héros

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

Ensemble, pour affronter le mal !

Alors que Rita finalise son plan pour la domination du monde, les Rangers sont livrés à eux-mêmes, sans Zordon pour les aider. Face à cette menace, ce n’est rien de moins que le monde entier qui dépend d’eux ! Entrez dans l’âge du Dragon noir…

Kyle Higgins (NightwingBatman Beyond 2.0) et Hendry Prasetya (Power Girl) réussissent le tour de force d’adapter la licence superstar Power Rangers en une série fraiche et contemporaine. 

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

Mon avis:

On s'attendait à un bel album ! 144 pages d'affrontement entre les Power Rangers, héros de l'enfance de beaucoup d'entre nous, et le terrible Dragon Noir du titre... Hélas ! l'éditeur Glénat, dans un vil calcul de merchandising, nous livre 80 planches de l'histoire et nous laisse avec un gentil "à suivre" pour nous coller ensuite les bêtes aventures (qui ne doivent faire rire que les yankees) de Bulk et Skull, deux débiles qui sévissent dans le même milieu que les héros du titre principal et qui font idiotie sur idiotie pour être des héros eux aussi, navrant!

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

L'ère du Dragon Noir se compose donc de 4 chapitres où nous voyons les héros battus à plate couture par ce mystérieux personnage qui travaille pour la malveillante Rita Repulsa. A la fin du récit, seul le ranger vert détient encore ses pouvoirs, le ranger bleu est prisonnier dans une autre dimension et tous les autres impuissants ! Même leurs robots gigantesques, les Mégazords, sont aux mains de l'ennemi et menacent la Terre. Cependant, pour connaître la suite, il vous faudra attendre le tome 3 qui paraîtra en 2018, merci l'éditeur !

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosEn outre, et comble des combles, les lecteurs ont droit à 49, oui messieurs et mesdames, je dis bien 49 pages des couvertures variantes de l'édition en comics américaine ! Les américains ont, depuis quelques années, trouvé l'idée d'éditer leurs comics avec moult couvertures dessinées par divers artistes afin de bouster leurs ventes. N'ayez crainte lecteurs français, Glénat a pensé à vous et vous les colle toutes dans cet album, histoire de remplir les pages et pouvoir prolonger la sauce... Il y en a qui aiment certainement.

Attention certaines des couvertures en question sont superbes mais d'autres merdiques ! Il aurait fallu faire un tri et, surtout, surtout, ne pas nous refiler les deux abrutis en seconde histoire. Berk, berk, berk !

JR

De ce fait ma note de scénario ne concerne que l'histoire des Powers Rangers, celle de dessin la même histoire et les couvertures et celle de l'album concerne Glénat comics.

 

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

11/10/2017

The X-Files

Les nouvelles affaires non classées N°5

the x-files,colin lorimer,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comicsthe x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comicsScénario : Joe Harris
Dessin : Matthew Dow Smith

Couleurs: Jordie Bellaire
Éditeur : Glénat comics
160 pages
Date de sortie :  30 août 2017
Genre : Science-Fiction

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

Pendant des années, ils ont enquêté sur le paranormal, poursuivant les "monstres de la semaine", sondant la vérité derrière les activités extraterrestres, et affrontant la grande conspiration installée au sein même de leur gouvernement. Mais quand les agents Mulder et Scully se réunissent en comics, The X-Files entre alors dans une nouvelle ère de paranoïa technologique, de problèmes liés aux multinationales et autres menaces. Cette fois-ci, il va leur falloir plus que le simple désir "d’y croire" pour s’en sortir… 

 

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

Mon avis:

 Autant vous le dire tout de suite: si vous n'avez pas suivi la série télévisée des années 90, vous allez "nager" à la lecture de cet album. Si vous ne connaissez pas le personnage de Gibson Praise, l'enfant prodigue porteur de gênes extra-terrestres et de terribles secrets, si vous n'avez jamais entendu parler du "Syndicat", ce groupe de hauts responsables agissant au plus haut de la sphère du pouvoir américain, si le mystérieux "homme à la cigarette" ne vous fait pas trembler d'effroi, vous ne comprendrez rien à l'histoire racontée ici ! vous ne saurez pas pourquoi Praise, devenu adulte, se met à piéger Fox Mulder pour le discréditer auprès du F.B.I et veut convaincre Dana Scully qu'il fait cela pour leur bien. Vous ne comprendrez pas pourquoi le "Syndicat", agissant dans l'ombre, veut éliminer Praise, ni pourquoi le même Praise semble ressusciter chaque fois qu'il est tué.

 

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

Bref, ce nouvel épisode des aventures des deux agents du F.B.I recherchant à éradiquer  la menace extra-terrestre est des plus difficiles à suivre et en décontenancera plus d'un. S'achevant sur une énigme, avec un Mulder recherché par les services de l'Etat et une Scully ne sachant plus à quel saint se vouer, le récit n'apporte aucun plus aux tomes précédents. Le dessin, assez sombre et peu agréable de Matthew Dow Smith rend la lecture d'autant plus pénible ! Un des plus mauvais tomes de cette nouvelle série donc.

JR

the x-files,matthew dow smith,jordie bellaire,aliens,fox mulder,dana scullyalain carrazé,joe harris,glénat comics

PS: j'oubliais: en préface un petit article sur le Gibson Praise enfant de la série et en postface un autre article (qui n'a rien à faire dans ce volume) sur les promenades à travers le monde des deux héros dans la série ! Le tout signé par le duo de choc: Alain Carrazé et Romain Nigita (ont trouvé où gagner leur soupe ces deux là !)

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

07/10/2017

Bitch Planet

cov (2).jpgPlancheA_298975.jpgTome 02 – President Bitch

Scénario : Kelly Sue Deconnick

Dessin : Valentine De Landro

Glénat Comics

144 pages – cartonné

Parution : 31 mai 2017

Anticipation – SF engagée et féministe

2.jpg

Tu es non-conforme ?

Tu ne rentres dans aucune case ?

Tu es trop grosse, trop maigre, trop effrontée, trop timide, trop croyante ou pas assez, trop prude, trop sexy, trop noire, pas assez blonde ou trop ce-qu’ils-ont-décidé-de-te-reprocher aujourd’hui ?

Tu pourrais bien finir sur … Bitch Planet !

BitchPlanet_09-1.png

 

Enchaînée par la loi. Tombée pour la Justice.

Dans le futur, le monde est gouverné par le diktat des hommes. Les femmes qui ne se plient pas aveuglément à leur volonté sont envoyées manu-militari dans l’établissement auxiliaire de conformité, une prison spatiale tournant en orbite autour de la Terre et répondant au doux nom de… BITCH PLANET ! Alors que les « bitches » doivent tout juste se remettre de la mort de Meiko, leur arme secrète lors du match de Mégaton, une enquête est lancée pour élucider son passé. Comment cette jeune ingénieure prometteuse a-t-elle pu basculer et devenir une véritable tueuse ?

BitchPlanet_08-1.png

Cette aussi brillante que dystopique série (nominée à San Diego comme à Angoulême) continue de nous plonger dans un futur terrifiant.  Cet « Orange is the New Black » dans l’espace, mais sans humour, questionne les dérives du monde contemporain et s’interroge sur le rôle des femmes dans la société. Ce n’est pas un comics facile à lire et à décoder car le traitement graphique force à ralentir le rythme de lecture pour analyser toutes les cases, dont celles tramées, qui me rappellent certains univers psychédéliques des années 70.

5.jpg

Ce volume regroupe les chapitres 6 à 10 parus aux Etats-Unis. Nous sommes donc au tiers d’un premier arc narratif qui devrait en compter 30. Les fausses propagandes pour le “Protectorat” et toutes les couvertures des magazines US viennent renforcer le ton dérangeant de cet univers à nul autre pareil. Par contre les bonus de l’édition américaine ne sont pas repris. C’est dommage car dans le 1er volume , ils apportaient un éclairage intéressant sur l’originalité de la démarche des auteurs.

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

03/10/2017

Silver

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokersilver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerScénario :Stephan Franck
Dessin : Stephan Franck
Éditeur : Glénat comics
186 pages
Date de sortie :  14 juin 2017
Genre : Fantastique

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

New York City, 1931. James Finnigan est un cambrioleur de génie. Son péché mignon ? Tout ce qui brille. Mais alors que son dernier boulot avant la retraite dégénère, cet as de la voltige tombe par accident dans une mystérieuse crypte sous les bureaux de la Fondation Harker. Il y fait une étonnante découverte : un lingot en argent issu d’un fabuleux trésor lié à une dangereuse légende en Transylvanie. Pour monter ce coup du siècle, il décide de rassembler une équipe des plus talentueux escrocs qu’il connaisse ! Rien ne va plus quand la fine équipe découvre qu’elle tente de dérober l’argent des vampires…

 

                    Jonathan Harker ne pensait pas qu'une bande

              de dingues irait suivre ses traces !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Mon avis:

Jonatan Harker vous connaissez ? c'était le notaire qui devait préparer l'installation de Dracula en Angleterre d'après Bram Stoker ! Alors lorsque le génial cambrioleur James Finnigan lit les écrits du défunt notaire et apprend qu'un trésor en lingots d'argent attend caché dans un vieux château, il décide de s'en emparer... le fou ! Les vampires il n'y croit pas et même s'ils existent il saura bien les embobiner, non ?

 

    Votre trésor est dans un château plein de vampires !

 

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stoker

Stephan Franck nous embarque dans une aventure à cent à l'heure où nous avons l'impression constante que les héros ne survivront pas à la page suivante. Le personnage de Finnigan, aventurier sans scrupules et un peu irréfléchi, se lance sur les traces du trésor des vampires comme s'il allait voler un notable. Entouré de personnages improbables, allant du faussaire sénile au gosse prédisant l'avenir, en passant par Sledge la descendante du Van Helsing chasseur de vampires et seule qui semble savoir où elle va, il va monter une arnaque visant à tromper les seigneurs de la nuit. (on se demande d'ailleurs quels vampires sont assez bêtes pour se laisser tromper par des humains suant la peur, grimés de fausses dents). L'utilisation du noir et blanc rend le récit plus gothique et les nombreuses images dans la pénombre augmentent notre angoisse. Stéphan Franck, cinéaste confirmé, narre son histoire dans un découpage cinématographique qui nous rappelle souvent les films anglais de la Hammer.

silver,glénat comics,stephan franck,dracula,vampires,lingots d'argent,transylvannie,bram stokerCe premier album présente les personnages et nous mène jusqu'à l'antre du seigneur des vampires, ancien château de Dracula, où les vampires du monde se retrouvent trois nuits par an pour une grande fête de l'inhumanité (sic). A la fin de l'album l'arnaque est mise en place et la partie va se jouer...  attendons donc la suite tous sens aux aguets !

A noter un intéressant "making of" de 12 pages et une galerie d'illustrations de 15 pages qui complètent l'album avec bonheur.

JR

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

29/09/2017

Wayward

cov (2).jpg1.jpgTome 2 – Les liens qui unissent

Scénario : Jim Zub

Dessin : Steve Cummings

Editeur : Glénat comics

160 pages – cartonné

Parution : 13 septembre 2017

Genre : Aventures - Fantastique

Présentation :

Le destin d’un pays tout entier, ça fait beaucoup quand on est ado.

Trois mois ont passé depuis la mort de la mère de Rori et la destruction de leur appartement de Tokyo. Ayane et Nikaido sont livrés à eux-mêmes tandis que Rori et Shirai sont toujours portés disparus. Et voici qu’une nouvelle lycéenne aux super-pouvoirs, Ohara, fait son apparition ! Qui est-elle et quel sera son rôle dans la bataille contre les Yokai, ces créatures démoniaques qui menacent de détruire le Japon pour toujours ?

Découvrez le deuxième arc de cette série d’action fantastique signée Jim Zub et Steve Cummings, puisant dans le meilleur du manga, du comics et de la série TV pour ados. Wayward, c’est Buffy contre les vampires au pays du soleil levant !

3.jpg

Mon avis :

Le tome 1 de cette série nous avait séduit par son audace thématique, réactiver le folklore des anciennes légendes japonaises sur le mode comics à l’américaine et le réinjecter dans un univers contemporain, mais surtout par son traitement graphique particulièrement soigné. On peut dire que le tome 2 poursuit sur cet élan quoique sur un ton beaucoup plus ouvertement fantastique. Ce qui me laisse cependant un peu perplexe, c’est le côté manichéen de l’affrontement entre deux camps bien (re)tranchés. Un groupe de « super-héros-ados » se prépare à affronter des êtres menaçants et dangereux, puis c’est parti pour quelques moments de bravoure épiques. Il faut vraiment accepter de se plonger sans réserve dans cette atmosphère très particulière pour apprécier pleinement ce type de récit. Un intéressant et copieux dossier-bonus en fin d’album vient aider le lecteur à s’y retrouver et le motiver pour la suite.

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

les ailes du singe, willem, paquet, policier, aventure, animalier, 7/10, 06/2017

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

15/08/2017

Harrow county - tome 3 - charmeuse de serpents

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017Scénario : Cullen Bunn
Dessin : Tyler Crook ; Carla Speed Mc Neil ; Hannah Christenson
Éditeur : Glénat Comics
128 pages dont 28 de bonus
Date de sortie :  juin 2017
Genre : épouvante

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Le garçon décharné tente de comprendre les mystères de son passé, et Emmy enquête sur une ancienne demeure en décomposition. Pendant ce temps, un serpent malveillant sème la folie et la malice dans l’esprit des résidents de Holler. Seule Bernice parvient à lui résister grâce à l’aide du ténébreux Lovely Belfont. Mais ce soutien ne va-t-il pas la confronter à un danger plus terrible encore ?

Le suspense et les mystères ne faiblissent pas dans la suite de ce récit très « southern gothic » à la fois terrible et beau. Un classique en puissance adoubé par les grands Mike Mignola et Mark Millar !

 

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017

dessin de Carla Speed Mc Neil

 

Mon avis

Cullen Bunn continu de nous faire frissonner avec cette histoire de revenants, de sorcières et terres maléfiques. Pourtant, on pouvait craindre après le tome 2 que l'auteur ne tombe dans une routine un peu facile en déroulant des épisodes regorgeant de monstres en tout genre, s'opposant sans cesse à la jeune héroïne du récit et à son étrange compagnon décharné.

Il n'en est rien et l'auteur nous surprend ici avec trois récits courts dans lesquels il nous montre le jeune écorché en quête de son passé, puis Bernice confrontée à des serpents maléfiques, et enfin Emmy qui devra s'occuper d'une maison hantée. Trois récits assez différents mais qui conservent tous cette ambiance lugubre et froide présente depuis le début de la série.

La particularité de ce troisième tome est l'arrivée de deux dessinatrices en plus. Le premier chapitre est dessiné par Carla Speed Mc Neil et mis en couleur par Jenn Manley Lee. Le style est assez différent de celui de Tyler Crook . Le trait est plus fin et la couleur beaucoup plus sombre et froide donnant une ambiance forcément plus noire. Ce style est en adéquation parfaite avec le récit très sombre et assez flippant de ce chapitre qui est centré sur le jeune garçon écorché qui se questionne sur son passé.

Le dernier chapitre est quant à lui dessiné et mis en couleur par Hannah Christenson dans un style radicalement différent, pour le coup assez déroutant. Ce changement brutal d'esthétique nuit à l'homogénéité de l'album et casse l'ambiance efficace mise en place depuis le début. Dommage parce que cette histoire de maison hantée autrement dessinée aurait de quoi vraiment faire peur !

harow county,bunn,crook,mc neil,christenson,glénat comics,épouvante,horreur,sorcellerie,sorcière,610,062017

dessin de Hannah Christenson

 

Les bonnes BD d'épouvante n'étant pas légion, Harrow County reste tout de même une série à suivre.

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.png

 

a05-3e788c9.png

 

a06-3e788fc.png

 

les autres tomes

Harrow county.jpgHarrow county T2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

Tyler Crook dessine Harrow County

14/07/2017

Croquemitaines T2/2

 

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, actionCroquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, actionScénario : Mathieu Salvia
Dessin : Djet
Éditeur : Glénat Comics
128
pages
Date de sortie : 31/05/2017
Genre : thriller, fantastique, road-comic, aventure, action

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Les monstres, ça n’existe pas que dans la tête des enfants...

Passionné de lecture, Elliott a toujours eu une préférence pour les histoires de Croquemitaines, ces créatures monstrueuses qui, la nuit, se cachent dans l’ombre ou sous le lit pour effrayer les petits enfants. Il n’imagine pas à quel point elles vont changer sa vie… Témoin du meurtre sanglant de ses parents, il va découvrir qu’en réalité, les Croquemitaines existent bel et bien et que des codes très précis régissent leur existence. Lorsque l’un des plus puissants d’entre eux, le « Père-la-mort », se met en tête de le protéger, Elliott va se retrouver plongé dans un terrible conflit au cœur d’un univers aussi terrifiant que fascinant et dont il devient l’enjeu principal. Par une sombre nuit orageuse, le destin d’Elliott va s’accomplir…

Mathieu Salvia et Djet réinventent toute une mythologie de l’enfance dans un récit d’horreur tendre et un parcours initiatique sur le deuil et l’acceptation de la peur. Une aventure touchante et fantastique servie par un graphisme très moderne aux influences plurielles (jeu vidéo, animation, comics, manga).

En bonus : les dessous de la création de l’œuvre, des informations additionnelles sur le background et la mythologie des Croquemitaines, des recherches graphiques et une galerie d’hommages exclusifs par des grands auteurs du 9e art !

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, action



Mon avis

Tout se bouscule, tout s'enchaîne à une vitesse effrénée et finalement... et bien tout va un peu trop vite. Ce splendide Road Comic – tant graphique que scénaristique - passe d'un taxi à un hôtel miteux sans laisser le temps au lecteur de respirer. Mais à quoi bon ? Le petit Elliott aussi est hors d'haleine. Il n'en peut plus : c'est trop pour un petit garçon de son âge. D'ailleurs : pourquoi est-il mêlé à cette sordide guerre entre croquemitaines ?

C'est la question qui revient inlassablement dans les dialogues : qu'est-ce que ce gamin a de particulier ? Pourquoi le père la Mort tient-il à protéger ce môme contre vent et marrées ? Qui peut bien connaître la réponse à ça ?

Entre course poursuite et introspection sur l'existence maléfique des croquemitaines, Salva et Djet nous font caresser les ténèbres du bout des doigts, à chaque page qu'on tourne en quête d'une échappatoire. Mais viendra-t-elle seulement, cette lumière dans l'obscurité ? Et pour qui ?

J'ai lu ce second – et dernier – tome de « Croquemitaines » avec voracité, telles les créatures démoniaques qui se jettent à corps perdu sur de pauvres âmes qui avaient le malheur d'être au mauvais endroit, au mauvais moment. Faut dire que l'histoire colle à la trame et ça tient en haleine. C'est bien là la digne suite du tome 1 lu précédemment et qui m'a d'emblée mise en appétit.

Mais, parce qu'il y a un mais... c'est trop court !

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, action

J'aurai voulu en savoir plus sur les croquemitaines, les différents clans, la genèse de cette traque sans fin. C'est donc sur ma faim que je me suis néanmoins délectée de l'aventure et surtout... surtout : quel dessin mes amis !

Certes c'est sombre, mais on ne parle pas des Ondines qui se baignent à demi-nues dans les lagons de l'été. Non, ici c'est la mort elle-même qui est dépeinte sous les traits d'un grand barbu mélancolique. C'est le néant qui frappe à chaque porte, l'angoisse et la frayeur que Djet a su dessiner de main de maître. Entre sang et noirceur de l'âme, entre hémoglobines et figures malsaines. Tout dans cette œuvre complète en deux tomes peut donner naissance à des « spin-off », des flash-back, des aventures antérieures ou postérieures qui, je le sens : ne demandent qu'à naître de la plume de nos deux compères franchement doués dans ce domaine.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, action

 

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, action

 

Croquemitaines, Mathieu Salvia, Djet, Glénat Comics, thriller, fantastique, road-comic, aventure, action

À quand un « Croquemitaines Anthologie » ou un truc du genre ? Parce que sérieux les mecs (Mathieu et Djet, je me permets cette petite familiarité de vous appeler comme ça) : j'en ai pas eu assez !

 

À bonne entendeur,

ShayHlyn.

03/07/2017

LOWLIFES Tome 1 Vendetta personnelle

Couv_304985.jpgScénario : Brian Buccellato
Dessin : Alexis Sentenac
Éditeur : Glénat Comics.
128 pages
Date de sortie :  24 mai 2017
Genre : Thriller

 

 

Présentation de l'éditeur:

 Los Angeles... Derrière le soleil, les plages de surfeurs et les tapis rouges, la cité des anges cache un monde de démons, sans morale et sans rêves. Grand est un flic hanté par la vengeance qui tente désespérément de s’accrocher au type bien qu’il croyait être. Leonard est un toxico qui veut retrouver sa famille. Rip est un voyou impliqué dans les combats clandestins. Wendall est celui qui tire toutes les ficelles... Quand la juteuse recette d’une de ses parties de poker est dérobée, ces trois vauriens vont se rendre compte que rédemption et destruction sont leurs seuls tickets de sortie. 

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Mon avis:

Difficile d'adhérer à cette histoire de vengeance d'un policier dont la femme a été violée à domicile par un individu qui se promène libre et nargue le flic ! Grand, policier intègre, va basculer dans la délinquance en acceptant qu'un voyou notoire tue le violeur. Le prix à payer pour ce "service" semble simple: récupérer l'argent dû par les parieurs du voyou - bookmaker... mais quand ce dernier va demander à Grand un deuxième service: trouver les deux personnes qui lui ont volé l'argent des paris et quand Grand apprend que ces deux personnes sont sa coéquipière et Rip, un combattant clandestin et violent, les choses vont se transformer en un merdier mortel !

Ce premier volume (non indiqué sur l'album qui laisse penser à un one shot) nous présente le personnage de Grand du début de son implication jusqu'à son dénouement. Nous devons donc nous attendre à d'autres volumes (sauf arrêt après ce premier échec !) présentant la destinée des autres personnages impliqués.

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Un polar sombre mais auquel on n'accroche pas (du moins sur ce premier volume) et qui nous surprend de la part d'un Brian Buccellato qui nous avait habitués à bien mieux ! Le dessin est confié au français Alexis Sentenac dont le style, très européen, nous change des artistes américains dont nous avons l'habitude dans ce genre de polar urbain et qui tire bien son épingle du jeu.

A noter le cahier spécial en fin de volume dans lequel les auteurs parlent du projet et de leur approche du sujet et qui rend l'histoire un peu plus compréhensible.

JR

 

lowlifes,glénat comics,brian buccellato,alexis sentenac,polar urbain,los angeles,thriller

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

28/06/2017

Nailbiter

cov.jpg1.jpgTome 3 – L’odeur du sang

Scénario : Joshua Williamson

Dessinateur : Mike Henderson

Editeur : Glénat comics

128 pages -  cartonné

Parution : 07 juin 2017

Polar – angoisse -épouvante – horreur

 

Présentation de l’éditeur :

Le diable passe à table !

Buckaroo, Oregon. Alors qu’il enquête sur la disparition de son meilleur ami, l’agent Nicolas Finch de la NSA fait équipe avec le diable en personne : Edward Nailbiter, tueur psychopathe réputé pour dévorer les ongles de ses victimes. Ensemble, ils découvrent que cette affaire a sans doute un lien avec le fait que cette petite bourgade paumée des États-Unis a vu naître 16 des pires serial killer de l’Histoire. La clé de cette morbide énigme se cache-t-elle dans l’esprit malade de Nailbiter ?

Nailbiter se confesse dans ce nouvel arc ! Alors que le voile se lève sur les mystères qui entourent Buckaroo, l’horreur se fait de plus en plus pesante… Aurez-vous le courage de venir à bout de ce thriller haletant, mêlant le mystère de Twin Peaks à l’horreur de SE7EN ?

5.jpg

Mon avis :

Ce troisième volume d’une série, qui en comptera six au total, reprend les épisodes 11 à 15 parus en magazines aux States en 2015. Il faut impérativement avoir lu les tomes précédents pour comprendre l’histoire. Au menu : une scène de torture, un interrogatoire violent, la suite de l’exploration des galeries souterraines, une populace vengeresse, un individu avec une longue robe noire et un masque de bouc, des scènes gore. Autant le dire tout de suite, le lecteur amateur de thriller horrifique sera une fois de plus ravi et scotché à ce récit particulièrement addictif.

2.jpg

Petit bonus en fin d’album : la double page composée de 40 petites cases de la même taille, qui narre en parallèle le massacre de l’apiculteur et la scène au cours de laquelle Finch torture Warren, est expliquée en détails. Williamson y livre sa méthode de travail et son sens aigu du découpage (si je puis dire !). On y sent la parfaite concertation entre les deux auteurs et leur talent pour faire vivre un thriller bien angoissant qui tient ses promesses.

4.jpg

A suivre ….

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

14/05/2017

Chroniques courtes (130) The X-Files Tome 4, Tout l'art de Wonder Woman

The X-Files, les nouvelles affaires non classées Tome 4

Couv_301346.jpgScénario : Joe Harris
Dessin : Colin Lorimer, Matthew Dow Smith et Tom Mandrake
Éditeur : Glénat comics
144 pages
Date de sortie :  15 mars 2017
Genre : science-fiction, fantastique

 

Les enquêtes de nos deux agents de choc se poursuivent avec ce quatrième album. Deux histoires différentes, la première mettant en scène une jeune fille apparemment possédée par le démon qui entraîne tout un village derrière elle ! (si vous y comprenez quelque chose vous, à la fin...) Et une deuxième histoire, plus prenante, sur les effets d'une drogue, le G-23, que le gouvernement aurait fabriquée dans les années 70 pour discréditer le mouvement hippie. Des scénarios moyens dans l'ensemble et un dessin parfait pour la première aventure (Colin Lorimer) et lamentable pour la seconde (Tom Mandrake). Comme d'habitue, le duo de "spécialistes" formé par Alain Carrazé et Romain Nigita, nous explique les tenants et aboutissants qui relient la BD aux épisodes de la série.

JR

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

                                                                                                                                                                            

the x-files,glénat comics,joe harris,colin lorimer,jordie bellaireTOUT L'ART DE WONDER WOMAN

Scénario : Robert Greenberger
Dessin : Divers
Éditeur : Urban comics
208 pages
Date de sortie :  19 mai 2017
Genre : Super Héros

 

Elle est née de l'argile sur une île paradisiaque. Pour sa mère elle fut littéralement un cadeau du ciel. Parmi les amazones de Themyscira, elle se fera connaître sous le nom de princesse Diana. Dans les mondes au-delà, les hommes la connaîtront sous celui de Wonder Woman.

the x-files,glénat comics,joe harris,colin lorimer,jordie bellaireWonder Woman est, avec Superman et Batman, la troisième icone de l'univers DC comics. Ce magnifique album nous permet de découvrir les origines de la création de cette héroïne, le premier super héros féminin, et de comprendre l'engouement que lui portent plusieurs générations de lecteurs. Vous suivrez l'amazone pas à pas, de sa création en 1941 dans les pages de Sensation comics par Charles Moulton et H.G Peter, au personnage incontournable de la bande dessinée américaine qu'elle est maintenant.

Un ouvrage riche en documents, dessins inédits, couvertures des comics, anecdotes des divers scénaristes et dessinateurs et photographies des hommes et femmes qui ont participé à la légende. Sans oublier la fameuse série télévisée qui permit à Lynda Carter de personnifier charnellement à jamais ce personnage de papier. Enjoy !

JR

 

the x-files,glénat comics,joe harris,colin lorimer,jordie bellaire

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg