18/07/2017

Niklos Koda T15 : Le dernier masque.

niklos koda t15.jpgniklos koda.jpgDessin : Olivier Grenson.
Scénario : Jean Dufaux.
Editeur: Le Lombard.
Sortie : 19 mai 2017.
72 pages.
Genre : Fantastique.

 

 

Le résumé.

Niklos est de retour à Paris tout comme Mlle Ferouz pour retrouver des vieilles connaissances. Mais les apparences sont trompeuses et pleines de mystères.

« Et bien, il en a de la chance notre homme ! Au début, je ne voyais en lui qu’un séducteur, belle gueule, de passage, vite oublié. Il cachait bien son jeu. Il attirait la lumière, le regard des femmes, ça, on ne peut le nier. 
Sauf que…la lumière a disparu, Niklos s’est effacé dans une ombre qui le dévore et je crains que plus personne ne puisse le sauver de ce gouffre où il s’est perdu volontairement. »

Mon avis.
Ce retour en métropole parisienne était de bon augure, on avait l’impression de retrouver l’atmosphère des premiers tomes. On y voyait de la séduction et du charme (ah Aïcha !). Et puis, notre Jean Dufaux national y rajouta ses ingrédients habituels comme l’orgueil, le remord et des illusions et tout a fini par nous échapper. Mais peut-on amadouer quelqu’un qui porte un masque ? Il n’empêche que pour comprendre quelque chose à ces affaires de magie et de spiritisme, il faut se lever tôt ou avoir un décodeur. Un rien regrettable car le scénariste belge reste un maître dans son style littéraire bien caractéristique (et bien supérieur à la moyenne).
Bref, j’ai acheté cet album pour deux bonnes raisons, le dessin d’Olivier « la classe » Grenson et pour compléter ma collection. On ne va pas s’arrêter au tome 14(déjà un album bien mystérieux) alors qu’il s ‘agit de l’ultime tome.
Voilà, bye bye l’énigme Niklos Koda. Par contre Mlle Ferouz vous revenez quand vous voulez.

alb_214313_alb_214313_edito-koda-59158ddca4f94-592d6182138f7.jpg

Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

05-3e731b2.gif

 

a06-3e788fc.gif



Inscrivez-vous à la newsletter.

22/08/2016

Niklos Koda T14 : Le spiborg .

niklos-koda-tome-14-spiborg.jpgniklos-koda-t14-le-spiborg-le-lombard-extrait.jpgDessin : Olivier Grenson.
Scénario : Jean Dufaux.
Editeur: Le Lombard.
Sortie : 20 mai 2016.
56 pages.
Genre : Fantastique.

 

 

Pour sauver sa fille, Niklos Koda plonge de plus en en plus profondément dans les arcanes de la magie noire. La puissance dont il a besoin est à ce prix... Celui de son âme.

 

« Désolée, mais je ne suis pas de passage...même si le passage reste très tentant. »

 

Mon avis.
Eh bien, il vaut mieux les éviter les Koda car leurs chemins sont jalonnés de morts. J’aurais cru qu’un personnage allait un peu perdurer et paf, un « walking dead » dans la vue et on n’en parle plus.
On se demande même s’il y a encore un fil conducteur dans cette histoire abracadabrantesque. Niklos semble poursuivre une chimère et sa fille arrive toujours en retard pour retrouver son paternel. Mais qui peut se targuer de sonder clairement l’occulte ? Sinon, ce tome 14 va vous faire penser à l’univers de la série Djinn. Déjà, on visite l’Inde et ses lieux magiques. Séléni (qui a bien grandi) joue de sa séduction pour envouter son petit monde mais attention qui s’y frotte s’y pique, un peu comme pour une Djinn. Et puis il y a l’envoutante, la délicieuse, la sculpturale Aïcha. .Ok, j’admets qu’elle fait de la figuration dans cet album, limite « pot de fleur » mais punaise qu’elle est magnifique. Rien que pour la scène du lit, ce tome en vaut largement la peine. Olivier Grenson est un magicien quand il s’agit de dessiner les corps, c’est délicieusement voluptueux.
J’ai l’impression d’ailleurs que l’histoire n’est plus qu’un prétexte pour mettre en valeur le talent du dessinateur belge.
Aïcha, Aïcha t’en vas pas !

9782803636969.jpg


05-3e731b2.gifDessin

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

16/03/2015

Niklos Koda T13 : No song.

Niklos Koda13.jpgNiklos Koda13d.jpgDessinateur : Olivier Grenson.

Scénariste : Jean Dufaux.

Editeur : Le Lombard.

Sortie : 13 mars 2015.

Genre : Fantastique de 56 pages.

 

Le résumé.

Pour sauver sa famille, Niklos Koda a dû faire appel à la magie noire. Il est à présent plus puissant que jamais. Confronté à Shanghai à des adversaires redoutables, il risque constamment de s'abandonner aux forces obscures qu'il tente de maîtriser.

Mais ne faut-il pas parfois combattre le mal par le mal ?

« Je vous rassure, dans les cuisines, c’est la même chose. »

 


Mon avis.
Dans une interview sur Arté, Olivier Grenson annonce la fin de Niklos Koda en 15 tomes. Cet album est donc l’antépénultième et est dans la ligne éditoriale des derniers tomes. Une grande place est donc octroyée à la magie ou plutôt à son illusion. Ce postulat permet à Olivier Grenson de magnifier son trait avec des scènes mémorables comme la bataille de Séléni ou un cauchemar en cuisine. Ce qui me frappe toujours dans son dessin, c’est l’élégance des personnages, même les salauds sont séduisants. Je suis indéniablement sous son charme encore plus si une ancienne connaissance refait surface en fin d’album.

Pour l’histoire, tout est devenu possible vu les pouvoirs contenus dans ce fameux VIe livre. Peut être même un peu trop pour les plus cartésiens d’entre nous. Tout ce déluge d’illusions et de ténèbres fait basculer l’histoire du coté obscure du possible. C’est à se demander si tous ces magiciens ne seraient pas responsables de la disparition du MH370 .

Niklos nous ouvre en grand les portes de l’imaginaire, du fantastique mais tout cela n’est-il pas dû à un songe noir ?

 

05-3e731b2.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gif global.

 

Samba.

niklos.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

09/05/2014

Niklos Koda T12 : L’océan.

Niklos Koda12.jpgNiklos Koda12f.jpgAuteurs : Grenson et Dufaux.

Editeur : Le Lombard.

Sortie :04/2014.

De vieux souvenirs

Pour sauver sa famille, Niklos Koda a dû faire appel à la magie noire. Il est à présent plus puissant que jamais. Confronté à Shanghai à des adversaires redoutables, il risque constamment de s'abandonner aux forces obscures qu'il tente de maîtriser. 

Mais ne faut-il pas parfois combattre le mal par le mal ?

Magie noire.

niklos koda,grenson,dufaux,le lombard,fantastique,042014,810Ce 2e volet de la trilogie du combat contre le spiborg va vous dévoiler quelques belles surprises. On y rencontre déjà un personnage inquiétant, un ogre nommé océan, un beau flashback  sur les débuts tumultueux de son histoire d’amour avec  Valentina, une sorte de parcours du combattant et aussi une jeune fille bien déterminée à retrouver son paternel.

L’ensemble pourrait paraître assez enfantin. Imaginez-vous des forces maléfiques ou magiques qui s’affrontent comme dans un dessin animé japonais .Mais c’était vite oublier la dextérité d’Olivier Grenson pour mettre le tout en image. Il arrive à insérer dans son dessin une petite musique envoûtante qui rend la lecture captivante. En plus, son élégance du trait est bien entendue  toujours de mise.

Les fans du beau Niklos ne seront donc pas déçus, ils y trouveront du dépaysement, des jolies filles et des regards troublants. Niklos Koda, c’est toujours un moment d’évasion assuré.

Maintenant, j’ai  vraiment hâte de connaitre le dénouement, pas vous ?

05-3e731b2.gifDessin 

a07-3e78901.gifScénario 

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba.

niklos.jpg

 

On en parle sur le forum.

Inscrivez-vous à la newsletter.

09/11/2013

Niklos Koda T11 : La danse du diable.

Niklos Koda11.jpgNiklos Koda11h.jpgAuteur : Dufaux et Grenson.

Editeur : Le Lombard.

Sortie : 10/2013.

 



Niklos Koda11gh.jpgHappé par les ténèbres.

Pour sauver sa famille, Niklos Koda a dû faire appel à la magie noire. Il est à présent plus puissant que jamais. Confronté à Shanghai à des adversaires redoutables, il risque constamment de s'abandonner aux forces obscures qu'il tente de maîtriser. 

Mais ne faut-il pas parfois combattre le mal par le mal ?

Artifices.

Ah, quelle joie de retrouver le beau Niklos Koda (et aussi la sublime Aïcha) après 5 ans d’absence. C’est donc l’occasion de flirter de nouveau  avec les frontières du réel et de l’illusion. Dans cet album, on y retrouve un Niklos nettement plus froid et déterminé, loin de son image de séducteur invétéré. Cette atmosphère m’a fait penser aux meilleurs albums de Jessica Blandy  quand la belle jouait avec la magie noire. Une sorte de jeu sur un grand échiquier se met  en place où les adversaires avancent leurs pièces à tour de rôle. Un cocktail mêlant thriller, espionnage et magie vous attend donc derrière les apparences  du dessin très esthétique d’Olivier Grenson.

Le dessinateur carolo fêtera ses 25 ans de carrière au centre belge de la BD à Bruxelles du 22 octobre au 19 janvier 2014.  Franchement, on n’est pas loin de la perfection avec  Grenson. C’est tout simplement magnifique.

J’espère seulement qu’on ne devra pas attendre 5 ans pour connaitre la suite et le destin de Koda, le magicien en sursis, de son éternel ennemi, Mirvic et de l’inquiétante Seleni.

05-3e731b2.gif Dessin.

a07-3e78901.gif Scénario.

a08-3e78906.gif Global.

Samba.

On en parle dans le VIe livre.

Inscrivez-vous à la formule magique.

 

22/08/2012

Pin up 29

Olivier Grenson.

Grenson.jpg

Écrit par Samba dans Pin up time | Commentaires (0) | Tags : grenson, pin up |  Facebook | |

Niklos Koda 1er Cycle Barrio Jesus.

niklos koda.jpgNiklos Koda1.jpgAuteurs : Dufaux et Grenson.
Editeur : Le Lombard (3e vague).
Sortie : 10/1999 et 10/2000.

A l’arrière des berlines.
A Paris, Marrakech, ou ailleurs, on trouve toujours des affaires un peu louches. Niklos Koda s'est fait une spécialité de résoudre ces mystères au parfum sulfureux.
D'origine grecque, ce brun aux yeux bleus est caractérisé par son charme qui lui permet de recueillir des confessions sur l'oreiller au profit du Bureau, mystérieux service de renseignements.
Séduire les femmes des ténors du monde économico-diplomatique n'est pourtant pas l'unique tactique du jeune espion. Les pouvoirs de ses amis du Club, dont les membres pratiquent les arts occultes, l'aident aussi dans sa lutte contre des puissances qui ne répondent pas forcément aux canons du rationalisme cartésien.

Comme une chanson de Bashung.
Comme le bon Niklos Koda commence à me manquer, je me suis replongé dans son 1er cycle. C’est l’occasion de bien situer les personnages annexes comme les membres du fameux club qu’on retrouvera souvent dans les albums futurs. J’en ai aussi profité pour mieux comprendre notre Niklos et sa façon de fonctionner. Et je dois avouer avec le bagage des autres tomes, ce premier cycle est très cohérent. On sent que Jean Dufaux sait où il allait avec cette série.
Pendant ma relecture, je me suis dit « on est quand même à un niveau supérieur à 90% de la production actuelle ». Bon à part  les esprits cartésiens qui auront un problème  vu la dose d’irrationnel qu’on trouve dans Niklos Koda, les autres seront enchantés par l’atmosphère de cette série. Ce que j’aime dans les dialogues de Jean Dufaux, c’est qu’il titille souvent notre imaginaire avec ses dialogues savoureux et intelligents.
Et puis il y a le dessin de Grenson, un trait qui flatte notre rétine en la caressant dans le sens du cil. Il y a de quoi être ébloui par autant de minutie dans les détails et  par ses femmes si « glamours ».
Maintenant, je me réjouis de relire le second cycle … comme quoi le bonheur se trouve parfois dans une simple relecture.
Dessin : 9.5/10
Scénario : 9/10
surprises.smileysmiley.com.9.gif Global.



On en parle sur le forum.

Niklos Koda2.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

16/08/2012

Pin up 28

Olivier Grenson.

Grenson2.jpg

Écrit par Samba dans Pin up time | Commentaires (0) | Tags : pin up, grenson |  Facebook | |

18/03/2012

Chez Olivier Grenson

Un très beau blog à visiter , il y a plein de merveilles à voir.

grenson3.JPG

Écrit par Samba dans En visite chez.... | Commentaires (3) | Tags : grenson, blog |  Facebook | |

La douceur de l’enfer T2.

Douceur de l'enfer (La)2.jpgalbum-page-large-15702.jpgAuteur : Grenson.
Editeur : Le Lombard(Signé).
Sortie : 03/2012.

Le traitre.
Pour honorer la mémoire de son grand-père, tombé au front de la guerre de Corée, Billy summer participe à un voyage organisé par des vétérans, au sein de la célèbre « zone démilitarisée ». C'est là qu'il apprendra la vérité sur cet aïeul qu'il admirait tant : le héros de la guerre est en fait un déserteur qui vit aujourd'hui en Corée du Nord, complice de fait d'un régime dictatorial absurde. La rencontre entre les deux hommes va bouleverser leur vie et faire peu à peu s'effriter leurs certitudes.
La fuite.
Après la lecture de cette fin de diptyque, je me dis que le titre « la douceur de l’enfer » est « on ne peut plus judicieux ». L’enfer pour cette guerre interminable entre les deux Corée, l’enfer psychologique d’une fuite sans retour, d’un secret trop lourd à garder pour un gamin. La douceur grâce à l’amour d’une femme, d’un frère qui vous redonne un brin d’espoir. C’est sur ces deux nuances qu’arrive à magnifiquement jongler, un Olivier Grenson impressionnant de maitrise pour nous croquer la moindre parcelle de sentiment. Mais toujours aussi avec une retenue presque asiatique  qui renforce le caractère très posé et sans excès de ces deux hommes « normaux »mais dont la destinée est plutôt exceptionnelle. Si j’aurais un mot pour définir cette BD, ce serait " sensibilité".
C’est rare qu’une BD nous permette de toucher ainsi au plus profond de l’âme des personnages, Olivier Grenson y arrive notamment grâce à son trait fin et magique. Cette BD, c’est aussi l’occasion de faire un voyage en Corée et de découvrir les coulisses d’une frontière des plus étranges. A mon avis, un peu comme pour les derniers jours de Stephan Zweig, on accroche ou pas à ce genre de BD mais si c’est le cas, c’est une invitation aux émotions qui vous attend.
Dessin : 10/10
Scénario : 8/10
surprises.smileysmiley.com.9.gif Global.



On en parle sur le forum.

grenson2.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.