07/06/2011

La geste des chevaliers dragon T11: Toutes les mille et une lunes.

Geste des Chevaliers Dragons (La)11.jpgalbum-page-large-11211.jpgAuteurs : Ange et Looky
Editeur : Soleil.
Sortie : 11/2010

Rappel à l’ordre.
Toutes les délégations, de tous les Ordres des Chevaliers Dragon, se réunissent dans un endroit sûr et secret. On l’appelle le Fort. Là, les plus jeunes, les plus farouches des apprenties seront opposées dans des combats à morts d’où seules réchapperont les plus fortes. Là, les Matriarches les plus ambitieuses s’affronteront dans des luttes plus feutrées, mais tout aussi cruelles. Les sous-sols dissimulent un terrible secret. Le destin du monde y sera décidé, et l’Ordre des Chevaliers Dragons sera changé pour toujours...

Fortissimo.
Dans cette série, on a eu du bon, du moins bon et aussi du très mauvais. Pour ce 11e volet, on est plutôt dans le bon. L’histoire se lit avec plaisir et on cible vite tous  les personnages et les aboutissants de ce tome. Le dessin de Looky est très correct et sa mise en page est efficace .Dommage ses visages un peu taillés au burin, pour une série avec des guerrières, c’est se priver d’un petit plaisir .Par contre, je ne serais pas contre une sorte d’échelle de temps  pour nous permettre de bien situer tous les albums de cette série. La bonne nouvelle vient aussi qu’on retrouvera certains chevaliers de ce tome dans les albums à venir dont les dessinateurs seront Brice Cossu pour le  tome 12  et Vincent Vax pour le 13. Croisons les doigts pour qu’un dragon y passe …ou un ange.
6-17af.gif




by-looky-la-geste-chevaliers-dragons.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

10/05/2011

Les épées de verre T2:Ilango.

Épées de verre (Les)2.jpgÉpées de verre (Les)2p.jpgAuteurs : Corgiat et Zuccheri
Editeur : les humanoïdes associés ;
Sortie :02/2011

On fait barrage.
Yama est à la poursuite d’Orland, accompagnée de Miklos et de Booba, Aulis et Catano. Ils arrivent à Karelane, gigantesque mégalopole qui doit sa survie au barrage construit par les « moucherons », des hommes et des femmes venus chercher refuge aux abords de la cité à la suite du dérèglement climatique. Yama est devenue une jeune fille, sa colère est toujours présente et son désir de vengeance prend le pas sur son destin. Dans la cité, Orland est devenu le chef de la milice qui réprime le moindre manquement à la règle.

La cité du bonheur.
Voilà bien une série qui passe malheureusement un peu inaperçue mais qui mériterait qu’on lui donne nettement plus d’importance.
Car premièrement, ces épées de verre sont une très belle réussite du point vue de son graphisme .L’italienne Laura Zuccheri  nous livre dans ce tome 2 un univers urbain des plus aboutis. Les détails sont légion et on perçoit réellement une grande minutie pour créer les décors .En plus, les tenues vestimentaires sont également très travaillées (on se dirait chez des incas version samouraï). Je pourrais encore faire l’élonge des marais, de l’architecture, des animaux …bref visuellement c’est impressionnant.
Pour le scénario, malgré une allure de sénateur, il prend du coffre. On joue en réalité sur 3 tableaux : la vengeance, les mystères des épées et le socio-climatique. Les auteures n’ont pas oublié de rendre les différents protagonistes très attachants avec des touches d’humeur très révélatrices sur leur personnalité.
Je conseille donc chaudement cette BD si vous êtes fan d’ héroïc-fantasy, c’est une magnifique invitation à un voyage des plus envoutants.
 9-17b2.gif




On en parle sur le forum.

épées de verre.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.

04/05/2011

Wollodrïn, T1: le matin des cendres.

Wollodrïn1.jpgWollodrïn1p.jpgAuteurs : Lereculey et Chauvel.
Editeur : Delcourt
Sortie : 01/2011

Rendez moi la princesse.
Condamnés à mort, les prisonniers de la cellule XXVII se voient proposer par un riche commanditaire un marché qui ne se refuse pas. La liberté assortie d'une forte prime s'ils acceptent de partir sur-le-champ pour une mission particulièrement risquée : infiltrer le territoire des orcs, entrés depuis peu en guerre, et retrouver une jeune et richissime héritière portée disparue...

7 à suivre
Ce Wollodrin est une sorte de suite aux 7 prisonniers réalisé par les mêmes auteurs dans la collection sept. D’ailleurs, on aurait pu aisément appeler ce tome les 7 libérateurs. Par contre, on aura ici un 7 bis puisqu’il s’agit d’un diptyque. De quoi donner du  temps  pour mieux développer l’histoire et donner à Lereculay l’occasion de mettre sur papier des batailles homériques ou plutôt Tolkiennes. Vous retrouverez dans ce sauvetage tous les ingrédients qui ont fait le succès du style Fantasy :orcs , gobelins, quête, créatures étranges etc… de quoi combler tous les amateurs du genre. Sinon, on sent une grosse entourloupe se pointer pour nos héros, qui lira saura.
Bref, une BD qui joue les classiques mais quand ceux-ci sont bien maitrisés, pourquoi s’en priver ?
On en parle sur le forum.
7-17b0.gif


Bien évidemment .

Wollodrïn1v.jpg



Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : wollodrin, chauvel, lereculey, delcourt, hf, fantasy, heroic, 710, sept |  Facebook | |

04/04/2011

Ténèbres T2: Tifenn.

Ténèbres (Soleil)2.jpgTénèbres (Soleil).jpgAuteurs : Iko et Bec
Editeur : Soleil.
Sortie : 11/2010

Le sauveur arrive.
Un seul viendra par siècle, dans une armure de glace, tenant dans ses mains vengeresses notre salut. Ainsi parle la prophétie. Le premier s’est engouffré dans la grande faille pour combattre les Créatures et n’est jamais reparu... Les Créatures disparurent alors durant une génération et l’on crut qu’il les avait vaincues. Puis elles réapparurent semant la terreur... Un monde effrayant, perpétuel brasier où serpentent d’immenses fleuves de lave et où se déchaînent des milliers de volcans. Où règnent la nuit absolue, les ténèbres éternelles.

Abécédaire.
T : Traditionnel pour son monde d’héroïc fantasy.
E : Esthétique pour son graphisme qui est indéniablement une belle réussite.
N : Nerveux pour son rythme assez élevé….on ne s’ennuie pas.
E : Emprunté pour son inspiration à un certain seigneur aux bagues.
B : Bestiale pour ses combats homériques.
R : Regret pour ses personnages aux caractères stéréotypés et prévisibles.
E : Envouté par son histoire assez étonnamment d’ailleurs.
S : Solide pour son univers bien mis en place qui devrait ravir les amateurs de HF.
7-17b0.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

tenebres_1.jpg11/2010,


Inscrivez-vous à la newsletter.

30/01/2011

Le chant des elfes T3: Les champs catalauniques.

Chant des Elfes (Le)3.jpgChant des Elfes (Le)3p.jpgAuteurs : Falba et Ratera
Editeur : Soleil Celtic
Sortie : 11/2010


C’est la lutte finale.
451 après J.-C., Romains et Huns, civilisés et barbares, Chrétiens et sorciers vont s’affronter sur les Champs catalauniques. Tous les êtres du Petit peuple ont choisi le camp de Rome. Tous, excepté un : Harpya. La harpie s’est rangée du côté d’Attila, car Dracène a séduit Aetius. Pour briser leur liaison, elle lui a arraché son bien le plus cher, un pendentif aux vertus magiques. Sans cet artefact, le dragon ne peut prendre forme humaine. L’heure du choc final a sonné. Il oppose humains, zombies et ogres… Acier, sang et magie. L’issue de la lutte dépend des créatures féériques. Ce troisième et dernier tome conte la naissance d’une légende, le déclin d’un empire et la fin d’un amour. C’est le chant des elfes.

Le chant du cygne.
La grande bataille est lancée …. on s’attend à une apothéose mémorable et nous l’avons avec le dessin du bon Mike Ratera. Il a mis le paquet pour nous décrire cette grande bataille. Le nombre de participants est hallucinant .Un trait assez « comics » mais qui souffre d’un manque d’expressivité sur les visages. Ils sont quasiment tous très haineux en général. Pour le scénario, Falba a trop vouloir coller à la vraie histoire, oublie de rendre son récit captivant .C’est sans émotion qu’on arrive à la fin de cet album avec même un grand sentiment de trop peu tellement l’épilogue est expédié en 2 pages. On aurait aimé en savoir plus sur le futur de Dracène par exemple.  Et puis, pourquoi vouloir faire crédible quand on y met toutes ces pléthores d’êtres imaginaires ? En plus aura-t-il une suite ou un autre cycle ? Le lecteur ne peut que spéculer et ça, je n’apprécie que très modérément ce constat.
Bref, cette BD me fait penser à un film à grand budget où tout le financement  est passé dans les effets spéciaux en oubliant malheureusement le jeu de rôle des comédiens.
6-17af.gif

 

 

On en parle sur le forum.

chant des elfes.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

23/11/2010

Les naufragés d'Ythaq T8:Le miroir des mensonges.

Naufragés d'Ythaq (Les)8.jpgNaufragés d'Ythaq (Les).jpgAuteurs : Arleston et Floch
Editeur : Soleil.

A vos ordres !
Au terme de leur aventure précédente, nos héros ont assisté à l'arrivée d'un imposant mais néanmoins familier croiseur interstellaire. Ce bateau qui va entre les étoiles, dixit Granite, transporte un commando surarmé de militaires dont le destin semble étroitement lié à celui des Naufragés d'Ythaq. Est-ce l'heure du dénouement pour Granite, Callista et Narvarth ?

Stratégie.
J’ai trouvé ce tome 8 bien plus plaisant à lire que le précédent. Pour remplacer les pirates, nous avons droit maintenant à des putains de militaires qui sont présentés d’une manière des plus caricaturales. L’attitude de Callista est elle aussi des plus prévisibles pour cette épicurienne du luxe. L’humour a d’ailleurs du mal à décoller du niveau -1 .Entre les putains, la défécation et le fanguage énerfant de Von Krurgor (qui perd étonnamment ses canines pages 25 d’ailleurs), c’est assez pauvre en subtilité. Par contre, le rôle de Narvarth prend réellement du coffre dans cet album. Son combat intérieur est bien développé et le cliffhanger final ne peut qu’augmenter l’intérêt de poursuivre l’aventure avec le dernier tome 9.On constate aussi que le scénario est intelligemment construit pour pouvoir intégrer tous les nouveaux éléments ou personnages qui rentrent dans l’histoire. C’est habillement imbriqué il faut l’avouer. Sinon, le putain de dessin de Floch  est toujours aussi dynamique et agréable à suivre.
En résumé, malgré un petit essoufflement, l’intérêt prédomine pour les survivants de brume de comète.
7-17b0.gif

 

 

On en parle sur le forum.

callista.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

16/10/2009

Les épées de verre.Yama.

epeesdeverre01epeesdeverre01pAuteurs :Corgiat/Zuccheri
Editeur :Les humanoïdes associés.

L’apprentissage.
Quatre épées pour sauver le monde Dans un monde pré-apocalyptique où le soleil menace d'exploser et de tout réduire en cendres, la jeune Yama est une des élues choisies pour réunir quatre épées fabuleuses, permettant d'ouvrir une porte sur un autre monde. Mais Yama, dont le père a été massacré par les siens et la mère enlevée par un bandit, ne laissera-t-elle pas son désir de vengeance éclipser cette mission ?
L’héroïque.
Une bonne vengeance, sauver le monde en parallèle, un maître Yoda et une épée légendaire à tirer d’un rocher, voilà les éléments que vous trouverez dans ces épées de verre. Pour les habituées au genre Héroïc Fantasy, c’est du grand classique. Mais voilà, c’est d’abords très bien dessiné par dame Laura Zuccheri. Un bestiaire quasi à la « Léo »(les mondes d’Aldébaran), des couleurs vives, des personnages expressifs enrichissent ce tome initial très élégant zt imaginatif. En plus vous allez y rencontrer des têtes connues comme Mel Gibson ou Sylvester Stallone par exemple. Deuxièmement, les protagonistes sont très attachants .Tertio, ce duo féminin arrive à y insérer une touche de sensibilité mais aussi de détermination. Bref, voilà une BD qui devrait plaire à la jeune génération .Une réussite assurément. Vivement la suite.
surprises.smileysmiley.com.8

On en parle sur ton forum.

epeesdeverre01v

04/05/2009

L'enfant de l'orage , Où portent les courants.

Enfant_de_l__orage_tome_3enfantorage3-1Auteurs :Bichebois et Poli.
Editeur : Humanoïdes associés.


Le périple.
Après avoir échoué sur les îlots flottants, Laïth et ses compagnons sont recueillis par les habitants de Vuenthal. La vie est paisible là-bas mais Laïth veut en savoir plus et il sait où se diriger pour découvrir les secrets de son passé. Il se met alors en route, abandonnant sur place et trompant ses amis sur ses intentions.
Bien loin de là, à Medillum, la guerre continue et Alghärd devient de plus en plus puissant...

Mégamag.
Un album qui est sorti en janvier et le voilà seulement chroniqué. Je me mets en somme en harmonie avec le laps de temps entre ce tome et son prédécesseur (4 ans quand même).
Pour la critique, c’est quasi le même avis que pour le tome 2.Coté pile : un monde bien mis en place, des personnages attachants, une belle réalisation et de belles couleurs. Coté face : une aventure qui avance beaucoup trop vite, des transitions  trop tranchantes et un scénario sans réelle surprise.
Sinon, tout le monde pensait à la fin de l’histoire avec ce tome 3 .Mais bien vite, on avait compris que non avec le stikers « fin de cycle ». Le cycle « enfance » se termine donc pour faire place à l’âge adulte avec un nouveau cycle « le prince de l’orage » mais attention avec un autre dessinateur.
Le lecteur peut donc se sentir légitiment un peu tromper sur la marchandise.
Pif paf pouf, voilà c’est comme ça  que l’histoire se déroule tout comme  la ligne éditoriale de cette série.
surprises.smileysmiley.com.6

PS:Punaise, ça manque vachement de commentaire. J'aurais cru avoir un peu plus d'enthousiasme surtout sur l'article précédent.

enfantoragejpg

16/04/2009

Les Arcanes d'Alya, Ames soeurs.

ArcanesDalyaLes2_26012008_162242AlbarcanesDalyaLes2_26012008_162242Auteurs : Debois, Lemercier et Bastide.
Editeur : Soleil (Celtic)
.
La légende.
Je suis morte, il y a bien longtemps, mais Dame Alya m'a ramené à la vie.
J'ai arpenté les terres d'Elendir pour lui ramener des âmes et lui permettre de rédiger ses arcanes.
Tout cela, je l'ai accompli dans l'unique espoir de revoir ma soeur, Aileen.
Je sais désormais qu'Alya m'a trompée.

Ma relativité.
-Albert?
-Oui Samba.
-Dis, j’aurais besoin de tes services pour décortiquer une BD?
-Volontiers, et elle parle de quoi cette BD ?
-C’est de l’héroïc fantasy pur jus.
-Tu devrais pouvoir t’en sortir alors, tu aimes bien les belles guerrières il me semble.
-Bin oui, le dessin de Lemercier vaut la peine, c’est même assez remarquable mais le scénario est assez nébuleux.
- Les corpuscules gazeux, j’adore…
- A mon avis, il faut 2 à 3 lectures pour sortir de cette confusion surtout pour cerner les flashbacks.
-Ahhh la théorie du chaos, j’y travaille depuis peu, d’un coup cette BD m’intéresse mais d’un point vu scientifique cela va s’en dire.
-Ok relativisons alors mon cher Einstein.
surprises.smileysmiley.com.4

Lemercier

15/04/2009

Sheewowkees, l'année des treize lunes.

sheewowkees0127322-1Auteurs :Mosdi, Brazao et Tillier.
Editeurs : Delcourt.

Le sacrifice.
Dans l'archipel de Solune, au décor aussi exotique que paradisiaque, se produit pourtant un événement funeste chaque année de treize lunes.
Sous la férule du "maître de mauvais sort", a lieu l'angoissante cérémonie des bâtonnets, au terme de laquelle six jeunes Sheewõwkees, elfes du clan des hautes oreilles et des oreilles plates, sont choisis pour être livrés aux redoutables Worgs.
A leur tour élus, nos héros vont alors découvrir une inconcevable vérité !

Mon escapade.
Comme j’avais eu une dédicace de Béatrice Tillier, j’ai profité  de la présence de son partenaire dans la vie, Olivier  Brazao, pour découvrir les Sheewowkees.
C’’est gentil, un peu convenu comme histoire mais agréable à lire et  surtout à regarder. On notera aussi un message de tolérance et un univers spécifique très bien mis en place. Il va s’en dire que cette série s’adresse en premier lieu à un jeune public. Comme nos héros essayent de survivre sur une île en milieu hostile, j’oserais la comparaison avec la série Lost mais en mode héroïc Fantasy.
Sheewowkeesement votre!

surprises.smileysmiley.com.6

brazao