07/11/2013

Les forets d’Opale T8 : Les hordes de la nuit.

Forêts d'Opale (Les)8f.jpgles forets d'opaleAuteurs :Arleston et Pellet.

Editeur :Soleil.

Sortie :10/2013.

 

L’ELU.

Darko est l’élu de la prophétie, celui qui doit libérer le monde de l’emprise maléfique des prêtres de la lumière et du nécromant Kamphre D’Yrkhone. Il devait retrouver les titans, mais ceux-ci sont morts et son ancêtre Cohars a basculé, victime de la puissance d’une pierre noire. Pourtant, Sleilo semble parvenir à contrôler la puissance de cette pierre.

 

Trop fort !

les forets d opale.jpegLa première raison pour laquelle j’aime les forêts d’Opale, c’est surtout pour le dessin enchanteur de Philippe Pellet. La 2e, c’est pour avoir ma dose de «  super top biche Tara ». Et, pour ce tome 8, ce qui est un peu ennuyeux, fâcheux, contraignant, c’est que les visages de nos héros ont pris bien 10 ans dans la gueule. Quelques rajouts dans le faciès  des personnages ne sont pas du meilleur effet il faut l’avouer. 

Sinon, ce tome, c’est un joyeux délire de scénariste à mon avis, envoyer tout ce beau monde en enfer dans un univers chaotique, on peut évidement se lâcher et se permettre plein de folies. Le voyage est sympa comme toujours avec cette série  et puis, il fallait bien délivrer  notre démon favori « Ghörg ».

En résumé, un road movie héroïque en enfer sans grosse surprise mais plaisant à lire et surtout à regarder.

Voyons cet album comme un bon apéro avec le plat principal du tome 9 qui sera normalement le dernier (attention, toujours se méfier de ce genre d’info).

Et puis, l’information primordiale de ce tome 8, c’est que le feu, ça brûle et que l’eau, ça mouille.

Merci les gars !

 

a08-3e78906.gif Dessin.

a05-3e788c9.gifScénario.

a06-3e788fc.gif Global.

Samba.

On en parle dans le 11e cercle des enfers.

les forets d'opale

 

Inscrivez-vous à la newsletter diabolique.

 

01/11/2013

Elfes T4 :L’élu des semi-Elfes.

Elfes4.jpg02.jpgAuteurs : Corbeyran/Bordier.

Editeur : Soleil.

Sortie : 10/2013

 

Les bâtards !

Les semi-elfes n’ont ni pays, ni patrie, ni roi, ni unité. Ce sont des bâtards dégénérés qui vivent éparpillés et disséminés. Détestés par les races « pures », ils sont persécutés, chassés, bannis, emprisonnés, lorsqu’ ils ne sont pas purement et simplement éliminés à la naissance. Mais les temps changent. Sous l’impulsion de Naah-Taal, l’Élu, l’heure est venue du Grand Rassemblement...

 

Droit au but !

carte.jpgMais pourquoi ça ne m’étonne pas de voir le nom de Corbeyran  sur une série « concept » .Je pense qu’à lui seul, il truste bien 50 % de cette activité éditoriale (Uchronies-Zodiaque-Destins).J’exagère un peu mais c’est un spécialiste de la surproduction.

C’est donc avec quelques craintes que j’ai débuté ma lecture de ce 4e opus des Elfes .Le premier élément qu’on remarque, c’est la qualité graphique de Jean-Paul Bordier. Un trait raffiné avec une belle fluidité qu’on constate surtout dans les scènes de combat très stylisés.

D’une manière générale, on a été gâté avec les différents dessinateurs de cette série, une réussite assurément.

Par contre, pour le scénario (à part le tome 1, le meilleur selon moi), les « Elfes » souffrent d’une manque de développement psychologique  vu qu’il s’agit de one-shot à chaque fois. Ce manque de place fait qu’on va droit au but .On emprunte donc des raccourcis, des chemins de traverses qui amènent fatalement à quelques belles invraisemblances (la passation de pouvoir entre Naah-Taal et Snah-Liih , il faut y croire !).

Un album qui m’a fait penser à …Spartacus, bien oui, un ancien esclave devenu chef  qui tente d’amener son peuple à sa terre promise Ici, on rajoute la sauce Héroic-Fantasy  comme variante.

Un album correct au final qui ne dénote pas par rapport aux autres tomes .Pour les amoureux du genre donc. 

 

 

a08-3e78906.gifDessin 

a05-3e788c9.gifScénario 

a06-3e788fc.gifGlobal.

Samba.

72_img1.jpg

 

Inscrivez-vous au dictionnaire illustré.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : elfes, corbeyran, bordier, soleil, 102013, 610, hf, heroic fantasy |  Facebook | |

04/10/2013

Angor : Tome 5-Lekerson.

Angor5.jpgangor5 df.JPGAuteurs : Gaudin et Armand.

Éditeur : Soleil.

Sortie : 09/2013

 

Vilyana et Lorky sont entre les mains du Comte de Lekerson. Ce dernier possède le médaillon du Roi. Evrane, Talinn, Manséouran, le Sombre et sa Majesté, vont devoir livrer un ultime combat pour sauver leurs amis et rapporter le médaillon à  Angor. La forteresse est dite imprenable. Ã  moins d'utiliser un subterfuge original mais très risqué.

angor5 r.JPG

Définition.

Qu’est qu’un Angor ? C’est un syndrome douloureux le plus souvent secondaire à un rétrécissement d’une artère coronaire.

On analyse.

 Le syndrome est souvent caractérisé par un monde imaginaire de type médiéval avec quelques relents magiques aussi communément appelé Héroic-Fantasy.

Douloureux. Vu qu’on utilise souvent des objets contondants  il arrive que les coupures provoquent une importante perte de sang voir une amputation d’un membre. La menace est d’autant plus grande si votre adversaire utilise la force brute ou des techniques ancestrales pour vous combattre.

Secondaire comme les amourettes d’adolescent qui encombrent le cœur de nos héros.

Rétrécissement fatal puisqu' il s’agit du dernier tome de cette série.

Artère : route souvent dite « rapide » qui amène nos protagonistes à privilégier l’action et les sortilèges pour arriver à leur but.

Coronaire : partie vivante de la dent qui nous rappelle qu’on doit bien se laver les dents pour éviter les caries .Aucun rapport avec la BD mais je profite de la cible visée càd la ménagère de moins de 20 ans et le boutonneux de plus de 15 ans pour rappeler quelques bases d’hygiène corporelle. 

Le titre maintenant :Lekerson qui vient de Leker, délicieux en langage du noooord  comme le dessin d’Armand, attention toutefois aux arrière-plans parfois bien vides. Mais comme son trait est très expressif, on lui pardonnera cet écart de conduite. Le  Son à la fin du mot  désigne simplement son appartenance à la grande famille de l’éditeur Sun.

Voilà, merci d’avoir assister au cours du professeur Samba.

Demain, on vous expliquera ce qu’est une Corbeyranite aiguë. 

 

a07-3e78901.gifDessin 

a05-3e788c9.gifScénario 

a06-3e788fc.gif6/10 Global.

Samba.
 

angor5f.JPG

 

Inscrivez-vous au dictionnaire illustré.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : angor, gaudin, armand, soleil, hf, heroic fantasy, 610, 092013 |  Facebook | |

02/09/2013

Elfes T3 : Elfes blanc, cœur noir.

Elfes3.jpgElfes3f.jpgAuteurs : Peru et Bileau.

Editeur : Soleil.

Sortie : 08/2013.

 

Donner carte blanche.

Immortels et sages, les Elfes blancs vivent sur leurs îles, loin des hommes et des autres Elfes. Ils se considèrent comme les gardiens du monde et s’efforcent de protéger tout ce qui doit un jour disparaître : des livres, des armes, des œuvres d’arts et parfois même des créatures vivantes.

Aussi, quand le dernier dragon blanc est aperçu sur la terre des hommes, les elfes n’ont d’autre choix que de le prendre en chasse pour le ramener sur leurs îles. Ils envoient deux de leurs meilleurs pisteurs après le monstre. Elfes blancs, dragon blanc. La traque commence...

Agir de but en blanc.

Rappelons le principe de cette série « elfes » :5 peuples ,5 récits, 1 univers donc 5 tomes dans le même monde mais par des auteurs différents pour chaque album. Après avoir mangé son pain blanc avec le tome 1, attrapé des cheveux blancs avec le tome 2, quid du tome 3 avec aux commandes Peru(Lancelot-Mjöllnir) et Bileau ( la quête du Graal) ?

La couverture nous montre un elfe déterminé visiblement en colère. La lecture commence par un peu de philosophie sur les paradoxes de l’homme (j’ai d’ailleurs l’impression que c’est notre caractéristique principale). On fait ensuite connaissance avec Fall, un elfe orphelin blanc comme neige qui s’émerveille facilement. On est loin de son image ténébreuse de la couverture. Après il joue à la sage femme …si si avant d’aller chasser le dragon, un elfe multi-usages en somme. On le suit même guerroyer contre des Orcs avant de fraterniser avec l’humanité. Le scénario semble cousu de fil blanc et puis on s’enfonce dans le malheur, dans la rancœur, dans la vengeance. C’est à partir de cette colère blanche que j’ai trouvé que le récit devenait nettement intéressant, plus prenant aussi fatalement. Mais on arrive aussi presque à la fin, c'est même un peu frustrant car de belles choses à venir nous paraissaient promises. 

Coté dessin, une agréable immersion dans cet univers foisonnant accompagnée d’une mise en page dynamique. Le seul petit reproche, la trop grande ressemblance entre Fall et son père adoptif. 

Voilà, comme les 2 premiers tomes, un album très soigné de bonne facture qui aurait mérité comme le tome 1, une suite. 

a05-3e788c9.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin 

a06-3e788fc.gifGlobal 

Samba.

elfe_blanc_4.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : elfes, peru, bileau, soleil, heroic fantasy, hf, 610, 082013 |  Facebook | |

26/06/2013

La geste des chevaliers dragons T16 : La déesse.

Geste des Chevaliers Dragons (La)16.jpgalbum-page-large-19643.jpgAuteurs : Ange et Cossu.

Editeur : Soleil.

Sortie :06/2013.

 

La graine est semée.

Alors qu’elles vont être massacrées par un Dragon, deux Chevaliers sont sauvées par l’intervention de villageois, qui, en les aidant, obéissent à d’anciennes prophéties. Une immense statue est alors découverte : celle de « La Déesse », une divinité féminine matriarcale et puissante. Dans un monde où les prêtres d’Hâman font loi, la tentation est grande, pour l’Ordre des Chevaliers Dragon, de soutenir la Déesse et d’imposer une nouveau pouvoir...

la-geste-des-chevaliers-dragons,-tome-16---la-deess.jpg

 

Propagande religieuse.

Et oui, déjà le tome 16 pour cette série débutée en 1998.Que de dragons abattus par l’épée d’une vierge effarouchée. Mais que fait la SPA Saint Milliard ? Comme toujours avec cette geste, cet album peut se lire indépendamment des autres. Celui-ci débute par un combat homérique entre 4 guerrières et un énorme dragon. Je vous laisse deviner qui en sortira « vainqueuse ». Il n’empêche qu’’il faudra m’expliquer comme les villageois ne sont pas affectés par le « veil ». La suite est un jeu de pouvoir entre 2 courants religieux. Cette situation n’est pas sans faire écho à quelques tensions actuelles dans notre bon vieux monde réel. Qui sait si un jour notre société sera délivrée de ce « veil » là.

L’histoire est agréable à lire. On ressent bien la tension resurgir des pages. Il reste qu’il s’agit d’un one-shot donc il est difficile de bien approfondir les différents cheminements des protagonistes.

Coté dessin, depuis quelques tomes , on est gâté. Le trait « Cossu » de fil blanc du dessinateur ardennais est une des plus belles réussites depuis le début de cette saga. C’est assurément « beau » à voir, vivant, bien colorisé et moderne. Une petite mention pour les tatouages faciaux qui rendent encore plus belles nos jolies guerrières.

En résumé, un bon album que les fans de la série apprécieront.

NB ; Si Anne et Gérard Guero pouvaient nous produire une carte de ce monde et une ligne temporelle pour situer tous les albums, je suis toujours preneur.

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gif  Global.

Samba.


la-geste-des-chevaliers-dragons,-tome-16-.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

14/06/2013

Les brumes d’Asceltis T4- En terre scente.

Brumes d'Asceltis (Les)4.jpgBrumes d'Asceltis (Les)4g.jpgAuteurs : Jarry et Istin.

Editeur : Soleil.

Sortie : 09/2012.

 

Un dernier espoir persiste encore.

Les armes qui se trouvent dans le tombeau d’Azell renferment assez de pouvoir pour terrasser un dieu. Elya la Sylve, Aka l’Oslan, Allila la Sükir et Albian le Naadir partent alors à leur recherche. Leur quête les mènera sur les terres du dieu lépreux, puis jusqu’au lointain désert Akorenn. Là-bas, ils apprendront enfin où se trouve le tombeau d’Azell : en terre Scent, sur le mont des Mortes-Brumes. Mais, les Corgones sont déjà entrées en guerre et la région est à feu et à sang. Cette dernière épreuve décidera du destin d’Asceltis…

asceltis 2.jpg

Préparez les chips !

 

En même temps que la sortie du tome 5, le 4e opus est ressorti en version longue, un peu comme au cinéma en somme .J’imagine que les lecteurs de la première heure doivent l’avoir mauvaise. En plus des séries qui  s’éternisent avec un 2e cycle, des spin –off (ici ils sont déjà au nombre de deux : Les exilés d’Asceltis et Elya) , voilà donc la version longue. J’espère que tu as, brave lecteur, soit du caractère pour refuser ce déluge soit une bonne bourse.

asceltis.jpgLe pire, c’est que cette série mère est très agréable  à lire et à regarder. C’est même de la belle ouvrage pour les fans du genre. Pour terminer cette 1ère quête, on a droit à tous les éléments «Tolkien » de rigueur : une grande bataille homérique, l’affrontement final accompagné de sang et de larme et même un message philosophique. Et comme les personnages sont très attachants, les brumes d’Asceltis est une série que je recommande, enfin les 4 premiers tomes (une intégrale est disponible d’ailleurs). Pour le reste, attendez la version longue ou la version bis, voire la non censurée, on ne sait jamais ce qui peut encore nous tomber dessus.

a08-3e78906.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

asceltis3.JPG

 

Inscrivez-vous à la version courte.

03/06/2013

Ekhö monde miroir T1 New-York.

ekho2.jpgekho 1.jpgAuteurs: Arleston et Barbucci.

Éditeur: Soleil.

Sortie:03/2013.

 

Atterrissage forcé.

Quand Fourmille prend son avion pour New York, elle est loin de s’imaginer que son voyage va prendre un tour étrange. Au milieu du vol, elle est abordée par une étrange créature qui lui demande si elle accepte l’héritage d’une tante disparue depuis 20 ans.

Et après qu’un éclair ait touché le 747, c’est à bord d’un dragon qu’elle atterrit à New York.

Elle découvre alors un monde complètement décalé, où tout est semblable à la Terre, mais tellement différent. Ici, pas d’électricité, et c’est dans un Manhatan d’heroic fantasy qu’elle se trouve plongée.

Au coeur de l’intrigue, une race étrange, les Preshauns, qui semble dominer cet univers parallèle : Ekhö.

 

Appel boomerang.

ekho.jpgEkho , c’est une extension philoplasmique d’une a- réalité alternative .

Parfois, je me demande ce que met Arleston dans ses thés pour nous pondre des postulats peptiques pareils. 

Il doit utiliser à forte dose des psychoneuroniques pour arriver à nous amuser avec ses univers cosmoreveurs. Sur ce coup là, il est vachement bien tracté par les BDtraits  de Barbucci (ex joueur de sky doll). Un univers très dynamo et bien imaginopensé . On y trouve aussi pas mal de fraicheur chromosomiale XX. Ekho se lit comme la gangman style, c’est amusant mais on n’y cherchera pas non plus le génie néanderthalien. A noter que chaque tome  se passera dans une ville différence, prochaine station : Paris.

Ehko devrait plaire à un large publique vu la qualité de son dessin, de la richesse de son univers et aussi par son coté « sans prise de tête » du scénario. Les personnages sont là pour vous divertir mesdames et messieurs. Une petite tasse de thé en attendant la suite ?

a05-3e788c9.gif Scénario.

a08-3e78906.gif dessin.

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

ekho 3.jpg

 

On en parle dans la bulle pyroclastique .

Inscrivez-vous au salon de thé.

29/05/2013

Turo T4 : Là où dorment les dragons.

turo.jpgturo4.jpgAuteur : Matéo Guerrero

Editeur : Le Lombard.

Sortie : 05/2013

Aux armes !

Une elfe à la morale ambiguë, un jeune fanfaron, une légende devenue ivrogne et deux enfants suffiront-ils à sauver le monde de l'obscurité ? Tout repose à présent sur l'éveil de Turo !

Bingo !

Capture.JPGSur ce coup là, ne vous fiez pas trop à la couverture très « jeunesse » de Turo, c’est de la bonne héroïc fantasy. Bien évidemment , cette série est d’abord à conseiller à un jeune public mais les plus grands apprécieront aussi la fraicheur et l’entrain de cette quête. 


Je trouve que Matéo Guerrero a du talent car il y a une véritable osmose entre le dessin et le scénario. Parfois, il vaut l’avouer, on se demande ce qu’on lit  mais ici, rien de tout ça, la lecture est fluide, limpide, concrète, pas besoin de faire des retours en arrière pour resituer les personnages où l’action. Franchement, que ça fait du bien de rester immergé dans une telle histoire. Certes, ça reste de la HF comme on en sort beaucoup mais Turo arrive à se démarquer par  son graphisme élégant et par  son coté très sympa. Une mention spéciale pour la scène avec les dragons « morts », un chouette moment à voir. 


Voilà, je conseille donc cette agréable série qui clôt ici avec ce tome 4 une fin de cycle. Une apothéose d’ailleurs bien épique qui appelle une suite qu’on attendra avec plaisir.


Bravo à l'auteur !


a07-3e78901.gifDessin 
 

a06-3e788fc.gifScénario 
 

a07-3e78901.gifGlobal.


On en parle sur le forum. 

Samba

album-page-large-13835.jpg

 

Inscrivez-vous au sortilège de la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : turo, mateo, guerrero, hf, heroic fantasy, 810, 052013, le lombard |  Facebook | |

11/04/2013

Griffe blanche T1 : L’œuf du dragon roi.

griffe blanche.jpggriffe blanche 1.jpgAuteurs : Le Tendre et TaDuc.

Editeur : Dargaud.

Sortie : 04/2013.

 

 

Avec L'Œuf du Dragon-Roi, 1er tome de Griffe blanche, Serge Le Tendre et Olivier TaDuc nous racontent l'extraordinaire histoire de Taho, ce jeune homme insouciant qui, un jour, doit assumer ses actes... Ce 1er épisode de Griffe Blanche s'ouvre sur la victoire de Taho-le-Vif qui, après une longue traque, terrasse enfin le Dragon-Roi, animal totem de son peuple.

 

Ah ah ah , il a perdu son doigt .

Ah ah ah, on va aller casser du dragon.

Oh oh oh, regarde ce crétin qui brûle !

 

Franchement, je ne m’attendais pas à un ton aussi léger et désinvolte. Une histoire « jeune » donc avec un univers néanmoins intéressant. L’idée des  4 royaumes avec des animaux totems (dragon-phœnix-loup et singe)  à la sauce asiatique est sympa, bien que pour le moment, on n’en sache pas grand chose. Le reste est d’un classicisme navrant. Encore une énième lutte pour le pouvoir  avec en focus, la quête d’un petit groupe qui possède des options comme « guerrière redoutable » ou « magicien débutant ». En plus, j’ai trouvé que les personnages manquaient sacrément  de charisme pour  le moment. 


Dommage car le dessin est lui par contre à la hauteur de nos espérances. Il est en effet travaillé, détaillé et plaisant à suivre.


Au final, je suis assez déçu par ce premier opus des auteurs de Chinaman. Cet album manque de surprise, il devrait quand même plaire aux fans d’héroic-fantasy car les dragons restent des animaux « magiques ».

 

Scénario : 4/10.

Dessin : 8/10.

surprises.smileysmiley.com.6.3.gif Global.


GRIFFE-BLANCHE-01.jpg

 

Inscrivez-vous à l’éclosion.

Samba.

 

12/03/2013

Dwarf T1-T2 et T3-Tach’nemlig .

Dwarf1.jpgDwarf3.jpgDwarf3d.jpgAuteur : Shovel.
Editeur : Soleil.
Sortie : 12/2012

La quête.


Oth, un jeune nain, marqué le jour de sa naissance par la marque funeste, a été désigné traître à sa race. La loi aurait voulu que son père le tue de ses propres mains mais ce dernier a bravé la colère du roi et des dieux, et a été contraint de fuir dans la forêt. Élevé en secret, quelle n'est pas la surprise du proscrit lorsqu'un crapaud lui annonce qu'il est l'héritier du trône de Landée...

L’élu prophétique


Je suis bien embêté avec cette chronique car on sent que Shovel a mis beaucoup de sueur et d’énergie dans cette série. Franchement, vous en avez pour votre argent car votre lecture vous prendra facilement 2 fois plus longtemps qu’à l’habitude. Les bulles accompagnés d’un texte élégant  y sont  très nombreuses pour  bien nous expliquer ce monde d’héroic-fantasy. L’auteur réunionnais prend le temps de nous expliquer le vécu de chaque personnage, les enjeux politiques, les forces en présences et les us et coutumes de différentes peuplades qui jalonnent cette série. Bref, c’est du concentré de tomate, du dense de chez bien dense. Les fans de Tolkien y trouveront leur compte à coup sûr.


Surtout que le dessin est aussi soigné que le scénario, il fourmille d’imagination et de détails. Une mention toute particulière pour les animaux qui y sont croqués plus vrai que nature. Je me demande d’ailleurs pourquoi  Civiello s’occupe des couvertures ? Je ne suis déjà pas très chaud sur ce principe qui « trompe «  un peu le lecteur  mais ici, vu le talent de Shovel, pourquoi ne pas assumer cette couverture ? Bon, c’est un détail, vous voulez certainement savoir pourquoi j’étais ennuyé par cet avis .


Parce que comme le dit la chronique de BDgest, cette densité assomme un peu le lecteur. J’étais content quand le récit revenait sur la quête principale de Oth. On est aussi un peu trop habitué à notre petit confort, une petite lecture divertissante de 30 min et hop  on passe déjà à autre chose. Ici, il faut s’accrocher, une lecture attentive est nécessaire, un bon coup de pied au cul à nos « standards » de lecture ne fait jamais de mal.


Voilà, ça reste aussi de la HF, poussée certes, mais de la HF quand même et donc réservée à un public appréciant ce genre.


Dessin : 7.5/10


Scénario :7/10


surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.



Samba.

Dwarf1ds.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.






Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : dwarf, shovel, soleil, hf, heroic fantasy, 710, 122012 |  Facebook | |