02/08/2017

Les soeurs Fox. Tome 1/2

Esprits, êtes vous là ?

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.Scénario : Philippe Charlot
Dessin : Grégory Charlet
Éditeur : Grand Angle
48 pages
Date de sortie : 31/05/2017
Genre : biopic, historique, ésotérisme

 

 

Présentation de l'éditeur

Un jour, deux sœurs ont fait tourner les tables… 

 

Une nuit de 1848, dans une petite ferme réputée hantée de Hydesville, Margaret et Kate, les filles du pasteur Fox, établissent un contact avec un supposé « esprit ». Vite colportés, les « évènements de Hydesville » donnent naissance à un véritable phénomène de société. L’engouement pour le surnaturel atteint son comble aux États-Unis : d’innombrables médiums, trois millions d’adeptes, parmi lesquels Victor Hugo, James Fennimore, Cooper et Arthur Conan Doyle, ainsi que de nombreux savants et intellectuels.

Le spiritisme moderne est né.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

Mon avis

Pour les adeptes d'ésotérisme, le nom de Maggie et Kate Fox ne doit pas être inconnu. Ces deux soeurs américaines ont créé le spiritisme moderne en intriguant le monde entier. Supercherie ? Réalité ? Et si c'était un peu des deux ?

 

Cet ouvrage joue habillement sur les incertitudes qui règnent autour des dons conférés aux demoiselles. Ayant pourtant avoué avoir dupé le monde, certains éléments troublants laissent à penser que tout n'était pas qu'un jeu pour elles.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

C'est dans cette optique que « les soeurs Fox – Esprits êtes vous là ? » que nous suivons le début de cette aventure mystique dans une maison réputée hantée. Les Fox viennent de s'y installer. Les murs grincent, craquent... ce qui rend la mère de famille nerveuse. Tant et si bien que la plus jeune soeur, Kate,  ne peut s'empêcher de lui jouer des tours, prétextant qu'un esprit en est la cause. De fil en aiguille, les faits deviennent célèbres et des gens viennent de toutes les régions pour converser avec l'au-delà pour le plus grand bonheur de la famille Fox, le plaisir de Kate et certaines inquiétudes de Maggie.

 

Une bande dessinée aux couleurs assez ternes et glauques, avec un manque de détails... ne fusse que dans les décors quasi inexistant. Les traits sont simples et pourtant suffisamment éloquents. Ce qui rend finalement le graphisme agréable à regarder, mettant davantage en avant les textes et l'histoire en elle-même. Des personnages dont les mises en scènes brèves suffisent à comprendre leur personnalité, parfois même leurs pensées. Notamment Maggie dont l'expression du visage et les postures expliquent, sans le moindre mot, combien cette histoire la dépasse.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

 

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

 

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

En bonne amatrice d'histoire, de biopic et d'ésotérisme : je suis curieuse de lire le second, et dernier volet de ce diptyque afin de voir jusqu'où le respect du mystère persiste. Jusqu'où la foi en un au-delà peut aller, de même que le scepticisme.

Les soeurs Fox, esprits êtes vous là, Charlot, Charlet, Grand angle, Histoire, biopic, ésotérisme.

ShayHlyn.

19/07/2017

Cynocéphales - Tome 1 - La bande des Dogues

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des DoguesCynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des DoguesScénario : Gris de Payne / Stefano Tamiazzo
Dessin : Stefano Tamiazzo
Éditeur : EP Editions
48 pages
Date de sortie : 24 mai 2017
Genre : Aventures / Histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Les cynocéphales, un peuple à visage canin, a depuis toujours été caché au sommet des montagnes et utilisé par le gouvernement français pour des affaires secrètes et dangereuses. Mais un jour, l'un d'eux décide que c'en est assez. Il refuse que les membres de sa famille grandissante vivent exclus comme des monstres, malgré leur différence.

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

 

Mon avis

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des DoguesUne société secrète perdue (protégée) en haut des montagnes, quelques trahisons par-ci par-là, des combats, du mystère… Surtout du mystère d’ailleurs… Parfois même un peu trop. L’histoire de ces hommes à tête de chien œuvrant en secret pour le compte de la France à travers l’Histoire et les champs de bataille a tout pour être intéressante. Néanmoins, je dois vous avouer que, parfois, on perd un peu le fil de la narration. Ce qui est peut-être évident pour les auteurs qui ont le nez (le museau) dedans ne l’est pas forcément toujours pour nous autres lecteurs, surtout en première lecture (que quelqu’un m’explique la page 18 s'il vous plaît…). C’est d’autant plus dommage que pour le reste, il n’y a rien à redire. Le flashback de 20 ans en arrière parvient assez bien à nous présenter la situation (sauf à 2 ou 3 moments un peu flous, donc…) et met en place l’intrigue pour un deuxième et dernier tome qui aura pas mal de choses à nous expliquer.

 

 

En effet, ce premier opus débute par une attaque de banque réalisée par « La bande des Dogues » et puis… plus rien (8 pages seulement sont consacrées à la Bande des Dogues qui donne pourtant son titre à l’album). On enquille directement avec le flashback. Il faudra donc nous expliquer le lien entre cette attaque et ce qui s’est passé 20 ans plus tôt car, au bout de ces 48 pages, on n’en a absolument aucune idée. En même temps, c’est un bon moyen d’attiser la curiosité du lecteur. En tout cas, avec moi, ça marche plutôt bien.

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

Si l’on ajoute à ça que le dessin, de très belle facture, est particulièrement soigné, on n’est pas surpris que cela renforce la crédibilité de l’ensemble. Stefano Tamiazzo possède son propre style et semble maîtriser la plupart des techniques nécessaires à l’élaboration d’une bande dessinée de grande classe : ses décors sont très beaux, l’attention portée aux détails et aux expressions des visages est manifeste, les perspectives, les mouvements, les cadrages, les couleurs, la matière… vraiment, tout est agréable à l’œil dans son dessin.

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

En bref, une BD intrigante, parfois un poil (de chien) décousue, mais très belle à regarder et dont la suite et fin sera attendue.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

 

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

 

Cynocéphales, ep éditions, Stefano Tamiazzo, Gris de Payne, Histoire, Sociétés secrètes, La bande des Dogues

 

Odradek.

17/07/2017

Le choix du Roi - Tome 1 - Première trahison

couv.jpgle choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartollScénario : Jean-Claude Bartoll
Dessin : Aurélien Morinière
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie : 10 mai 2017
Genre : Histoire / Espionnage

 

 

 

Présentation de l'éditeur

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartollJanvier 1936. Alors que Georges V vient de mourir, son fils Édouard, prince de Galles, s’apprête à devenir le prochain roi d’Angleterre. Le premier réflexe, inattendu, du futur souverain est d’appeler sa maîtresse : Wallis Simpson, une nord-américaine à la réputation sulfureuse qui ne cache pas sa sympathie pour le régime nazi en Allemagne... Après seulement 8 mois, Édouard abdiquera pour épouser Wallis, laissant derrière lui le règne le plus court et le plus controversé de l’histoire du trône d’Angleterre.

Wallis Simpson était-elle une espionne à la solde des Allemands ? Édouard VIII a-t-il trahi des secrets d’état ? Que cache cette abdication soudaine ? À travers les yeux de la jeune Nadège, domestique au service de Wallis Simpson, Jean-Claude Bartoll et Aurélien Morinière nous plongent dans les coulisses du pouvoir, à l’aube de la Seconde Guerre Mondiale. Un thriller d’espionnage, historique et politique, qui nous fait découvrir un pan méconnu de l’histoire et révèle l’intimité du roi Édouard VIII, oncle de l’actuelle reine d’Angleterre.

 

 

Mon avis

Je me souviens, il y a quelques années, de bandes annonces à la télé pour des documentaires sur Edouard VIII et même quelques unes de journaux people, évoquant ce roi qui avait « abdiqué par amour » en donnant ainsi l'image d'un personnage romantique forcément positif. Récemment, on peut dire que le vent a quelque peu tourné… Entre des documentaires radios ou télés et cette BD (plus, j’imagine, quelques ouvrages d’historiens), la vérité historique sur ce personnage pas spécialement sympathique remonte à la surface. Car il a beau avoir été le tonton de la Queen d’Angleterre, le bonhomme était tout de même un admirateur du régime Nazi et, sur le plan des idées rétrogrades du moins, un homme en phase avec son temps : les années 30.  

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

Tout ceci pour vous dire que le sujet est plutôt intéressant et que ce premier tome me paraît bien le traiter. Ça commence à la fin de la 2ème Guerre Mondiale pour enchaîner aussitôt par un flash-back d’une dizaine d’année jusqu'à l’accession au trône d’Edward… Le reste suit son court tranquillement et se poursuivra au tome 2.

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

Non, le seul souci, pour moi en tout cas, vient du dessin. Les couleurs sont léchées et les décors extérieurs (des photos joliment retravaillées à la palette graphique) posent l’ambiance nécessaire au cadre historique du récit, mais… Mais les personnages sont parfois dessinés de manière… comment dire… euh… disproportionnée, au vrai sens du terme… Des épaules tombantes pour des carrures trop fines et des têtes trop grosses. Je comprends d’autant moins qu’en vérifiant dans d’autres BDs de Morinière je n’ai rien vu d’aussi flagrant. Certaines perspectives, certains angles, anatomiques ou non, laissent également un peu songeur… C’est d’autant plus dommage que, je me répète, les couleurs, tout comme les décors sont vraiment réussis. Malheureusement, le problème du dessin, c’est que lorsque l'on remarque quelques imperfections, après, on ne voit plus qu’elles…

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

 

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

 

le choix du roi,première trahison,glénat,histoire,wwii,aurélien morinière,jean-claude bartoll

 

Odradek

15/07/2017

Le kabbaliste de Prague

couv.jpg1.jpgTome 2 - Golem

Scénario : Makyo - Marek Halter

Dessin : Luca Raimondo

Editeur : Glénat

Collection : Grafica

56 pages – cartonné

Parution : 31 mai 2017

Historico-ésotérique

 

Présentation :

Quand on a le pouvoir de créer, on a celui de détruire...

À l’entrée du ghetto de Prague se dresse une statue que ni les Nazis ni les Soviétiques n’ont osé détruire : celle du MaHaRal, le plus grand kabbaliste de tous les temps qui créa le Golem, un être de boue à l’image de l’homme, pour sauver les Juifs de l’anéantissement. Découvrez sa légende...

cov.jpg

Dans Le Kabbaliste de Prague, Marek Halter avait ressuscité en roman ce mythe fondateur du folklore juif d’Europe centrale. Avec cette adaptation en bande dessinée, Makyo et Luca Raimondo donnent vie en images à cette légende et cette créature, inspiratrices d’un nombre incalculable de figures de l’imaginaire moderne – Frankenstein pour ne citer qu'elle.

2.jpg

Mon avis :

Suite et trop courte fin de cette adaptation qui, à mon avis, aurait mérité 3 ou 4 tomes pour être à la hauteur du roman original. Ceci dit, le travail reste soigné, classique et en accord avec la philosophie du texte. Les mythes du Golem et du Dibbouk deviennent compréhensibles, les vues de Prague donnent envie de découvrir la ville, la culture juive d’Europe Centrale fait l’objet d’une présentation intéressante. Le style académique et le propos didactique font de l’ensemble une bonne BD.

3.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

Skippy

07/07/2017

Les trois grognards - tome 2 - suite Autrichienne

les trois grognards t2.jpgles trois grognards t2_pl.jpgScénario : Régis Hautière
Dessin : Fred Salsedo
Éditeur : Casterman
64 pages
Date de sortie :  3 mai 2017
Genre : aventure, humour

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Pour le meilleur et pour l'Empire !

Honoré Dimanche a du souci à se faire. Manipulé par un mystérieux personnage, il a accepté de servir les intérêts d'un groupe de conjurés antibonapartistes.
Mais sa tâche est singulièrement compliquée par la présence encombrante de deux de ses compagnons d'armes : Denez Kemeneur et Félicien Pépinet. Une aventure pleine de rebondissements, inspirée de faits historiques, par le scénariste de La Guerre des Lulus.

 

 

Mon avis

Les campagnes Napoléoniennes revisitées à la sauce humoristique par Régis Hautière et Fred Salsedo. Les trois anti-héros de la grande armée que le hasard, ou la bonne fortune, a réunis continuent leur bonhomme de chemin dans cette deuxième aventure qui les mènent en Autriche. Rien ne devrait les réunir, ou plutôt, tout devrait les séparer et pourtant ils sont quasiment tout le temps fourrés ensemble. Honoré poursuit sa mission d'espion au service de forces anti napoléoniennes, Célestin, le téméraire et candide novice enquille les boulettes et met régulièrement en échec les plans d'Honoré, et la brute épaisse Kemeneur, un peu ahurie mais bien utile dans les coups tordus qui ne manquent pas ...

L'humour décalé qui est censé animer cette série manquait cruellement de punch dans le premier tome. Sans atteindre des sommets d'hilarité, c'est mieux dans le deuxième et l'on commence à être pris d'affection pour ce trio de bras cassé que tout oppose et qui nous arrache quand même quelques bonnes poilades.

A lire pour passer un bon moment de détente.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,aventure,histoire,napoléon,humour,grande armée,052017

 

les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,aventure,histoire,napoléon,humour,grande armée,052017

 

les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,aventure,histoire,napoléon,humour,grande armée,052017

 

Le tome 1

les trois grognards,hautière,salsedo,casterman,aventure,histoire,napoléon,humour,grande armée,052017

30/06/2017

Les maitres de White Plain - tome 1 - liens de haine

Les maitres de white plain T1.jpgLes maitres de white plain T1_pl.jpgScénario : Edouard Chevais-Deighton
Dessin : Antoine Giner-Belmonte
Éditeur : Bamboo
56 pages
Date de sortie :  17 mai 2017
Genre : western, histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur

1839, Henri Berthier, propriétaire de la plantation de White Plain, est sur le point d’être père. Mais alors que son épouse Sally vient d’accoucher, un coup de feu retentit. Treize années plus tard, Charles, l’enfant né ce soir-là est devenu le parfait représentant de sa classe : frondeur et arrogant. Quand il découvre l’étroite relation que sa mère entretient avec un jeune esclave du même âge que lui, son sang ne fait qu’un tour. Des liens de haine se tissent entre les deux adolescents, liens qui vont irrémédiablement les enchaîner l’un à l’autre.

 

" Cessez de croire ceux qui vous promettent une vie meilleure dans le Nord, ils vous mentent ! "

 

Mon avis

A l'aune de la guerre de Sécession, la Louisiane de cette moitié du 19ème siècle est en train de vivre les prémices de la fin d'une époque, celle de l'esclavagisme qui a fait la fortune des propriétaires terriens et le malheur de millions de noirs se tuant à la tache dans les plantations ou sous les coups de fouets des contremaitres cruels, pervers et criminels.

Édouard Chevais-Deighton nous livre une chronique sociale solidement ancrée sur une base historique et nous invite dans l'intimité d'une riche famille qui se déchire, comme se déchirera l’Amérique quelques années plus tard. C'est le conflit entre abolitionnistes et esclavagistes qui s'annonce ici, à l'échelle de la cellule familiale. Une mère trop proche d'un enfant noir, suscitant la jalousie et la haine de son propre fils, un père faussement autoritaire à la réputation salie et méprisé par ses pairs, un fils en manque d'affection qui cherche qui n'aspire qu'a prendre la place du père et qui est prêt à payer le prix le plus fort pour y parvenir, des esclaves fouettés, pendus, violés ... tous les ingrédients sont là pour faire de ce récit une grande aventure mélangeant saga familiale, document historique et chronique sociale.

 

Dommage qu' une narration un peu brouillonne et expéditive quant à la chronologie du récit empêche ce dernier de vraiment décoller. Le lecteur en manque de repères s'essouffle dans une lecture qui devient vite poussive. Prévu en deux tomes, le récit peut être sauvé dans le prochain volume sous réserve de quelques surprises scénaristiques. Les clés de l'intrigue ne sont pas dévoilées mais on a déjà une petite idée de la forme qu'elles pourraient prendre.

Le dessin est à la hauteur du scénario. Intéressant et prometteur pour les décors et les ambiances, mais quelque peu maladroit pour les personnages et leurs expressions. C'est là le premier album d'Antoine Giner-Belmonte qui doit à Christian Rossi son entrée en BD. La filiation artistique est perceptible et l'on sent un potentiel intéressant dans ce dessin réaliste même s'il reste encore un long chemin à parcourir pour que l'élève atteigne le niveau du maitre.

Un diptyque non dénué d'intérêt mais qui démarre en demi-teinte et dont le deuxième tome devra être un cran au dessus pour séduire définitivement le lecteur..

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les maitres de whiteplain,chevais-deighton,giner-belmonte,bamboo,western,histoire,ségrégation,racisme,052017

 

les maitres de whiteplain,chevais-deighton,giner-belmonte,bamboo,western,histoire,ségrégation,racisme,052017

 

les maitres de whiteplain,chevais-deighton,giner-belmonte,bamboo,western,histoire,ségrégation,racisme,052017

 

25/06/2017

Chroniques courtes (135) Ali Baba et les 40 voleurs, Les enfants de Midvalley T 2,Les Foot Maniacs T.15, Le couvent des damnées T.3

Ali Baba et les 40 voleurs

Couv_304963.jpgScénario : Richard Di Martino
Dessin : Richard Di Martino
Éditeur : Bamboo (collection Pouss'de Bamboo)
30 pages
Date de sortie :  31 mai 2017
Genre : livre d'apprentissage pour tout petits

 

 

Voici un bel album pour tous les parents responsables qui ne se débarrassent pas de leurs enfants en leur collant une tablette dans les mains ! (et j'en connais...) . Richard Di Martino nous livre ici l'histoire d'Ali Baba en images, suivie de 6 pages ludiques pour apprendre aux enfants à dessiner les personnages, enfin le conte des Mille et une nuits en texte pour que les heureux parents fassent la lecture aux petits avant de s'endormir.

JR

  

Album_R_sf_txt_65px.jpg

______________________________________________________________________________________

Les enfants de Midvalley - 2 Les deux montres

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martinoScénario : Benoît Broyart
Dessin : Romuald Reutimann
Éditeur : Kramiek
46 pages
Date de sortie : 24 mai 2017 
Genre : Aventures

 

 

Voici enfin le second album des aventures de Milan et Rosa, les deux enfants qui avaient dérobé une montre magique au mystérieux Monsieur Paul ! Les enfants sont revenus de la grande ville chez leur mère mais, dans l'ombre, Evan, le fils de M Paul, les surveille pour récupérer son bien... Aidés du petit John, nos deux héros devront faire face à ce nouveau danger et essayer de se débarrasser de Evan en l'envoyant dans le passé (comme ils ont fait avec son père). Mais John voudrait bien aussi retrouver sa mère décédée... une histoire au suspense bien mené dont nous attendons le dénouement dans le troisième et dernier tome.

JR 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

______________________________________________________________________________________

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimannali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimannDessin : Saive.
Scénario : Jenfèvre, Sulpice et Cazenove.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 10 mai 2017.
Genre : Humour, football.




Michel Dubut, fils du président du club et joueur titulaire de l'équipe, prend les rênes de l'autre équipe de la ville, persuadé qu'il pourra facilement obtenir de meilleurs résultats que son père ! Est-il possible d'être encore moins performant que les plus mauvais du classement ? Il semblerait qu'à ce jeu-là, les Dubut père et fils soient incontestablement les champions du monde !

Comme s'ils n'avaient pas eu assez d'ennuis comme ça, voilà qu'il y a des frictions entre le père et le fils Dubut. Et ce, au détriment de la matriarche, elle qui avait déjà du mal à gérer ces deux phénomènes de tout sauf du ballon rond, ou bien à leur façon (rires). Michel va donc devoir se mettre dans la peau d'un entraîneur mais la question ne sera pas de savoir s'il pourra faire mieux que son père, ce sera plutôt de savoir à quel point fera-t-il pire que lui ?! L'Olympic Losèye sera le chantier plus en déconstruction qu'en construction que devra se coltiner M.D. avec des joueurs aussi pitoyables, si pas pires, que le F.C. Palajoy.

Le quinzième volume de cette série nous montre premièrement, que la visite de Michel "Flatini" (re-rires) dans le précédant opus n'aura servi à rien car désespérée. En effet, c'est pas demain la veille qu'un qatari rachètera des clubs de loser. Deuxièmement, que le quatuor Jenfèvre - Sulpice - Cazenove - Saive est imperceptiblement plus fonctionnel que précédemment, ça transparaît dans le scénario. Or, ce n'est pas assez pour que ma note générale augmente. Peut-être faudra-t-il attendre le prochain volet. En tout cas, pour que cette saga ne devienne pas banale, évitons la barre transversale.

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann


Mister Med.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a05-3e788c9.gif

 

a07-3e78901.gif

______________________________________________________________________________________

Le couvent des Damnées T.3

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann,footmaniacs,saive,bamboo,cazenove,sulpice,jenfèvre,le couvent des damnées,takeyoshi minoru,glénat,seinen,histoire,aventure,religionali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann,footmaniacs,saive,bamboo,cazenove,sulpice,jenfèvre,le couvent des damnées,takeyoshi minoru,glénat,seinen,histoire,aventure,religionDessin : Takeyoshi Minoru
Scénario : Takeyoshi Minoru
Éditeur : Glénat
192 pages.
Sortie : 07/06/2017.
Genre : Seinen, Histoire, Religion, Aventure

 

 

Comme toujours, un régal à lire et à regarder. Dans ce troisième volume du « Couvent des damnées », Ella et ses camarades vont découvrir – à leur corps défendant – qu'elles ne sont pas au bout de leurs surprises. Alors qu'il s'avère déjà difficile, voire impossible, de résister pendant les trois années que dure l'apprentissage ou de fuir dès que possible hors de cet Enfer, l'étau se resserre. Non contentes de devoir travailler comme des bêtes de somme chaque jour que Dieu fait : chaque novice, tout au long de son apprentissage au couvent, va subir 12 défis servant à bouleverser sa foi. Tels le chemin de croix de Jésus... Pendant ce temps, la grande prêtresse tente par tous les moyens d'obtenir l'accès aux archives du Vatican pour augmenter encore son savoir et sa position au sein de l'Église Catholique, en ce milieu du XVIe Siècle.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann,footmaniacs,saive,bamboo,cazenove,sulpice,jenfèvre, Le couvent des damnées, Takeyoshi Minoru, Glénat, Seinen, Histoire, aventure, religion

 

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann,footmaniacs,saive,bamboo,cazenove,sulpice,jenfèvre, Le couvent des damnées, Takeyoshi Minoru, Glénat, Seinen, Histoire, aventure, religion

 

ali baba,contes pour enfants,bamboo édition,apprendre le dessin aux petits,richard di martino,les enfants de midvalley,kramiek,aventures,benoît broyart,romuald reutimann,footmaniacs,saive,bamboo,cazenove,sulpice,jenfèvre, Le couvent des damnées, Takeyoshi Minoru, Glénat, Seinen, Histoire, aventure, religion

Affaire à suivre.

ShayHlyn.

 ______________________________________________________________________________________

 

24/06/2017

Les mémoires de Marie-Antoinette T.1

Les mémoires de Marie-Antoinette, Versailles, Simsolo, Python, Glénat, Histoire, introspection, biopic.Les mémoires de Marie-Antoinette, Versailles, Simsolo, Python, Glénat, Histoire, introspection, biopic.Tome 1 : Versailles

Scénario : Noël Simsolo
Dessin : Isa Python
Éditeur : Glénat
128
pages
Date de sortie : 24/05/2017
Genre : Histoire, introspection, biographie.

 

Présentation de l'éditeur :

Un portrait sans concession de la plus célèbre des reines

Paris, le 13 août 1792. La monarchie est abolie. Marie-Antoinette, épouse de Louis XVI, est internée à la Tour du Temple. Installée dans une cellule en attente de son procès, elle écrit ses mémoires... Du départ de son Autriche natale à ses noces avec le dauphin de France, en passant par le quotidien parfois impitoyable de la cour du roi et sa rencontre avec Axel de Fersen qui deviendra son amant et ami, celle qui passa des ors du Trianon à la puanteur des cachots s'y livre entièrement et sincèrement.

En choisissant de raconter la vie de Marie-Antoinette comme si elle écrivait ses propres mémoires, Noël Simsolo trouve le ton juste pour brosser un portrait à la fois complet et touchant de la plus célèbre reine de France, auquel le trait léger et délicat d’Isa Python vient apporter un supplément d’élégance.

Les mémoires de Marie-Antoinette, Versailles, Simsolo, Python, Glénat, Histoire, introspection, biopic.

Mon avis :

Le 14 août 1792, à la Tour du temple, Marie-Antoinette commence la rédaction de ses mémoires. Bientôt, elle sera jugée. Bientôt, elle sera décapitée. Mais pour l'heure, la reine déchue veut écrire son histoire comme elle l'a vécue.

Fille de la reine d'Autriche Marie-Thérèse, Marie-Antoinette s'est vue recevoir le grand privilège de devenir Dauphine de France en épousant le futur roi Louis XVI. Mais en bon élève que vous avez été au cours d'histoire, vous le savez déjà n'est-ce pas ?! Donc assez de prêchi-prêcha et en avant, plus en profondeur, dans cet ouvrage signé Simsolo et Python.

Une « auto-biographie » qui se veut humble, simple et pourtant touchante.

Les mémoires de Marie-Antoinette, Versailles, Simsolo, Python, Glénat, Histoire, introspection, biopic.

Marie-Antoinette était une femme sans doute pas vouée à être reine un jour. Ses plus grands bonheurs étaient d'enfanter, de s'amuser avec ses amis et combler ceux-ci comme elle le pouvait. Dans cet ouvrage, c'est une reine généreuse, enjouée et peu soucieuse de politique qui se dépeint tantôt sous des traits rapides et grossiers, tantôt savamment étudiés.

Certains portraits de la reine et d'autres protagonistes de sa vie à Versailles font indéniablement penser aux peintures contemporaines à la dernière reine de France. Son front haut, son nez crochu, ses boucles blondes, voire blanches, ... Impossible de ne pas reconnaître les personnes dont la vie est évoquée dans ces mémoires. De même pour les lieux et les décors. Du beau travail, mais j'aurai aimé un soupçon de détails en plus... des contrastes plus marqués, un papier plus glacé. Chacun son avis évidemment... ça reste donc du beau travail Madame Isa Python.

Quant au scénario, cette idée de mettre Marie-Antoinette elle-même comme narratrice, la voir de temps en temps, penchée sur son pupitre à écrire ses mémoires tandis que sa jeunesse passe dans son esprit pour apparaître devant nous à chaque page : j'adore. Entre dessin et textes, j'ai pu aisément me plonger dans le récit qui m'était conté. Je pouvais entendre les paroles de la jeune Dauphine envers la maîtresse du roi Louis XV, ressentir son trouble pour son bien-aimée ainsi que pour le roi son époux, sa joie d'être femme et mère, mais également sa crainte pour le futur de ses enfants.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

8_10.png

 

6_10.png

 

7_10.png

 

Et ô joie, contrairement à « Marie-Antoinette, la jeunesse d'une reine » (paru également chez Glénat et chroniqué par Loubrun) on sait qu'il y aura une suite, même si pour cela, il faudra attendre 2018.

 

 

ShayHlyn.

23/06/2017

Le train des orphelins - tome 8 - Adieux

train des orphelins T8.jpgtrain des orphelins T8_pl.jpgScénario : Philippe Charlot
Dessin : Xavier Fourquemin
Éditeur : Bamboo
48 pages
Date de sortie :  10 mai 2017
Genre : western, Histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Les femmes du train prennent le pouvoir.

Lisa a été élue maire de Cowpoke Canyon par acclamation. Elle désigne la veuve Goswell comme shérif. Au grand désespoir du petit Joey, Lisa se laisse courtiser par le beau Lee, venu construire la maison des orphelins. Mais Lee imagine déjà Lisa en épouse soumise. C’est bien mal la connaître !

Soixante-dix ans plus tard, le vieux Joey a pris la route du Connemara, à la rencontre de la petite Louisa. Il est accompagné par la lumineuse Aileen, dont il continue à douter de l’existence réelle. Devant la situation préoccupante de Louisa, Joey voit un signe envoyé par Lisa et un sens à donner à son histoire.

 

 

"La maison des orphelins qu'elle appelle ça ! C'est bien une idée de femmede gaspiller de l'argent la dedans!"

 

 

Mon avis

Terminus pour ce train qui nous a fait voyager un peu dans le temps et croiser des personnages vraiment attachants. Comme je le disais dans ma chronique du tome 7, le ton de ce dernier cycle est moins enlevé et moins enjoué qu'au début de la série. C'est normal, et surtout très cohérent sur le plan du scénario puisque sur ces huit albums, les personnages ont évolué, grandi et vieilli. Le récit est toujours divisé en deux : d'un côté le petit Joey facétieux et plein d'entrain évoluant aux côtés de la généreuse Lisa et de l'impétueuse Mme Goswel, et d'un autre côté le vieux Joey, seul avec sa mélancolie et ses souvenirs. Ces passages Irlandais contrastent à tout point de vue avec la jeunesse de Joey dans la poussière et la chaleur de Cowpoke Canyon. Le temps ne semble pas se dérouler à la même vitesse, mais qu'importe, puisque Joey a trouvé dans ce pays pluvieux et verdoyant de quoi lui redonner le sourire et la joie de vivre. Comme quand il était petit.

Très belle fin pour cette série d'aventure dont les auteurs ont su maintenir une qualité égale durant huit albums. Qualité que l'on doit à cette belle galerie de personnages attachants et hauts en couleur, aux dialogues enlevés et percutants, à ce savant équilibre entre humour et émotion, à ce dessin semi-réaliste efficace tant dans les mises en scène que dans l'expression des personnages, et à ce sens de la narration qui fait que chaque album nous offre de vrais moment d'évasion.

A l'issu de cet ultime tome, souhaitons un bon repos à Joey, ainsi qu'a ses auteurs. Mais pas trop longtemps hein, parce que si vous avez en tête d'autres belles histoires comme ça, ne trainez pas trop pour nous les faire lire :-)

Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.png

 

a08-3e78906.png

 

a08-3e78906.png

 

 Les autres tomes de la série

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 le train des orphelins T7.jpg

Les guerriers de Dieu T.2

 

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventureLes guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventureLes Pendus d' Amboise

Scénario : Philippe Richelle
Dessin : Pierre Wachs
Éditeur : Glénat
56
pages
Date de sortie : 03/05/2017
Genre : Histoire, guerre, religions, aventure

 

 

Présentation de l'éditeur

Une passionnante série historique sur les guerres de religion

Juin 1558. Alors que la guerre contre l’Espagne s’éternise et que ses finances s’épuisent, le roi Henri II souhaite négocier la paix. Mais le duc de Guise, commandant des armées françaises, se méfie du connétable de Montmorency, chargé d’assurer les pourparlers. Il lui reproche sa trop grande sympathie pour le royaume d’Espagne. Ces rivalités entre seigneurs prennent une plus grande ampleur encore lorsque le roi, touché lors d’un tournoi, succombe à ses blessures. À seize ans à peine, son fils, François II, lui succède sur le trône. Et en coulisses, les grandes manœuvres commencent...

Deuxième tome de cette passionnantes série historique qui nous plonge au cœur des guerres de religion en France. Un contexte complexe, turbulent et obscur formidablement mis en lumière par le talent d’écriture de Philippe Richelle et le trait d’un Pierre Wachs au sommet de son art.

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventure

 

Mon avis

 

La guerre continue a faire rage entre la France et l'Espagne. Tant et si bien que les banques et les citoyens ne suivent plus. Trop de taxes, trop d'argents et d'intérêts en jeu. Il faut la paix. Oui, mais seulement avec l'Espagne. Car « les guerriers de Dieu » comptent bien poursuivre la bataille entre catholiques et protestants. Tant et si bien que la religion réformée touche maintenant la noblesse. Et si la noblesse qui se partage le pouvoir sur le peuple avec l'Église, se met à croire autrement : ça ne va plus !

 

De guerres de religions en procès de mascarade en passant par des complots à n'en plus finir, ce deuxième volume monte crescendo en violence et sournoiserie. Les rois se succèdent et les alliances se font et se défont. Quant aux pendus – d'où le titre « les Pendus d' Amboise » – ils se multiplient sous les yeux des citoyens. Sous les yeux de notre jeune héros Arnaud de Boissac qui oscille entre sa vie de couple et son attachement à une famille catholique pour qui il œuvre sans réaliser tout ce qui se passe à l’insu de tous. Trop honnête pour voir le vice en chacun, même ceux qu'il sert à la bataille.

 

Encore une fois, le dessin n'est pas toujours ce qu'il y a de plus beau. Par moment, je le trouve même figé – notamment dans les batailles qui se veulent sanguinaires – et les visages pas toujours... comment dire... homogènes. J'ai parfois du mal à reconnaître tel ou tel personnage si ce n'est par leurs vêtements, parce que leurs traits ne se ressemblent pas toujours.

 

Mais les décors : rien à redire. Même si quelques-uns se limitent à de simple croquis colorés, cela reste suffisamment détaillés et fournis pour se mettre dans l'ambiance. Une atmosphère de haine et de pouvoir, de cruauté et de malveillance à laquelle se confronte le pacifisme de Denis Favre, exilé dans le tome 1 qui revient en France pour dispenser sa nouvelle croyance en secret.

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventure

Et enfin les textes, autant les dialogues sont appropriés à l'époque, à l'ambiance qui règne dans les différents couloirs des châteaux, autant les descriptions se bornent à un indicatif présent qui ne sied pas à la narration d'un tel récit. Du moins est-ce mon avis. Lire tout au présent m'a un peu titillé les neurones.

 

Mais ne fais-je pas pareil en vous écrivant mon avis ?

 

ShayHlyn.

 

Affaire à suivre...

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventure

 

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventure

 

Les guerriers de Dieu, Les Pendus d' Amboise, Richelle, Wachs, Glénat, Histoire, guerre, religions, aventure