24/04/2017

Les grandes batailles navales - tome 1 - Trafalgar

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017Scénario : Jean-Yves Delitte
Dessin : Denis Béchu
Éditeur : Glénat / Musée National de la Marine
48 pages + 8 pages de dossier
Date de sortie :  mars 2017
Genre : histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur
1805. Napoléon Ier a le projet de mener la guerre sur les terres mêmes de son éternel ennemi. Un plan audacieux pour l’empereur, car s’il lui est simple de rassembler des troupes en nombre sur les côtes de la Manche, faut-il encore réussir débarrasser les eaux de cette dernière de toute présence de vaisseaux anglais, au risque sinon de voir son projet prendre l’eau. C’est au vice-amiral de Villeneuve que revient la tâche ardue d’attirer la Royal Navy loin de ses côtes pour libérer le passage. Malheureusement pour l’empereur, son plan échoue. Il doit faire lever le camp à ses troupes pour les envoyer à l’est de son empire où la guerre menace et la Royal Navy n’a pas été abusé. Pis, la flotte franco-espagnole commandée par de Villeneuve, pourchassée par Horatio Nelson, s’est réfugiée à Cadix. La confrontation semble inévitable car l’amiral français reçoit l’ordre d’appareiller, de forcer le blocus anglais et se rendre au large de l’Italie pour soutenir les troupes de l’Empereur. S’il ne s’exécute pas, c’est le limogeage et le déshonneur. Après bien des hésitations, le vice-amiral de Villeneuve ira à la rencontre de son destin, persuadé qu’il peut vaincre. Il connaît tout de Nelson, sa flotte est supérieure en nombre et ses vaisseaux n’ont rien à envier aux Anglais. Mais l’amiral français a oublié que la puissance d’une flotte ne se trouve pas que dans les canons et le gréement des vaisseaux...

 

 

 

 

"Monsieur de Villeneuve... Amiral, je vous en conjure, nous ne pouvons éternellement rester ici..."

 

 

Mon avis

Trafalgar ! La bataille navale peut-être la plus connue de l'ère Napoléonienne. Encore une fois, selon le camp ou l'on se trouve, l'histoire aura eu un retentissement différent. La plus humiliante défaite pour la marine française et l'une des plus grandes victoires de la Royal Navy et de l'amiral Nelson qui y trouva pourtant la mort.

Ce volume constitue le premier tome de la série Les grandes batailles navales initiée par Jean-yves Delitte. Sur ce tome 1, Jean-yves Delitte ne s'occupe que du scénario et laisse les pinceaux à Denis Béchu qui n'a que peu d'albums à son actif (In Nomine, L'Abbaye de Clairvaux, le corps et l'âme). Dans un style un peu plus grossier et moins élégant que celui de Delitte, il s'en tire néanmoins avec les honneurs et propose des planches construites avec dynamisme servant parfaitement le récit.

 

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017

 

Côté scénario, comme il en a été fait mention dans les chroniques des tomes 2 et 3, le parti pris de la série est de raconter ces grandes batailles à hauteur d'hommes, qu'ils soient simples marins ou officiers, et d'immerger le lecteur dans ces combats et leur préparation. Ainsi, parallèlement aux échanges tendus entre les officiers sur les choix tactiques, l'on suit un jeune gabier plein de fougue qui influera un peu malgré lui sur le cours de l'Histoire. Quand la fiction est habilement mise au service de l'histoire, le récit prend alors une dimension à la fois épique et pédagogique. Une recette pour plaire au plus grand nombre ?

 

Loubrun

 

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017

 

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017

 

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017

 

Les autres tomes parus

les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017les grandes batailles navales, trafalgar, delitte, béchu, glénat, musée national de la marine, marine, voile, mer, guerre, Histoire, napoléon, 6/10, 03/2017

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19/04/2017

Les grandes batailles navales - tome 3 - Chesapeake

les grandes batailles navales, chesapeake, delitte, glénat, histoire, marine, guerre, états-unis, indépendance,02/2017,6/10les grandes batailles navales, chesapeake, delitte, glénat, histoire, marine, guerre, états-unis, indépendance,02/2017,6/10Scénario : Jean-Yves Delitte
Dessin : Jean-Yves Delitte
Éditeur : Glénat / Musée National de la Marine
48 pages + 8 pages de dossier historique
Date de sortie :  mars 2017
Genre : histoire,

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Fin du XVIIIe siècle. Alors que les colonies anglaises d’Amérique, excédées par l’intransigeance de la couronne à les taxer toujours davantage, rêvent de liberté, le royaume de France se décide à prendre part officiellement au conflit aux côtés des insurgés. Missionné pour harceler les anglais dans les Antilles, l’amiral de Grasse au commandement d’une imposante flotte de guerre est appelé en renfort pour aider l’armée de George Washington et le contingent français aux ordres de Rochambeau dans la guerre qu’ils mènent tous deux aux troupes anglaises sur le territoire américain. Ils ont réussi à encercler les forces du général anglais Cornwallis dans Yorktown. Une importante victoire semble à portée de main, pourvu seulement que les anglais ne reçoivent pas des renforts par la mer. Celui qui deviendra maître des eaux dans la baie de Chesapeake contribuera immanquablement à la défaite d’un des protagonistes, Anglais ou patriotes américains et français.

Même si la bataille de Chesapeake ne sera pas une cuisante défaite pour la Royal Navy, elle marquera surtout un tournant dans la guerre qui se joue dans les colonies anglaises et contribuera à la victoire finale pour l’indépendance américaine.

 

 "- Ces colonies revendiquent leur indépendance. On se doit de la es aider André.

- Et nous, qui va nous aider ? Tu trouve qu'il fait bon vivre à bord de ce raffiot ?"

 

Mon avis

Aboukir, Trafalgar, Chesapeake ... Les noms des grandes batailles navales résonnent à nos oreilles comme autant de coups de canons jalonnant notre histoire. Selon le pays où l'on aura appris l'Histoire, ces noms auront une résonance plus ou moins importante. Il en va de celle de Chesapeake qui revêt une importance capitale pour les américains puisqu'elle fut cruciale dans la guerre d'indépendance des États-Unis. Les Anglais doivent s'en souvenir aussi, puisque la puissante Royal Navy y a subit une des rares défaites face à la flotte française.

 

les grandes batailles navales,chesapeake,delitte,glénat,histoire,marine,guerre,états-unis,indépendance,022017,610

 

Peintre officiel de la Marine, Jean-Yves Delitte n'en n'est pas à son premier coup d'essai en matière d'aventures maritimes en bande dessinée (Neptune, Le Belem, L'hermione, Black Crow ...). Il se lance ici dans une nouvelle grande et belle aventure en racontant les grandes batailles navales qui ont marqué l'Histoire vues et vécues de l'intérieur. Loin des stratèges et des grands enjeux historiques – même si ces derniers sont quand même évoqués – le lecteur suit des personnages ordinaires qui participent aux évènements avec le recul et la distance que leur confèrent leur rang. Du coup, le titre de la série est un peu trompeur puisqu'on a davantage l'impression de lire une histoire qui se passe pendant la bataille de Chesapeake qu'une histoire racontant la bataille en elle-même. L'épisode à proprement parler de la bataille est assez cours et les tactiques employées par les belligérants très succinctement évoqués. Les amateurs de stratégie navale en seront pour leur frais.

Ceci étant, l'album, tout en restant divertissant, n'est pas dénué d'une dimension pédagogique grâce notamment au dossier historique très clair en fin d'ouvrage.

Enfin, même s'il n'y en a pas assez à mon goût, Jean-Yves Delitte nous régale de scènes maritimes grandioses dont certaines s'étalent sur des double pages.

 

Voilà une belle série de divertissement pédagogique pour grand public, qui décevra peut-être les plus pointilleux des historiens en herbe regrettant ce point de vue de l'évènement à hauteur d'homme, mais qui ravira certainement les adeptes de fictions historique.

 

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les grandes batailles navales,chesapeake,delitte,glénat,histoire,marine,guerre,états-unis,indépendance,022017,610

 

les grandes batailles navales,chesapeake,delitte,glénat,histoire,marine,guerre,états-unis,indépendance,022017,610

 

les grandes batailles navales,chesapeake,delitte,glénat,histoire,marine,guerre,états-unis,indépendance,022017,610

10/04/2017

Henriquet, l'homme-reine

henriquet l'homme-reine,guerineau,delcourt,histoire,henri  iii,guerre de religions,valois,catherine de medicis,032017,810henriquet l'homme-reine,guerineau,delcourt,histoire,henri  iii,guerre de religions,valois,catherine de medicis,032017,810Scénario : Richard Guérineau
Dessin : Richard Guérineau
Éditeur : Delcourt
187 pages
Date de sortie :  mars 2017
Genre : Histoire

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Mai 1574. Charles IX meurt, laissant son royaume déchiré par les guerres de Religion et toujours sous le choc du massacre de la Saint- Barthélemy. Catherine de Médicis rappelle son fils cadet Henri, alors roi de Pologne… Henri III aura surtout marqué l’Histoire par ses moeurs et ses frasques, avérées, qui auront masqué l’incroyable complexité politique à laquelle a dû faire face ce monarque atypique.

 

 

"On m'apprend, mon frère, qu'encore et toujours vous complotez contre votre roi."

 

Mon avis

Dernier de la dynastie des Valois, Henri III hérite d'un royaume de France se trouvant dans une situation pour le moins chaotique. Les caisses de l’État sont vides et le pays est déchiré par les guerres de religions. Ce roi qui n'était pas destiné à régner, devra durant son court règne naviguer en eaux troubles. Homme de contrastes détestant la violence, il n'arrivera pas à mettre un terme aux terribles guerres de religions, malgré la signature de l'édit de Beaulieu, reconnaissant le culte Protestant. Entre les complots ourdis par ses proches et les rivalités entre les différentes factions religieuses - Malcontents,  Huguenots  protestants et Ligue catholique - Henri III a dû faire face à une situation politique et économique extrêmement complexe et violente.

 

henriquet l'homme-reine,guerineau,delcourt,histoire,henri  iii,guerre de religions,valois,catherine de medicis,032017,810

 

C'est lors de l'adaptation du roman de Jean Teulé, Charly 9, que Richard Guérineau a eu l'idée et l'envie de continuer l'aventure. Il a découvert alors que le frère de Charles IX, Henri III donc, offrait un réel potentiel pour faire une suite à l'Histoire visitée par Jean Teulé. Mais à la différence de Charly 9 où le ton était délibérément à la démesure dans la réécriture historique, on est ici en présence d'un ouvrage plus sérieux présentant l'Histoire de manière assez factuelle mais néanmoins vivante. Du récit historique avéré marqué de faits précis et détaillés, aux anecdotes croustillantes de la petite histoire, l'auteur livre là un récit touffu servi par des dialogues pointus et d'une densité rare dans ce type d'album. On sent que Richard Guérineau à dû passer de longues heures à se documenter, et encore de nombreuses heures pour rendre accessible et vivant ce récit d'une complexité certaine. Cette densité peut d'ailleurs s'avérer à double tranchant. Si la précision qu'elle apporte aux faits évoqués ravira les férus d'Histoire, elle pourra tout autant rebuter les moins férus qui risquent de ne voir là qu'un cours d'histoire théâtralisé et trop bavard.

 

henriquet l'homme-reine,guerineau,delcourt,histoire,henri  iii,guerre de religions,valois,catherine de medicis,032017,810

 

La partie graphique est tout simplement exceptionnelle. Dans un style moins réaliste que sur la série Le Chant des Stryges, il fait ici le choix d'un style semi réaliste offrant toutefois un trait tout autant précis et expressif. Mais ce que l'on retiendra le plus, c'est sa capacité à varier les styles en nous proposant à 3 ou 4 reprises une rupture graphique, comme il l'avait fait dans Charly 9. D'abord avec deux planches en début d'ouvrage qui imitent la collection L'histoire de France en bande dessinées des éditions Larousse des années 70, et qui illustrent de façon limpide les bases du récit qui va suivre : la succession de Charles IX, la fuite de Pologne d'Henri III, les différentes factions en lice dans les guerres de religions. Ensuite, et pour illustrer une anecdote plus légère, l'auteur signe deux planches de l'avatar Dick Gerwin dessinant à la façon de Dik Brown l'auteur des strips de Hägar Dünor. Enfin, ultime imitation et hommage où sur 6 pages l'auteur nous narre la bataille de Coutras à la façon de Tardi dans ses nombreux albums sur la guerre de 14-18 : larges cases panoramiques sur fond rouge et violence explicite des combats. Autant de pauses graphiques et narratives qui permettent de prendre un peu de recul ou de hauteur sur les évènements racontés.

 

henriquet l'homme-reine,guerineau,delcourt,histoire,henri  iii,guerre de religions,valois,catherine de medicis,032017,810

 

Henriquet, l'homme-reine intrigue et éveille la curiosité tant ce roi reste méconnu et sujet à de nombreuses controverses chez beaucoup d'historiens, sur sa sexualité et ses mœurs notamment.

Un album à découvrir sur lequel il sera nécessaire de passer un peu de temps pour en apprécier toute la richesse.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

henriquet l'homme-reine, guerineau,delcourt, histoire, henri  III, guerre de religions, valois, catherine de medicis,03/2017, 8/10

 

henriquet l'homme-reine, guerineau,delcourt, histoire, henri  III, guerre de religions, valois, catherine de medicis,03/2017, 8/10

 

henriquet l'homme-reine, guerineau,delcourt, histoire, henri  III, guerre de religions, valois, catherine de medicis,03/2017, 8/10

17/03/2017

LaoWai T1-La guerre de l’opium.

lao wai.jpg02.jpgScénario : Alcante et LF Bollée.
Dessin : Xavier Besse.
Éditeur : Glénat.
48 pages.
Sortie : 4 janvier 2017
Genre : aventure historique.

 

 

 

Le résumé éditeur.
1859. L’Empereur Napoléon III et le royaume d’Angleterre préparent une nouvelle campagne contre la Chine. François Montagne et Jacques Jardin, soldats et amis de longue date, veulent à tout prix en faire partie. Mais les places sont chères. Seuls les meilleurs seront choisis... Deux mois plus tard, après une sélection et un entrainement draconiens, ils embarquent finalement pour l’Empire du milieu. 

«Ah oui ! Vous ne vous seriez pas plutôt aéré les couilles ? Vous êtes la honte de l’armée française, soldat Montagne ! »

 

Mon avis.

Je vous propose comme guise de chronique, un résumé de la conversation que j’ai eue avec Didier Swysen (Alcante) et Xavier Besse lors de la foire du livre de Bruxelles 2017.

La genèse de cette BD prend forme lors d’un voyage en Chine d’Alcante en 2011. Entre la grande muraille et la cité interdite, il entend parler de la présence de soldats français lors de la 2e guerre de l’opium. Assurément une partie méconnue de notre histoire et un sujet en or pour une aventure historique romancée. Ensuite, une partie de ping pong scénaristique s’engage avec Alcante et LFB. L’un s’occupe des consonnes et l’autre des voyelles. Plus sérieusement, le scénario prend forme et il ne reste plus qu’à trouver un dessinateur. Glénat leur présente donc Xavier Besse, sinologue de formation et passionné de la Chine. Bref, on ne pouvait rêver mieux pour illustrer avec justesse l’esthétisme chinois. Lors de mon interview, il m’a avoué avoir eu des difficultés, non pas à faire des fresques grandioses (voir page 21), mais à dessiner des scènes d’amour. Car notre héros, le soldat Montagne, est un fameux coureur de jupons. Par contre, c’est avec envie qu’il a réalisé les grands palais chinois, les paysages grandioses, l’univers marin etc.
Il s’est aussi renseigné auprès des spécialistes (la collection Osprey) pour trouver les uniformes adéquats à cette épopée. Bref, ici on ne triche pas avec les faits historiques et l’authenticité est de mise. Seule la partie avec le soldat Montagne est romancée.
3 tomes sont prévus et le second album devrait sortie en janvier prochain.
La suite va se révéler explosive car la partie diplomatique s’achève et va faire place à une guerre ouverte entre les différentes puissances.
J’en profite aussi pour demander à Didier S son actualité.
Ars Magna dont une intégrale vient de sortir. Starfuckers chez Kennes 39282640.2.jpget enfin avec Gihef et Perger , le 1er tome d’une nouvelle série concept ,Dark Muséum chez Delcourt dont le tome 1 American Gothic vient de sortir.
Je vous invite aussi à rejoindre la page Facebook de LaoWai pour avoir les dernières infos ICI.

En tout cas, une série qui commence excellemment, un pan d’histoire méconnu accompagné d’aventures hautes en couleur, j’ai adoré .

 

lao wai planche.PNG

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gif

Samba

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : laowai, alcante, besse, bollee, guerre, histoire, 012017, 910, glénat |  Facebook | |

06/03/2017

Au revoir là-haut

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtAu revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtScénario : Pierre Lemaître
Dessin : Christian De Metter
Éditeur : Rue de Sèvres 
176 pages
Date de sortie : 07 octobre 2015  
Genre : Fiction, Historique

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt1919. Au sortir de la guerre, la société française peine à ménager une place aux anciens poilus devenus encombrants, et les trafics les moins glorieux vont bon train. Albert Maillard, modeste comptable qui a sauvé la vie d’Édouard Péricourt, jeune fils de bonne famille, juste avant la fin des combats, tente de les faire vivre de retour à Paris. Édouard, défiguré, refuse de reprendre contact avec les siens et imagine une gigantesque arnaque à la nation pour tenter de se projeter dans une vie nouvelle, ailleurs.

 

  

 

Mon avis

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtLes gueules cassées de la première Guerre Mondiale, ce n’est pas un sujet facile. Mais bon, quand le dessinateur est un artiste de la trempe de Christian De Metter ça passe déjà beaucoup mieux. Quand, en plus, on parle de l’adaptation d’un roman pluri-primé (Goncourt 2013, entre autres) de Pierre Lemaître, alors, tout de suite, ça devient plus abordable. Et, dans le cas de cette bande dessinée, on peut le dire sans ambages, c’est une vraie réussite.

Le dessin est en effet magnifique. Des couleurs aux textures, des traits et expressions des personnages aux ambiances froides ou chaudes, on ne peut qu’admirer l’attention manifeste portée par l’auteur à chacune de ses cases. On sent vraiment que De Metter y a mis son maximum pour les rendre graphiquement impeccables et, en même temps, les intégrer parfaitement à son récit. Et d’ailleurs, preuve que le dessin se suffit à lui-même de par sa qualité exceptionnelle, une majorité de cases ne contient pas de phylactères, ce qui allège et fluidifie la lecture de la BD. 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix GoncourtL’histoire, tout comme le dessin qu’elle a précédé, est également très belle. S’il l’on y trouve un méchant cumulard (je veux dire qu’il cumule grave les tares !), les héros ne sont pas spécialement des gentils. Albert et Edouard sont juste deux types comme il y en eu des millions à travers l’Europe et le monde, embarqués par la folie des hommes dans une boucherie sans nom et aux conséquences indescriptibles. Ils ne sont pas morts. Ils ont survécu. Est-ce mieux ? Quand on voit la souffrance et la gueule d’Edouard, il y a de quoi en douter… Toujours est-il qu’ils doivent faire avec dans un monde qui trouve plus confortable (et plus économique) d’honorer ceux qui sont tombés que ceux qui se sont relevés. Et tant pis pour ces derniers…

En bref, un gros coup de cœur pour cette excellente BD que je vous recommande les yeux fermés !   

 

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Au revoir là-haut, Christian De Metter, Pierre Lemaître, 1ère guerre Mondiale, Gueules Cassées, Histoire, Prix Goncourt

 

Et voici un petit montage vidéo de quelques cases/pages de Au revoir la-haut ! sur une musique de Pierre Lambotin.


 

 

 Odradek

 

 

 

 


 

03/03/2017

MEDICIS T.1

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues Cosme L'ancien – De la boue au marbre

Scénario : Olivier PERU
Dessin : Giovanni LORUSSO
Éditeur : Éditions SOLEIL
52 pages
Date de sortie : 25 janvier 2017
Genre : Histoire, intrigues, Renaissance.

Présentation de l'éditeur :

Une fresque violente et passionnée, mêlant histoire de l’art, guerre et complot, amitiés, amour et trahison. Oubliez les livres d’histoire, écoutez la voix de Florence, revivez l’épopée de ceux qui l’ont écrite... la saga des Médicis.

Qui sont les Médicis ? Banquiers, tyrans, humanistes, conspirateurs, visionnaires, artistes, guerriers, assassins... De générations en générations, ils ont façonné la Renaissance, influencé le destin de l’Italie comme de l’Europe, sont devenus l’une des familles les plus riches du monde, ont côtoyé de grands rois, des artistes tels que Michel-Ange et De Vinci, ont donné deux reines à la France et trois papes à la chrétienté... Leur maison a marqué l’Histoire, pourtant, les premiers Médicis n’étaient que de petits usuriers. Voici le récit de leur irrésistible ascension.


Le jeune Cosme porte un nom de famille encore inconnu. D’origine roturière, fils d’un banquier de Florence, il ne voit dans l’argent qu’un moyen de s’élever au-dessus des nobles, de sortir sa cité et le reste du monde du Moyen-Âge. Il nourrit les ambitions d’un roi. Mais en un temps où les grands de Florence, le Pape et les seigneurs d’Italie s’affrontent au moindre prétexte, lui qui n’a jamais brandi d’épée va devoir livrer des batailles nouvelles... Celles qui se gagnent par la patience et l’esprit. Ainsi seulement le nom des Médicis épousera les lumières de l’Histoire.

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

Mon avis :

Cosme le patriarche, ainsi connaissais-je déjà vaguement ce grand homme. Celui qui, par sa seule fougue, a su ériger sa famille de simples commerçants (la boue) aux grands maîtres de Florence (le marbre). Il a réussit à donner à sa ville tant aimée – qu'il déclarera aimer comme son épouse ! – la splendeur qu'on lui connaît . Florence, la grande. Florence, le bijou de la Renaissance.. Florence : la narratrice de ce premier tome sur 5, parlant de son plus fervent amant : Cosme.

 

Avec un dessin subtile et affiné que l'on doit à Giovanni Lorusso, nous plongeons dans le passé. Nous retrouvons Florence avant qu'elle ne soit la ville que nous connaissons, quand sa cathédrale n'avait pas encore de coupole, avant même que Shakespeare ne pense à la prendre pour décor pour ses amants maudits. Une mise en page stylée, des expressions vivantes sur les visages : que demander de plus ? Même les précisions architecturales et vestimentaires sont là, le tout chaudement mis en couleur pour (re)découvrir un pan de l'Histoire de l'Italie sans s'ennuyer.

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

De même, les textes sont clairs et ne tombent pas dans le vieux français qui pourrait nous écorcher les yeux ; sans rendre plus pompeux le discours des hauts de ce monde. C'est éloquent sans faire d'emphase. Ça tombe juste (comme il faut!) à la seule exception que parfois – un peu trop souvent peut-être à mon goût – les phylactères ne sont pas appropriés aux bonnes personnes. Ainsi retrouvons-nous par exemple Cosme s'accuser lui-même de mille maux alors que ces mots devraient sortir de la bouche de son ennemi de toujours – Rinaldo Albizzi – qui est dessiné en conséquence.

Mais cela ne gâche en rien l’œuvre en elle-même qui s'annonce prometteuse pour les tomes à venir, notamment la vie du célèbre Laurent (Lorenzo) de Medicis. Petit fils de Cosme, aperçu brièvement dans la fin de ce tome 1, petit clin d’œil au second volume à venir sans aucun doute.

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

MEDICIS,  Cosme L'ancien – De la boue au marbre, Olivier PERU,Giovanni LORUSSO, éditions soleil, Histoire, Renaissance, intrigues

 

 

Affaire à suivre... j'avoue que j'ai hâte !

ShayHlyn

 

27/02/2017

Le maître d'armes

histoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armeshistoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armesScénario : Xavier Dorison
Dessin : Joël Parnotte
Éditeur : Dargaud 
96 pages
Date de sortie : 02/10/2015
Genre : Histoire, Aventures 

 

 

 

Présentation de l'éditeur


histoire,moyen-âge,religion,épée,aventures,jura,le maître d'armes1537. Au fin fond des montagnes perdues du Jura, un envoyé de l'Église exacerbe la haine religieuse de montagnards catholiques afin qu'ils lancent une chasse à l'homme contre un jeune protestant et son guide. Leur crime ? Vouloir faire passer une Bible traduite en français jusqu'en Suisse pour la faire imprimer. Une hérésie ! Commence une traque impitoyable : à deux contre trente, le destin du jeune homme et du vieux Hans Stalhoffer semble scellé. Sauf que Hans n'est pas une proie comme les autres ; il est l'ancien maître d'armes de François Ier... Et la proie est bien décidée à devenir le chasseur.

 

 

 

Mon avis

Un régal ! Oui, cette BD est un régal !

 

histoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armesSi le Moyen-Âge est une valeur sûre de la bande dessinée, c’est bien dans le scénario et la beauté du dessin que réside (à mon sens) la très grande qualité de cet ouvrage. Parnotte a su parfaitement mettre en image et donner de la consistance au récit de Dorison, notamment à travers ses décors aux ambiances glaciales et morbides et des scènes d’actions (combats) aux cadrages millimétrés. D’ailleurs, comme il est rappelé en avant-propos, ils ont reçu l’aide (a priori) inestimable de Lutz Horvath pour tout ce qui fut documentation sur les arts martiaux moyenâgeux. Le sang, omniprésent, nous rappelle toute la violence de cette époque où la vie d’un homme ne tenait bien souvent qu’à un fil… celui de l’épée de son adversaire…

 

 

« L’honneur, quand on n’a plus rien, c’est tout ce qui reste. »

 

histoire,moyen-âge,religion,épée,aventures,jura,le maître d'armes

 

 

histoire,moyen-âge,religion,épée,aventures,jura,le maître d'armesA l’image du maître d’armes, et plus encore à l’image du jeune Casper, il fallait du courage pour s’attaquer à l’épineux sujet de La Réforme. Pour la plupart d’entre nous, bien que l’Histoire soit une passion française, les querelles religieuses du Moyen-âge n’évoquent que de vagues et brumeux souvenirs de collège impliquant Henri IV et l’Edit de Nantes. Or, les auteurs parviennent, sans lourdeurs scénaristiques, à nous replonger dans le contexte historico-religieux tout en nous amenant à bien appréhender les enjeux. Le tout à travers une histoire plus personnelle, celle du maître d’armes et de sa rivalité à mort avec le Comte Maleztraza. Au passage, nous en apprenons un peu plus sur la symbolique des armes blanches, épée ou rapière, et pourquoi la seconde supplanta la première à peu près à l’époque de cette aventure, à la moitié du XVIème siècle.

 

 

En bref : de magnifiques décors, des personnages forts, la petite histoire qui s’inscrit dans la Grande, des scènes d’actions marquantes, et un brin de culture générale… Tout pour passer un excellent moment. Merci aux auteurs.

histoire,moyen-âge,religion,épée,aventures,jura,le maître d'armes

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

histoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armes

 

histoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armes

 

histoire, moyen-âge, religion, épée, aventures, Jura, Le maître d'armes

 

 

Si vous souhaitez approfondir sur cette BD, je vous invite à visionner cette vidéo d'une interview de Joël Parnotte, le dessinateur.


 

 Odradek

 

 

 

 

 


 

22/02/2017

Les pirates de Barataria - tome 10 - Galveston

les pirates de barataria, galveston, bourgne, bonnet, glénat, pirates, histoire, états-unis, napoléon, mexique, aventure, aventures maritimes, 01/2017, 7/10les pirates de barataria, galveston, bourgne, bonnet, glénat, pirates, histoire, états-unis, napoléon, mexique, aventure, aventures maritimes, 01/2017, 7/10Scénario : Marc Bourgne
Dessin : Franck Bonnet
Éditeur : Glénat
48 pages
Date de sortie :  janvier 2017
Genre : aventures maritimes, Histoire

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

 

Golfe du Mexique, avril 1818. Artémis et Dominique You coulent des jours heureux sur L’Abeille, le navire qu’ils ont racheté après la bataille de la Nouvelle-Orléans. En mer, ils rencontrent le général français Charles Lallemand ainsi que leur vieil ami Roustam, venus fonder une colonie française au Texas. Ils leur suggèrent de se rendre à Galveston, une base navale établie en soutien aux révolutionnaires mexicains et dont le nouveau commandant n’est autre que Jean Lafitte. Cela tombe bien, car la véritable mission du mamelouk de Napoléon est toute autre. Après la défaite de Waterloo, il cherche l’appui d’Artémis et du pirate de Barataria pour monter une expédition sur l’île de Sainte-Hélène... Son but : délivrer l’Empereur !

 

 

les pirates de barataria,galveston,bourgne,bonnet,glénat,pirates,histoire,états-unis,napoléon,mexique,aventure,aventures maritimes,012017,710

 

 

Mon avis

Voilà un nouveau cycle pour cette grande fresque navale, historique et romanesque débutée par Marc Bourgne et Franck Bonnet en 2009. La quatrième de couverture nous annonce ce quatrième cycle sur trois volumes, ce qui réjouira d'avance tous les fans de la série tant Marc Bourgne ne manque pas d'imagination pour faire durer l'aventure. Il n'en manque pas non plus pour mélanger adroitement les faits historiques et la fiction. A l'instar de nombreux romanciers avant lui, et pas des moindres (Alexandre Dumas, Walter Scott ...), le voilà qui s'amuse avec l'Histoire et la période de captivité de Napoléon sur l'île de Sainte Hélène. Cette période a donné lieu à des tas de mythes et légendes notamment concernant des projets d'évasion, dont l'un aurait été élaboré par le maire de la Nouvelle-Orléans en Lousianne ...

Marc Bourgne apporte donc sa contribution à tous ces mythes dans une histoire pleine d'aventure et de rebondissements comme il sait si bien les écrire. Il a su trouver une idée intéressante et pleine de promesses pour renvoyer en mer tous ses personnages, et redonner un souffle aventureux à son récit. Comme nous le montre brillamment la couverture, ce nouveau cycle sent vraiment bon les embruns et Franck Bonnet, dont le talent n'est plus a démontrer en matière de scènes maritimes, nous gratifie de quelques scènes d'anthologie dans lesquelles il prend plaisir à maltraiter les navires dans des tempêtes ou des combats navals.

Voilà une série qui depuis 10 tomes ne s'essouffle pas et mélange savamment grande aventure et grande histoire au service d'une fiction très réaliste.

 

 Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

les pirates de barataria,galveston,bourgne,bonnet,glénat,pirates,histoire,états-unis,napoléon,mexique,aventure,aventures maritimes,012017,710

 

les pirates de barataria,galveston,bourgne,bonnet,glénat,pirates,histoire,états-unis,napoléon,mexique,aventure,aventures maritimes,012017,710

 

les pirates de barataria,galveston,bourgne,bonnet,glénat,pirates,histoire,états-unis,napoléon,mexique,aventure,aventures maritimes,012017,710

 

 

 

 

 

 

 


 

15/02/2017

Le train des orphelins - tome 7 - racines

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710Scénario : Philippe Charlot
Dessin : Xavier Fourquemin
Éditeur : Bamboo édition
48 pages
Date de sortie :  janvier 2017
Genre : western, Histoire

 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

À la fin des années 1920, à Cowpoke Canyon, Lisa est entrée en résistance suite au véto que les employeurs d’orphelins de la ville ont mis à son projet d’école du soir. De son côté, la veuve Goswell a décidé que Coleman, son fiancé, serait le prochain maire. Mais Coleman, est poltron, misogyne et sans aucun sens politique. Pour la veuve c’en est trop, elle se rallie à l’avis de Lisa : les femmes doivent prendre les choses en mains. Soixante dix ans plus tard – depuis le décès de Lisa, le vieux Joey broie du noir et souffre de la solitude. Son radio émetteur reste son seul lien avec le monde et c’est grâce à lui qu’il fait la connaissance de la jeune Louisa qui vit esseulée sur une petite ile d’Irlande.

 

 "Je veux que ces enfants soient traités comme des enfants et non pas comme de la simple main d’œuvre."

 

Mon avis

Le train fait du surplace dans cette bonne ville de Cowpoke Canyon où les petits orphelins se débrouillent comme ils peuvent. Heureusement qu'il y a cette bonne âme de Lisa pour tenter de les tirer vers le haut et les sortir des griffes de leurs "parents adoptifs" qui ressemblent plus à des exploiteurs et profiteurs qu'a autre chose. Ce surplace n'est pas pour autant synonyme d'ennui, bien au contraire, et comme le rythme régulier des vieilles locomotives à vapeur, le récit avance à coup de cycles de deux albums dont voilà l'amorce du quatrième. Il n'y a plus la fougue et l'énergie des premiers cycles de la série générés par les stratagèmes de Harvey, mais le ton ici fait la bascule entre comédie et mélancolie donnant un air de saga familiale et de chronique sociale. L'intéret et l'empathie pour les personnages ne se tarissent pas et Philippe Charlot réussit à garder le lecteur avec la double intrigue qui mène le récit. Toutes les deux ou trois pages, on bascule d'une époque à l'autre pour suivre en parallèle l'évolution du Joey petit dans les années 20 et du Joey vieux.

 

Dans un parfait équilibre entre les deux intrigues, le récit va bon train et de nombreux thèmes sont abordés avec légèreté, sensibilité et humour : l'éducation, la place des femmes dans la société, la solitude, la vieillesse.

Voilà une série qui, depuis 7 albums, tient très bien le cap et réussit à distraire, émouvoir et qui offre au plus jeune lectorat quelques pistes de réflexion intéressantes.

 

 

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

 

 Les autres tomes de la série

le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710le train des orphelins,racines,charlot,fourquemin,bamboo,grand angle,western,histoire,chronique sociale,012017,710

 

 

 

 

 

 


 

12/01/2017

Les voyages d'Alix

couv.jpgLes Incas

Scénario : Jacques Martin

Dessin : Jean Torton

Editeur : Casterman

56 pages – cartonné

Sortie : 04 janvier 2017

Genre : Histoire – documentaire

 

Nouvelle édition mise à jour et enrichie de nouvelles photos.

 

Valeur sûre, la collection Les Voyages d'Alix invitent depuis des années les lecteurs à partager la passion de Jacques Martin pour l'histoire du monde antique, sous toutes ses formes et dans toutes ses dimensions. Chaque album est une invitation au voyage, à la découverte d'un peuple, d'un lieu ou d'une nation de l'Antiquité.

 

1.jpg

 

Les dessins sont parfaits et confèrent à l’ensemble de l'ouvrage un charme indéniable. L’aspect pédagogique est particulièrement bien dosé et bien réparti entre des illustrations très soignées. Les documents historiques, d'une grande rigueur documentaire, apportent un cachet didactique sérieux sans être jamais ennuyeux. 

2.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif