14/01/2018

Chroniques courtes #157 : Nains T9 ; Attention chien méchant;Les Bidochon

Nains T9 : Dröh des errants

les chroniques courtes, #157, Nains, Dröh des errants, Nicolas Jarry, Jean-Paul Bordier, Soleil, Celtic, Heroic Fantasy les chroniques courtes, #157, Nains, Dröh des errants, Nicolas Jarry, Jean-Paul Bordier, Soleil, Celtic, Heroic Fantasy Scénariste : Nicolas Jarry
Dessinateur : Jean-Paul Bordier
Editeur : Soleil Celtic
56 pages
Genre : Heroic Fantasy
Sortie : le 25 octobre 2017

 

Dröh pensait bien faire, revenant sept ans plus tard dans son village avec des capacités à manier les armes. A son retour, bien qu’accueilli par tous, sa famille, sa bien-aimée qui n’a que des pensées pour lui, et d’autres de ses compagnons qui s’émerveillent de sa présence, Dröh semble lasser par son errance. Pourtant, il revient près des siens avec l'espoir de changer son peuple, et de défier l'ordre dominant...sauf que sa famille et les autres de sa caste préfèrent de loin leur sort que verser le sang. Dés lors, Dröh décide une fois encore de laisser ses proches et de faire cavalier seul. Ce neuvième tome est mélancolique bien que nous avons droit à de nombreux combats Nains vs Nains & Nains vs Elfes. Sans toutefois démériter, cet album ne se classe pas non plus parmi les meilleurs de la saga.

Coq de Combat 

___________________________________________________________________________________

Attention chien méchant.

les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasyles chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasyScénario et dessin : Bastien Vivès
Editeur : Casterman
Genre : Jeunesse/enfance
Sortie : le 08 novembre 2017

La première histoire qui fait peur de Bastien Vivès

Oserez-vous entrer dans ce livre ?

Présenté comme un auteur culte parmi les plus reconnus de sa génération, Bastien Vivès se risque à un premier album Jeunesse. Il nous livre un récit ultra-minimaliste (80 pages, 40 dessins, quelques mots et onomatopées) et carrément noir, entièrement capté dans le faisceau bleuâtre d’une lampe-torche. Cela se lit très vite, il faut inférer un contexte et la fin reste ouverte. Bel exercice de style, mais le lecteur se retrouve au final avec un album plutôt léger et un lourd sentiment de frustration. Etait-ce l’effet recherché ?
 

   

 

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

Antigone, Clotilde Bruneau,Giuseppe Baiguera, Luc Ferry, la sagesse des mythes, Glénat, Histoire, mythologie, drame

 Skippy



Un 5e jour au musée avec les Bidochon .

les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasy,attention chien méchant,vivès,casterman,enfance,jeunesse,08 novembre 2017les chroniques courtes,#157,nains,dröh des errants,nicolas jarry,jean-paul bordier,soleil,celtic,heroic fantasy,attention chien méchant,vivès,casterman,enfance,jeunesse,08 novembre 2017Scénario et dessin : Christian Binet
Editeur : Fluide glacial
Commentaires des oeuvres : Patrick Ramade et Pierre Lacôte
96 pages - dos carré et jaquette
Editeur : Fluide glacial
Genre : culture et humour
Sortie : le 16 novembre 2017

 

Dans la catégorie Beaux livres d’art et BD, cet album constitue décidément une excellente surprise, … pour la cinquième fois !

L’objet est luxueux, l’iconographie soignée et l’humour aussi irrésistible que la qualité des commentaires. Le lecteur est convié à une très agréable déambulation patrimoniale tout en appréciant le matérialisme décomplexé de Robert et Raymonde, le couple le plus franco-franchouillard du 9ème art.

Indispensable pour mourir de rire, mais pas idiot !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

 

29/12/2017

Game of Crowns T.1

Game of Crowns, Lapuss, Baba, Tartuff, Casterman, parodie, humour, adaptation, fantastiqueGame of Crowns, Lapuss, Baba, Tartuff, Casterman, parodie, humour, adaptation, fantastiqueWINTER IS COLD

Scénario : Lapuss'
Dessin : Baba
Éditeur : Casterman
48
pages
Date de sortie : 15/11/2017
Genre : parodie, humour, adaptation, fantastique



Présentation de l'éditeur

Winter is (aussi) rigolo !

Une guerre impitoyable fait rage entre les 7 clans qui règnent sur les 7 royaumes. Leur but ultime : s'emparer des 7 couronnes afin de régner sur tout le territoire !

John Sneeze, Ptyrion, Grodo et la princesse Dénarines comptent sur leurs armées de dragons, de chevaliers ou de zombies pour accomplir leur hobby préféré : fendre le crâne à autrui.

Game of Crowns, Lapuss, Baba, Tartuff, Casterman, parodie, humour, adaptation, fantastique

 

Mon avis

C'était à prévoir que « Game of thrones » aurait un jour sa parodie en bande dessinée. Et tant qu'à faire, autant la publier en début d'hiver car « Winter is coming »... oups, non : ici, l'hiver est (aussi) rigolo. Voire même, « winter is cold » (froid, pour les non anglophones) et même un peu « con-con » selon moi, mais là est tout le charme de la caricature, n'est-il pas ?

 

C'est ainsi que nous retrouvons nos héros favoris, sous des noms plus ou moins équivalents – mais totalement délirants – vivant à peu de chose près les mêmes péripéties que dans la saga romanesque/télévisuelle. Et autant vous dire que plus on les aime, plus ils prennent cher. Très cher. Houlà oui, ils en prennent plein leur grade. Que ce soit John Snow (on n'est pas encore à la scène où on voit son popotin dans le tome 1, mais on peut espérer que ce passage soit aussi revu et signé Baba à l'avenir), Kal Drogo (oh le pauvre..), Ned Stark et toute sa famille, sa belle-famille et les autres : c'en est tellement ridiculisé que c'en est drôle.

Game of Crowns, Lapuss, Baba, Tartuff, Casterman, parodie, humour, adaptation, fantastique

Je vous passe tout les « oh le *choisissez le nom d'oiseau qui vous plaira le plus* » que j'ai pu dire au fil des pages. Mais si les parodies débilissimes sont votre dada (parlant de chevaux, j'adore comment ceux de cet ouvrage sont dessinés... y a au moins ça que j'aime dans la caricature), alors Game of Crowns (la guerre des couronnes, en français) est fait pour vous !

 

Puis honnêtement, c'est une façon sympa de se remémorer toute la série en attendant la venue de l'ultime saison à la télévision. Ouh que j'ai hâte moi !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Game of Crowns, Lapuss, Baba, Tartuff, Casterman, parodie, humour, adaptation, fantastique

Donc en attendant de revoir mes héros préférés, tous beaux et biens filmés :

une petite parodie, aux dessins laissant chaque personnage reconnaissable,

ça fait plaisir à lire.

 

ShayHlyn

22/12/2017

« L'art de Zombillénium » et « Zombillénium T.1 »

L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique L'art de Zombillénium 

Auteurs : Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel
Éditeur : DUPUIS
120
pages
Date de sortie : 06/10/2017
Genre : Humour, documentaire, graphique.

 

 

Présentation de l'éditeur :

À l'automne 2017, préparez-vous à frissonner au cinéma : Zombillénium, la série diablement drôle d'Arthur de Pins, sort dans les salles obscures ! Pour l'occasion, cet album propose une véritable plongée dans les coulisses de l'adaptation cinématographique à travers des interviews inédites de l'auteur et d'Alexis Ducord, son coréalisateur, des images exclusives et une foule d'anecdotes et d'infos sur les processus de création. Pour ceux qui meurent d'envie de découvrir le film, et tous les autres !

L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique

L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique ZOMBILLÉNIUM T.1 : GRETCHEN

Scénario : Arthur de Pins
Dessin :
Arthur de Pins
Éditeur :
Dupuis
48 pages
Date de sortie : 27/08/2010
Genre : Humour, fantastique, graphique.

 

Présentation de l'éditeur :

Francis von Bloodt, vampire de son état, gère en bon père de famille le parc d'attractions Zombillénium. On n'embauche pas n'importe qui, chez Zombillénium : les simples mortels n'ont qu'à passer leur chemin, ici on ne travaille qu'avec d'authentiques loups-garous, vampires et momies. C'est ce que va découvrir Aurélien, un homme au bout du rouleau, trompé par sa femme ; et qui va se retrouver embauché malgré lui dans cette étrange entreprise. Gretchen, sorcière stagiaire, va l'aider à faire ses premiers pas...


Après avoir débuté dans les pages du magazine Spirou, Arthur de Pins a multiplié les collaborations dans l'animation, l'édition et la publicité. Sa série à succès Péchés mignons, chez Fluide glacial, revisite avec humour les classiques de la BD coquine. Avec Zombillénium, il aborde un autre registre, celui de la comédie fantastique des plus loufoques, truffée de clins d'oeil, de références décalées et de répliques déjà cultes.

L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique

Mon avis général :

Autant vous dire d'emblée que ce film d'animation a été longuement attendu, souhaité, dorloté, choyé, préparé, emballé... de sorte que même dans le tome 1 des aventures de Zombillénium, plusieurs pages d'introduction en parlent. C'est pourquoi j'ai décidé de faire d'une pierre, deux coups et donc d'une chronique, deux ouvrages.

 

Bien que le tome 1 soit intitulé Gretchen, la sorcière en couverture, ce volume sert de présentation générale du parc à thème, Zombillénium, et de ses employés. Tous, créatures fantastiques, qui vivent dans et pour ce lieu de divertissement.

 

Gretchen, à l'instar du héros (bien malgré lui) de cette aventure, est un maillon central de l'équipe bien qu'elle ne soit que stagiaire. Elle est à l'image de beaucoup de héros dans divers récits, un peu rebelle mais finalement avec un grand cœur. C'est elle qui va épauler le petit nouveau, Aurélien, qui se retrouve plongé dans cet univers sans vraiment y comprendre quoi que ce soit et de surcroît un peu empoté (choc post traumatique certainement) quand il ne se transforme pas de façon fulgurante, voire effrayante.

 

Chouette entrée en matière, avec des dessins comme on aime : ceux d'Arthur de Pins. On sent clairement son professionnalisme, mais aussi et surtout la passion qu'il a mit dans cet ouvrage. Si nous en doutions encore, il suffit de lire sa préface ou mieux encore, de lire « l'art de Zombillénium », recueil d'interviews et d'explications sur la naissance de tout ce petit monde, tant sur papier que sur grand écran.

 

C'est d'ailleurs très enrichissant de lire le point de vue de chaque intervenant, de comprendre les rouages d'un tel montage et puis le temps, l'énergie, la passion mis aux services de l'art cinémato... Graphique !

Parce qu'on n'a pas idée, quand on est sagement assis dans le fauteuil de velours bleu ou bordeaux du cinéma, mangeant à grand coups de scromch scromch scromch nos pop-corn, que les 78 minutes d'images en action sous nos yeux ont pris 7 ans pour naître de l'esprit inventif d' Arthur de Pins et finir sur la toile où se projette le film. Sept ans de travail minutieux, sur papier d'abord, puis la recherche de fonds (car c'est pas gratuit un film...), une équipe, des gens motivés, passionnés... et le résultat est là (même si je n'ai pas encore vu le film... honte à moi).

 

Alors, sur ce : le cinéma m'attend je crois. À moins que le blueray existe déjà ? Qui sait... je vais vérifier ça.

Album_R_sf_txt_65px.jpg

L'art de zombillénium, Zombillénium, Gretchen, Arthur de Pins,Marion Tornicelli & Gérard Viry-Babel, Dupuis, humour, fantastique, documentaires, graphique

À plus les amis,

ShayHlyn.

18/12/2017

Imbattable T1 Justice et légumes frais.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,Auteur : Pascal Jousselin.
Éditeur : Dupuis.
48 pages
Date de sortie : avril 2017.
Genre : humour jeunesse.

 


 
Le résumé.
Ce nouveau protagoniste porte secours à la veuve et à l'orphelin comme tout héros qui se respecte, mais il sauve aussi les chiens, les chats des grands-mères, les terrains de pétanque, le fils du maire, et la ville tout entière. Masqué, comme tout justicier, capé, comme tout justicier, il mène la vie dure aux savants fous et aux mauvais plaisantins, sans jamais oublier de ramener le pain. Non seulement Imbattable est imbattable, mais son super-pouvoir fait de lui le seul véritable super-héros de bande dessinée !

« Alors, les anarchistes, comment vous allez faire pour m’entartrer maintenant ? »

Mon avis.

Bon, parfois chez SambaBD, on passe à côté de certaines pépites. Séance de rattrapage donc. Vous devez connaitre « Imbattable » si vous lisez le magazine Spirou sinon voilà son principe illustré car un bon dessin vaut mieux qu’un long discours. En plus , c'est gratuit et sans pomme de terre.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Imbattable est donc le seul à se savoir dans sa BD, les situations cocasses et loufoques sont donc de sorties avec un humour pour toute la famille. Je craignais un effet redondant et répétitif sur les gags mais non, les bonnes idées sont au rendez-vous et la variété est de mise. Une mention spéciale aux personnages récurrents avec un effet running gag indéniable. Notamment le savant fou, une sorte de Monsieur DeMesmaeker dont le seul but est de tout détruire grâce à ses terribles inventions comme le Sismik 3000. D’ ailleurs ce salopard a même réussi à faire un trou dans mon album. Appelons vite monsieur Imbattable par téléphone, c’est important, pour régler ça. Au passage, j’ai aussi un arbre à planter Mr Imbattable. Si tu sais venir rapidement, ça m’arrangerait, j’ai soupé chez mémé à 18H00.
Merci super héros.

imbattable, jousselin, dupuis, humour, jeunesse,justice et légumes frais,


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif


Inscrivez-vous à la newsletter.

08/12/2017

Gaston, biographie d'un gaffeur

2.jpg3.jpgFranquin et Jidéhem

Editeur : Dupuis

Collection : Patrimoine

128 pages – cartonné

Parution : 03 novembre

Humour

Présentation :

C'est en 1965 que la série Gag de poche, qui compile soigneusement tout l'humour de la BD franco-belge au format poche, accueille Gaston, biographie d'un gaffeur, signé par Franquin et Jidéhem. Ce numéro spécial reprenait le mythique "numéro 0" de la série éponyme, déjà considéré comme un classique du dessin d'humour et d'aventure, ainsi que le stipulait l'en-tête de la collection.

Plus de 50 ans après, à l'occasion de l'année Gaston qui célèbre les 60 ans du héros flegmatique au pull vert et en hommage à Jean De Mesmaeker qui inspira le personnage du même nom, les Éditions Dupuis rééditent cet album dans son format originel. Ces 128 pages d'humour et de fantaisie toute "gastonienne" ne manqueront pas de vous (re)plonger dans son univers d'extravagance et de joyeuses catastrophes.

Un petit livre pour de grandes émotions !

1.jpg

Mon avis :

Ce volume était devenu « introuvable » et faisait la joie des collectionneurs. Le voici à nouveau disponible, reproduit à l’identique. Enfin, pas tout à fait. C’est vrai pour le contenu éditorial, mais pas pour l’objet-livre. L’original était un objet de consommation courante, bon marché et fragile ; cette nouvelle version est un produit de luxe : qualité du papier, couverture cartonnée, reliure, … et prix.

Les temps ont bien changé, l’humour imparable de Franquin reste.

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

 

06/12/2017

Le Chat - Tome 21 - Chacun son Chat

Chacun-son-chat.jpgLe Chat, Philippe Geluck, Casterman, HumourScénario : Philippe Geluck
Dessin : Philippe Geluck
Éditeur : Casterman
48 pages
Date de sortie : 04 octobre 2017
Genre : Humour

 

 

 

Présentation de l'éditeur

En 1986, Philippe Geluck publiait le premier album du Chat, sobrement intitulé Le Chat. Nous voilà, trente ans plus tard, au tome 21, avec sous les yeux la preuve de l’incroyable vitalité de l’auteur et de son personnage !

Le Chat est dans une forme éblouissante et nous fait rire à chaque page, même si les thématiques abordées sont parfois graves. Geluck lui-même, on le sent bien, s’émerveille de la volubilité de son héros et couche sur papier les délires métaphysiques que sa créature lui glisse à l’oreille, en un cocktail explosif et subtil.

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

Cela faisait sept ans que Geluck ne nous avait pas sorti un Chat en format classique de 48 pages. Entre temps, il s’était amusé à produire un livre de textes vachards, une Bible selon Le Chat, plusieurs coffrets... Et voici qu’il revient aux fondamentaux comme pour nous dire « Vous savez, j’ai fait tout ça pour m’amuser mais je suis toujours capable de produire un album classique dont vous me direz des nouvelles ! » Et les nouvelles sont plus que bonnes, l’opus 21 est fabuleux ! Merci Monsieur Geluck et merci Le Chat !

 

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

Mon avis

Franchement, je me demande comment il fait… Ça fait tout de même trente ans que Geluck nous régale de ses aphorismes dessinés au moyen du personnage le plus statique de l’Histoire de la Bande Dessinée, j’ai nommé Le Chat, et il arrive toujours à se renouveler tout en conservant l’inspiration. Bien sûr, c’est très inégal. Mais ne l’a ce pas toujours été ? (si quelqu’un est capable de me dire si cette interronégative est grammaticalement correcte, je lui tire mon chapeau…). Les petits bijoux d’intelligence et d’observation n’ont-ils pas toujours côtoyé les jeux de mots faciles et autres pantalonnades éculées au fil de ses albums ? Quoiqu’il en soit, la découverte des premiers justifie amplement la lecture des seconds…

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

Bref, un album du Chat dans la droite lignée des 20 premiers, ni mieux ni moins bien, Le Chat quoi !

 

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

 

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

 

Le Chat, Philippe Geluck, Casterman, Humour

 

Odradek.

Écrit par Lionel Arnould dans Odradek au rapport ! | Commentaires (1) | Tags : le chat, philippe geluck, casterman, humour |  Facebook | |

30/11/2017

Litteul Kevin - Intégrale ultime édition - volume 1

litteul kenvin,coyotte,fluide glacial,humour,moto,harley davidson,intégrale,810,102017litteul kenvin,coyotte,fluide glacial,humour,moto,harley davidson,intégrale,810,102017Scénario : Coyotte
Dessin : Coyotte
Éditeur : Fluide Glacial
208 pages
Date de sortie :  octobre 2017
Genre : humour

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Qui ne connait pas Litteul Kevin, le petit garçon à la Harley Davidson, personnage fétiche de Coyotte ? Apparu en 1993 dans les pages de Fluide Glacial, Litteul Kevin est un jenu biker drôle et espiègle, très rock'n roll qui chevauche une Harley à sa taille. Il n'a pas vraiment d'âge si ce n'est celui de taquiner ses parents, Chacal et Sophie, membres d'un club de motards.

 

Mon avis

Ah ! Ce brave et sympathique Litteul Kevin ! C'est toujours une joie de le retrouver entouré de sa mère au physique de pin-up et de son père à la mauvaise foi assumée. Cette intégrale regroupe les 4 premiers tomes de la série (qui en compte 10) dans une version colorisée. Cette mise en couleur séduira sans doute de nouveaux lecteurs, mais pour ma part j'ai un faible pour les versions originales en noir et blanc où le trait souple et énergique de Coyote était bien mis en valeur. Je trouve ici que les couleurs sont un peu ternes et mangent le dessin.

Il n'empêche, les gags font toujours autant sourire et on reste toujours attaché à cette famille hors normes et à ce petit mec qui roule en Harley au lieu de rouler en skate et partage les mêmes passions que son père.

Le petit plus sur cette intégrale, mis a part la couleur (qui pour moi est un moins), c'est la petite dizaine de pages de bonus à la fin. J'en aurai aimé un peu plus, mais c'est mieux que rien. Ceux qui découvrent Coyote avec cette intégrale apprendront pas mal de choses intéressantes sur son parcours et ses passions que furent la moto et la BD dans une interview réalisée en février 2015. On y retrouve aussi deux histoires inédites réalisées pour un hors série de Fluide Glacial "spécial moto" et le hors série spécial 20 ans de Fluide Glacial.

Coyote, ce motard au grand cœur et dessinateur hors pair influencé par Uderzo et Gotlib, est parti bien trop tôt. En août 2015 il laisse le petit Kevin orphelin, mais son œuvre reste intacte et pourrait bien traverser le temps sans prendre trop de rides. Et puis, Coyote est toujours un peu là, tellement il a mis de lui dans ses personnages.

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

litteul kevin,coyotte,fluide glacial,humour,moto,harley davidson,intégrale,810,102017

 

litteul kevin,coyotte,fluide glacial,humour,moto,harley davidson,intégrale,810,102017 

 

litteul kevin,coyotte,fluide glacial,humour,moto,harley davidson,intégrale,810,102017

17/11/2017

Léo Loden

cov.jpg1.jpgTome 25 _ Massilia aeterna

Scénario : Christophe Aleston et Loïc Nicoloff

Dessin : Serge Carrère

Editeur : Soleil

48 pages – cartonné

Parution : 18 octobre 2017

Humour

 

Présentation :

À Massilia, Léo Lodanum, le questeur privé, est là quand les centurions sèchent. Ala Vacumjtepus doute de son mari et les doutes ça s’éclaire. Léo doit mériter ses sesterces et faire la lumière sur cette affaire mais voilà, le faisceau de preuves va l’emmener bien plus loin qu’il ne croit. Magouilles politiques, maffieuses et courses de chars, nos héros auront fort à faire avant de sabrer l’amphore de la victoire.

3.jpg

En latin dans le texte : « Esse inquisitor quod cacahuètum degluttiat est : durum finire ! »
« Etre flic, c’est comme manger des cacahuètes : c’est dur d’arrêter »

4.jpg

Mon avis :

En plus de 25 ans d’existence et pour son 25ème album, la série Léo Loden s’offre un voyage dans le temps, ou plutôt un changement d’époque. Direction la période romaine et Massilia où la joyeuse de l’équipe de Léo officie dans son style habituel.

2.jpg

Difficile de ne pas faire de comparaison avec les albums d’Astérix (ici les filles sont quand même plus sexy!), d’autant plus qu’un nouvel opus vient de sortir à grand renfort médiatique. Les ficelles humoristiques sont les mêmes : jeux de mots à consonance antique, anachronismes de comparaison avec notre époque, sous-entendus historiques, … Exemple bien à propos en ces temps de commémoration de la Révolution russe de 1917 : la scène mythique de la poussette dans les escaliers du film d'Eisenstein, Cuirassé Potemkine, revue à la mode antique.  Si certains détails font sourire, l’intrigue reste d’un classicisme quasi-prévisible : une histoire d’adultère sur fond de meurtres impliquant les politicards locaux et leurs mafias. Le tout est saupoudré par l’humour imparable de l’oncle de Léo.

Une lecture plaisante.

5.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

Skippy

01/11/2017

Daddy Cool

daddyCool.jpgdaddyCool-4.jpgAuteur : Pascal Dorwling Carter.
Éditeur : Tapas.
128 pages.
Sortie : 6 septembre 2017.
Genre : Humour.

 

 


Résumé :

Pacco nous livre ici, sous forme de vignettes d'une page, des extraits de sa vie d'homme, de père, de mari, d'artiste. Il voit dans les petits événements de tous les jours des situations hilarantes, parfois ridicules, souvent merveilleuses. Son quotidien est une aventure pleine de rebondissements.


Mon avis :

Pacco s'est fait connaître du grand public avec son blog, Le blog de Maé (rebaptisé mae-bd.blogspot.be), consacré à sa fille, dans lequel il raconte, de manière humoristique, les rapports père-fille. Après quelques albums comme Hawkstrip Comics, J'aime Ma Famille (illustré par Marlène Schiappa, figurez-vous) ou Une Semaine Sur Deux, il revient avec Daddy Cool sur un thème qu'il maîtrise et qui lui tient particulièrement à cœur : sa vie de famille, cette fois-ci en se focalisant sur son rôle de patriarche, de "padre", de "rep'", de daron.

Sinon, je n'ai pratiquement que du positif à écrire sur ce genre de BD. L'expression des personnages collent bien avec l'humour de cette oeuvre, le dessin n'est pas dégeu'. J'ai beaucoup ri, trouvé les protagonistes attachants malgré leurs imperfections, me suis retrouvé dans certaines situations tout en ayant apprécié une part de poésie, de sagesse inattendue et un soupçon de tendresse. Les pages, bien qu'elles soient nombreuses, sont vite lues et avec plaisir puisqu'elles laissent toutes place à une seule vignette. I'm crazy like a fool ; what about it, Daddy Cool ?

daddy-cool-paresseux.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif

 Texte approuvé  ;-)

Désolé, j'ai pas pu résister ..MDR.


19/10/2017

Chronosquad T4 : Concerto en la mineur pour timbales et grosses têtes.

chronosquad.jpgchronosquad t4.jpgScénario : Giorgio Albertini
Dessin : Grégory Panaccione.
Editeur : Delcourt (néopolis).
248 pages
Sortie : 13 septembre 2017
Genre : Science-fiction.

 

 

Le résumé.
découvrez dans cet ultime épisode tous les tenants et aboutissants de cette folle épopée trans-temporelle. L’inextricable écheveau de ligne narratives se dénoue enfin avec une évidence inattendue et enthousiasmante.

1172_5121bd806336df283ba00d1b5887452b.jpg


« J’ai vu ces machineries lors de mon voyage. Elles sont petites et utiles à plein de chose, inutiles comme par exemple aligner des rangées de friandises colorées. »

Mon avis.

Je ne sais pas si on se rend bien compte de l’exploit de Grégory Panaccione sur cette série. Il nous a pondu presque 1000 pages en un an. En effet le tome 1 date d’octobre 2016. J’imagine qu’il avait pris un peu d’avance mais quand même, c’est prodigieux surtout que le dessin est loin d’être bâclé. Il suffit de jeter un œil au décorum des frères Montgolfier ou du concert des Clash pour s’en persuader.
D’ailleurs, a-t-on des nouvelles du dessinateur milanais ? Sa famille ou ses proches l’ont-ils vu récemment ? Ne croupit-il pas dans une infâme geôle de Recep Erdogan ou de Vladimir Poutine ?
Ce qui est sûr, il doit avoir perdu son bronzage car vivre comme un ermite, ça doit laisser des traces !
Je suis toujours bluffé par sa capacité à faire passer sans aucun texte une foule d’émotion simplement avec son trait entraînant et presque magique.
Et sinon pour l’histoire Samba ? Je pense qu’il faut prendre cette brique comme un grand divertissement. Certes certains sujets sur la relativité du temps passé, sur les revendications sociales au néolithique, la satire sur notre belle technologie abrutissante sont bien présents mais on retient surtout la comédie et l’humour de cette saga. A noter, les affiches publicitaires qui entrecoupent le récit sont toujours aussi délirantes. Revivez la résurrection de Jésus avec un visa du Vatican !!!
Voilà, c’est assez léger, guilleret comme histoire mais bougrement copieux pour son contenu.
Bonne digestion à tous.

chronosquad 4.jpg


Samba.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif