18/06/2017

Les chroniques courtes (134): Trump de A à Z, Le livre noir, Vertical T18,Môeuh ! T.1

trump de A à Z.jpgtrump de A à Z r.jpgScénario : Hervé Bourhis, Collectif
Dessin : Hervé Bourhis, Collectif
Editeur: Casterman.
Sortie: 24 mai 2017.
Genre:Humour.

 

 

Un seul organisme de sondage sur 19 pensait que le clown de la TV milliardaire irait au bureau ovale.
Mais qui est donc cet énergumène ? Hervé Bourhis se lance sur tous les sujets« alphabétiquement » de cet individu Anti système, en passant par Ivanka, mais aussi Golden shower. Quand on dresse le portrait de l’impertinent 45ème président, il faut quelques potes dessinateurs pour saisir l’ensemble des bêtises et une dose d’impertinence pour décrire ce blondinet couleur Marilyn adorant les fesses et la gaudriole. 
Un divertissement pour le lecteur sensible à la politique, à l’actualité et qui possède une longue vue au second degré avec un doigt de cynisme.
Sympa avec des sujets sérieux évoqués comme le KKK ou la vision de la vieille Europe, le programme de santé de son prédécesseur… Lisez le donc avant qu’il ne soit démis. J’arrête d’en parler sinon Washington va twitter : « Samba BD je ne vous envoie pas Ivanka mais des agents de la CIA ».
Robsy

a06-3e788fc.gif

trump de A à Zdr.jpg

____________________________________________

 Le Livre Noir

trump de a à z,bourhis,humour,politique,castermantrump de a à z,bourhis,humour,politique,castermanAuteur: Lefred-Thouron.
Editeur: Fluide glacial.
Sortie:17 mai 2017.
Genre: Humour noir?

 

 

 

En regardant la couverture,on pourrait penser à un manuel occulte, mais le nom de l’éditeur rassure Fluide Glacial : cela va délirer…
Tout est parti d’un poisson d’avril (dans la revue du même nom) qui annonçait la sortie d’un album du dessinateur de presse engagé Lefred –Thouron. Les messages arrivant à la rédaction à ce sujet, il a été décidé de donner vie à cette blague.
C’est plus proche du travail d’artiste conceptuel que de la BD. Si Delphine Boel (respect) dit blabla en boucle, l’auteur c’est noir noir, on est en mode catalogue d’une exposition.
Une page noire et sur l’autre un cadre noir avec des variantes de tailles ou de polices de caractères pour en tirer un gag. Le point faible c’est que l’humour est souvent décalé (ou absent) et c’est difficile d’apprécier le travail qui est derrière.
Un concept un peu délirant comme ce double code barre sur la quatrième page pour troubler le vendeur. On est loin des « idées noires », mais pour offrir à votre beau-frère que vous soupçonnez d’avoir crevé vos pneus la nuit (donc dans le noir) c’est le cadeau idéal.
La démarche artistique c’est bien, mais parfois un peu inutile.

a02-3e788b1.gif

Robsy.

______________________________________

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farcetrump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farceAuteur : Shinichi Ishizuka.
Éditeur : Glénat Manga.
212 pages.
Sortie : 19 avril 2017.
Genre : Seinen.





Népal, Amérique du Nord et du Sud, Europe... Sanpo Shimazaki a conquis les plus hauts sommets du monde. Il connaît les techniques d'alpinisme, la splendeur des montagnes, mais aussi les tragédies qui s'y produisent. De retour dans les Alpes japonaises qui l'on vu naître, il croise la route de victimes, souvent impliquées dans d'horribles accidents.

Sanpo Shimazaki a été chef d'une équipe de secouristes aux États-Unis. Une fois au Népal, il a rencontré par hasard une expédition pour l'Everest menée par son ami de toujours : Oscar. Il a fait une partie de la route avec ce groupe dont il avait autrefois secouru un des membres, Sosuke Oda, prisonnier d'une crevasse dans les montagnes du Japon.

Ce manga m'a automatiquement fait penser au film Cliffhanger de Renny Harlin, avec "l'éminent" Sylvester Stallone. À la différence, c'est qu'il y a plus de personnes prisonnières dans des précipices, aucun crash d'avion et aucune prise d'otage. Cela étant dit, ce dix-huitième volet ne manque ni d'action, ni de suspense et Sanpo est un individu ahurissant puisqu'il tient bon là où tout le monde lâche prise ! En effet, c'est un demi-dieu avéré qui, EN PLUS, ne manque pas d'humour et de grivoiserie là où il est presque difficile d'en avoir. Pourtant, il ne se drogue pas (rires).

Hélas, seules les quatre dernière pages nous honorent d'un dessin en couleur. Quant aux autres, elles sont certes animées de résurrections mais les visages des protagonistes ravagés par des rafales enneigées sont inexpressifs. Laconiquement, à l'approche de l'été, cette lecture ne fera pas grimper le mercure mais plutôt baisser la température.

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce


Mister Med.

a06-3e788fc.gif

 

 

_________________________________________________

 

Môeuh ! T.1

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat mangatrump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat mangaDessin : Thijs Wilms.
Scénario : Wil Raymakers.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 29 mars 2017.
Genre : Humour, jeunesse.




Bienvenue dans le parc animalier le plus délirant de la BD ! Son propriétaire, un bœuf en salopette, a fort à faire avec toute une ménagerie qu'il doit gérer sans ménagement. Car de la girafe à la tortue, du kangourou au gorille, les animaux sont prêts à toutes les facéties pour une franche rigolade.

J'ai trois choses à écrire à propos de l'humour de cet album : efficace, intelligent, universel. Connaissez-vous « Le Cri de l'Autruche » ou bien « Le Fond du Bocal » de Nicolas Poupon ? J'ai la nette impression que les deux hommes à qui on doit cette réalisation s'en sont inspirés ainsi que des tôliers comme Gary Larson et Walt Disney. En fait, les deux néerlandais Wilms et Raymakers en sont les méritoires héritiers. Vous cherchez les bulles ? Vous n'en trouverez pas. Les scénettes n'en ont nullement besoin sinon, ce ne serait pas aussi délassant. Le dessinateur nous a déroulé un dessin très suggestif qui accentue bien les cambrures des bestioles. Il y a juste un moment où la répétition s'incruste mais après, c'est reparti pour un humour bien calibré. Ceci pour la modique somme de 3 € ! Un prix de lancement formellement dû à la durée de la crise. Les trois tomes suivants sont déjà en vente (le n°2 est aussi à 3 €) et le cinquième sera "dévorable" à compter du 28 juin 2017. Minh De Van disait "pour être heureux, inspire-toi de la conduite des animaux". Mais pour s'amuser un peu, imagine ce que ce bœuf peut faire dans cet impayable zoo !

trump de a à z,bourhis,humour,politique,casterman,le livre noir,lefred-thouron,fluide glacial,farce,vertical,ishizuka,glénat manga,moeuh!,wilms,raymakers,bamboo


Mister Med.

a07-3e78901.gif

__________________________________________

15/06/2017

Boule à Zéro T.6 : Le grand jour.

Couv_298658.jpgboule à zéro t6.jpgDessin : Serge Ernst.
Scénario : Zidrou.
Éditeur : Bamboo.
48 pages.
Sortie : 29 mars 2017.
Genre : Humour, jeunesse.

 


Résumé :

Zita (Boule à Zéro) est hospitalisée à l'hôpital La Gaufre à cause d'une espèce de leucémie qu'elle trimbale depuis 9 ans. Ce qui la fait tenir bon, c'est l'amour qu'elle porte pour Pierre, un garçon à la pointe du romantisme. Une nuit, ils se donnent rendez-vous. Reste à en connaître la finalité.


Mon avis :

J'ai été agréablement surpris par cet album qui se dévore facilement à tel point que j'aurais bien envie de lire les autres tomes. On devrait trouver cette série dans tous les hôpitaux francophones qui existent et une traduction multiple serait une bonne idée. Aujourd'hui en France et Le Parisien parle d'une bande dessinée "pleine d'humour" et pour La Page des libraires, il est question des "aventures d'une bande de copains drôles et attachants". De ces avis, moi, je retiens ceci : l'humour et l'attachement aux personnages.

J'ajouterai aussi que ce scénario est très bien ciselé malgré la délicatesse du sujet abordé. Par contre, le dessin avec son preux trait et sans enjolivement ne m'a pas épatamment séduit. On a l'impression que c'est toujours la même personne qui dessine ce genre de BD. Néanmoins, on peut être fier de notre concitoyen Zidrou à qui on doit le scénario de l'Élève Ducobu, Tamara et L'Adoption, pour ne citer que ceux là (voyez, ce n'est pas rien) !

Si vous hésitez à dépenser 10,90 € pour ces 48 pages, je vous rassure : vous ne jetterez pas votre argent par les fenêtres ou alors, attendez la prochaine parution annoncée pour début 2018. La dernière page nous révèle déjà cette info. Je vous quitte avec cette phrase que Zita devra graver dans sa mémoire pour éviter de sombrer dans la déprime, phrase qui doit peut-être en aider plus d'un dans son cas : "quand on a connu l'amour, on a donné un sens à ses jours".

Verso_298658.jpg


Mister Med.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

Écrit par Samba dans Mister Med | Commentaires (0) | Tags : zidrou, ernst, boule a zero, bamboo, humour, 032017 |  Facebook | |

08/06/2017

Back Street Girls T1

album-cover-large-33226.jpgAuteure : Jasmine Gyuh

Éditeur : Soleil

160 pages

Sortie : le 24 mai 2017

Genre : Humour

 

 

Avis de l'éditeur :

Pour les punir d'une faute, un chef yakuza décide de forcer trois de ses hommes à devenir un groupe d'idols. Kentarô, Ryô et Kazu vont alors devenir Chika, Maru et Airi, les Gokudolls !

 

Mon avis :

Ils ont commis l'irréparable! Leur chef les punis magistralement: leur choix est simple : soit ils changent de sexe et deviennent des "idols" pour gagner un  max de fric (qui reviendra de fait au boss), soit ils vendent leurs organes un à un, démembrés et souffrant le martyr...

 

Quel dilemme! Sachant que leur vie bascule du tout au tout, des yakuzas durs de chez durs se retrouvent à jouer à la poupée, boire des jus de fruits multi-vitaminés, et signant des autographes à des types en sueur...

On pourrait presque croire que ce titre est une réussite en soi, puisqu'il a le mérite d'exister...Détrompez-vous, malgré un début d'ouvrage qui mérite un quelconque intérêt, la lassitude s'installe fort vite.

Maintenant, tout dépend du public concerné : classé en tant que seinen, on a droit ici à un manga presque fleur bleue. Démarrant pourtant comme Ladyboy vs Yakuzas (l'excellente série en 5 tomes ou un yakuza ayant trompé la femme du boss, se retrouve métamorphosé dans un corps de femme, plutôt bien foutue, sur une île composée de 100 maniaques à ses trousses - série recommandée par la même occasion!), on constate qu'on atteint avec cette nouvelle série Back Street Girls des sommités de la stupidité.

Donc, oui, peut-être que les jeunes demoiselles pourront trouver un certain entrain à lire cette série, grâce notamment à un humour juvénile, des larmes de crocodile de la part des protagonistes transformés en "idols" et de "héros féminisés". Par contre, on ne peut que finalement se rendre à l'évidence que le public adulte et masculin aura certainement des difficultés à répondre aux attentes.

Les foules qui suivent les "idols" ne sont que des types louches. Où sont donc les vrais fans, ces jeunes filles qui en temps normal vivent pour leurs muses? Quant à la qualité graphique, celle-ci également laisse plus qu'à désirer.

On ressent une certaine similitude avec Prison School, (également vivement conseillé!), notamment avec l'effigie du Boss racoleur. Mais la comparaison est de courte durée. Les nanas sont fades, les yakuzas paraissent des empaffés finis. On s'emmerde à jouer avec des oursons...

Certes, nous sommes en plein délire, mais rien ne colle....ou si, justement, tout colle par rapport au titre, au contenu!

Le pire dans ce récit : les anciens yakuzas jouent petit à petit le jeu, deviennent des petites filles bien légères, et on espère presque qu'elle se feront violer dans le second tome (c'est d'ailleurs ce qui est prévu par leur Boss, qui semble être le seul à tirer profit d'un tel carnage!)

Certainement, l'un des pires désastres de ces derniers temps!

 mqdefault.jpg

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,510,humour,052017

 

back street girls,jasmine gyuh,soleil,510,humour,052017

 

 Coq de Combat

04/06/2017

Chroniques courtes N°133 : Kiss me Host Club, Jean-Norbert T4

Kiss me Host Club

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

Scénario : Nachi Yuki
Dessin : Nachi Yuki
Éditeur : Soleil
192 pages
Date de sortie : 10/05/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse

 

 

 

Découvrez la vie haute en couleurs de Mako, une lycéenne qui se retrouve plongée malgré elle dans l’univers des hôtes !

 

Kiss me Host Club est composé de plusieurs éléments « gagnants » qui font le succès d'autres shôjo. À savoir : un club d'hôtes dans une école (comme « Ouran High School Host Club »), une école de filles qui accueille depuis peu des élèves masculins (tel le seinen « Prison School ») et une jeune fille qui tient tête à tout ce petit monde. Rien de nouveau sous le soleil donc... Néanmoins, « Kiss Me Host Club » se laisse lire. C'est sympathique, autant que chaque personnage. Bien que, parfois, je me demande si les Host le sont autant qu'ils n'y paraissent... affaire à suivre.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

ShayHlyn.

 

*****************************

 

Jean-Norbert - tome 4

chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.Scénario : Mark Retera
Dessin : Mark Retera
Éditeur : Kramiek
48 pages
Date de sortie :  mai 2017
Genre : humour

 

 

 

46 planches divisées en 4 bandes de 3 à 4 vignettes et autant de gags tous plus débiles les uns que les autres. Mais attention ! C'est du débile de haute volée, de celui qui peut vous faire tout aussi bien tordre de rire ou pleurer de désespoir devant tant de bêtise. Jean-Norbert est le roi de l'humour absurde, de l'humour trash, de l'humour noir avec de temps en temps une toute petite lueur de bon sens. Il se moque des clowns, des lutins et des Schtroumpfs, parce que comme le dit Mark Retera, ce sont « les seules créatures dont on a encore le droit de se moquer ». Voilà !

Si vous en avez marre du politiquement correct et que vous n'avez pas peur des blagues à deux balles, lisez l'absurde quotidien de Jean-norbert qui se retrouve tour à tour dans la peau d'un chef de restaurant, d'un bûcheron, d'un apprenti moine bouddhiste, d'un aventurier explorateur .... et j'en passe des meilleures et des pires.

A savourer sans modération.

Loubrun

chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.

 

 

27/05/2017

L'art du 9e art

cov.jpg2.jpgScénario et dessin : Emmanuel Reuzé

Editeur : Fluide Glacial

128 pages – cartonné

Parution : 17 mai 2017

Humour parodique

 

Présentation :

Les parties de chapitre Apprends la critique de BD sans bosser et La technique pour écrire des critiques qui se la pètent m’ont bien servi. Merci Emmanuel!

A la place de recopier le texte du communiqué de presse ou le résumé qui se trouve sur le site de l'éditeur, je vous ai simplement copié l'image de la la quatrième de couverture. Fastoche!

1.jpg

Mon avis :

Si vous êtes amateur de BD, vous connaissez certainement les ouvrages de Scott McCloud dont l’incontournable Art invisible.

Tel le Gainsbard de Gainsbourg, voici le McCrawd de McCloud : en (plus) gros, ce que l’acide est à la limonade !

6.jpg

En 18 chapitres, l’incontestable érudition de l’auteur lui permet de décortiquer tous les travers du (petit) monde de l’art séquentiel. Tout y est passé à la moulinette, tout le monde en prend plein la gueule.

3.jpg

Les thèmes (mal)traités : la nouvelle BD, la BD girly, les critiques de BD, les blogs, les éditeurs, les lecteurs, les libraires, les attachées de presse, les chroniqueurs, les auteurs, … Les sujets (qui fâchent) : la BD et le fric, les arnaques, l’incompétence, les prix, les jurys, les festivals, les adaptations, les remakes, les stéréotypes, …

4.jpg

Cynique, parodique, délirant, facétieux, impertinent, méchant, sadique, mordant, pervers, iconoclaste, décalé, drôle, grinçant, féroce, … Les adjectifs ne pas manquent pour qualifier cet indispensable pavé, excellente synthèse de ce que le 9ème art peut encore signifier (ou pas, ou plus) aujourd’hui. Triomphe de la mauvaise foi, du mauvais goût et de la dérision, selon les points de vue, L’art du 9ème art vous permettra de mieux comprendre (entre autres) la surproduction actuelle ainsi que les rouages de ce phénomène culturel qu’est la BD.

5.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

 

7_10.png

 

7_10.png

 Skippy

21/05/2017

Les chroniques courtes(131):Champs d'honneur T5 ; Le Musée des Bozarts; Sous la blouse; Théorie de l'évolution

champs  d'honneur dunkerque.jpgchamps  d'honneur t5 dunkerque.jpgChamps d’honneur T5 Dunkerque -juin 1940.
Dessin : Ramon Marcos
Scénario : Thierry Gloris.
Éditeur : Delcourt.
Sortie : 26 avril 2017.
64 pages.

 

 

 

Ultime volet de la série historique en 5 tomes indépendants scénarisés par Thierry Gloris. Après Valmy,Castillon,La Bérézina et Camerone ,voilà Dunkerque.
« Crénom de con ! Toujours à me prendre à rebrousse-poil ! » et notre caporal français ne parlait pas des chleuhs. Un bon album qui fonctionne grâce à son duo de bidasses qui à la base tout sépare. En quelques pages même si ce duo est un peu caricatural, on est plongé au cœur de la désastreuse campagne de France. Dunkerque sera le champ de ruine de cette armée française mais son baroud d’honneur aura permis de sauver la face et surtout son futur.
Pour illustrer ce tome 5, c’est l’espagnol Ramon Marcos qui nous propose un trait certes classique mais assurément fourni et dynamique.

a07-3e78901.gif


Samba.

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710Le Musée des Bozarts
Dessin : Bloz
Scénario : Karinka
Éditeur : Bamboo
Sortie : 29 mars2017
48 pages

Humour, art, jeunesse

 

 

 

40 planches et autant de gags pour découvrir une sacrée palette de peintres aux noms forcément connus de tous. Degas, Manet, Monet, Toulouse Lautrec, Van Gogh ... C'est en suivant au musée une bande de gamins un brin turbulents que nous apprenons dans ces gags plus ou moins drôles une multitudes de petites anecdotes entourant la vie des peintres, de leurs œuvres, de leur façon de travailler.

Humour inégal, dessin caricatural pour des miscellanées artistiques amusantes.

Petit bonus final de 8 pages sur la peinture au 19è siècle, l’impressionnisme, le post impressionnisme, la sculpture.

Loubrun

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710

 

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017Sous la blouse

Dessin : Marion Mousse

D'après une enquête d'Emmanuelle Zolesio

Editeur : Casterman

168 pages - broché

Parution : 12 avril 2017

Enquête de terrain

Les chirurgiens, des machos charismatiques et misogynes ?!?

Au bloc opératoire, celui qui décide, c'est le "patron". Mais comment faire quand on est une femme ? Affronter les stéréotypes tenaces d'un métier qui se prétend viril.

Ce titre de la collection Sociorama, qui s’appuie sur une enquête sociologique d’Emmanuelle Zolesio, propose une immersion en salle d’op. On en sort confus et désorienté. Si le contenu paraît de prime abord intéressant, le dessin brouillon n’arrive pas à la hauteur de la tâche. Le sujet est massacré, charcuté. Une vraie boucherie !

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,042017,710

 

 

Skippy

______________________________________________

 

marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017marcos,gloris,champs d'honneur,dunkerque,delcourt,710,le musée des bozarts,bloz,karinka,bamboo,juenesse,humour,art,peinture,peintres,25,032017042017Charles Darwin. Théorie de l'évolution

Scénario et dessin : Manga de Dokuha

Editeur : Soleil

190 pages - broché

Parution : mars 2017

Adaptation littéraire - biographie

 

Voilà la cause de 150 ans de guerre entre science et religion ! Au XIXe siècle, tout le monde croyait sans le moindre doute que Dieu avait créé la Terre et le Ciel. Mais le naturaliste Darwin, à travers un voyage autour du monde et l'observation de la vie des espèces peuplant les Galápagos, renversa complètement cette vision en découvrant ce que tous voulaient taire... "L'Homme n'est pas né de la main de Dieu". Si la religion nous garde dans l'ignorance et nous empêche de penser... Alors elle peut bien aller au diable !

Il s’agit plutôt ici d’une biographie de Darwin. Le scénario, très correct et plutôt intéressant a priori, n’a pas trouvé un graphisme à sa hauteur. Malheureusement, le dessin, pur produit d’un studio, s’avère plus que basique et finit par nuire au propos. On se retrouve face à un pur produit à destination du monde scolaire et pédagogique. Insipide!

Skippy

30/03/2017

amour, passion et CX diesel - Intégrale

amour passion et cx diesel.jpgamour passion et cx diesel_pl.jpgScénario : Fabcaro
Dessin : James
Éditeur : Fluide Glacial
287 pages
Date de sortie :  15 février 2017
Genre : humour

 

 

Présentation de l'éditeur

Quand Cynthia a annoncé que Harold, son mari, était souffrant, le sujet de la succession a aussitôt agité leurs quatre enfants et conjoints, Brandon (et son épouse Jessifer), Bill, Pamela (et son mari Tony), et Jean-Mortens. Et notamment la question qui brûle toutes les lèvres : qui va hériter de la CX diesel que tous convoitent ? À partir de ce pré-supposé, Fabcaro (Les Nouvelles Aventures de Gai-Luron, Zaï Zaï Zaï Zaï...) et James (Dans mon open space, À la folie, Comme un lundi, Hipster than ever...) s'en donnent à coeur joie : alliances, retournements de situations, émotions, coups bas ...

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Mon avis

Éteignez la télé, et bannissez a tout jamais de vos programmes favoris Sitcoms et autres soap opéra inter-minables qui racontent les affres et déconvenues de familles improbables. Finis aussi les rires en boites ponctuant les saynètes de ses séries sketch et kitsch qui auront fait rire (ou pleurer) des générations.

Fabcarro est passé dans le coin et vous garanti au volant d'une bonne vieille CX Diesel, de francs et revigorants éclats de rire, des vrais, qui vous appartiennent et que vous partagerez forcément avec votre entourage.

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Il faut dire que la famille Gonzalès dont il est question ici, vaut son pesant d'or au royaume de la beaufitude, de l'absurde et de la crétinerie. Les personnages sont tous magnifiquement plantés et il n'y en a pas un pour rattraper l'autre : Cynthia, la mère idiote qui ne comprend rien à rien ; Brandon, patron abruti et égocentrique d'une boîte de nuit d'un autre âge ; sa femme Jessifer, nymphomane à ses heures ; Bill, prétentieux inculte ; Pamela, un brin égoïste et son mari Tony, crétin alcoolique et chômeur mythomane. Et puis il y a Jean-Mortens, franchement moins con que les autres, métisse homosexuel qui à l'air d'être dans cette famille comme un chien dans un jeu de quilles. Sa situation sera sujette à des gags désopilants et affligeants devant les réactions des siens, plus bêtes que méchantes, lors de son coming out et lors de sa quête d'identité. Enfin Harold, le père, point de convergence de toutes les attentions, dont on se demande finalement s'il a vraiment Alzheimer tant c'est le seul à avoir de temps en temps des propos censés. Ce qui ne l'empêche pas, ceci étant, de lancer aussi quelques vacheries bien placées. Bref, nous avons là un bel aréopage d'abrutis à côté des quels les Bidochons font figure d'érudits.

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

Fabcarro est un brillant conteur et il met en scène tout ce petit monde comme s'il mettait en scène une pièce de théâtre, où s'il réalisait une série télé. Le titre est d'ailleurs suffisamment évocateur pour comprendre de quoi il retourne. Construit comme les séries télé, avec plusieurs fils conducteurs sur lesquels la caméra se pose tour à tour, Fabcarro met en scène la vie courante et les relations familiales en créant plusieurs petites intrigues autour du principal sujet : l'héritage de la CX.

Ainsi, derrière la façade de ces gags en 6 cases d'un humour débridé aux dialogues finement ciselés et délicieusement acerbes, se terminant systématiquement par une chute ou le non-sens est la règle absolue, se cachent des sujets sensibles et réels comme les relations de famille, l'adoption, le rapport à l'argent, la chirurgie esthétique, le racisme, l'homosexualité, le machisme, la maladie, l'alcoolisme, le chômage, la dépression, et j'en passe des graves et des cocasses…

Cette famille insupportable dans son univers (im)pitoyable, James réussit à nous la rendre sympathique en dessinant des personnages anthropomorphes. Ce style, combiné à des couleurs douces et chaleureuses, apporte une forme de tendresse dans la violence qui anime les protagonistes. Et puis cela permet de rester dans l'humour décalé sans tomber dans le mépris. La simplicité du dessin et la mise en scène épurée sont totalement au service du texte. Faisant l'économie de décors, les personnages occupent tout l'espace et sont représentés en pied avec juste deux ou trois accessoires afin de «toujours mettre en avant les dialogues ciselés écrits par Fabrice» comme le fait remarquer James dans le making-of qui termine cette intégrale.

Amour, passion & CX diesel, c'est la série qui vous fera aimer les Sitcoms et Citroën ! Ou pas ...

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

 

amour passion et cx diesel,fabcaro,james,bengrrr,fluide glacial,sitcom,humour,soap opera,910,022017

13/03/2017

Les nouvelles de la jungle (de Calais)

cov (2).jpg3.jpgScénario : Lisa Mandel et Yasmine Bouagga

Dessin : Lisa Mandel

Editeur : Casterman

Collection : Sociorama

200 pages – cartonné

Sortie : 25 janvier 2017

Sociologie de terrain - humour

 

Présentation de l’éditeur :

Une enquête de terrain pour découvrir l'accueil réservé aux réfugiés en France, pays des droits de l'Homme...

Lisa (la dessinatrice) et Yasmine (la sociologue) se sont rendues dans la "jungle" de Calais durant un an. Elles témoignent avec humour - et sans misérabilisme - du travail quotidien des associations pour soulager la détresse de ces milliers d’hommes, de femmes et d'enfants qui fuient la guerre.

2.jpg

Mon avis :

Admirable outil pédagogique, la collection Sociorama permet une approche originale de la sociologie contemporaine au travers de la bande dessinée. Ce journal de bord tenu pendant un an par la dessinatrice Lisa Mandel et la sociologue Yasmine Bouagga, Les nouvelles de la jungle (de Calais), restitue avec humour et humanisme le quotidien des migrants entassés dans des camps d’abris de fortune : Calais, Norrent-Fontes, Grande-Synthe...

1.jpg

Prépubliée sous forme de blog sur Le Monde.fr, cette BD reportage très documentée nous fournit toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension d’un sujet sensible tout en gardant un sens de l’humour qui confère une certaine tendresse au propos.

4.jpg

Travail magistral au ton juste, Les nouvelles de la jungle (de Calais) est une plongée dans un drame humain sous une forme de narration en BD aussi simple qu’efficace.  

Lecture hautement recommandée !

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

 

Skippy

06/03/2017

SANS NUANCE

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité Scénario : Matt Fraction
Dessin : Chip Zdarsky
Éditeur : Glénat
96
pages
Date de sortie : 1er février 2017
Genre : public averti, humour, sexualité

 

 

Présentation de l'éditeur :

Le cadeau idéal pour la Saint-Valentin !

Tout le monde le fait. Mais personne ne s’y prend comme il faut. Du moins, jusqu’à aujourd’hui... Car après avoir imaginé des héros dont le sexe a un incroyable pouvoir, Matt Fraction et Chip Zdarsky nous font découvrir l’incroyable pouvoir du sexe ! Fidèles à eux-mêmes et à l’humour foutraque de Sex Criminals, les auteurs se livrent à un florilège de blagues de mauvais goût, au service du bon sens. Des meilleures astuces aux positions les plus chaudes ; des confessions les plus intimes aux conseils les plus pratiques, c’est une véritable bible en la matière qu’ils nous proposent.

N’hésitez plus et pénétrez dans les arcanes du plaisir partagé : votre partenaire vous dira merci.

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

Mon avis :

À l'heure où le monde se prélasse dans toutes les nuances de Grey possibles à grand coup de fouet et de tenues en cuir, Matt Fraction & Chip Zdarsky nous en font voir de toutes les couleurs avec « sans nuance » !

Un jour, Pierre Perret chantait qu'il nous dirait tout sur le zizi. Nos deux compères, auteurs de « Sex Criminals » vont encore plus loin, dans un recueil d'anecdotes, de trucs et astuces et même de répliques (in)utiles pour draguer comme il se doit. Ajoutez à cela leur humour complètement barré et vous obtenez cette petite pépite rose à qui on ne cesse de dire « mon dieu que c'est con » (excusez le langage) tout en ne pouvant pas s'empêcher de rire. Parce que, pour rire : ah ça j'ai ri. À se demander où ils vont chercher tout ça...

Pour un public averti donc, cet ouvrage n'est vraiment pas à mettre entre toutes les mains. Déjà que le rose, et ce format de livre digne d'un abécédaire pour enfant, vont intriguer les petites filles qui vont obliger leurs mamans à se lancer telle une secouriste de « Alerte à Malibu » pour empêcher ces petites mains innocentes – et les yeux qui vont avec ! – de découvrir ce que nos petites têtes blondes auront bien le temps de découvrir plus tard... Mais en prime : les répliques de dragues ne doivent sous aucun prétexte tomber sous le regard obscène des dragueurs balourds qu'on peut croiser à presque chaque coin de rue... surtout quand il faut beau et qu'on se balade, nous femmes, en jupette. Ça serait leur tendre la perche pour être encore plus lourds qu'à l’accoutumé.

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

Alors : l'offrir à la Saint Valentin comme suggéré par l'éditeur ? Pourquoi pas : voire même pour un enterrement de vie de jeune fille/homme. Avec la mention spéciale « si tu essaies, tu racontes ! » pour rester dans le 600,000ème degré de l'humour dans lequel Matt Fraction et Chip Zdarsky nous plongent de page en page.  sauf peut-être le « sandwich grec chocolaté » ou le « micro-ondes hollandais » : là, vraiment, non, on ne veut pas les détails.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 

SANS NUANCE, Matt Fraction, Chip Zdarsky, Glénat,public averti, humour, sexualité

 ShayHlyn.

01/03/2017

Sortie de route

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenatSortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenatScénario : Didier Tronchet
Dessin : Didier Tronchet
Éditeur : Glénat 
84 pages
Date de sortie : 18 janvier 2017  
Genre : Bonne question… Fantastico-poético-humoristique, peut-être… 

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenatRégis et Valérie sont sur la route des vacances. Plus que quelques rendez-vous professionnels à plier pour monsieur et après il pourra quitter le costume cravate et enfin se détendre. D’autant qu’il a tout prévu : les adresses et numéros de téléphone de chaque hôtel, les papiers, l’assurance, les rafraîchissements pour la route… Régis pense à tout, c’est un type prévoyant. Un peu trop, même. Sauf qu’il ne s’attendait probablement pas à ce qui va lui arriver : voilà qu’après avoir bu une anodine grenadine, Valérie redevient comme par magie la petite fille qu’elle était à dix ans ! Complètement décontenancé, Régis doit à présent s’occuper de sa femme comme s’il s’agissait de sa fille. Mais cette situation improbable lui fait redécouvrir la véritable personnalité de Valérie, formant dans le même temps le miroir de sa propre enfance et de ses rêves inassouvis.

 

 

 

Mon avis

Bon, je ne vais pas m’attarder sur le dessin, c’est du Tronchet en couleur. Aquarelles aux tons plutôt chauds et style inimitable, notamment les tronches, qui peut ne pas plaire à tout le monde, j’en conviens. Bref, on aime ou pas, mais si vous achetez une BD de lui, c’est probablement que vous aimez. Si on vous l'a offerte, aussi. Ou alors, c'est le cadeau d'un ennemi. Dans ce cas-là, gardez-le précieusement : un ennemi qui vous offre une BD de Tronchet ne peut pas être foncièrement mauvais... Faites-en un ami !

Et si vraiment vous n'êtes pas fan de son style, vous passez outre parce que vous aimez bien ses scénarios. De ce côté-là non plus vous ne serez pas déçus. Les thèmes chers à Tronchet sont bel et bien réunis dans cette sympathique BD, à savoir : l’humour, la nostalgie de l’enfance, la poésie, un brin de fantastique, le tout enrobée d’une belle critique de la place disproportionnée que peut prendre le travail dans nos vies.

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenat

 

L’histoire, assez simple en fait, de cette compagne qui rajeunit et que son mari doit « gérer » tout au long d’une journée qui devient de plus en plus folle, est rondement menée/racontée par l’auteur. Même si la chute n’est peut-être pas à la hauteur de ce que l’on peut s’imaginer au fur et à mesure que l’on progresse dans le récit (et c’est probablement voulu), je vous avoue que j’ai dévoré cette BD pour savoir comment cela allait se terminer. Il n’est pas impossible que vous en fassiez autant.

 

  

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenat

 

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenat

 

Sortie de route, tronchet, conte, fantastique, humour, poésie, glenat

 

 

Je vous invite vivement à jeter un œil sur cette vidéo très courte (3 minutes) dans laquelle Tronchet nous explique, feutre en main, comment il dessine Régis, le personnage principal de cette BD.


 

 

 Odradek