24/08/2014

Les Chroniques Courtes (57) Area D : Tome 2 - La Ville aux mains des Altered - Les mondes de Thorgal - Louve Tome 4 : Crow

Area D : Tome 2 - La Ville aux mains des Altered



area d,nanatsuki,yang,pika,062014,0810,manga,mutation,mutant,prison,ile,les mondes de thorgal,louve,crow,yann,surzenko,042014,lombard,heroic fantasy,0610area d,nanatsuki,yang,pika,062014,0810,manga,mutation,mutant,prison,ile,les mondes de thorgal,louve,crow,yann,surzenko,042014,lombard,heroic fantasy,0610Scénario : Nanatsuki, Kyôichi
Dessin : Yang, Kyung-il
Dépôt légal : 06/2014
Éditeur : Pika Édition
ISBN : 978-2-8116-1493-5
Planches : 200





Notre groupe d'Altered est enfin arrivé sur l'île prison, Area D. Cette île va leur réserver bien des surprises !!! L'action est toujours au rendez-vous dans ce deuxième tome. Les dessins sont toujours aussi réussit. Tout ce qui m'avait plus à la lecture du premier tome est présent dans ce deuxième volume. Je sais ce qu'il me reste à faire acheter le tome 3;-)))))



Ma note : 8/10



Revedefer

 

 

***********************

 

 

Les mondes de Thorgal - Louve Tome 4 : Crow



area d,nanatsuki,yang,pika,062014,0810,manga,mutation,mutant,prison,ile,les mondes de thorgal,louve,crow,yann,surzenko,042014,lombard,heroic fantasy,0610area d,nanatsuki,yang,pika,062014,0810,manga,mutation,mutant,prison,ile,les mondes de thorgal,louve,crow,yann,surzenko,042014,lombard,heroic fantasy,0610Scénario : Yann
Dessin : Surzhenko, Roman
Couleurs : Surzhenko, Roman
Dépôt légal : 04/2014
Éditeur : Le Lombard
ISBN : 978-2-8036-3418-7
Planches : 46



Louve qui c'est enfuie dans la forêt suite à l'hostilité des villageois, va être confrontée à une nouvelle ennemie Crow. Cette dernière n'hésitant pas à tuer tout ceux qui se mettent en travers de son chemin. Louve est aussi victime des machinations de Lundgen qui veut s'accaparer pour lui seul la belle Aaricia,



Cette histoire ronronne bien tranquillement et par moment elle semble un peu tourner en rond. Ce scénario est « faible » et ce tome un peu « faiblard ». C'est pas le meilleur que Yann ait réaliser dans l'univers de Thorgal.



Heureusement les dessins et la couleur de Roman SURZENKO sont toujours aussi magnifiques et viennent rehausser ma note,



Ma note : 6/10



Revedefer

 

24/12/2013

Tsunami

tsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastrophetsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastropheScénario : Piatzszek, Stéphane
Dessin : Pendanx, Jean-Denis
Couleurs : Pendanx, Jean-Denis
Dépôt légal : 11/2013  
Éditeur : Futuropolis
ISBN : 978-2-7548-0977-1
Planches : 112

 

Jean-Denis Pendanx voilà un dessinateur qui me parle. J’ai adoré son travail sur Abdallahi !! Je suis sous le charme de ses dessins dans Svoboda ! C’est donc plus que confiant que je me procure Tsunami. Dès la couverture, je suis sous le charme.  Cette dernière est magnifique !!! En sera-t-il de même pour les dessins à l’intérieur ? Oh que oui !!!  Jean-Denis Pendanx atteint encore ici la quasi perfection tant au niveau de ses dessins que de la mise en couleurs. 

 

tsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastrophe


Le pitch de cette bande dessinée : Romain Mataresse, jeune Français, est venu en Indonésie pour retrouver sa sœur ainée, Elsa, qui a disparu.  Elsa est médecin, elle est venu portée secours aux populations suite au Tsunami de décembre 2004.  Sa famille est sans nouvelles d’elle depuis un dernier email en 2005.  Romain est donc venu à Bandach Aceh, au Nord de l’île de Sumatra, pour  la retrouver.

 

tsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastrophe


Au fur et à mesure des pérégrinations de Romain, nous découvrons  des lieux, des personnages  et les divers ravages, visibles et invisibles que le tsunami a causé  à ce pays et à ses habitants.  Au travers de son enquête Romain va vivre une véritable quête initiatique.  Il sera confronté à diverses expériences : drogue, rêves, superstitions, traditions, folie, amour, …

 

tsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastrophe


Stéphane Piatzszek nous conte là une belle histoire. Histoire qui est sublimée par les aquarelles de Jean-Denis Pendanx.  Tsunami un one shot à lire absolument !!!

 

tsunami,one shot,112013,0810,pendanx,piatzszek,futuropolis,indonesie,medecin,humanitaire,enquete,drogue,ile,sumatra,catastrophe

Ma note :

Dessins : 9/10
Scénario : 7/10

Global : 8/10


Revedefer

04/03/2013

Bunny – Livre 1

Couv_181827.jpgPlancheA_181827.jpgScénario : Fournier, Juliette
Dessin : Deschard, Jean-Gaël
Couleurs : Deschard, Jean-Gaël
Editeur : Emmanuel Proust Éditions
Dépôt Légal : 02/2013
ISBN : 978-2-84810-435-5
Nb Pages : 64


Présentation :

Sur cette île prison au règlement bien étrange : l’argent est érigé en valeur morale. Le jeune et oisive Mio devra s’endurcir pour survivre parmi les marginaux et les criminels. Comment fuir cette île à l’apparence paradisiaque qui devient un véritable enfer ?!

 

Jeu de dupes ?

Mio est une jeune fille à papa qui passe son temps à ne rien faire et à dépenser sans compter. Son père, ne sachant que faire d’elle décide de lui proposer un marché. Mio devra participer à un camp expérimental et en contrepartie, elle empochera 200 millions. La jeune fille qui a une haute estime d’elle-même et qui se voit déjà à la tête de cette fortune accepte le marché.


bunny,deschard,fournier,emmanuel proust editions,ile,adolescent,casino,prisonCe qu’elle n’avait pas prévu, c’est qu’elle allait se retrouver « prisonnière » sur une île sans pouvoir en ressortir comme bon lui semble. Une fois sur place, elle devient le matricule NX-78 et se voit tatouer un petit lapin sur le dos de la main droite. Pourquoi un lapin ???? Nous ne le savons pas encore. Chaque « résident » de l’île à un tatouage sur le dos de sa main droite : une tête de mort, un cœur, … Un mystère que notre héroïne essayera de percer dans ce premier tome.


Le seul moyen de pouvoir quitter cette île libre, c’est de réunir 50 000 destas, la monnaie locale.  Mio va vite se rendre compte que ce n’est pas facile de gagner sa vie !!! C’est un choc, et une révélation pour cette jeune fille riche qui avait l’habitude de tout avoir sans fournir le moindre effort.  Pour gagner des destas, il n’existe que quatre solutions : le travail à l’usine, jouer au casino, les duels avec les autres détenus ou le crime.


bunny,deschard,fournier,emmanuel proust editions,ile,adolescent,casino,prisonMio va vite se  rendre compte que le travail à l’usine c’est dur, mal payé et pas fait pour elle !!!! Que les duels ce n’est pas de la gnognotte et que la seule solution pour gagner c’est de tuer son adversaire !!  Que le crime, elle n’est pas douée non plus pour cela. Bref, il ne lui reste que le casino.  Car paradoxe sur cette île prison, il existe un endroit paradisiaque : le Casino.  Un véritable établissement de jeu avec sa roulette et ses machines à sous.  Un endroit qui pue le luxe et le fric dans cette zone de désolation.  Un endroit où il est possible de gagner gros et de pouvoir ainsi racheter sa liberté. Mio décide donc t’y tenter sa chance !!! Va-t-elle réussir à réunir les 50 000 destas, synonyme de liberté ? Vous le saurez en lisant ce Livre 1 de Bunny.


Le scénario de Juliette Fournier est  bien construit. Il aborde des sujets tels : la recherche de soi, la crise d’adolescence, le sens de la vie …  Les dessins de Jean-Gaël Deschard sont plaisants et leur mise en couleurs lumineuse. Justement c’est ce côté lumineux que je ne trouve pas en adéquation avec le sujet traité ici.  Une mise en couleur plus sombre aurait à mon goût plus collé à la dureté et la perversité de l’île.  C’est ce petit bémol qui fait baisser la note du dessin. 


bunny,deschard,fournier,emmanuel proust editions,ile,adolescent,casino,prison


Ma note.

Dessin : 6.5/10

Scénario : 7.5/10


Global : 7/10


Revedefer

08/02/2011

Saint Kilda T2:L'esprit de l'île.

Saint Kilda2.jpgsaint kilda.jpgAuteurs : Bertho et Chandre.
Editeur : Emmanuel Proust.
Sortie : 11/2010.
Temps de lecture : 30 min.

AU LARGE
Darius a disparu ! Les rumeurs les plus folles courent sur la petite île de Saint Kilda. A-t-il été enlevé par les esprits vengeurs ? Ou a-t-il regagné la civilisation, sans prévenir ? Le pasteur Jacob en sait plus long qu’il ne veut le dire… Alors que celui-ci s’apprête à vendre trois jeunes filles de l’île à des maisons closes londoniennes, une mutinerie se prépare…

Autarcie
Le tome 1 était assez « magique » avec la découverte de cette mystérieuse ile peuplée par une  communauté bien particulaire. Cette fin de diptyque l’est nettement moins puisque ce n’est plus l’ile le personnage principal mais bien l’arnaque mise en place par le pasteur. C’est donc un album plus classique qui nous montre comment cet homme de dieu arrive en utilisant la peur du tout-puissant et aussi  l’incrédulité des gens à faire un commerce des plus honteux. L’attrait principal de ce tome 2 vient surtout de la réaction des iliens face à cette situation nouvelle pour eux. La lecture est toujours aussi fluide, un chouia moins envoutante que le tome initial mais le dépaysement est heureusement toujours bien présent.  Le dessin  de Chandre fait toujours la part belle aux  aquarelles agrémentées de couleurs pastelles lumineuses. En fermant cette BD, je ne sais pas vous, mais j’ai une folle envie de voyage.
7-17b0.gif

 

 

On en parle sur le forum.

St_Kilda.2_jpg.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

27/07/2009

Saint Kilda, la vraie.

Saint-Kilda (Hiort en écossais) est un archipel écossais, isolé dans l'océan Atlantique et situé à 64 km à l'ouest-nord-ouest de l'île de North Uist.

Saint_Kilda_archipela



L'île principale est Hirta, dont les falaises maritimes sont les plus hautes du Royaume-Uni.

 

st_kilda_rough_large


La population de l'archipel, de langue gaélique, devint inférieure à 100 habitants après 1851 et n'a probablement jamais dépassé 180. Elle fut entièrement évacuée à sa propre demande en 1930 et les seuls habitants sont désormais des militaires.

 

saint kildajpg



Dùn, est une île protégeant Village Bay des vents du sud-ouest, mettant ainsi à l'abri le village sur Hirta. Dùn fut à une époque reliée à Hirta par une arche naturelle, et Maclean suggère que celle-ci s'est brisée lorsqu'elle fut percutée par un galion fuyant la défaite de l'invincible Armada; dans une explication plus crédible et moins romantique, Fleming suggère que l'arche fut simplement balayée par une des grosses tempêtes qui secouent les îles chaque hiver.

 

dun

Le plus haut point de l'archipel, Conachair culmine à 430 m sur Hirta .L'archipel est une zone de reproduction pour de nombreuses espèces d'oiseaux marins, et constitue la seconde plus grande colonie au monde de fous de Bassan mais il n'existe aucun arbre sur cette île.

 

hirta


L'archipel de Saint-Kilda était particulièrement isolé : la seule façon de s'y rendre lorsque Martin Martin le visita en 1697 était en chaloupe, et il fallait ainsi ramer plusieurs jours dans l'océan ce qui rendait le voyage quasiment impossible en automne et en hiver.Ainsi séparés par la distance et la météo, les habitants en savaient peu sur le reste du monde.Une autre particularité caractéristique de la vie sur l'archipel était l'alimentation. Les insulaires gardaient des moutons et quelques bovins, et avaient des cultures limitées d'orge et de pommes de terre sur les terres mieux irriguées de Village Bay. Samuel Johnson observa qu'au XVIIIe siècle, les insulaires faisaient de petits fromages à partir du lait des moutons[33]. Ils évitaient la pêche en raison de mers fortes et d'une météo imprévisible. La principale source de nourriture venait des oiseaux, en particulier les fous de Bassan et les fulmars.Un des aspects majeurs de la vie à Saint-Kilda était le « parlement » journalier : tous les hommes adultes se rassemblaient chaque matin dans l'unique rue du village, après la prière, et décidaient des activités du jour. Cette réunion n'était dirigée par personne en particulier, et tous avaient droit à la parole.D'une certaine façon, malgré les privations, les habitants avaient la « chance » d'être isolés puisque cela leur épargnait les malheurs de la vie ailleurs. Par exemple, nous ne connaissons pas un habitant de St-Kilda qui se soit battu dans une guerre. Martin Martin écrivit également que les habitants avaient l'air « plus heureux que la plupart des hommes, étant presque les seuls dans le monde à sentir la douceur de la véritable liberté ».

 


800px-St-Kildans

 

Sraidhiort2


Vers le début de la Première Guerre mondiale, la Royal Navy installa une station radio sur Hirta, établissant ainsi des communications journalières avec le reste de la Grande-Bretagne pour la première fois dans l'histoire de l'archipel. Répondant tardivement à cette initiative, un sous-marin allemand arriva à Village Bay le 15 mai 1918 et, après avoir donné un avertissement, commença le pilonnage de l'île, tirant 72 obus et détruisant la station radio.

kilda2jpg


Le presbytère, l'église et le débarcadère furent endommagés mais aucune perte humaine ne fut à déplorer.En réponse à cette attaque, un canon Mark III QF fut érigé sur un promontoire surplombant Village Bay , mais ne fut jamais utilisé militairement. Un impact plus important pour la vie des insulaires était l'introduction d'un contact régulier avec le reste du monde, et le lent développement d'une économie basée sur l'argent. Cela rendit la vie plus facile aux habitants mais diminua également la dépendance qu'ils avaient les uns envers les autres, et ces deux facteurs débouchèrent sur l'évacuation de l'île seulement dix ans plus tard.

Pour encore plus d'info, le site St Kilda.

Écrit par Samba dans Photos | Commentaires (5) | Tags : histoire, photo, ecosse, ile, population, saint kilda |  Facebook | |

26/07/2009

Saint Kilda,les esprits d'Hirta.

SaintKilda1AlbsaintKilda1Auteurs :Chandre et Bertho.
Editeur : Emmanuel Proust.


Le bannissement.
1860. Dans l'Angleterre industrielle, ce sont les parents qui décident de l'avenir de leurs enfants. Darius Kingley, fils d'un sidérurgiste et étudiant en biologie et naturalisme, est promis à la fille d'un concurrent pour nouer une solide alliance. Ses velléités d'indépendance d'esprit et son ralliement aux théories "fumeuses" de Darwin, lui valent l'annulation de sa thèse et son bannissement : une mission de deux ans dans la communauté de Saint-Kilda. Il débarque dans cette espèce de société utopique sans tabou ni argent. Comment va-t-il être accueilli dans un tel univers ? Quelle leçon va-t-il pouvoir en tirer ?

Ma bougie.
C’est la couverture qui a attiré mon attention et aussi je dois bien l’avouer, le peu de monde devant Chandre qui a fait que je me suis procuré cette BD. Premièrement, j’ai apprécié la dédicace mais allais je aimer le deuxième, le contenu ?  Coïncidence incroyable, une panne de courant d’une bonne heure me décide à rentrer dans cette histoire  aux lumières des bougies. On y parle d’une ile isolée au large de L’Ecosse  vivant en autarcie depuis des lustres. Si ça ce n’est pas se mettre dans les conditions optimales pour cette lecture !
Au début, j’ai été intrigué  par cette île mystérieuse qui existe vraiment .Je vous prépare d’ailleurs un poste demain pour en apprendre plus sur cette ile, c’est réellement passionnant. Ensuite, on s’attache vite au héros principal, Darius, qui essaye de faire bonne figure et d’en apprendre plus sur les habitants et leurs meurs. Le style est assez narratif et nous conduit vers une intrigue assez prévisible pour le moment mais pour moi, c’est un détail, j’ai adoré l’atmosphère très particulier de cette BD. C’est un peu une ambiance douce amère qui jaillit des brunes admirablement dessinées par Chandre. Un dessin élégant  nous invitant au voyage grâce aussi à de très belles couleurs.
Bref, en voilà une agréable surprise.
PS : Le tome 2 est prévu pour février 2010.
surprises.smileysmiley.com.8

On en parle sur forum.

St_Kilda

 

07/11/2008

Les déesses, la grande île.

deesses01deesses01_plaAuteurs :Denoël et Pierret.
Editeur : Glénat.

Le résumé.
1932, l'île ensoleillée et mystérieuse : la Crète. Le professeur Devence, archéologue spécialisé dans la culture crétoise, attend avec beaucoup d'impatience son confrère américain, le professeur Mackenzie. Mais quelle n'est pas sa surprise de s'apercevoir que ce confrère est une cons ur ! Ellen Mackenzie est bien résolue à aider au mieux de ses compétences l'éminent scientifique à découvrir pourquoi une telle civilisation, alors à son apogée, a sombré si promptement. Tous deux espèrent que les fouilles entamées près de Malia pourront apporter de l'eau à leur moulin.
Des siècles plus tôt, en pleine Antiquité, Athènes paye son tribu à la Reine de Cnossos en lui envoyant des jeunes gens. Parmi eux, Pylos et Asinée espèrent bien réussir à s'enfuir avant d'atteindre les côtes crétoises. Ils ne souhaitent pas devenir les esclaves d'un peuple dont ils ignorent bien des choses. Par chance, leur navire est attaqué par des pirates. Profitant de la confusion, ils se jettent à la mer et se réfugient en pleine campagne crétoise. Les deux jeunes gens se promettent alors de toujours s'entraider, quelle que soit la situation. Cette alliance ne sera pas superflue lorsqu'ils seront happés dans les tumultes, politiques et militaires, qui entourent la cité de Cnossos
Mon avis.
Pourquoi  cette chronique d’un album sorti en 2005 ? Car j’ai enfin lu cette BDque je m’étais fait dédicacer il y a 2 mois au festival BD de Verviers. Je n’arrêtais pas de remettre sur la pile des « à lire » des nouveautés, le problème, ces déesses se trouvaient tout en dessous mais voilà qu’elles ont réussies à émerger.
Alors du bon et du moins bon. Le positif, on rentre dans une civilisation minoenne méconnue avec  une ardeur surprenante, c’est en effet une histoire menée tambour battant, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Un autre point positif, c’est le dessin de Denoël qui a un charme certain avec un souci du détail remarquable. Il y a aussi un léger humour qui ne fait pas de mal.
Le négatif, c’est souvent trop gentil surtout les paroles et pensées de nos deux héros .Ils sont d’une désinvolture qui sonnent faux, on ne récent aucune tension chez eux, tout à l’air facile. En plus,  certaines expressions du visage ne me paraissent pas trop appropriées. Bref, j’ai eu du mal à y croire et c’est là qu’est l’os.
Je pense être néanmoins partant pour le tome 2…… en 2 ème main ou lors d’une dédicace. Eh, c’est quand même des déesses.
surprises.smileysmiley.com.6