16/03/2014

Les petites Chroniques (47) Horacio d'Alba tome 2 : Le roi soldat - Jour J tome 15 : La secte de Nazareth - L'attaque des Titans T 2 & 3

Horacio d’Alba Tome 2 : Le roi soldat

 

Le Gris, Jérôme
Siner, Nicolas
Siner, Nicolas
04/2013 
12bis
978-2-356-48320-1
64



La tentative d'assassinat sur le sénateur Rembrandt a plongé la République dans la crise. Les conflits sont désormais ouverts et chaque faction fourbit ses armes. Qui de Silas, incontrôlable depuis la trahison de Callisto, ou du Condottiere, ivre de gloire, fera le premier sombrer le pays dans la guerre ?



Il aura quand même fallu que je trouve un tirage de tête en solde (- 50 %) pour me replonger dans cet univers très particulier d ’Horacio d’Alba, une sorte d’uchronie mélangeant intrigues politiques et combats épiques. Après une relecture assez laborieuse du 1er album, ce tome 2 s’est avéré plus rythmé allant directement à l’essentiel ç.à.d à la boucherie, que la curée commence ! J’ai aussi senti le dessin de Nicolas Siner plus libéré et plus intuitif. Quelques séquences sont à couper le souffle au propre comme au figuré.

 


Maintenant, reste à voir quand on aura dans les étals le tome 3 puisque 12 bis a fait aveu de faiblesse et a été racheté par Glénat. Le dessinateur nous a assuré sur son blog que la suite serait pérennisée. On lui enverra un duelliste s’il ne tient pas parole.


7/10 

Samba.

 

************************************

 

Jour J Tome 15 : La secte de Nazareth

 

Duval, Fred &Pécau, Jean-Pierre &Blanchard, Fred
Kordey, Igor
12/2013 
Delcourt
Neopolis
978-2-7560-4212-1
54

 

Le principe de cette série est l'uchronie (l’uchronie est un genre qui repose sur le principe de la réécriture de l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé @wikipédia).  Dans ce tome 15 c'est au tour de Jésus d'être passé à la moulinette.

 

Ce nouveau Jour J, ne sera pas le livre de chevet des culs bénis, grenouilles de bénitiers et autres chrétiens fondamentalistes. Les auteurs ont décidé de présenter Jésus sous un autre visage que celui que nous lui connaissons.  

 

Ici, Ponce Pilate a décidé de gracier Jésus de Nazareth. Il va le regretter par la suite. Le Jésus qui nous est présenté est loin de ressembler à celui de la Bible. Jésus est vindicatif et il incite ses disciples à la violence et aux meurtres à l'encontre des ennemis de sa secte....

 

Une bonne histoire qui m'a bien emballé. Par contre le petit bémol, c'est la qualité des dessins. Ceux-ci m'ont laissé un goût d'inachevé en bouche.

 

6.5/10

 

Revedefer

 

************************************

 

 L'attaque des Titans T 2 & 3

 

horacio d'alba,le roi soldat,le gris,siner,042013,12bis,0710,jour j,lasecte de nazareth,delcourt,122013,duval,pecau,blanchard,kordev,neopolis,6510,uchronie,christ,jesus,chretien,ponce pilate,secte,pompei,juif,l'attaque des titans,isayama,pika,seinen,07203,092013,0610horacio d'alba,le roi soldat,le gris,siner,042013,12bis,0710,jour j,lasecte de nazareth,delcourt,122013,duval,pecau,blanchard,kordev,neopolis,6510,uchronie,christ,jesus,chretien,ponce pilate,secte,pompei,juif,l'attaque des titans,isayama,pika,seinen,07203,092013,0610Tome 2
Isayama, Hajime
Isayama, Hajime
07/2013 
Pika Édition
Seinen
978-2-8116-1170-5
192

 

horacio d'alba,le roi soldat,le gris,siner,042013,12bis,0710,jour j,lasecte de nazareth,delcourt,122013,duval,pecau,blanchard,kordev,neopolis,6510,uchronie,christ,jesus,chretien,ponce pilate,secte,pompei,juif,l'attaque des titans,isayama,pika,seinen,07203,092013,0610horacio d'alba,le roi soldat,le gris,siner,042013,12bis,0710,jour j,lasecte de nazareth,delcourt,122013,duval,pecau,blanchard,kordev,neopolis,6510,uchronie,christ,jesus,chretien,ponce pilate,secte,pompei,juif,l'attaque des titans,isayama,pika,seinen,07203,092013,0610Tome 3
Isayama, Hajime
Isayama, Hajime
09/2013 
Pika Édition
Pika Seinen
978-2-8116-1220-7
200

 

Les derniers survivants de l'humanité essayent toujours de faire face aux attaques incessantes des Titans. Les derniers humains vivent retranchés dans une cité entourée de plusieurs hautes murailles censées les protéger des Titans.  Après cent ans de "tranquillité" un Titan bien plus grand que les autres va défoncer la première muraille de la cité....

 

Nos jeunes héros sont confrontés dans ces deux tomes à bien des péripéties et rebondissements. Le scénario de ce manga est bien construit. Point de temps mort ou de longs passages ne servant à tien ou presque. L'intrigue est prenante et une fois refermé un tome, l'envie te prend de lire le suivant... c'est bon signe.

 

Ce qui me dérange le plus c'est le dessin. Je trouve que ceux-ci sont de qualité inégale, surtout en ce qui concerne le graphisme des Titans. 

 

Malgré ce bémol, l'attaque des Titans reste un manga intéressant à lire.

 

6/10

Revedefer

28/12/2012

Interview d'Hamo pour l'envolée sauvage.




L'ENVOLÉE SAUVAGE

Tome 3 : Le Lapin d'Alice
Scénariste : Laurent GALANDON
Dessinateur : HAMO
Paru le 31 Octobre 2012 chez Grand angle.


1942.  Il était une fois deux enfants qui fuyaient la nuit et le brouillard...


Comme des milliers d’autres, Ada et Lucja sont sœurs. Comme des milliers d’autres, Ada et Lucja sont juives. Comme des milliers d’autres, elles furent arrêtées avec leurs parents lors de la terrible rafle du Vel d’hiv’, le 16 juillet 1942.
Commence alors leur course effrénée pour la survie. Une aventure où, pour fuir la réalité et garantir leur sécurité, Ada invente à Lucja un monde où les princesses échappent aux loups à bottes cloutées... Mais jusqu’à quand ?...
 
Un nouveau cycle pouvant se lire indépendamment.


Revedefer a réalisé pour l'occasion l'interview d'Hamo, le nouveau dessinateur du tome 3 .Par contre, la mise en page , c'est Samba qui s'en est occupé.

 

Pourrais-tu nous faire une petite présentation de Hamo pour les lecteurs qui ne te connaitraient pas ?

hamo 4.jpgJe suis né en 1982 à Namur, ville où j’habite toujours namur.jpgactuellement. J’ai commencé le dessin très jeune, ainsi que l’accordéon diatonique. Deux passions que j’ai toujours rêvé d’exercer professionnellement. Plus tard, j’ai étudié l’illustration et la bande dessinée à Saint-Luc à Liège. Suite à quoi j’ai réalisé quelques histoires courtes pour le magasine Spirou (avec Zidrou notamment). Ensuite j’ai réalisé mes premiers albums chez Casterman (3 tomes de « Noirhomme ») et 3 tomes de Special Branch pour Glénat, aux côtés de Roger Seiter. Série que je mène actuellement de front avec L’envolée Sauvage chez Grand Angle (Bamboo).

Pas trop anxieux de reprendre le flambeau après Arno Monin ?

Non pas trop. Plutôt flatté. C’est l’éditeur qui m’a contacté et qui m’a proposé le projet. L’idée était de faire un nouveau cycle, à ma manière. Bref, des conditions idéales. J’apprécie beaucoup le travail d’Arno ; et même si nous ne travaillons pas de la même manière, je pense que nos styles ne sont pas tout à fait incompatibles.

hamo 1.JPG


Comment as-tu procédé pour ton travail de recherches pour l’Envolée Sauvage ?

hamo 2.JPGJ’ai commencé par les recherches de personnages. J’ai assez rapidement compris que même si le contexte historique avait son importance, ce serait l’épaisseur des personnages qui ferait l’intérêt du récit. C’était la première fois que j’avais affaire à des enfants comme personnages principaux. J’ai ensuite réalisé un travail de documentation assez classique, en fonction de ce que le scénario exigeait.

Comment se passe ta collaboration avec Laurent Galandon ?

Nous ne nous connaissions pas. L’éditeur nous a donc assez rapidement invités à nous rencontrer. A ce moment là, j’avais déjà réalisé un storyboard complet de l’album. Ca nous permis de réajuster quelques scènes et de travailler davantage la fluidité de la narration. Ensuite, j’ai réalisé les planches seul, de mon côté (j’habite en Belgique et Laurent en France). Laurent vient laurent galandon.jpegrégulièrement aux nouvelles. Sinon, je le contacte lorsque j’ai besoin d’un avis extérieur. On fonctionne de la même manière avec Hervé, qui est notre éditeur sur ce projet.

Peux-tu nous expliquer comment tu travailles pour réaliser une planche ?

Je pars d’un storyboard A4, qui est déjà assez poussé. Tout y est (les bulles avec le texte, la structure des personnages, un semblant de perspective…) sauf le détail. Sur ce projet, j’ai fait le choix de réaliser l’intégralité des pages sur ordinateur. Je scanne donc ces storyboard, que je retravaille ensuite à l’aide de la palette graphique (un écran sur lequel je dessine directement). Le côté informatique peut rebuter certains, mais en gros je reproduis une méthode assez classique (je crayonne et puis j’encre). Sauf qu’ici, tout se passe directement dans l’ordinateur. Ensuite viennent les couleurs, infographiques, elles aussi. Sur les pages « du conte »  (puisque le récit va et vient entre la dure réalité de la guerre et l’univers des contes que nos jeunes héroïnes s’inventent), j’ai entièrement réalisé le dessin au crayon sur du papier à grain, car ces passages fantastiques nécessitaient un graphisme différent et bien identifiable.

hamo 5.jpg


Comment réalises-tu les couleurs ?

Sur ordinateur. De manière assez classique : je démarre avec des aplats de couleurs, auxquels j’ajoute ensuite des ombres et quelques lumières. Sur la partie conte, la couleur est faite sur ordinateur aussi, mais avec un aspect de type « lavis ». Un peu comme une aquarelle, dans les tons gris-bleus.

Qui sont tes premiers lecteurs ?

Les premiers à acheter l’album Sourire . A part le scénariste et l’éditeur, je ne fais lire à personne mes albums avant qu’ils ne sortent.

J’ai lu que tu étais aussi musicien. De quel instrument joues-tu ?

Oui, je joue de l’accordéon diatonique depuis l’âge de 6 ans. Pour le moment, je joue principalement avec Camping Sauvach, un projet de chanson française rock festif que j’ai monté en 2003 avec Matthieu Hendrick, un ami guitariste (www.campingsauvach.com). Mais aussi Ratigan trio, un projet plus intimiste, axé autour de mes compos instrumentales et acoustiques (www.ratigan.be)

hamo6.jpg



Quels sont tes projets BD  et musicaux pour l’année 2013 ?

Je travaille actuellement sur le tome 4 de l’envolée sauvage, qui clôturera ce deuxième cycle. Ensuite j’enchainerai sur une nouvelle enquête de Robin et Charlotte, les héros de « Special Branch ». Nous avions développé une première enquête en 3 albums. Cette fois, nous partons sur des one-shot. C’est une idée qui m’emballe beaucoup ! Sortie prévue début 2014. Et puis il y a d’autres projets dans les tiroirs… On en saura probablement plus d’ici peu.
Côté musique, Camping Sauvach continuera la tournée de son 3ème album « L’oiseau de nuit », qui est sorti début 2012. Pour les fêtes, nous offrons un titre gratuit sur notre site (une reprise du « Pornographe » de Georges Brassens : (www.campingsauvach.com). Nous composons également de nouveaux morceaux pour un futur album, toujours autours des textes de notre chanteur (Matthieu Belette).

hamo3.jpg


As-tu en tête un projet plus personnel alliant tes deux passions : la musique et la BD ?

Non, pas vraiment. J’ai joué quelques années avec « le Boyz Bande-dessinée », un groupe composé d’auteurs de BD. Janry, Batem, Gihef et Giancarlo (Studio Cerise) continuent l’aventure. Le projet est vraiment sympa, mais je manquais de temps. J’aurai –je l’espère- l’occasion de remonter sur scène avec eux. A part ça, j’aimerais beaucoup enregistrer un album solo, autour de l’accordéon, où j’inviterais des amis, tous horizons confondus… Et que j’illustrerais. Mais bon, comme c’est parti, ce n’est pas pour tout de suite !

Tes derniers coups de cœur BD, cinéma et musicaux ?

Côté BD, je suis toujours sous le charme de « Seuls », de Vehlmann et Gazzotti. J’ai 9782800144139.jpgdécouvert « Jeux d’enfants » de Mickaël Roux, chez Bamboo, excellente série jeunesse. Ou encore le travail de Xavier Fourquemin en général. Cinéma, je suis bon public, je prends de tout, du moment que ça détend. Mais j’ai bien apprécie « Quand je serai petit » de et avec Jean-Paul Rouve. Musique, c’est un peu pareil, je découvre beaucoup de choses mais m’attarde peu. Mais c’est principalement du Rock, qui tourne sur ma playlist quand je travaille.

Merci pour cette interview. Bonnes fêtes de fin d’année à tous les lecteurs !




07/12/2012

UN SAC DE BILLES - Tome 2. Deuxième partie

un sac de billes, joffo, kris, bailly, futuropolis, 810, 112012, nazi, guerre, gestapo, resistance, juif, italien, allemand, menton Scénario : Kris
Dessin et couleurs : Bailly, Vincent
Dépôt légal : 11/2012
Editeur : Futuropolis
ISBN : 978-2-7548-0589-6
Planches : 60 

 

 

 

Résumé :


Jo et Maurice, après un voyage mouvementé, arrivent à Menton, où se sont installés leurs deux frères aînés. Ceux-ci, toutefois, sont convoqués par la police française dans le cadre du S. T. O., le service du travail obligatoire en Allemagne. Pas question pour les grands frères de se jeter dans la gueule du loup : ils décident de partir immédiatement à Nice, où se sont déjà réfugiés leurs parents. Malgré l’occupation de la ville par l’armée italienne, l’insouciance reprend le dessus. Las, ce sera de courte durée. L’armée italienne est remplacée par l’armée allemande, et la Gestapo resserre les mailles de ses filets pour attraper les Juifs. Dès lors, la vie des Joffo va connaître des jours douloureux… La peur, l’angoisse et la souffrance sont au rendez-vous.

 

Mon avis :


Kris adapte ici le roman autobiographique de Joseph Joffo et ce tome 2 closun sac de billes, joffo, kris, bailly, futuropolis, 810, 112012, nazi, guerre, gestapo, resistance, juif, italien, allemand, menton magnifiquement ce diptyque !! J’avais déjà beaucoup apprécié le T1 et j’attendais avec impatience la suite et fin de cette histoire mettant en scène la famille Joffo.

 

Les deux frères, Joseph et Maurice Joffo et leur famille vont vivre de nombreuses péripéties tout au long de cette deuxième partie : la cohabitation avec les soldats italiens, l’arrivée des nazis, l’emprisonnement,  la fuite, la résistance, la collaboration … Tout cela vu au travers du regard de deux jeunes enfants.  Nous pourrions croire que Kris a bien fait chauffer ses méninges pour nous inventer de si nombreux  rebondissements. Que nenni !! Tout est vrai dans cette BD !! C’est ce qui rend cette histoire encore plus attachante !!

 

un sac de billes, joffo, kris, bailly, futuropolis, 810, 112012, nazi, guerre, gestapo, resistance, juif, italien, allemand, menton

Les dessins de Vincent Bailly sont un peu moins travaillés, plus « brut de décoffrage » que ceux du tome un. Cela pourra peut-être déranger certains lecteurs. Personnellement j’apprécie beaucoup. Je trouve que le fait que les crayonnés apparaissent encore après la mise en couleurs, rend cette BD encore plus vivante.

 

un sac de billes, joffo, kris, bailly, futuropolis, 810, 112012, nazi, guerre, gestapo, resistance, juif, italien, allemand, menton


Ce diptyque est vraiment à posséder dans sa collection et à faire découvrir à nos ados pour qu’ils se rendent compte de ce que peut être la guerre.


Espérons que messieurs Kris et Bailly nous gratifient  de la suite de l’histoire de Joseph Joffo,  Baby-foot  et de son  prologue Agates et calots.




Revedefer

 

un sac de billes, joffo, kris, bailly, futuropolis, 810, 112012, nazi, guerre, gestapo, resistance, juif, italien, allemand, menton


Ma note :

Scénario : 8/10
Dessins : 8/10

Global : 8/10

05/12/2012

Enfant maudit (L') Tome 2. La marque O

galandon, mo,in, 062012, bamboo, grand angle, guerre, nazi, juif, famille, orphelin, 810, wehrmacht, 1968, allemandgalandon, monin, 062012, bamboo, grand angle, guerre, nazi, juif, famille, orphelin, 810, wehrmacht, 1968, allemandScénario : Galandon, Laurent
Dessin et couleurs : Monin, Arno
Dépôt légal : 06/2012
Editeur : Bamboo
Collection : Grand angle
ISBN : 978-2-8189-0715-3
Planches : 46 

 

 

L'histoire : Après avoir découvert auprès d'une prostituée rouennaise que sa mère était une jeune fille qui avait eu des relations avec l'occupant allemand, Gabriel décide d'en savoir plus. En pleines grèves de 1968, il prend la route de l'Allemagne, bien décidé à rencontrer son père jusque là inconnu. A son arrivée sur place, il bénéficie de l'aide bienveillante d'un fonctionnaire de la WAST, les archives de la Wehrmacht. Plus rapidement que la procédure ne le permet normalement, il trouve le dossier de son père. Tout y est : le nom, l'adresse et surtout la confirmation que l'homme de 49 ans est très probablement toujours vivant. Pas de temps à perdre, Gabriel se rend à l'adresse indiquée. Mais une surprise de taille l'attend, lorsqu'il rencontre enfin l'homme tant recherché. Les réponses que lui apporte l'ancien soldat allemand vont le conduire à de nouvelles questions. La recherche de ses racines ne fait que commencer. Les fils d'une histoire d'amour complexe vont progressivement se dénouer, pour le rapprocher de ses origines, ou peut-être l'en éloigner définitivement...


Plus c’est long plus c’est bon ?


3 ans que nous attendions la fin de ce diptyque.  Cela valait-il le coup d’attendre aussi longtemps ? Sans détour, je réponds oui !!

 

galandon,monin,062012,bamboo,grand angle,guerre,nazi,juif,famille,orphelin,810,wehrmacht,1968,allemand


Laurent Galandon, nous a encore concocté là un scénario intéressant ! Y-a pas à redire, c’est vraiment un scénariste à suivre. Ne manquez pas le Cycle 2 de L'envolée Sauvage qui vient juste de sortir en librairie.


Ces trois années ont sûrement permis à Laurent Galandon de murir ou tout au moins de bichonner son scénario dans les moindres détails. Pas de temps mort dans ce deuxième tome, l’intrigue avance telle un TGV lancé à pleine vitesse. De multiples rebondissements viennent ponctuer la quête d’identité de Gabriel.  A aucun moment je ne me suis ennuyé à la lecture de La marque O.

 

galandon,monin,062012,bamboo,grand angle,guerre,nazi,juif,famille,orphelin,810,wehrmacht,1968,allemand


Les dessins d'Arno Monin sont vraiment très réussis.  Ils sont fins, élégants, remplis d’émotions. Arno Monin, arrive parfaitement à nous faire ressentir les émotions ressenties par Gabriel. 


Pas besoin de vous en faire des tomes, j’ai adoré cette BD !!!


Vous savez ce qu’il vous reste à faire, procurez-vous de toute urgence La marque O.  Si vous ne possédez aucun des deux tomes de L’enfant maudit, ajoutez cette série en tête de liste de vous futurs achats. A moins que le Père Noël  ne vous l’apporte, mais pour cela il faudra être très gentil ;-)))))


Revedefer

galandon,monin,062012,bamboo,grand angle,guerre,nazi,juif,famille,orphelin,810,wehrmacht,1968,allemand



Ma note :

Dessins : 8/10

Scénario : 8/10

Global : 8/10

04/10/2012

A l'ombre de la gloire :Interview.

Aude-Samama-2.jpgOMBRE_GLOIRE_3.jpgL’histoire.
Portrait croisé de deux personnalités des années trente en France, Mireille Balin et Young Perez ont tout deux connu la gloire avant de connaître un destin tragique. Une histoire authentique subtilement racontée par Denis Lapière et magnifié par les peintures d’Aude Samama, à découvrir en librairie depuis le 22 août!
Victor Younki dit Young Perez est né en Tunisie. Le petit gamin juif se passionne pour la boxe et de fil en aiguille, il deviendra champion du monde des poids lourds en 1931. Rattrapé par ses origines, il est dénoncé et arrêté par la milice en 1943. Il sera déporté à Auschwitz où étonnement, il participera à un dernier combat de boxe contre un champion nazi avant d’être abattu en 1945. Mireille Balin, l’actrice adulée des années 30, femme fatale à qui personne ne résiste, maîtresse de Jean Gabin, Tino Rossi et Young Perez connaîtra elle aussi un destin tragique à la fin de la guerre. 
Pour découvrir l’univers d’Aude Samama:http://www.audesamama.com/
Pour en savoir plus sur Denis Lapière: http://www.lapiere.be/

OMBRE_GLOIRE_5.jpg


L’interview d’Aude Samama et Denis Lapière..
C’est votre 2e collaboration après « Amato », « à l’ombre de la gloire » est avant tout une envie de retravailler ensemble ?
denis-lapiere-L-1.jpegDenis Lapière:Oui, bien entendu… Aude et moi sommes de plus en plus complices dans le travail.
Qui était le plus au courant de ces deux destins tragiques mais aussi tellement exceptionnels ?
DL : C’est Aude qui m'a fait connaitre Young Perez. Puis Mireille Balin s'est imposée d'elle même dans le récit.
La 1e chose que j’ai fait après ma lecture, c’est des recherches sur ces deux célébrités. Et j’ai été stupéfait de voir que tout est vrai, même le fameux match de boxe à Auschwitz  ….ça semble tellement improbable. C’était le but  de cette BD, un devoir de mémoire ?
DL :Pas vraiment un devoir de mémoire, le but premier n'était pas un récit historique ou documentaire, mais bien un instantané sur la réalité des relations amoureuses de deux personnes en quête de réussite sociale. Mireille et Victor ont vécu leur vie comme un jeu, où tout était possible, où seul le présent avait de l'importance. La guerre, qui rend tous les destins tragiques, les a évidemment broyés.

ombre.JPG



Pourquoi cet attrait pour la boxe de la part d’une  dessinatrice …ou plutôt d’une artiste peintre ?
Samama.jpgAude Samama : La boxe était un thème qui m'attirait, pour leyoung perez.jpg mouvement et les jeux de lumière entre autre. J'avais aussi vu des films sur des histoires de boxeurs qui m'avaient beaucoup plu "Raging Bull", "Nous avons gagné ce soir"...

C’était une volonté de votre part de montrer des corps dénudés, de mettre une touche de sensualité  dans cet album?
AS : C’est Denis qui a pris le parti de mettre Mireille en avant, presque autant que Young Perez, elle amène évidemment cette part de sensualité qu'elle représente à l'écran comme dans la vie. Il y a aussi une forme de sensualité dans la boxe.

Pas trop d’appréhension pour le partie « Auschwitz » ?
AS : Si, un peu, d'autant plus que je m'étais attachée à Victor... Et puis il y avait évidemment le problème de la représentation, comment montrer cela, et surtout ne pas être trop dans l'emphase lors du combat de boxe qui déjà semble plus grand que nature. L'arrivée au camp que Denis a choisi de mettre en scène sans aucun texte me semble être une bonne façon de montrer tout en gardant une certaine pudeur.
 

J’aimerais savoir comment vous avez perçu  Mireille Balin car pour moi, c’est un mystère cette femme ? 
mireille balin.jpgDL :Pour moi, Mireille est telle que je l'ai posée dans le livre : une jeune femme qui balin.jpgs'abandonne totalement au jeu de la séduction pour pouvoir trouver l'homme qui  saura rassurer, protéger, la petite fille tremblante qui se cache derrière les atours de la femme fatale qu'elle affiche avec mépris, mais surtout avec défi. Mireille était une femme fragile. Elle a eu la naïveté de croire qu'un homme, que l'amour d'un homme, parce qu'il était riche, fort, cultivé ou puissant, ou le tout à la fois, pouvait balayer ses angoisses. Elle l'a évidemment payé très cher…

Finalement, c’est très superficiel ce qu’on sait d’eux non ?
DL : Ce qu'on sait des gens est toujours superficiel, mais les actes qu'ils posent parlent pour eux et sont révélateurs d'une certaine vérité. C'est cette vérité que j'ai essayé de transmettre au travers du livre.

Que diriez-vous pour inviter à lire « A l’ombre de la gloire » aux lecteurs de SambaBD ?
DL : Qu’ils ouvrent le livre, ils seront happé par les splendides peintures/dessins de Aude…

Young-Blog.jpg


Une dernière pour la route, quelles seront vos actualités à venir ?
DL : Nous commençons, Aude et moi, un nouveau livre. Rendez-vous dans deux ans.

Un grand merci aux auteurs pour cette interview (un record de rapidité aussi) .Il ne vous reste  plus qu’à plonger dans ces deux destins incroyables  .Je peux vous dire que vous en sortirez tout petit.

Une preview ici sur le blog de Futuropolis.

Samba.