31/01/2017

L’aviateur T2 : l’apprentissage.

l'aviateur t2.jpgl'aviateur tome2.jpgScénario : Jean-Charles Kraehn.
Dessin : Chrys Millien.
Éditeur : Dargaud.
Sortie : 11 février 2017
60 pages.
Genre : Aviation.

 

 

 

Le résumé éditeur

Cet épisode raconte l'arrivée de Josef et de sa mère dans la région parisienne après qu'ils ont fui l'Afrique dans les années 1920. Surnommé « le Boche », en raison de la nationalité de son père, le jeune homme n'a pas d'autre choix que de travailler comme ouvrier pour pouvoir vivre. Pourtant Josef caresse toujours le rêve de piloter un avion et de reprendre les airs mais, sans argent et avec ses origines, ce rêve semble inaccessible...

 

« La vie n’est pas que vicieuse, elle sait aussi être farceuse parfois ».

 

Mon avis

Ce qui m’a le plus marqué pendant ma lecture de ce tome 2 de l’aviateur, c’est la belle retranscription d’une époque, celle de l’immédiate après-guerre (1920). On en prend clairement plein les mirettes, un peu comme si on savourait une fée verte. Un coup de chapeau d’ailleurs à Patricia Jambers pour sa colorisation qui apporte vraiment un plus à cette ambiance. Vous remarquerez qu’on a aussi perdu Erik Arnoux pour le dessin. Son absence ne se remarque pas vraiment sauf peut-être pour l’expressivité des protagonistes. Sinon, c’est du bel ouvrage, l’immersion dans le Paname d'antan est des plus envoûtantes.

On y aborde aussi la racaille avec ou sans eustache, les apaches avec ou sans plume, le milieu de la chnouf avec ou sans octroi d’une façon presque didactique. C’est intéressant à lire mais il manque un peu d’empathie pour les personnages. J’ai eu du mal à me sentir concerné par son combat, par ses craintes …j’ai lu ce tome de loin un peu comme un film qui ne vous passionne guère.
Attention, c’est très correct comme BD mais il manque un je ne sais quoi pour la rendre totalement indispensable.

 

Samba.
Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a07-3e78901.gif



aviateur.PNG

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : l'aviateur, kraehn, millien, dargaud, aviation, 710, 022017 |  Facebook | |

15/08/2016

L'aviateur T1 L'envol.

l'avaiteur.jpgl'avaiteur t1.jpgDessinateurs : Erik Arnoux et Chrys Millien.
Scénariste : Jean-Charles Kraehn.
Éditeur : Dargaud.
Sortie;20/5/2016
64 pages.
Genre:Aventure.


Le résumé.
Le sud-est de l'Afrique, durant la Première Guerre mondiale. Josef vit avec son père, un pasteur allemand, dans une région dominée par l'Allemagne. Lorsqu'il rend visite aux autres colons disséminés dans l'immensité de ces terres, le pasteur se déplace en avion. À ces occasions, il initie son fils au pilotage. Un jour, à la suite d'une violente dispute, Josef s'enfuit à bord de cet avion, sans réaliser que la guerre fait également rage dans cette région d'Afrique ! Cet album sera précédé d'un prologue qui fait le lien entre Tanguy-la-Vie-Dure, qui apparaît dans Tramp, et Josef.

« C'est l'exaltation meurtrière qui s'empare de moi lorsque je plongeai vers mon objectif »

Mon avis.

On retrouve ici un personnage brièvement entraperçu dans le la série Tram, Tanguy-la-vie-dure ( les chevaliers du ciel !) . On retrouve d'ailleurs au début d'album notre bon commandant Yann Calec  se plongeant dans les mémoires de Josef le baroudeur .
Je pense qu'en suivant ses aventures, on pourra passer en revue  tous les grands événements du 20 e siècle .On commence donc par la 1er guerre mondiale mais avec un pan assez oublié, celui de la guerre des colonies africaines.
Ce qui frappe tout de suite , c'est le dessin élégant et soigné de cet ouvrage. Si j'ai bien compris , Erik Arnoux s'est occupé du storyboard et Chrys Millien du dessin proprement dit .Les superbes couleurs sont réalisées par Patricia Jambers .Un très beau travail d 'équipe au final.Bravo !
Cet album, c'est surtout un magnifique dépaysement en Afrique des savanes . C’est réellement une invitation à l’aventure romanesque et héroïque avec un charme un rien « antédiluvien » .
C’est très agréable comme lecture , le seul petit reproche que j'aurais à formuler, c’est le manque de surprise dans la trame du scénario , un peu trop cousu de fil blanc pour ma part.
Si vous aimez l’aventure , les grands espaces, les coups de panaches, je pense qu'avec l’aviateur , on va être servi .
A suivre assurément .

l'avaiteur t.jpg


a07-3e78901.gifScénario 

a09-3e78912.gifDessin 

a08-3e78906.gifGlobal 

Samba.

Inscrivez-vous à la newsletter.

18/07/2016

Futura T2 Garane.

futura t2.jpgfutura.jpgDessin : Kraehn
Scénario : Kraehn
Couleur : Jambers
Éditeur : Paquet.
Parution: 29 Juin 2016
Pages: 48
Genre :Science-Fiction
Série prévue en 3 tomes

Le résumé
Ils sont jeunes, insolents, et veulent savoir pourquoi il est formellement interdit d’aller en Terra Incognita. Chérine, Bart et Théo décident de voler un engin militaire pour franchir la grande faille qui sépare leur pays de ces territoires inconnus.
Apprenant cette escapade, le Conseil Supérieur des Sages, qui gouverne autoritairement leur communauté, envoie immédiatement une équipe de tueurs à leur trousse pour les éliminer. Personne ne doit revenir vivant de la Terra Incognita. 

« Mais l'empaillé frénétique n'a pas l'air d'approuver ce nouveau dogme ...Vite ! Le calmer avant qu'il ne crée un schisme. »

Mon avis.
futura v.jpgNe croyez pas que je joue au Saint Bernard mais ce tome 2 est une agréable surprise .On sent toujours clairement l’influence des mondes d’Aldébaran au sein du scénario de Kraehn mais on y lit aussi pas mal de second degré .Les situations assez loufoques sont légions et remplissent toute la sainte journée de nos héros .On est loin de se cailler les miches vu les poitrines dévêtues qu’on y rencontre. Certainement, un problème d’incompatibilité avec Saint Frusquin pour ces dames.
Fatalement notre mâle de service ne sait plus à quel sein se vouer surtout qu’elles sont loin de prendre un air de sainte-nitouche. Le pauvre !
Pour le dessin, pas de mastectomie, c’est un trait avec 4 étoiles au grand-roberts .70 % des lecteurs devraient apprécier selon les statistiques.
Avec « Garane », nous sommes au sein de l’intrigue puisque l’histoire se terminera en 3 tomes.
J’espère que ce ne sera pas pour la saint Glinglin.

futura v1.jpg

 

a06-3e788fc.gifScénario

a08-3e78906.gifDessin 

a07-3e78901.gif Global.

Sambablation.

11/03/2015

Futura T1 :Terra Incognita

Futura1.jpgFutura1x.jpgDessinateur et scénariste : Jean-Charles Kraehn

Editeur : Paquet

Sortie : 25 février 2015.

Genre : Science-fiction de 48 pages.

Le résumé

Ils sont jeunes, insolents, et veulent savoir pourquoi il est formellement interdit d’aller en Terra Incognita. Chérine, Bart et Théo décident de voler un engin militaire pour franchir la grande faille qui sépare leur pays de ces territoires inconnus.

Apprenant cette escapade, le Conseil Supérieur des Sages, qui gouverne autoritairement leur communauté, envoie immédiatement une équipe de tueurs à leur trousse pour les éliminer. Personne ne doit revenir vivant de la Terra Incognita. 

Futura1vm.jpg

« Il semblerait qu’on ait affaire à des individus hétérogènes à configuration complexe. »

 

Mon avis

C’est une petite surprise de retrouver l’auteur Jean-Charles Kraehn (Bout d’homme, Gil Saint André) primo chez Paquet et deuzio en mode science-fiction.

Le postulat de départ, une colonie régie par l’obscurantisme religieux et un monde étrange à découvrir, fait inévitablement penser aux mondes d’Aldébaran. On peut aussi y voir une référence au monde perdu de Conan Doyle.

Mais franchement la comparaison s’arrête là car on est loin de l’enchantement des BD de Léo. Perso, je me suis plus senti dans une série B de chez Delcourt qu’autre chose. 

J’ai eu beaucoup de mal à adhérer aux comportements des protagonistes. On a l’impression qu’ils partent en colonie de vacances au début du tome en sachant très bien les gros risques qu’ils prennent. En plus, tout s’ enchaîne très vite sans qu’on sente monter un semblant d’empathie pour eux. 

A noter aussi, des dialogues très enjoués qui font penser que cette BD est plutôt destinée à un public d’adolescent. 

La colorisation très flashy contribue aussi à confirmer  cette impression. 

Attention, c’est loin d’être désagréable comme lecture, l’univers proposé est convaincant et la mise en page arrive à créer un effet de grand espace.

Au final, l’aspect graphique m’a plutôt enchanté, le voyage est dépaysant comme il se doit .Pour le contenu, j’attends un plus dans les 2 prochains tomes prévus.

Une dernière chose, dans le dossier de presse que nous recevons, il est noté qu’un des points forts de cette BD est, je cite «  Kraehn vit dans le Gard ». Bon, si vous envisagez d’écrire une BD du genre SF , vous savez ce qu’il vous reste à faire, déménager dans le Gard…pour y trouver l’inspiration ?

a07-3e78901.gifDessin 

a05-3e788c9.gifScénario 

a06-3e788fc.gifGlobal

 

Samba.

Futura1v.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : futura, kraehn, paquet, science-fiction, 022015, 610 |  Facebook | |

15/05/2013

Pin up 70

Jean-Charles KRAEHN

 

kraehn,sexy,pin up

kraehn,sexy,pin up

kraehn,sexy,pin up

Écrit par Revedefer dans Pin up time | Commentaires (0) | Tags : kraehn, sexy, pin up, femme |  Facebook | |

08/04/2012

Tramp T10 : le cargo maudit.

tramp10 d.jpgTramp10.jpgAuteurs :Jusseaume et Kraehn.
Editeur :Dargaud.
Sortie : 03/2012

Marée montante.
Rentré d'Indochine, Yann Calec profite de l'argent de son héritage pour acheter un vieux cargo et se mettre à son compte. Mais ce retour en Normandie ne se fait pas sans heurts : entre la méfiance des armateurs qui voient arriver un concurrent et les manœuvres des syndicats, Yann découvre les « joies » de son indépendance... Tout bascule avec la découverte d'un cadavre dans les soutes de son navire : et si le cargo était maudit ?

C’est la lutte finale….
Tramp10v.jpgVoilà bien une série qui ne m’a jamais déçue  depuis ses débuts grâce notamment à un très bon travail de recherche des auteurs  pour être le plus précis et crédible possible. On peut facilement dire qu’avec Tramp et son valeureux capitaine Calec, on est sûr d’arriver à bon port.
 Avec ce tome dix, c’est un peu un retour aux sources que les auteurs nous proposent en revenant à son port d’attache, Rouen .Un album qui sent bon le polar des années 50.J’ai d’ailleurs cru à plusieurs reprises qu’on apercevrait au détour d’un quai, la silhouette de Jean Gabin. Au milieu de ce puzzle astucieux, JC Kraehn assène quelques bons coups envers les monopoles  des « mafias » légales ne voulant pas perdre leurs privilèges. Vous apprendrez dans ce récit qui de Calec ou du « système » arrivera à toucher au port le premier .Mais cet album, c’est aussi une belle immersion dans la vie des dockers et de la marmar.
La ligne claire est comme d’habitude assurée par le moussaillon Jusseaume .A noter qu’il a dû être remplacé suite à un mal de mer par son acolyte JC Kraehn pour les dernières pages. On s’en aperçoit à peine sauf pour les regards .Ceux de Jusseaume ont vraiment une déferlante en plus.
Le cargo maudit a aussi comme spécificité d’être une histoire complète, pas de TRAMPoline vers une suite, je pense que Yann Calec avec son caractère bien TRAMPé n’avait pas envie d’échouer en vue du port.
Scénario : 9/10
Dessin : 9/10
surprises.smileysmiley.com.9.gif Global.




SAMBA

On en parle sur le forum.

tramp h.JPG


Inscrivez-vous à la newsletter.

07/02/2012

Gil St André T10 : Jeu de dupes.

Gil St André10.jpgGil St André10p.jpgAuteur : JC Kraehn.
Editeur : Glénat.
Sortie : 01/2012

La haute finance.
Alors qu'il aspirait à la tranquillité après les événements liés à la disparition de sa femme, Gil Saint-André s'est à nouveau retrouvé pris dans un tourbillon dans lequel il est difficile de ne pas perdre pied. Ayant sauvé Diane de Rochard-Haumont de l'explosion de yacht qui a tué toute sa famille, Gil a acquis la confiance de la jeune femme au point qu'elle le nomme à la tête du groupe financier dont elle a hérité. Évidemment, tout ça n'est pas vu d'un très bon œil, ni par le conseil d'administration, ni par la famille qui reste à Diane.... Sans compter que la jeune femme est obligée de prendre la fuite, accusée de l'attentat qui a tué ses parents. Entre paparazzi et hommes en gris, voici notre homme d'action cette fois en proie au monde trouble des multinationales et de la haute finance…Plus de 550.000 lecteurs ont déjà été pris dans l'engrenage... laissez-vous séduire à votre tour par la suite de cette série, plus sexy et glamour que jamais !

Largo St André
Plus Largo Winch que jamais j’aurais mis en complément du résumé éditeur. Décidément, le monde financier a pris le pouvoir partout même dans les bonnes BD. On retrouve bien la touche St André dans 2 ou 3 scènes comme celle bien sentie avec l’attaché de l’Elysée  ou celle du paparazzi mais globalement j’ai vraiment eu l’impression que l’auteur faisait durer le plaisir inutilement. Vivement que Gil  se retrouve en Afrique pour cultiver son coté humain et oublie vite son coté PDG. Si au passage, on pouvait changer la nouvelle maquette des dernières couvertures, ce serait salvateur. Par contre, l’intérieur est toujours aussi bien soigné et agréable à regarder…ouf.

Scénario : 6/10
Dessin : 9/10

7-17b0.gifGlobal



On en parle sur le forum.

9782723483612_4.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

12/08/2010

Gil StAndré T9:L'héritage sanglant.

gilstandre.jpggilsaintandre9_pla.jpgAuteur : Jean –Charles Kraehn.
Editeur :Glénat.


Le retour aux affaires.
Gil Saint-André n'a pas été épargné par les évènements dramatiques depuis l’enlèvement de sa femme, qu’il n’avait pas réussi à sauver. Alors qu'il aspire maintenant à la tranquillité et prend des vacances familiales avec son associé, l'aventure le rattrape à nouveau. Un Yacht de grand luxe, appartenant à un magnat français de l'industrie, explose violemment au moment où Gil et ses amis croisent sa route. Seule survivra une jeune femme, la fille du milliardaire, qui prenait son bain au moment de l'explosion. Persuadée de la culpabilité de l'héritière dans l'attentat, la police demande à Gil de collaborer avec elle pour la confondre. Notre héros se retrouve ainsi propulsé malgré lui dans le monde trouble des multinationales et de la haute finance…

PDG.
L’air de rien, il aura fallu 4 ans pour revoir le bon samaritain de retour dans les librairies. Pour fêter le retour de JC Kraehn au dessin comme pour les 2 premiers opus de cette série, Glénat a changé sa présentation et a modifié toutes les couvertures  .A vous de voir s’il s’agit réellement d’un plus pour cette nouvelle monture. Donc voilà  le sauveur des causes perdues affublé d’un smoking pour jouer au Largo Winch dans le monde de la haute finance .On se retrouve vite dans des manipulations économiques mondiales très lointaines des scénarios plus « humains » des 2 premiers cycles. Heureusement que pour faire passer la pilule, l’auteur a soigné ces personnages. Je pense plus particulièrement à Didier dont le franc parlé est savoureux à suivre .On a aussi l’énigmatique Diane De Rochard-Haumont dont le jeu de séduction avec Gil pigmente bien cet album. Au final, l’histoire est très plaisante à lire  car agréablement construite et visiblement les apparences sont trompeuses et préservent l’intérêt pour la suite. Pour le dessin, j’avais une petite préférence pour celui de Vallée mais comme Patricia Jambers reste aux couleurs, la transition s’est effectuée sans problème.
L’héritage est donc préservé et reste entre de bonnes mains.
8-17b1.gif

 

 

 

On en parle sur le forum.

Gil St André2.jpg

26/11/2009

Tramp:T9 ,le trésor du Tonkin.

tramp9tramp9.1Auteurs : Kraehn et Jusseaume.
Editeur : Dargaud
Durée de lecture : 60 min.

La chasse au trésor.
Cochinchine, années 1950. Yann Calec, qui s'est engagé à retrouver le fils de son voisin, tente par la même occasion de reconstituer le passé pour le moins mystérieux de son propre père. Grâce à Ha Tu, l'ancienne maîtresse de celui-ci, il découvre qu'il a été impliqué dans la recherche d'un trésor qui attise bien des convoitises. En particulier celle des Durand, deux frères de la Sûreté militaire, authentiques « ripoux » prêts à tout pour le retrouver.
Si Dieuleveut.
Voilà bien une série qui n’a jamais failli du point vue de la qualité. Le seul supplice que les lecteurs doivent subir, c’est l’attente entre 2 tomes mais je préfère de loin ce petit tourment  à une production bâclée. Car c’est toujours un plaisir de retrouver notre capitaine  Yann Calec plonger avec délectation dans les ennuis (c’est un spécialiste).Je charrie un peu car sans ennui pas d’histoire.  Kraehn nous invite dans ce cycle à mieux connaitre la guerre d’Indochine via 3 albums très bien documentés sur cette bataille quasi oubliée. Bref, le scénario est très bien ficelé (attention pas de grosses ficelles ici) agrémenté de dialogues ou de pensés percutantes et très justes. Le récit monte crescendo au fil des pages pour terminer par un final qui vous prendra aux tripes. Coté dessin, c’est toujours une joie de retrouver la belle « ligne claire » de Jusseaume accompagnée d’une superbe colorisation.
Si j’ai un petit souhait à formuler, c’est de revoir notre capitaine de retour sur son élément de prédilection c.-à-d. la mer à bord d’un bon vieux cargo, ça m’a manqué un peu dans ce cycle asiatique.
surprises.smileysmiley.com.8

On en parle sur le forum.

tramp

04/02/2009

Bout d'homme, l'épreuve.

boutdhomme05_74536boutd_homme5_plaAuteurs : Kraehn.
Editeur :Glénat.

L’histoire.
Le grand retour du petit garçon qui refusait de grandir. Peut-être vous demandiez-vous ce qu'il était advenu de Bout d'homme entre le moment où il s'était échoué en Amérique, après avoir vu mourir son père mais aussi Gaspard, le rat maléfique, et celui où il était rentré en Bretagne, triomphant, à la reconquête de son amour de jeunesse Toinette ? Beaucoup de choses, en vérité. Tellement de choses que Jean-Charles Kraehn, avec son sens inégalé de l'émotion, de l'étrange et de la grande aventure, a décidé d'explorer cette escapade américaine de Bout d'Homme, signant dans un album, chronologiquement antérieur à Karriguel an Ankou, le retour très attendu d'un des héros les plus attachants de la bande dessinée. En compagnie de l'enfant qui refusait de grandir, bienvenue en Amérique, terre de tous les dangers, de tous les rêves. Et de rencontres tour à tour dangereuses et émouvantes. Mais toujours inoubliables. A l’occasion, les éditions Glénat réimpriment les 4 premiers albums, avec une nouvelle maquette et de nouvelles couvertures.
Mon avis.

Ma cabane au canada
Est blottie au fond des pages
On y voit des ours
Sur le seuil
Si Rémi n'a pas de clé pour grandir
C'est qu'il doit choisir entre le bien et le mal
Sous le toit de ma cabane au Canada

Elle attend engourdie sous la nostalgie
Elle attend le retour du trappeur
Ma cabane au Canada

Toinette c'est le seul bonheur pour moi
La vie libre sans Gaspard le rat
Combattre
A quoi bon chercher l’or
Toujours l'élan de mon cœur
Reviendra vers ma cabane au Canada

Mais je rêve d' y grandir
Celui qui voudra m’aider
Viens avec moi si tu veux survivre
Au chère Bretagne où je suis née

Ma cabane au Canada
J'y reviendrai pour toi riche
Nous rallumerons le feu de la rédemption
Nous n'aurons pas d’ennemis
Parfois seul un homme sage
Entrera dans ma cabane au Canada

Je te dirai le nom de Jean-Charles Kraehn
Je t'apprendrai le dessin enchanteur
Ma cabane au Canada
Tant que tu la liras
Ce sera le paradis
Mon scénariste
A quoi bon chercher une BD ailleurs
Je sais bien que le bonheur
Il est là

Dans ma cabane au Canada
surprises.smileysmiley.com.7



BoutDhomme05