29/04/2015

L'ÎLE CARREMENT PERDUE - Tome 2.

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.Dessin : Luc Cromheecke - Scénario: Sti

Sortie : 29/04/2015

Editions Kramiek

48 pages – Cartonné

Humour.

 

Résumé (de l’éditeur): Une guerre ouverte entre canards et grenouilles, des Irlandais assoiffés de…bière, des requins, des zombies, et une bien plus terrible menace : des LAPINS !!! Le bar du capitaine est ouvert et c’est happy hour sur les fous rires ! Prenez place à bord.

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

 

«L’île carrément perdue n’est définitivement plus déserte dans ce nouveau tome des aventures de notre naufragé et du terrible capitaine MacIntosh!»

 

 

 

Mon avis : L’humour déjanté qui part dans tous les sens, j’adore. Encore plus quand il y une dose de poésie et du « no sense ». Avec «L’île carrément perdue », je suis servi. Sti, le scénariste français du nord de la France, et Luc Cromheecke, le dessinateur belge anversois, s’en donnent à cœur joie pour nous faire rire, multiplier les clins d’œil, raconter des histoires sans queue ni tête mais franchement drôles. Parfois, je me dis : « où vont-ils chercher tout cela ? ». Par rapport au tome 1, la machine continue sa mission de « dézygomatisation » systématique. Impossible de ne pas rire à gorge déployée devant certaines réparties, certaines scènes qui deviendront mémorables. Pourquoi changer un « modus operandi » qui a déjà fait ses preuves ? Si vous n’avez pas lu le premier tome, vous êtes déjà passé à côté d’un sacré bon album de BD d’humour. Reste à vous rattraper en achetant les deux albums ! Demandez cependant avant à votre médecin qu’il vous fasse un « check up » pour éviter la crise cardiaque qui vous guette car le choc risque d’être rude…

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

L’album est constitué d’histoires courtes de 2 à 6 pages qui ont été publiées dans le magazine de Spirou. L’album commence par une histoire courte en quatre planches intitulée « canardmageddon ». On rentre directement dans le vif du sujet car les grenouilles partent en guerre contre les canards qui squattent leur étang.Ca ne peut plus durer ! Vous verrez que Jean de la Fontaine va en prendre pour son grade, il est qualifié de « gros mytho » ! Les Irlandais ne resteront pas en reste, eux qui aiment trop la dive bouteille et qui veulent devenir chef à la place du chef ! Mais dans leur fuite, le lecteur va découvrir l’origine de la statue de la liberté…Je vous passe l’histoire de la vigie d’un bateau qui a la maladie d’Alzheimer et qui crie « Terre » alors que le bateau s’est échoué sur la plage de l’île depuis 3 jours. Il y a des références aussi aux collègues Raoul Cauvin ou André Franquin et dans la foulée s’attaque au mythique Charles Darwin. Tout un programme ! Je vous laisse découvrir. Tout est du même acabit tout au long de l’album.

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

Luc Cromheecke a un dessin d’humour très expressif tant au niveau des figures que des attitudes de ses personnages. Les animaux le sont tout autant. Ils ont du coup tous les tics des humains et c’est très drôle. Même les Schtroumpfs dérapent sous son crayon.

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

Reste la dernière histoire de l’album qui fait fantasmer pas mal de monde dans le landerneau de la BD. Luc Cromheecke va –t-il laisser tomber la série et laisser Sti s’occuper seul du scénario et du dessin ? Ce serait dommage de séparer un tel tandem car le dessin de Cromheecke est un plus, beaucoup plus expressif. Au niveau du scénario aussi, même si celui-ci est crédité entièrement à Sti, Luc Cromheecke est le moteur de l’esprit déjanté, la synthèse d’un humour particulier qui mélange l’humour francophone à l’humour anglo-saxon avec une pincée d’humour flamand  et cette gouaille caractéristique. C’est vrai que la dernière case est dessinée par Sti mais rassurez-vous, Capitol mène l’enquête. Je contacte l’ami Luc de ce pas…

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

Bref, pour être court, ne pas lire cet album peut nuire gravement à votre santé !

 

a08-3e78906.gifDessin

 

a08-3e78906.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la chronique du tome 1 sur Samba BD : ICI.

Liens vers l’interview de Luc Cromheecke sur Samba BD (2014) : ICI.

 

 

Capitol.

 

Avis très important:

Et oui! Capitol a mené l'enquête en contactant directement Luc Cromheecke qui est mort de rire!

"haha! J'ai lu ça aussi sur Planete BD, c'est très rigolo. C'était juste une blague."

Puis il me dit qu'il a un super nouveau projet "Top secret" avec Sti. Les premières planches vont paraître dans Spirou en juin/juillet 2015.

"La série va être quelque chose de vraiment super spécial".

Je connais le titre aussi mais je ne vous le dirai pas, c'est top secret...

 

Capitol.

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 8/10, humour, 04/2015.

 

30/06/2014

L'ILE CARREMENT PERDUE - tome 1

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014Dessin : Luc Cromheecke - Scénario : Sti

Editions Kramiek (distribution Paquet)

Sortie 18/06/2014

48 pages

Prix conseillé : 10,50 €

ISBN : 97828893300010

Humour, Histoires courtes.

 

Résumé (de l’éditeur) : Faites donc escale sur l’Ile Carrément Perdue ! De l’Aventure avec un grand A vous y attend ! Des pirates sanguinaires, des indigènes sanguinaires aussi, mais qui essaient de se civiliser, des pingouins qui parlent, des phacochères au QI surnaturel, des visiteurs du futur, des animaux à longue queue jaune à pois noirs ! Vous frissonnerez pour notre naufragé et son acolyte le capitaine Mac Intosh, mais vous rirez surtout à leur dépens.

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014

 

 

Mon avis : Luc Cromheecke, le dessinateur déjanté de Tom Carbone et de Plunk, s’associe au scénariste Sti (Ze jacky touch,…) pour nous faire découvrir une nouvelle série du même tonneau que Tom Carbone. Je ne dirai pas qu’en apprenant la nouvelle je me suis suspendu au  lustre du salon mais ma joie était très grande car j’adore Luc Cromheecke et son univers improbable. Il a remplacé au scénario son comparse Laurent Letzer par Sti mais l’ambiance générale et l’esprit sont restés les mêmes.

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014

 

 

Le parcours éditorial de Luc Cromheecke n’est pas banal. Il collabore régulièrement avec le journal de Spirou où il joue le rabatteur pour trouver de nouveaux abonnés en illustrant le bon de commande par des gags très drôles. Il illustre aussi par des histoires courtes le journal de Marcinelle. Tom Carbone est sorti chez Dupuis mais la maison d’édition a arrêté les frais après 4 tomes. Déception chez les afficionados… Heureusement, Glénat sort l’intégrale et par la même le tome 5 qui n’était sorti qu’en néerlandais…Plunk a suivi son parcours également. Maintenant, est mis sur les fonts baptismaux la maison d’édition Kramiek (Le kramiek ou cramique en français, c’est une spécialité belge, un petit pain brioché aux raisins secs). Spécialisée dans la bande dessinée humoristique, elle est une filiale de l’éditeur Paquet qui s’occupe de sa promotion. Cet album en est le premier album en français, alors que le tome 2 de la série vient de sortir en néerlandais sous le titre de « De Godvrrgeten eiland » qu’on pourrait traduire littéralement par : « Cette nom de Dieu ile perdue ».

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014

 

 

Ce recueil est constitué d’histoires courtes mais qui se tiennent, qui ont une certaine logique, de 2 à 6 pages, qui ont été publiées dans le journal Spirou depuis mars 2011.On y retrouve un univers déjanté proche de celui de Tom Carbone. Certains ont fait référence aux « Monty Python », un certain humour décalé, un humour que je qualifierai aussi de flamand, avec de la gouaille, teinté d’un peu de poésie. C’est une sorte de Tijl Uilenspeigel (appelé aussi Till l’espiègle, figure de la résistance flamande à l’occupant espagnol au XVIe siècle) à l’envers. Car ici, ce n’est pas le héros qui fait de l’humour aux dépens des autres mais c’est lui qui subit les turpitudes des autres habitants de l’ile, alors que celle-ci est censée être déserte. Vous l’aurez compris, il faut prendre le concept de l’ile perdue et déserte complètement à l’envers et c’est de là que découle le côté humoristique de l’histoire. On y rencontre une foule de gens et d’animaux aussi éclectiques qu’originaux qui ne font rien comme les autres. Cela nous vaut des scènes très drôles et « carrément » à l’Ouest ! Le dessin de Cromheecke est très expressif. On est dans le comique débridé qui va droit au but. Tous les publics se retrouvent dans ce dessin facile et agréable.

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014

 

 

On en est même à se demander comment Sti a pu s’intégrer dans cet univers particulier de Cromheecke. Sti, scénariste Français du Nord de la France, a beau habiter à deux minutes de la frontière belge, j’en reste pantois. Cela a dû demander une complicité, un apprivoisement de tous les instants. D’autant plus, que Cromheecke sort d’abord ses livres en néerlandais et que Sti ne parle pas la langue néerlandaise ou flamande. Il y a donc à faire en plus un travail d’adaptation au niveau de la langue de Vondel.

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014

 

 

Au final, cela nous donne un excellent album d’humour comme je les aime et que je vous recommande pour passer du bon temps chez vous ou à la plage…On pourrait même s’inspirer à l’envers de la chanson « Jamais content » d’Alain Souchon : « J'y ai carrément mis le feu : bien fait pour eux ! »…  « Carrément débile, j’trouve pas mon style… »

Oui, C’est carrément bien et parfaitement dans le style de Cromheecke et Sti.  Bravo ! J’en redemande…

 

 Dessin :            8,0/10

Scénario :          8,0/10

Moyenne :          8,0/10

 

Lien vers la page Facebook de Luc Cromheecke : ICI.

 

Capitol

 

L'île carrément perdue, Cromheecke, Sti, Kramiek, 06/2014