09/10/2017

La légende du héros chasseur d'aigles - livre 1 - la loyauté des armes et du sang

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017Scénario : Jin Yong
Dessin : Li Zhiqing
Éditeur : Urban China
410 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : manhua, arts martiaux

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Dans la Chine du XIIe siècle, deux braves amis sont assassinés par des envahisseurs. Afin de les venger, leurs fils respectifs décident de se former aux arts martiaux. Mais si l’un choisi la voie de la droiture et de la justice, l’autre est fasciné par le pouvoir et la puissance… Vengeance, amours, trahison, loyauté, amitié : tous les ingrédients d’une grande épopée sont réunis dans ce récit initiatique, pour le plus grand plaisir du lecteur.

Jin Yong, né en 1924, est considéré comme le maître incontesté du wuxia, roman d’arts martiaux lu avec passion en Chine. La Légende du héros chasseur d’aigles fait partie de ses plus grands chefs-d’œuvre.

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

 

 

Mon avis

Au XII siècle, la Chine est divisée entre la dynastie des Jin et celle des Song du Sud. Ces deux dynasties rivales doivent cependant s'allier pour faire face aux invasions barbares des Mongols. Cette alliance tournera court et les Jin finiront par dominer les Song en s'emparant de leur territoires. C'est dans ce contexte, et las des batailles incessantes, que deux frères d'armes – Guo et Yang – ont fuit leur terre natale pour vivre paisiblement auprès de leurs épouses enceintes. La paix, il la trouveront mais de manière définitive, puisque l'envahisseur leur tombe finalement dessus et les assassine. Les femmes s'en sortent et donnent chacune naissance à un fils. Tous deux se mettent rapidement à la pratique intensive des arts martiaux avec pour seul but de venger leurs pères.

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

Voilà un bon gros pavé de 400 pages pour ouvrir cette grande fresque épique, adaptation du roman éponyme de Jin Yong considéré comme un maitre du genre en Chine. Le genre, c'est celui du récit initiatique baigné d'arts martiaux dans une Chine médiévale violente et cruelle.

Mêlant le contexte historique médiéval Chinois, compliqué à aborder pour nous autres occidentaux, aux destinées des personnages fictifs s'étalant sur plusieurs générations, le récit n'est pas d'un abord des plus aisé. Le récit est très dense et le foisonnement des personnages et des évènements complique encore la compréhension. J'avoue avoir souvent décroché de l'histoire pour finalement n'admirer que les dessins de Li Zhiqing ! D'un réalisme et d'une précision remarquables ses mises en scènes dynamiques et pleines de détails donnent envie malgré tout de tourner les pages.

Malheureusement, le dessin ne fait pas tout et, à moins d'être un passionné d'arts martiaux et d'Histoire médiévale chinoise, la lecture tourne vite à l'ennui et à la répétition : bastons, poursuites, trahisons, pleurs,  ... tournent en boucle. Le scénario est dense, riche et plein de promesses, mais il est aussi confus et l'on a souvent du mal a saisir les liens entre les différentes séquences.

 

Mis à part le dessin magnifique, cette légende ne m'a pas franchement convaincu, mais peut-être est-ce parce que je ne suis pas assez féru d'arts martiaux ...

 

Loubrun

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

 

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

 

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

 

le tome 2 est disponible en librairie depuis le 6 octobre

la légende du héros chasseur d'aigles, Li zhiqing, jin yong, urban china, légende, arts martiaux, chine médiévale, saga, fresque, 4/10, 09/2017

28/09/2017

Vers l'ouest - livre 1

vers l'ouest, zheng jianhe, deng zhihui, urban china, légende, conte, batailles, vers l'ouest, zheng jianhe, deng zhihui, urban china, légende, conte, batailles, Scénario : Zheng Jianhe
Dessin : Deng Zhihui
Éditeur : Urban China
152 pages
Date de sortie :  20 septembre 2017
Genre : manhua, conte et légende

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Xuan Zang, le moine sacré, peut enfin se reposer : son voyage en Inde est terminé et sa mission de rapporter en Chine les textes sacrés du bouddhisme est un succès. Mais des décennies plus tard, il découvre que le but des dieux n'était pas d'apporter la paix sur la Chine mais au contraire de récupérer les rouleaux sacrés pour contrôler le monde ! Le moine décide donc de reformer une équipe pour lutter contre les divinités du ciel, et de se mettre à nouveau en route vers l'Ouest !

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

Mon avis

Cette nouvelle série qui démarre chez Urban China est un héritage direct d'un des plus grands monuments de la littérature Chinoise. Aussi, une petite explication s'impose afin de bien appréhender les contours de cet album et de ceux qui vont suivre.

La Pérégrination vers l'ouest est à l'origine un roman fantastique de la littérature chinoise écrit sous l'ère Ming au XVIè siècle par Wu Cheng. Véritable institution en Chine, il a été adapté à de nombreuses reprises sous diverses formes : en albums jeunesse, à l'opéra de Pékin, au théâtre, en jeux vidéos, en peinture, au cinéma, à la télévision et bien sûr en bande dessinée. En Chine, toutes les générations se retrouvent dans cette histoire et dans ses héros. Mais cette œuvre fut aussi source d'inspiration hors des frontières de Chine. On retrouve par exemple dans les célèbres mangas Dragon Ball et Naruto des éléments du roman et notamment de nombreux attributs du Roi Singe, personnage principal de l'histoire. Le chanteur Damon Albarn et son acolyte dessinateur Jamie Hewlett (le dessinateur de Tank girl) se sont également emparé du mythe en le transposant dans l'opéra pop Monkey, Journey to the west.

Récit initiatique mettant en exergue les travers de l'être humain par le biais d'une odyssée construite sur plusieurs thèmes – politique, religion, mythologie, pouvoir, guerre – et offrant de multiples niveaux de lecture, ce roman est une grande aventure qui suit les pas d'un moine bouddhiste et de ses protecteurs dont le fameux roi singe, chargé par les dieux d'aller chercher en Inde des textes sacrés. Ce périple leur fera affronter moult dangers, sources de réflexions sur les thèmes cités plus haut.

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

Deng Zhihui et Zheng Jianhe se sont à leur tour approprié le mythe en y apportant toutefois une nouvelle dimension. Ce Vers l'ouest proposé par les auteurs Hongkongais n'est pas une nouvelle adaptation du mythe mais plutôt une suite imaginée de toutes pièces. Flirtant entre hommage et irrévérence ils y apportent une vision moderne en inversant la perspective entre les hommes et les dieux. Ces derniers semblent moins sages qu'au 16è siècle et les coups bas contre les mortels vont bon train, offrant des luttes dantesques entre les dieux, les démons et les hommes.

C'est d'ailleurs là la caractéristique principale de ce premier tome qui réussi à poser l'intrigue, pour l'instant simpliste mais qui est sans doute amenée à se complexifier, tout en démarrant sur les chapeaux de roues.

On y suit donc les pas de Loup Blanc, jeune dragon recueilli par le clan des dragons du mont Tian Yu ayant acquis suffisamment d'expérience pour garder une forme humaine et être au service du roi dragon. Sa vie tranquille va basculer quand les armées des dieux attaquent le mont Tian Yu pour récupérer la flamme sacrée. Loup Blanc va alors entamer un long voyage pour mettre la flamme en sécurité. S'ensuivent des combats épiques dans des décors grandioses entre dieux et démons.

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,bataillesLe dessin assez typé manga, tant dans les traits des personnages que dans le découpage et les cadrages, est sublimé par une mise en couleur très réussie et des décors exécutés avec une précision chirurgicale. On en prend plein la vue et l'on prend plaisir à scruter tous les détails des quelques dessins réalisés en pleines pages.

Pour le récit en lui-même, il vaut mieux aimer les histoires fantastiques avec dragons, dieux vindicatifs, combats d'arts martiaux, démons et monstres en tous genres, pour pouvoir accrocher au récit. Mais si l'on est un peu curieux et qu'on se laisse éblouir par la beauté des planches, alors on a vite fait de tomber sous le charme de ce récit onirique et l'on a hâte d'en découvrir la suite.

 

Loubrun

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

L'opera pop Monkey, journey to the west

 

02/05/2014

Inlandsis T3 - le legs des vrais hommes

inlandsis t3 couv.jpginlandsis, le legs des vrais hommes, betbeder, frichet, soleil, conte, fantastique, légende, inuit, pôle nord, Scénario  : Stéphane Betbeder

Dessin : Paul Frichet

Editeur : Soleil productions

46 pages

date de sortie : mars 2014

genre : conte fantastique

 

 

 

La vieille Chamane Inuit continue son récit à l'ethnologue Mauss, tandis que Peary – persuadé qu'il est d'avoir atteint le pôle Nord - se presse de rentrer au pays pour faire valider son exploit par la Société Nationale de Géographie avant qu'un concurrent ne le devance.

Pendant ce temps, les dieux sont de plus en plus courroucés car ils sentent bien que leur territoire ne restera pas longtemps inviolé. Les hommes sont tout près, ils bâtissent et ils ont soif de nouveaux espaces. Plus ils s'approchent, plus la magie s'éloigne ...

Alors que le garçon ours et la fille loup élevés par les hommes sont plus que jamais soudés, la révélation de leurs origines communes les forcera à prendre chacun leur chemin avant de voir leurs destins à nouveau réunis, pour le plus grand bien du peuple Inuit.

inlandsis, le legs des vrais hommes, betbeder, frichet, soleil, conte, fantastique, légende, inuit, pôle nord,



Fin de ce conte polaire où les dieux et les hommes s'affrontent sans merci. Betbeder nous envoûte littéralement avec ce conte où la magie, le fantastique, les légendes et la réalité se mêlent avec subtilité. En toile de fond de cette fable merveilleuse racontant la genèse du peuple Inuit, le message est clair et intemporel : la civilisation est en marche depuis la nuit des temps et, depuis la nuit des temps elle s'oppose inexorablement aux traditions ancestrales et les détruits.

Scénario complexe vraiment bien ficelé, où dramaturgie, humour et violence se côtoient sans problème dans des décors somptueux de Paul Frichet. Les scènes fantastiques se fondent avec les scènes réalistes donnant une homogénéité graphique de bon aloi pour une lecture fluide. Comme dans les tomes précédents, il sait jouer avec les ambiances glaciales en utilisant avec brio sa palette de couleurs et éviter le piège des glaces blanc bleutées.

Un triptyque vraiment réussi à découvrir sans hésiter.

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

Voir la chronique du tome 2 agrémentée d'un résumé du tome 1

inlandsis, le legs des vrais hommes, betbeder, frichet, soleil, conte, fantastique, légende, inuit, pôle nord,

Inscrivez-vous à la newsletter

 

 

04/02/2013

Inlandsis T2 - Frère de coeur, soeur de sang

inlandsis,frère de coeur soeur de sang,betbeder,frichet,soleil,aventure,conte,légende,pôle nord,écologieinlandsis,frère de coeur soeur de sang,betbeder,frichet,soleil,aventure,conte,légende,pôle nord,écologieScénario : Stéphane Betbeder

Dessin et couleurs  : Paul Frichet

Date de sortie : janvier 2013

Editeur : Soleil Productions

46 pages

genre : aventure fantastique, conte

 

Si vous avez raté le tome 1 de ce triptyque, je vais tenter de vous en faire un petit résumé.

Stéphane Betbeder y pose les bases d’un conte et d’une « mythologie du Pôle Nord » en montrant l’origine de la création de l’Inlandsis. Tout démarre avec l’expédition en 1909 de Robert Peary qui tente de conquérir le pôle Nord. L'ethnologue Mauss fait parti de l’expédition et veut recueillir le témoignage d’une vieille femme Inuit mourante qu’il avait vu deux ans auparavant. Elle lui raconte alors la légende de l’Inlandsis, dernière terre inexplorée créée par des dieux bannis pour se protéger autant des hommes que des enfants de leurs sœurs. Ces dernières également bannies par les leurs, ont été rejetées par les hommes. Si les hommes foulent cette terre, l’ancien monde des dieux disparaîtra pour laisser place à l’orgueil et à la soif de pouvoir des hommes sur la nature.

Dans le tome 2, Peary pense avoir découvert le pôle Nord. En fait, un des dieux déchu a usé de magie pour faire mentir les instruments de mesure afin d’éloigner l’expédition d’Inlandsis. La vieille Inuit réchappée des sorts jetés par les dieux, continue quant à elle son récit sur les enfants d’Inlandsis. Traqués par les hommes et les dieux, ils sont élevés et protégés par une meute de loups pour l’une et par un groupe d’ours pour l’autre.


inlandsis,frère de coeur soeur de sang,betbeder,frichet,soleil,aventure,conte,légende,pôle nord,écologie

On sait aujourd’hui que Peary n’aurait qu’approché le pôle sans jamais l’atteindre et l’astuce employée par l’auteur pour étayer ce fait historique est assez amusante. Avec l’opposition des hommes et des dieux, du nouveau monde à l’ancien, le schéma de la mythologie est somme toute assez classique. Sauf qu’ici l’auteur imbrique habilement deux époques montrant le déclin de l’ancien monde. D’une part au XXème siècle avec l’expédition de Peary dont seule la gloire de l’exploit semble lui importer, et d’autre part à l’époque des vikings qui seraient les premiers hommes à avoir foulé les glaces du nord.


Malgré l’imbrication de plusieurs récits et époques, la lecture reste très fluide et très limpide et l’on est vite pris par ce conte où se côtoient le pragmatisme et la magie. Comme dans tout bon conte qui se respecte, la violence est présente et est traitée ici sans concession tant d'un point de vue graphique que scénaristique. Le ton est cependant un peu allégé grâce à la touche d’humour que l’auteur s’est permis de glisser dans certains dialogues ainsi que dans le caractère du personnage du dieu déchu chargé d’empêcher la progression des hommes. Ronchon, râleur et renfrogné, ce personnage ne paye vraiment pas de mine et s’éloigne des stéréotypes propres aux contes où les dieux ont en général plus de prestance et de charisme. C’est ce qui donne un brin d’originalité à cette histoire assez classique.

Paul Frichet sert cette histoire magnifiquement avec un graphisme fin et subtil, accompagné d’une palette de couleurs assez variée et inhabituelle dans le traitement des espaces glacés. Des tons les plus clairs aux plus sombres, toutes les couleurs y passent évitant ainsi la monotonie des tonalités blanc bleutées inhérentes à ce genre de décors. Cela renforce par ailleurs le côté légendaire du récit.

 

Au-delà du conte où se côtoient merveilleux, magie, animaux doués de paroles, Inlandsis dénonce de façon plutôt originale le thème assez conventionnel de la confrontation entre la soif de pouvoir et de conquête par certains hommes, et le respect de la nature et des traditions par d’autres.

Allez hop !  Une bonne doudoune, et tous à Inlandsis ! Je laisse le soin à chacun de choisir son camp …

 

inlandsis,frère de coeur soeur de sang,betbeder,frichet,soleil,aventure,conte,légende,pôle nord,écologie

 

Ma note : 8/10

Loubrun


03/01/2013

Légende T6 le secret des Eïles.

Légende6.jpgLégende6gh.jpgAuteur :Yves Swolfs.
Editeur : Soleil.
Sortie : 12/2012
le mot de l‘éditeur
Après avoir reconquis son trône et passé quelques mois à remettre les choses en bon ordre, le chevalier Tristan s’aperçoit qu’il n’est pas fait pour régenter une cour. Il l’abandonne alors, choisissant une vie plus proche de la Nature qui l’a vu grandir… Mais ses nuits sont hantées par les Eïles, créatures envoûtantes qui essaient de lui voler son âme pendant son sommeil… Une crainte étrange s’éveille alors en lui, plus inquiétante encore que tous les combats périlleux menés jusqu’alors… Un album onirique et épique à la fois ! Un régal pour tous les amateurs de médiéval fantastique !!

Psychothérapie onirique.
Ce tome 6 est déjà un album surprise car on croyait la quête terminée avec la prise de pouvoir de Tristan sur son domaine. Et le voilà de retour pour combattre de vieux démons. On suit d’ailleurs notre fier chevalier dans une quête onirique pour s’acquitter complètement de son passé d’une façon assez métaphorique. Cet épisode m’a fait un peu penser à Thorgal quand il doit livrer bataille dans le monde des dieux. A la différence qu’ici, on reste toujours dans un univers « vert foret » et que Tristan n’a malheureusement pas pour lui le charisme du viking. En jouant la touche « véracité » Yves Swolfs enlève la magie qu’on attend de ce genre d’aventure. Vous me direz qu’il y a pas mal de sorcellerie dans ce 6e tome mais à part être sans peur et sans reproche, notre Tristan est beaucoup trop prévisible et sans malice .Il fonce dans le tas et advienne que pourra. Il bataille bien, je lui concède volontiers cette capacité surtout que  les scènes de combat sont un plaisir à voir mais bon, cet album ne va pas révolutionner le genre non plus.
Le voilà maintenant en amoureux transi partant chercher sa dulcinée (il a dû trop écouter Jennifer à mon avis) pour la suite  ….et oui, ce n’est pas fini  pour Légende. Le chemin est ouvert pour de nouvelles aventures pour notre chevalier solitaire. Les Dalton l’attendent peut être à l’orée du bois !

Scénario : 5/10.
Dessin : 7/10
surprises.smileysmiley.com.6.3.gifGlobal.



Public cible : les chevaliers ténébreux.
Samba.

Légende6ghf.jpg


On en parle sur le forum.
Inscrivez-vous à la newsletter.

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : legende, swolfs, soleil, 610, 122012, moyen age |  Facebook | |

09/07/2012

Lancelot Livre3/4 Morgane.

Lancelot (Soleil)3.jpgLancelot (Soleil)3p.jpgAuteurs : Alexe et Peru.
Editeur : Soleil.
Sortie : 05/2012.

Invasion saxonne.
Accompagné par Perceval, Morgane et les frères Bohort, Lancelot protège son secret et parcourt le monde à la recherche de lui-même. En terre de Britannia, il rencontre le roi Arthur et pour la première fois de sa vie, il épouse une cause, celle d’une couronne d’idéaux menacée par des envahisseurs venus de l’Est. Lancelot le guerrier devient alors chevalier. Sur les champs de bataille, il se découvre brave et invincible mais dans les yeux de Guenièvre, il apprend le mensonge et la faiblesse. Les chants de la légende portent l’amour, la guerre, la gloire comme la mort vers le blanc chevalier et c’est dans le bois de la Table Ronde qu’il doit désormais en graver les éternelles paroles.

Dualité.
On est 6 chroniqueurs dans cette baraque  et c’est sur Samba  que ça tombe .Je dis ça car le moyen âge, ce n’est  vraiment pas ma tasse de thé et comme je sais que l’œil de Moscou nous surveille, j’ai à peine la pression moi ! Bon, n’y allons pas avec le dos de la cuillère, cet album est très mauvais ! Mais non je rigole.
21814.jpgFlash spécial en direct de Moscou : Le blog Samba BD vient d’être interdit de publication pour humour inopportun, signé
Vladimir.
Euh je continue quand même na ! Assurément un tome 3 nettement plus accrocheur que ses prédécesseurs .Un opus plus linéaire, plus accessible aussi, moins torturé  avec une belle rage communicative. Il faut dire aussi que l’on rencontre des personnages bien établis dans notre imaginaire. Plus besoin de présenter le roi Arthur, dame Guenièvre, Merlin ou les chevaliers de la table ronde. Fatalement, cela nous aide pour la compréhension et la sensation de lecture « agréable » est plus marquée.  Pour le dessin, Alexe a gagné en vivacité et on le constate bien lors des nombreuses  scènes de combat qui jalonnent ce tome. Il n’empêche que j’apprécie encore plus les moments de luxure, j’assume mon statut de lecteur masculin. Un statut que notre Lancelote a toujours du « mâle » à endosser complètement. Mais il faut dire que c’est ce qui fait le charme de cette série,  ce  conflit intérieur qui tiraille notre « héros ».Je dois avouer que certains passages de cette BD m’ont fait penser au film le Roi Arthur avec Clive Owen et Keira Knightley pour son coté homérique lors des batailles. Je demanderais bien une petite Keira K surtout  quand elle se jette dans la bataille contre les saxons  lors d’une future dédicace moi. Maintenant, il faut voir si Moscou est d’accord  .
Il nous reste  maintenant à patienter pour connaitre l’épilogue de cette histoire. Amour, passion, choix cornélien et certainement  trahison seront au programme de l’ultime T4.
Le dessin 8/10
le scénario : 7.5/10
surprises.smileysmiley.com.8.2.gif Global.




SAMBA
On en parle sur le forum.

alexe_lancelot2_hf.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


01/07/2012

Histoires de Bretagne T1 :Jusqu’au bout de la terre.

Histoires de Bretagne1.jpgHistoires de Bretagne1p.jpgAuteurs :Debois ,Sandro, Lacroix.
Editeur : Soleil( celtic).
Sortie : 04/2012


Début du XXe siècle.
 André Rio, un écrivain en mal d’inspiration, s’installe dans le Morbihan. Une sortie en mer avec un pêcheur, qui est devenu son ami fidèle, tourne mal. Ils restent bloqués plusieurs heures dans le brouillard, au milieu de l’océan et de ses légendes macabres. Lorsqu’enfin ils retrouvent le port, c’est pour découvrir que la ville a été entièrement désertée. Ils sont seuls, désespérément seuls. C’est au péril de leur vie qu’ils découvriront ce qu’il s’est réellement passé…

Grandeur et décadence.
En lisant le résumé, je me réjouissais de lire cette BD .Imaginez vous, deux hommes se retrouvent seuls au monde après avoir passé une nuit à naviguer. Un joli mystère à déguster dans une bonne ambiance bien glauque. Et puis bardaf, c’est la lecture. On oublie vite l’ambiance noire car le ton est plutôt enjoué. Nos deux gaillards se crispent un peu vers la fin mais mon ennui ne va que grandissant. Bon, je persévère dans ma lecture car j’ai ce fameux mystère à résoudre. Et là, c’est plus qu’une déception, c’est une incompréhension. Tout ça pour un rêve et une grosse vengeance !?  Franchement, je regrette amèrement d’avoir mis de l’argent dans cet album. Il reste le dessin très honnête de Sandro mais il n’y a rien à faire, quand l’histoire ne suit pas, le dessin peut être aussi incroyable que vous voulez, on n’échappe pas au naufrage général.
Scénario : 3/10
Dessin 7/10
surprises.smileysmiley.com.4.gif Global.




Samba.

Histoires de Bretagne1p1.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

30/03/2011

Légende T5:Hauteterres.

Légende5.jpgLégende5p.jpgAuteur : Swolfs
Editeur : Soleil
Sortie : 03/2011

Comme chez Disney.
Il était une fois un enfant dont le destin bascula tragiquement dès les premiers jours de son enfance… Assoiffé de pouvoir, Matthias « le Sec » renversa son frère, sur les conseils du mystérieux Milos Shaggan. Seul rescapé de cette tragédie, le fils du ducde Halsbourg fut recherché durant des décennies…
Peu de gens connaissent son histoire. Recueilli par les loups, puis par ceux des forêts profondes, Tristan affronta la faim, la misère, la peur et la cruauté des hommes. Voici la légende de celui que l’on nomma : le Chevalier Errant.

Dans les courtines.
-Hola escuyer , pourquoi courez vous aussi pestement , on dirait que vous avez vu une sorceresse !
-Et bien messire Samba, c’est que j’ai une commande spéciale pour notre bon roy.
- Puis je vous mander quelle est cette livraison si importante ?
- il s’agit messire  d’une légende
-Notre roy sera il sous l’emprise d’un charmement ou d’un charmogne ?
- Peut être sous le charme du dessin du ménestrel  Swolfs , messire.
- Swolfs , qui est donc ce bric ?
-Un conteur messire, un graphologue accompli.
-Laissez moi voir ça, pour le bien de notre royaume ……..J’y vois une histoire de vengeance…..il me semble en le feuilletant que tout ça est sans surprise. La justice de Dieu a bien fait son ouvrage.
- Oui messire Samba, ces textes et dessins ont passé avec succès le contrôle cléricale du CSA ( Conseil Satanique Acquiescement).
- Aura-il une suivance ?
- Vous savez bien que les balivernes ont la dent dure Messire.
- La brune tombe, escuyer , il est grand temps de faire bonne ripaille et jetez moi cette légende aux oubliettes voulez vous bien.
6-17af.gif

 

 

On en parle sur le forum.

esb-sws-le1.jpg


10/11/2010

La dynastie des dragons T1:La colère du Ying Long.

Dynastie des dragons (La)1.jpgdynastiedesdragonsla1_pla.jpgAuteurs : Herbeau et Civiello.
Editeur : Delcourt.
Sortie 09/2010

Le dragon
Chine, XIe siècle. Aveuglé par sa soif d'immortalité, l'empereur Renzong des Song capture un Phénix, animal sacré, provoquant la colère du Dragon Ying Long. Le chaos s'abat alors sur l'Empire. L'ordre universel est brisé. Une seule chose pourrait peut-être apaiser le grand serpent, une chose inestimable aux yeux de l'empereur... sacrifier son fils, l'unique héritier de la dynastie des Song.

Le phœnix.
La première surprise de cette BD, c’est de voir Civiello quitter les fééries celtiques pour une légende du monde du milieu. Pas si étonnant que ça quand on sait que les auteurs ont vécu en Chine.
Et tant qu’à être totalement immerger voir submerger, on se trouve en plein moyen âge chinois avec une multitude d’informations à avaler pour bien comprendre tout les tenants et aboutissants de cette légende historique. Bref, c’est une lecture attentive qui vous attend .Vous serez d’ailleurs souvent en bas de page pour y lire les notes. Et pourquoi ne pas refaire une 2 e lecture pour bien situer tous les personnages. Vous l’aurez compris, ce gros tome d’introduction (70 planches) établit surtout les bases pour les 2 prochains albums qui devraient être plus mouvementé. Pour le style graphique, je parlerais plus de fresque que de dessin .C’est indéniablement très agréable à regarder et on est ébahi par les détails dont notamment la qualité des costumes. J’ai néanmoins trouvé une certaine froideur derrière la parure, les couleurs ne doivent pas être étrangers à ce sentiment.
L’ensemble m’a quand même bien plu car on sent une grande rigueur dans cette BD et la suite me semble bien prometteuse. A suivre donc.
7-17b0.gif

 

 

On en parle sur le forum

Dynastie des dragons (La).jpg


Inscrivez vous à la newsletter.

17/07/2009

Atalante, La Légende.

atalanate04_88913atalanate04v_88913Auteur : Crisse.
Editeur : Soleil.

La Légende.
Les Boréades, Calaïs et Zétes, sont enlevés par les Harpyes. Ces dernières les emmènent dans leur forteresse du ciel.Pour les délivrer, Jason envoie Atalante capturer les Chevaux volants.

On n’y croyait plus.
Il aura fallu une atalattende de 6 ans pour voir enfin ce tome 4 .L’auteur s’en excuse d’ailleurs au début de ce tome.
Bon je vais faire bref pour ne pas me mettre à dos tous les admirateurs de Crisse. C’est gentil et typiquement Soleil!

surprises.smileysmiley.com.6

On en parle sur le forum.

atalante01