05/11/2009

Lans Sirling,Rosyalle

LansSirling3AlblansSirling3_2Auteurs : Gaudin et Picaud.
Editeur : Soleil.

La menace brune.
Après son échec face à Norilsky, Lans Sirling doit à nouveau faire ses preuves. Les entraînements et les combats de traks reprennent de plus belle, alors que se profile à l’horizon une nouvelle confrontation avec le tenant du titre. Lans Sirling assume enfin son idylle avec la belle Rosyalle. Elle saura lui redonner confiance. Quant à Struder Sin Norilsky, sa victoire n’a fait que conforter le règne du dictateur Didrac. À son corps défendant, Norilsky comprend qu’il est plus que jamais manipulé par le souverain. Le prochain combat, hautement politisé, entre Sirling et Norilsky, va bouleverser le continent.

Mein Kampf.

Si vous trouvez dans ce tome 3 des éléments similaires à la montée du nazisme dans les années 30, vous avez vu juste. On y trouve aisément mein kampf, la nuit de cristal, les camps de concentration, la supériorité d’une race notamment via le sport. Le problème, c’est que c’est même trop frappant  toutes ses similitudes. Celui qui connait un peu la grande histoire sera privé du moindre effet de surprise. Par contre, du point du vue pédagogique, on peut qu’applaudir pour conscientiser nos jeunes têtes  à ces terribles dérives racistes. En plus les décolletés sont énormes de quoi bien plonger dans cette histoire qui se rapproche de la grande.
surprises.smileysmiley.com.7

lansSirling3_2

25/03/2009

Lans Sirling, Sur les rives du Nako.

LansSirling2lansSirlingAuteurs :Gaudin et Picaud.
Editeur :Soleil.

Le combat.
En terre d'Arakia, Lans Sirling est devenu une célébrité dans la pratique du Tracks; tandis qu'en terre d'Eyrio, c'est Struder Sin Norilsky, fils d'un riche notable, qui excelle dans cette discipline exigeante
. Dans l'ombre, l'arrivée au pouvoir du Chancelier Didrac commence à transformer le pays...
Son souhait : faire de Norilsky le porte étendard de sa politique répressive. Mais ce dernier se laissera-t-il manipuler ?... Un terrible combat, lourd de symboles pour tous les peuples, pourrait-il bientôt opposer Sirling à Norilsky?

Ma parade.
Pour ma critique du tome 1, j’y avais été avec des mains lourdes. Normal pour une série où les droites pleuvent comme une bonne drache belge me direz-vous. Ce tome 2 a eu l’effet d’un bon crochet  sur mon avis .Je ne sais pas si c’est les décolletés ravageurs ou les tenues légères qui ont émoustillés mon esprit mais je suis plus enclin à suivre les manipulations et les KO qui tombent sur nos deux combattants. Mais mon intérêt est surtout soulevé par les tractations politiques et les tensions  dont ce monde d’héroïc Fantasy va subir le choc tel un uppercut. Cette série est prévue en 4 rounds, de quoi en prendre plein la gueule avant le gong final.
surprises.smileysmiley.com.6

lanssirling22

14/12/2007

Lans Sirling,Tracks.

LansSirling1_23102007_210937AlblansSirling1_23102007_210937Le résumé.
D’un côté, une civilisation qui vit encore en réduisant certaines peuplades en esclavage.
De l’autre, une civilisation guerrière assoiffée de conquêtes et de renouveau.
Lans Sirling, issu d’une famille d’anciens esclaves, va progressivement gravir les échelons de la notoriété en pratiquant ce sport.
Struder Sin Norilsky, issu d’une riche famille de notables, suit le même parcours au sein de sa patrie. Chaque pays « construit» son champion dans le but inavoué d’en faire son porte-drapeau, au moment même où une guerre se
prépare. Au gré de leur ascension, ces deux champions vont connaître des bouleversements personnels importants. Leurs vies seront intimement liées à évolution de leurs pays respectifs.
L’affrontement entre les deux hommes est inéluctable…

Mon avis.
A travers un récit d’héroic–Fantasy (incroyable, ils se  renouvellent chez Soleil), le scénario de Gaudin  parle de notre histoire. Les similitudes sont très nombreuses, le nazisme et les juifs, les blancs et leurs esclaves, la xénophobie, les épurations ethniques, tout ce qui fait de l’homme  une créature détestable y est. Même les deux combattants  se réfèrent à deux boxeurs des années 30-40, Max Schmeling et Joe Louis. Donc de très nobles intensions de la part du scénariste de rappeler que la folie de l’homme est toujours cachée derrière de beaux masques.  Mais, il aurait fallu pour cela rendre le récit intéressant. Ça se lit mais sans plus, les amateurs de boxe y trouveront peut être  un intérêt. Personnellement, j’ai eu du mal avec toutes ces peuplades et ces personnages. Un magnifique meeting-pote à la gloire d’un sport violent et sauvage.
Le dessin de Picaud est typique de la sauce « Soleil ».
Donc au final, je n’ai pas trop aimé ni le scénario ni le dessin.
surprises.smileysmiley.com.4

LansSirling_23102007_210934