28/04/2007

Le Janitor,l'ange de Malte.

JanitorLe1_24032007janitor01_pla

Le résumé.

À Malte où il a rendez-vous avec les commanditaires de sa dernière mission, Vince doit assurer la sécurité des archéologues et acheteurs d’art oeuvrant pour le Vatican. Son audace et son efficacité lui ayant valu plusieurs pleins succès, il se voit maintenant offrir une promotion. Désormais, il fera partie du Corps des Janitors, une cellule spéciale nouvellement créée par les services secrets de l’État pontifical. Le nouveau Janitor est ainsi envoyé à Davos où se déroule chaque année un Forum réunissant les dirigeants les plus importants des mondes politique et économique pour débattre des grandes questions qui concernent la planète. Cette année, deux cardinaux en charge des finances du Vatican y participeront. Sous le nom de code de Trias, Vince y surveillera très discrètement les agissements de ces deux prélats. Mais il ne sera pas le seul à s’intéresser à eux.

Mon Avis.

Un concert de louanges ont salué la sortie du Janitor de Sente (Vengeance du comte de Skarbek) et Boucq (le bouncer). C’est vrai que c’est bien écrit, bien dessiné, d’une belle fluidité narrative, voilà une BD très bien ficelée me diriez vous. Mais vous me connaissez, je vains un peu tempérer cet engouement général. D’abords, question originalité, je me pose des questions. Personne n’a lu Crossfire ? Là aussi, on parle d’un service spécial du Vatican. Je vous accorde que le Janitor est traité d’un façon nettement plus sérieuse. Et puis j’ai lu plusieurs  fois  qu’il ne s’agissait nullement d’un James Bond en soutane. Alors là, tout est fait pour qu’on y pense.1 : Des cascades burlesques à gogo sur l’île de Malte. 2 : Il tombe les dames d’un simple regard 3 : Il est très flegmatique. Si ça vous fait pas penser au célèbre agent secret de sa majesté, moi en tout cas oui. Un triller ésotérique ? Plutôt un thriller financier, moi je dirais. Rien de bien original donc pour moi. Il n’empêche que le personnage de la petite fille pourrait nous faire basculer dans le fantastique. Ce qui ne me déplairait vraiment pas.

Je crois qu’on en saura nettement plus avec le tome 2 qui clôturera ainsi ce diptyque.

Comme j’ai souvent des goûts qui vont à contre courant de la majorité, un album qui devrait vous plaire.

surprises.smileysmiley.com.7

 

Le lien sur la pochette, l’interview des auteurs pour la sortie du Janitor, l’ange de Malte.

Pour le lien vidéo, le Janitor vu par Momiefolie.

 

Janitor2

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : l ange, de, malte, boucq, sente, dargaud, janitor, le |  Facebook | |

09/12/2006

Halloween Blues, Points de chutes.

HalloweenBlues4_17112006355hallopl2

Dans ce tome 4, on retrouve notre bel inspecteur de police, Forester Hill, en train d’enquêter sur un meurtre vieux de 8 ans. Et tout ça car notre cœur d’artichaut veut aider une femme en pleure car son correspondant en prison qu’elle croit innocent va bientôt être exécuté. Et voilà donc notre policier parti en direction de sud de Etats-Unis pour prouver la non culpabilité de cet homme.

D’abords, bravo pour la belle pochette. Si vous ne connaissez pas le série, vous vous dites, mais c’est qui la femme en rouge en plein milieu .C’est l’ex femme de Forester, Dana Anderson, une égérie des années 50 .Elle est aussi aléatoirement morte .Bon depuis qu’elle est devenue pur esprit, son truc, c’est de pourrir un peu la vie de son mari. Ne vous effrayez pas trop car Dana c’est un peu le sel de l’histoire, c’est une saveur en plus.

Pour ce tome 4, l’intrique criminelle  concontée par Mythic est assez bien menée et est très astucieuse avec une fin vraiment épatante.

Pour le dessin de Kas, ok les voitures, les femmes, la « belle époque » sont agréables à la vue mais j’accroche pas plus que ça, trop classique à mon goût.

Si vous aimez vous plonger dans une ambiance qui sent bon l’après guerre et que les policiers, c’est votre truc, alors ce tome 4 est pour vous.

surprises.smileysmiley.com.6

 

 

Pour le lien vidéo, un petit Lynyrd Skynyrd (svp on ne postillonnes pas) , Sweet home Alabama.(Au moins , ça va faire plaisir à Ralph).

Vu la lecture qui arrive, je serai certainement nettement plus inspiré pour l'avis suivant..

01/12/2006

Thorgal, le sacrifice

Thorgal29_24112006Thorgal29bis_24112006

Figurez vous que j’ai acheté la version 29 bis avec le scénario juxté avec le dessin. Et je m’en félicite car j’ai joué au jeu des sept erreurs .Par exemple, une case où il manque le texte originellement prévu, de la neige qui est remplacée par de la boue, Aaricia en colère qui devient plutôt résignée sur le dessin, Thorgal qui tue la 2 ème fausses gardiennes des clés et dans le dessin c’est Jolan qui le fait, des serpents à deux têtes qui deviennent des serpents normaux. Aussi dans le scénario, on a la phrase « je ne pourrai plus très longtemps », heureusement que dans le version dessin on a rajouté « tenir ». Bon, c’est donc une lecture bien particulière que nous propose cette version scénaristique. Je conseillerais cette version au fana de BD comme moi, moins pour les lecteurs occasionnels. Pour l’histoire proprement dite, Thorgal est agonisant, il fait un petit tour dans le domaine des dieux avec son fils Jolan et il nous revient frais et dispo chez les vikings à la fin de l’album. Bon c’est assez mince comme scénario mais je ne peux pas m’empêcher de faire la symbolique entre le départ de Jean Van Hamme comme scénariste de cette série (c’est Yves Sente qui reprend la série, il a déjà travaillé avec Rosinski avec le vengeance du comte de Skarbek) et la passation de flambeau de Thorgal à Jolan comme héros de l’histoire. D’ailleurs il faudrait rebaptiser le prochain tome, Jolan 1 au lieu de Thorgal 30 mais le risque commercial est sans doute trop hardi à prendre. On a l’impression que Van Hamme boucle la boucle avec le retour des Aegirsson chez les vikings. Pour les avis sur cet album, c’est le grand écart, d’un coté les gens qui ont adoré comme chez BD gest ICI et les avis d’autres lecteurs comme chez notre ami Marco ICI .Personnellement, grâce à cette version scénaristique, j’ai passé un moment différent, mon attention était plus portée sur la construction d’une BD que sur l’histoire proprement dite. C’est assez agréable cette lecture différente  et plus complète aussi pour un BDphage comme moi. Je voudrais aussi tirer un coup de chapeau bien mérité à Monsieur Jean Van Hamme qui par ces œuvres à fait rêver nombreux d’entre nous et qui a fait un bien fou au monde la BD. Bravo et Merci. 

Sans regrets ni remords comme l’aurait dit  aussi Jessica Blandy.

surprises.smileysmiley.com.6

 

Pour le lien sur la pochette, le mini site de Thorgal où vous pouvez faire des jeux ou éventuellement même gagner un voyage.

Pour le lien vidéo, un viking qui a du mal à mourir comme notre ami Thorgal. Toujours la symbolique

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (3) | Tags : thorgal, t29, sacrifice, jolan, van hamme, rosinski, lombard, le, bis |  Facebook | |