25/12/2016

Samb'or 2016 du meilleur dessin

samb'or 2016, meilleur dessin 2016

 

 

Qui sera l'heureux élu et aura l'immense honneur de remporter ce beau prix du Samb'or du meilleur dessin pour l'année 2016 ?

C'est vous qui allez nous le dire, puisque vous allez pouvoir choisir parmi les 10 albums que nous avons sélectionnés.

Pour participer, c'est très simple. Il vous suffit de faire votre choix en remplissant le formulaire ci dessous.

 

Voici la sélection des 10 albums en lice pour la Samb'or 2016 du meilleur dessin.

 

Azimut T3

Andreae

Les Ogres-dieux T2

Bertrand Gatignol

Jules Vernes et

l'Astrolabe d'Uranie

Carlos Puerta

Les voyages d'Ulysse

Emmanuel Lepage er

René Follet

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

Le rapport Brodeck

Manu Larcenet

Là où vont  les fourmis

Michel Plessix

Le chat qui n'aimait pas les croquettes

Odrade

Trou de mémoire T2

Pascal Regnauld

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 

Iroquois

Patrick Prugne

Sambre T7

Yslaire

 
 

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 
 

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 

 

pour voter, remplissez le formulaire ci-dessous

 

 

 

20/12/2016

Les voyages d'Anna

1.jpg4.jpgScénario : Sophie Michel

Dessin : Emmanuel Lepage

Conseiller artistique : Vincent Odin

Editions Daniel Maghen

120 pages – cartonné

Parution : 24 novembre 2016

Récit de voyage

Présentation

Entre 1885 et 1910, la jeune Anna sillonne le monde en compagnie de Jules Toulet, célèbre peintre voyageur. Anna, que Toulet appelait "sa muse", a aujourd'hui presque cent ans et, à mesure qu'elle parcourt les carnets que Jules lui a laissés, la vérité lui saute aux yeux : Jules l'aimait. Mieux vaut tard que jamais.... Anna décide de lui écrire la lettre qu'il a attendue toute sa vie. Ce faisant, elle va nous entraîner dans le récit d'un périple hors du commun.

2.jpg

Ce carnet de voyage relate l’histoire de Jules et Anna et leur extraordinaire périple d’Abou Simbel en Egypte à la rivière du Wouri au Cameroun, de la Mer de Chine à la magie de Venise en hiver, de l'Ile de Pâques aux terres gelées de l’Antarctique, autant de paysages fabuleux, d'une quinzaine de pays différents, brillamment restitués par les illustrations d'Emmanuel Lepage.

 

5.jpg

Mon avis

L’ouvrage a été initialement publié en 2005. L'album Les Voyages d’Ulysse a été un succès pour les auteurs et a remporté le Grand Prix ACBD 2017.Il paraissait donc logique de republier ce livre un peu particulier, cette somme d’illustrations. La nouvelle édition s’enrichit d’ailleurs de 40 pages supplémentaires avec des illustrations évoquant Mogador, le Japon et l’Amérique du Sud.  Avec ce carnet, le lecteur plonge littéralement dans un univers envoutant. Objet précieux, imprimé sur du papier de grande qualité, l'ouvrage contient de nombreux crayonnés et recherches de couleurs qui témoignent d’une parfaite maîtrise de la lumière. Des images panoramiques, qui peuvent se déplier, apportent une étonnante beauté au texte manuscrit d'Anna. Terriblement romantique et empreinte de nostalgie, la formidable épopée de Jules et Anna sont une irrésistible invitation au voyage, à l’amour au rêve et à l’aventure. 

3.jpg

Réservons une mention spéciale à Vincent Odin, conseiller artistique passionné, pour son travail d’une très grande sensibilité.

 

a08-3e78906.gif     Pour l'ensemble du projet

 

Le site internet des Editions Daniel Maghen : ICI

 

Skippy.

26/10/2016

Les voyages d'Ulysse

cov.jpg3.jpgScénario : Sophie Michel

Dessin : Emmanuel Lepage, René Follet

Editeur : Daniel Maghen

272 pages - cartonné

Parution : 29 septembre 2016

Aventures – mythologie

 

Présentation de l’éditeur :

En 2005, Emmanuel Lepage publie aux Éditions Daniel Maghen Les voyages d'Anna, inspiré par le prénom de sa fille ainée. Dans cet ouvrage, on trouve les aventures de Jules Toulet, un peintre voyageur parcourant le monde en compagnie d'Anna.

Lors des périples, Jules dessine et peint les paysages traversés mais aussi Anna sans jamais oser lui avouer ses sentiments. Il en résulte un carnet composé de croquis et de peintures réalisées par Jules entre 1885 et 1910. Alors qu'elle fête son centenaire, Anna décide d'écrire à Jules la lettre qu'il a attendue toute sa vie.

Fin de l'été 2016, Emmanuel Lepage revient aux Éditions Daniel Maghen avec un ouvrage intitulé Les voyages d'Ulysse, suite à une promesse faite à son fils qui souhaitait aussi obtenir un livre à son nom.

On y retrouve Jules Toulet vivant dans le souvenir d'Anna qu'il n'arrive pas à oublier, idéalisant leur rencontre, vivotant de port en port à coup de petits boulots et déambulant dans le port d'Istanbul à la fin du 19ème siècle à la recherche d'un nouveau bateau pour découvrir d'autres horizons.

C'est par hasard qu'il fait la connaissance d'Ulysse, une jeune femme capitaine de l'Odysseus et admiratrice de l'œuvre d'Ammon Kasacz, un peintre représentant la Grèce antique. Jules propose à cette dernière de le suivre afin d'essayer de trouver la trace du peintre disparu. En compensation, il devra fournir à Ulysse l'équivalent d'une toile par semaine.

 2.jpg

Mon avis :

Au nombre des histoires qui ont résisté à l’épreuve du temps, qui se sont transmises de génération en génération et qui, au fil des siècles, ont fait l’objet de diverses modernisations, il en est une qui vient encore de stimuler la créativité narrative et graphique d’Emmanuel Lepage, c’est L’Odyssée. 11 ans après Les voyages d’Anna, son nouvel opus remet au goût du jour, avec maestria, les chants d’Homère.

1.jpg

Récit du souvenir, de la nostalgie, de la beauté.

Célébration de l’imagination, de l’aventure, de l’art.

Ode à la transmission, au voyage, à l’amour.

4.jpg

L’album s’impose par sa capacité à entraîner le lecteur dans un tourbillon esthétique. Il faut dire que l’objet est particulièrement soigné : doubles planches, dossier graphique, peintures acryliques, dessins préparatoires, insertions des vers de L’Odyssée sous formes de feuillets transparents, …

De l’ensemble se dégage un classicisme assumé et qui convient parfaitement à l’intention des auteurs.

les voyages d'ulysse,lepage,follet,michel,daniel maghen,29 septembre 2016,aventures,mythologie

a08-3e78906.gif     Dessin

a08-3e78906.gif     Scénario

a08-3e78906.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Daniel Maghen : ICI


Skippy

25/11/2014

LA LUNE EST BLANCHE.

Le lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014.La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014Dessin, couleurs & scénario : Emmanuel Lepage

Lettre à Marité & photographies : François Lepage

Editions Futuropolis

Sortie : 16/10/2014

256 pages –cartonné

Prix conseillé : 29,00 €

ISBN : 9782754810289

Aventure, Antarctique, reportage, voyage.

 

Résumé (de l’éditeur) : « L’Antarctique. Le sixième continent. 14 millions de kilomètres carrés. Un dôme de glace enchâssé dans un socle rocheux. Le continent le plus sec, le plus froid, le plus difficile d’accès. Le continent des superlatifs. Le monde des extrêmes. »En 2011, Yves Frenot, directeur de l’Institut polaire français, invite Emmanuel Lepage et son frère François, photographe, à intégrer une mission scientifique sur la base française antarctique Dumont d’Urville, en Terre-Adélie. Le but ? Réaliser un livre qui témoignerait du travail des savants. Yves Frenot leur propose, en outre, de participer, comme chauffeurs, au raid de ravitaillement de la station Concordia, située au cœur du continent de glace à 1 200 km de Dumont d’Urville. Le Raid, comme on l’appelle, c’est LA grande aventure polaire ! Pour les deux frères, ce serait l’aventure de leur vie, mais rien ne se passera comme prévu !

 

la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014

« Nous ne sommes pas seulement témoins mais devenons partie prenante d’une mission polaire. »

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014Mon avis : Emmanuel Lepage est connu de tous les amateurs « éclairés » de la bande dessinée. Il s’est spécialisé depuis quelques années sur la BD reportage. Un style de bande dessinée qui demande de la précision dans le dessin et de la rigueur, mais aussi de l’investissement personnel en allant vivre l’aventure directement sur le terrain. Il aime raconter ses voyages, ses aventures mais ses terrains de jeu ne sont pas communs. Ces deux derniers albums en date sont « Voyage aux îles de la Désolation » paru en 2011 chez Futuropolis et «Un printemps à Tchernobyl » paru chez le même éditeur en 2012. Ces albums ont remportés de nombreux prix. Ils sont exceptionnels. Si vous ne les avez pas lus et que vous aimez la BD reportage, il est temps de combler vos grosses lacunes…A noter également qu’un coffret intitulé « Australes » réunit « Voyage aux îles de la Désolation » et « La Lune est blanche », deux récits du monde au bout du monde. Le coffret est vendu à 59€, prix officiel. Mais celui qui aime, ne compte pas,  surtout en période de fin d’année et des cadeaux !

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Avec ce nouvel album, Emmanuel Lepage, en collaboration avec son frère François, photographe, s’embarque pour un raid en Antarctique. Le volumineux album dont il est question ici est le récit de leur aventure, depuis les préparatifs jusqu’au raid en lui-même dans les grandes étendues polaires. L’histoire de la conquête de l’Antarctique est également contée par le détail. Les frères Lepage nous raconte un long voyage, très loin de nos contrées, mais il s’agit aussi d’une sorte de voyage immobile, un cheminement mental où les deux hommes ont eu le temps de réfléchir, de penser, d’échanger leurs impressions tout en retenue. Dans un milieu hostile avec le froid polaire, ils vont devoir se fondre dans une équipe, respecter des règles de vie et de sécurité, éviter les dangers de l’isolement, la mort dans le silence des glaces. Je vais citer ici ce que François Lepage écrit à sa femme : « Nous glissons sans bruit sur le miroir d’une autre réalité, accrochés au bastingage comme à un rêve, sidérés, immobiles dans la beauté des choses. Les icebergs sont comme les dômes d’une ville engloutie. On vient de nous tendre la clé d’un monde inaccessible et lointain. D’une nature gigantesque et confidentielle. »

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

L’album de 256 pages est une vraie brique qu’on ne lit pas en 10 minutes. Cet album vaut son prix car il est volumineux et très bien réalisé. Il mêle le dessin agréablement réalisé d’Emmanuel Lepage et les photos de François Lepage. Le dessin bénéficie de la place prépondérante mais j’ai apprécié ce mélange intelligent entre le dessin et la photo. L’un ne phagocyte pas l’autre. Par moment, il se mélange de façon harmonieuse. Parfois, la frontière est ténue, tellement le réalisme est surprenant, tellement les couleurs, quand il y en a, sont proches voire identiques. A un moment donné, je me suis dit : photo ou dessin ? Le travail des couleurs est essentiel. la majorité est en monochrome, tendance sépia. Emmanuel Lepage distille les couleurs de page en page, parcimonieusement comme si celles-ci étaient essentielles dans un univers principalement dominé par le blanc.

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Le scénario raconte par le détail toutes les péripéties de ce voyage. On y découvre les préparatifs, le report du départ, l’attente, le confinement sur le bateau, le blocage dans les glaces à 100 kilomètres de la base, les programmes qui doivent être revus suite aux retards subis, la remise en cause du raid en lui-même, le voyage initiatique vers Concordia,…Pas mal de séquences où il ne se passe rien mais où le mental fonctionne à plein. Des séquences historiques permettent très judicieusement de rythmer le récit. De la haute voltige et une leçon de scénario.

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

A noter  qu’un concours, sans obligation d’achat, est organisé par l’éditeur Futuropolis dans le cadre de la sortie du livre. Ce concours se termine le 31 décembre 2014. Vous pouvez gagner un séjour de 17 jours en Patagonie (lien vers le concours : ICI).

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

Avec cet album, les frères Lepage (et surtout Emmanuel) ont encore visé juste. Il s’agit vraiment d’un témoignage de première main sur une expérience hors norme que peu de gens ont la joie de vivre. C’est également le résultat d’une complicité de tous les instants entre deux frères. Si vous aimez la bande dessinée tirée de la réalité, vous ne pouvez pas passer à côté de cet album incontournable qui va encore truster des prix à la pelle et sera dans le classement des meilleures Bds de 2014 !

 

La lune est blanche, Lepage, Futuropolis, 10/2014

 

 

a09-3e78912.gifScénario

a09-3e78912.gifDessin

a09-3e78912.gifMoyenne

 

 

Lien vers le site de Futuropolis : ICI.

Lien vers notre chronique de  « Voyage aux îles de la Désolation » : ICI.

Lien vers notre chronique de  «Un printemps à Tchernobyl »: ICI.

 

 

Capitol

 

la lune est blanche,lepage,futuropolis,910,aventure,antarctique,reportage,voyage,102014

 

01/11/2012

UN PRINTEMPS A TCHERNOBYL

Couv_172153.jpgPlancheA_172153.jpgDessin et scénario: Emmanuel Lepage

Editions Futuropolis

Sortie : 04/10/2012

168 pages

Prix conseillé : 24,50 €

ISBN : 9782754807746

Histoire, voyage, récit.

 

 

Résumé (de l’éditeur) : 26 avril 1986. À Tchernobyl, le coeur du réacteur de la centrale nucléaire commence à fondre. Un nuage chargé de radionucléides parcourt des milliers de kilomètres. Sans que personne ne le sache… et ne s’en protège. C’est la plus grande catastrophe nucléaire du XXe siècle. Qui fera des dizaines de milliers de victimes. À cette époque, Emmanuel Lepage a 19 ans. Il regarde et écoute, incrédule, les informations à la télévision. 22 ans plus tard, en avril 2008, il se rend à Tchernobyl pour rendre compte, par le texte et le dessin, de la vie des survivants et de leurs enfants sur des terres hautement contaminées. Quand il décide de partir là-bas, à la demande de l’association les Dessin’acteurs, Emmanuel a le sentiment de défier la mort. Quand il se retrouve dans le train qui le mène en Ukraine, où est située l’ancienne centrale, une question taraude son esprit : que suis-je venir faire ici ?

 

1210271127310001.JPG

Mon avis : Emmanuel Lepage nous avait permis de découvrir une BD de voyage intitulée « Voyages aux îles de la désolation » parue également chez Futuropolis (voir sur SambaBD: http://www.sambabd.be/tag/voyage+aux+%C3%AEles+de+la+d%C3%A9solation ).Une vraie claque, un des meilleurs albums de l’année 2011 !

Emmanuel Lepage remet le couvert pour un autre monde de désolation mais bien plus proche de chez nous : Tchernobyl ! Ce mot évoque pas mal de choses. Une centrale nucléaire qui s’emballe et explose, des nuages toxiques qui s’arrêtent comme par enchantement à la frontière française, une lourde chape sur l’information, beaucoup de question et pas toujours des réponses…

L’auteur nous fait d’abord l’historique de l’accident survenu le 26 avril 1986 alors qu’il n’a que 19 ans. Ensuite, il nous explique pourquoi en avril 2008 il va se rendre sur place, sur cet espace hautement contaminé qui fait peur.

1210271127590001.JPG

Sur le plan du dessin, l’auteur continue sur base de la recette qui lui a valu le succès de l’album précédent. Une bande dessinée classique en majorité en noir et blanc (surtout en noir), mixée avec des croquis bruts mais ô  combien symptomatique de l’état d’esprit de l’auteur, dessinés avec des tripes. Il nous parle aussi de problèmes physiques qu’il éprouve avant son départ. Pour la première fois de sa vie, dessiner le fait souffrir. Il a la crampe de l’écrivain. Il doit arrêter de travailler momentanément…Mais n’est-ce pas purement psychologique ? N’est-ce pas justement la peur de s’engager dans ce projet dangereux et risqué ? Que va-t-on y faire ? Que va-t-on manger sur place ? De la nourriture contaminée ? Beaucoup de questions, d’incertitudes…Et pourtant il va finir par y aller mais en emportant toujours avec lui ses doutes et ses craintes. Au fil de l’album et de son séjour sur place, le lecteur découvre que la main de l’auteur va petit à petit reprendre vigueur et le mal va partir au fur et à mesure qu’Emmanuel Lepage va prendre conscience de son environnement sur place. En fin d’album, alors que le moral est revenu et qu’il se sens de mieux en mieux, reviennent les couleurs mais quelles couleurs : belles, vives et irradiantes !

1210271129410001.JPG

Reste le scénario en lui-même, nourri par le vécu, l’expérience. Facile diront certains ! Il suffit de raconter! Il faut cependant reconnaître à Emmanuel Lepage la capacité de remettre chaque époque dans son contexte et de bien discerner le principal de l’accessoire, l’emblématique de l’anodin, l’action de la réflexion. Le lecteur est bien vite emporté par le récit et va cheminer par divers sentiments comme l’a fait l’auteur. Parti pour dénoncer une situation déplorable dans une démarche écologiste, il va se rendre compte dans un premier temps du chaos engendré par la catastrophe. Par la suite, il va voir poindre malgré tout une sortie de survie, une faune et une flore qui s’adaptent et se développent et enfin un hymne à la vie, bien loin des buts premiers du voyage, presque une trahison par rapport aux objectifs recherchés au départ. Et pourtant, l’auteur a pris parti de témoigner sans faux-fuyant, de dire honnêtement sa vérité.

1210271133330001.JPG

Tchernobyl, c’est près de 500.000 personnes qui ont mis leur vie en danger pour « nettoyer » et mettre sous cocon le site nucléaire. C’est d’innombrables morts et malades même si les chiffres ont été largement minimisés. C’est une zone immense mise en friche et des centaines de milliers de gens déracinés de leurs villages, de leurs maisons. Ce sont des centaines de milliers de vie détruites totalement ou partiellement. Et pourtant des gens y sont revenus pour y vivre, faisant fi de toutes les mises en garde…

1210271126320001.JPG

C’est tout cela qu’Emmanuel Lepage nous raconte dans album dense et magnifique de 168 pages. Une BD « choc » qui fait réfléchir et qui fait peur par moment, qui ne vous laisse pas sans vous déranger. Mais il y a aussi « la petite lumière » qui rend l’album véridique et pas irrémédiablement noir, passionnant et pas rébarbatif. Probablement le récit « vérité » de l’année. Super coup de cœur !

 

Graphisme :  9,0/10

Scénario :   10,0/10

Moyenne :    9,5/10

 

Capitol.

1210271135110001.JPG

23/07/2009

Oh les filles, deuxième partie.

OhLesFilles2_19062009_125747ohlesfilles2_plaAuteurs : Lepage et Sophie Michel.
Editeur : Futuropolis.


Les tumultes.
Chloé, Agnès et Leila ont grandi. Leila a perdu sa mère, et l’arrivée dans le foyer familial de Soraya, la deuxième épouse de son père, perturbe ses sentiments. Agnès, en butte à l’indifférence de ses parents, se réfugie peu à peu dans la révolte et la fugue. Chloé, en revanche, s’épanouit un peu plus chaque jour dans la danse et le bonheur d’une mère aimante.
Les premières règles, les premiers émois, les premiers rapports sexuels, les premiers chagrins : la vie chahutée de trois amies qui s’éveillent à l’amour…
Ma lecture.
A la lecture du résumé, on pourrait croire à une histoire nunuche digne des pires séries telle que Hélène et les garçons. Mais non, on en est franchement très loin, c’est sensible, touchant et passionnant à lire. Cette chronique sociale nous narre le quotidien de 3 destins de jeunes femmes : Agnès la rebelle (j’ai failli mettre Gnès , une habitude certainement Clin d'oeil) , Chloé la passionnée et Leila la réfléchie .Je pense que beaucoup d’entrevous trouveront un intérêt à suivre ce dytique car il vous parlera . C’est loin d’être toujours rose mais c’est ça la vie, il faut parfois surmonter les obstacles.
Sur mon premier avis, je disais qu’il était parfois difficile de discerner deux des héroïnes. Franchement avec un peu de concentration, elles sont facilement identifiables. Il suffit d’ouvrir un peu nos yeux  pour remarquer l’excellent travail de Lepage .Il arrive à retranscrire les émotions d’une très belle façon. Un dessin bien en osmose avec le récit. Je n’oublie pas la colorisation toujours aussi inspirée et nous avons là une BD qui j’ai lue avec envie.
Voilà, je classe bien vite « oh les filles » au panthéon de mes meilleures BD surtout qu'elle est dédicacée..
surprises.smileysmiley.com.9


OhLesFilles2_19

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : 1, michel, 9 10, sociale, oh les filles, lepage, futurolopis |  Facebook | |

21/07/2009

Contern 2009(3).

14 :00, je réattaque mais comme je n’ai plus trop envie de trop dépenser, je pense me faire dédicacer les albums que j’ai pris pour l’occasion .J’en ai trois : Les Eternels de Meynet, Oh les filles T2 de Lepage et Croisade de Xavier. Meynet , j’oublie tous les tickets ont été distribué. Je tente Lepage. 14 :30 , l’auteur arrive, ça va assez vite. Je demande Agnès, cheveux long ou court  qu’il me propose. Je lui laisse le choix. Je m’imagine que ça ne doit pas être comique de faire des dessins à longueur de journée. Eux des esclaves et nous des piquets….heureusement qu’on peut parler à d’autres passionnés dans les files. Bref, Emmanuel Lepage me parle des responsables de chez Futuropolis qui sont quasi tous des anciens de chez Dupuis ou Aire Libre.

Lepage

 

Ensuite un coup de folie, je tente Philippe Xavier, 12 personnes devant moi……A peine arrivé qu’un responsable me met sur mon dos «  fin de la file ».Donc, c’est moi le dernier  qui aura une dédicace pour ma « croisade ». Dans la file, on a parlé de Romain Hugault et de planeur, et oui ! 1H30 plus tard, me voilà devant Xavier. Il doit être content car je suis le dernier, on refait les présentations quand il devine que c’est moi Samba « le bugatti ».Le tome 4 est en colorisation chez Chagnaud et le nouveau cycle  sera basé sur Gauthier avec peut être un S à Croisade. On verra. Sinon vous pouvez constater que même en fin de festival, le trait est toujours aussi magnifique.


Xavier


Et voilà on peut repartir à 17 :15, mais avant une petite signature de Meynet .Voilà la boucle est faite et à l’année prochaine.

26/04/2008

Oh les filles, première partie.

OhLesFilles1_29012008_220120ohlesfilles01p_71186Le résumé.

Auteurs : Lepage et Michel.
Editeur : Futuropolis.


Elles s'appellent Chloé, Leila et Agnès. Elles sont nées la même année, le même jour peut-être. L'une s'embrase comme un feu follet, l'autre aborde le rivage d'une mer du sud, la troisième apparaît dans les cris, déjà, du sentiment d'abandon. L'une est fille de fille-mère, l'autre de jeune Maghrébine, l'autre encore de bourgeoise pressée. Et les pères ? Ils esquivent, de gré ou de force, les tout premiers regards que leurs filles ne demandent qu'à fixer sur eux.
Les hasards et les nécessités d'un sourire, d'une grimace, d'un regard ou d'un silence font se rencontrer les trois filles, à quatre ans, dans un même quartier d'une capitale, Paris sans doute. Elles vivent leur enfance les yeux levés dans la quête d'un sourire maternel, les yeux baissés dans l'incompréhension - parfois, souvent - du monde si étrange des adultes, les yeux humides d'un bonheur vécu comme une récompense, les yeux secs d'une rage qui enfle, les yeux noyés dans le chagrin d'un drame incompréhensible. Mais toujours, toujours, les yeux de l'une plongés dans les yeux de l'autre dans la reconnaissance de la seule fratrie qu'elles se désirent, celle de l'amour partagé. Elles ne se quitteront plus...


Mon avis.
Au début de la lecture, je me suis dit que cette BD devra trouver son public mais que ce sera sans moi. Mais après la mer calme de la prime jeunesse des 3 héroïnes, la tempête se lève et rend la lecture nettement plus accrocheuse voir même émouvante. Et au final, je serai partant pour le tome 2 de ce dyptique. Certes, il vous faudra aimer cette tranche de vie de ces 3 destins féminins sous fond de chronique sociale, il vous faudra aussi une certaine sensibilité féminine pour apprécié cette BD mais je vous conseille au moins d'essayer cet univers qui joue sur les émotions d'une vie de tous les jours.
Coté dessin, ça faisait longtemps que je n'ai plus retrouvé du Emmanuel Lepage, depuis Névé, et franchement j'ai eu du mal à reconnaître son trait mais rien de grave, un dessin plus vaporeux proche d'un Laurent Hirn par exemple .Seul petit hic, les deux gamines blondes se ressemblent beaucoup trop, je m'y suis perdu plus d'une fois.
Voilà, j'ai trouvé ce premier tome assez marquant mais dépendra de votre sensibilité par rapport à ce genre.
surprises.smileysmiley.com.7

2 interviews à voir, une chez Auracan et une chez ActuaBD.

28653


 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : 7 10, lepage, michel, 1, futurolopis, oh les filles, sociale |  Facebook | |