19/11/2013

Les aigles de Rome Tome 4

adr.JPGadr4.JPGPar Marini chez Dargaud sorti le 11/2013.

A l’assaut !

ll a trahi. Marcus doit se rendre à l'évidence : Arminius, qu'il considère comme son frère, prépare une rébellion contre Rome, la cité qui leur a tout donné. Deux hommes, deux destins, une amitié déchirée et l'Histoire qui avance, inéluctablement. 

adr1.JPG

 

Cinémascope.

adr3.JPGVous voulez de l’action et bien, vous allez être servi avec ce tome 4 des aigles de Rome. Marini a visiblement enclenché la mode cinémascope pour ce tome. Une fureur guerrière s’abat dès les premières pages, la boucherie commence, le sang gicle, les lames frappent avec violence les boucliers, les têtes tombent, les cris sont féroces .Et le dessinateur helvète  assure comme un dieu pour retranscrire ces batailles. Franchement, c’est tout simplement incroyable de voir une telle maîtrise. Bref, Marini orchestre ça comme un chef bourré de talent !

Vous l’aurez compris, ce tome 4 est d’abord un choc visuel, pour le coté histoire, tout semble s’enchaîner de façon logique, presque prévisible mais vous serez tellement pris par le tumulte des batailles qu’il vous sera difficile de relever votre nez avant la fin de votre lecture.

05-3e731b2.gifDessin 

a07-3e78901.gifScénario 

a08-3e78906.gifGlobal 

 

Samba.

adr2.JPG

 

On en parle dans le camp fortifié.

Inscrivez-vous à la newsletter.

16/12/2011

Les aigles de Rome Livre III

Aigles de Rome (Les)3.jpgAigles de Rome (Les)3p.jpgAuteur : Marini.
Editeur : Dargaud.
Sortie : 11/2011

En Germanie
Même si Marcus et Arminius se sont quittés brouillés, l'empereur Auguste compte sur la force de l'amitié qui les unit pour que la lumière soit faite sur la rumeur qui fait trembler Rome.
Il envoie Marcus en mission secrète en Germania, berceau d'Arminius, pour déterminer l'implication de celui-ci dans la préparation d une rébellion de son peuple. Mais trahison et conspiration ne sont pas l'apanage des Barbares...

Sautera, sautera pas ?
En attendant Godot où plutôt en attendant la rébellion., voilà un titre qui irait à merveille pour ce tome 3. Tout un album pour faire monter la moutarde au nez, c’est vraiment trop long pour une déclaration de guerre qui a du mal à s’enclencher. En plus, on ne peut pas dire qu’on a droit à une analyse psychologique des protagonistes vu qu’ils sont tous assez caricaturaux. On oublie aussi le suspense, tout est clair depuis le début de l’album, on sait qu’Arminius fomente un coup de Trafalgar. Alors les faux semblants, les messes bases tombent quasiment tous à l’eau .. du Rhin. Bref,  je me suis ennuyé au fil des pages.
Heureusement le tout est sauvé par le dessin crapuleusement bon du dessinateur suisse. C’est aussi la raison majeure pourquoi on continue ce péplum surtout si c’est agrémenté des scènes torrides (on est quand même hyper prévisible comme lecteur non ?) .Tiens, au fait la série initialement prévue en 3 tomes vient de doubler. On comprend nettement mieux pourquoi on a ralenti le tempo d’un coup . Mais pourquoi ça ne m’étonne pas ?

Scénario : 5/10
Dessin : 9/10
6-17af.gifGlobal



On en parle sur le forum.

Aigles de Rome (Les)3v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

05/11/2009

LES AIGLES DE ROME - Livre II

aiglesrome2AdelaarsRome2_plaatDessin et scénario: Marini

Editions Dargaud

 

Résumé (de l'éditeur) :  Marcus Valerius Falco, fils de Titus Valerius Falco, et Ermanamer, fils du prince Sigmar, connaissent les préceptes d'une éducation romaine stricte, servie par une discipline de fer. Au fil des épreuves, les deux jeunes gens commencent par s'affronter et finissent par s'estimer au point de devenir amis. Ensuite, ils découvrent l'ivresse des armes, s'adonnent au plaisir de la chair, partagent les conquêtes. Au terme d'une chasse périlleuse, le Romain et le Barbare mêlent leur sang pour sceller un pacte de fraternité éternelle. Quelques années plus tard, Marcus et Ermanamer assistent à Rome à une course de char. En se retournant vers les gradins, Marcus aperçoit une jeune femme, Priscilla. Il écarte son prétendant, Lucius Aelius Seianus, fils de Strabo, le préfet des cohortes prétoriennes. Il séduit la jeune femme, passe du temps avec elle. Mais un soir, Lucius veut lui faire payer cet affront et commandite une embuscade. Marcus en réchappe avec l'aide précieuse d'Ermanamer, qui lui sauve la vie. Mais le jeune romain ne s'avoue pas vaincu et décide d'aller demander la main de Priscilla à son père...


Mon avis : Un nouvel album de Marini est toujours un évènement d'autant plus qu'il revient avec le deuxième tome de cette série sur la Rome antique où non seulement il dessine mais en plus, il en a fait le scénario. Marini scénariste s'en tire très bien. Cela nous vaut une histoire crédible mais surtout très bien documentée sur l'époque romaine tant au niveau de l'organisation politique et sociale que militaire. Marini a fait un gros travail de documentation. Le traitement de l'histoire en elle-même fait bien évidemment des choix sur ce qu'il y a à montrer ou raconter, sur ce qui est le principal de l'accessoire. Un débat est né dans le landerneau de la BD sur le fait de savoir si la société romaine était si aussi dépravée que ne le décrit Marini. C'est vrai qu'à la lecture de l'ouvrage, il y a beaucoup de scènes de nu et de coucherie...Je comprends que cela puisse choquer certaines personnes. Marini décrit l'intime de ses deux personnages principaux par le détail. Il ne me revient pas à dire où est la vérité mais c'est certain que Rome était très évoluée au niveau des mœurs et même décadente. Certains historiens ne sont pas toujours d'accord entre eux et on en apprend chaque jour toujours plus sur les Romains. Ce sera donc à chacun de se faire son intime conviction sur le sujet.Pour ma part, j'ai apprécié le dessin de Marini, toujours égal à lui-même, donc excellent.J'ai lu cette BD avec facilité, rapidement et sans me poser beaucoup de questions. C'est chez moi, un bon indice de qualité et j'ai franchement apprécié la lecture. C'est en tout cas un livre qui ne vous laissera pas indifférent. Avé !

8/10

 

Capitol.

On en parle sur votre blog: http://samba.xooit.be/t171-Les-aigles-de-Rome.htm?start=20#p31362

11/12/2007

Les aigles de Rome,Livre I.

aiglesderome01aiglesderome01pLe résumé.
743 urbe condita (11 avant J.C.) "De tous les peuples de l'Empire, les Germains sont les plus braves" aurait pu déclarer Drusus, à qui a été confiée la délicate mission de soumettre les irréductibles barbares de Germania. Le combat terminé, le Prince Sigmar "offre" son fils Ermanamer en otage aux Romains. César confie l'éducation de ce jeune barbare chevelu au fidèle Titus Valerius Falco, qui a justement un fils du même âge, Marcus, qui lui aussi aurait bien besoin d'une éducation digne de ce nom. Entraînement complet et discipline de fer : les deux jeunes garçons affrontent ensemble les terribles épreuves auxquelles les soumet leur entraineur, ancien légionnaire...

Mon avis.
Décidément la Rome antique a le vent en poupe actuellement. Marini (les rapaces et le scorpion) se lance tout seul dans cette aventure  avec……succès .Certes, c’est moins subtil qu’un Murena, moins fouillé que la série Rome mais l’histoire est agréable à découvrir. Le début du scénario est assez classique avec l’apprentissage guerrier de nos deux héros. Malgré un vocabulaire parfois étonnant, on suit avec plaisir leurs initiations aux mœurs romaines. J’ai surtout bien aimé la fin de l’album avec une dernière page très intrigante. Vous y retrouvez aussi de la luxure bien romaine mais adéquate avec les mœurs de l’époque.
Quand au dessin de Marini, c’est tout simplement la grande classe.
Un récit prometteur donc.
surprises.smileysmiley.com.7

Une interview de Marini
ICI.

aiglesderomep

27/11/2007

Les aigles de Rome de Marini.


Écrit par Samba dans Vidéo | Commentaires (0) | Tags : marini, les aigles de rome, ba, video |  Facebook | |