28/01/2016

Alpha Premières armes - Tome 2 - Solo

1c.jpgalbum-page-large-27902.jpgScénario : Emmanuel Herzet

Dessin    : Eric Loutte

Éditeur    :  3ème vague Lombard

Sortie le 27 novembre 2015

Prix : 12 euros

Genre : Espionnage

 

Avis de l'éditeur :

Entraîné par les commandos tactiques de l'armée de l'air, intelligent, observateur, patriote... Le jeune Dwight Tyler a un profil idéal pour rejoindre les services action de la CIA. Mais après que son unité a été mêlée à une prise d'otages aussi sanglante qu'inexplicable, Tyler décide de démissionner et de mener l'enquête... Quitte à défier la toute-puissance de son futur employeur.
Herzet et Loutte nous révèlent les origines d'Alpha avec un brio digne de leurs prédécesseurs. 

 

Mon avis :

L'agent spécial Dwight Tyler, spécialiste dans le maniement des armes, athlète pourvu d'une capacité d'exécution rapide et efficace, a été sélectionné par les services secrets pour une mission capitale : la quasi totalité des ordinateurs mondiaux ont été infiltrés par le programme informatique "Thirdnail", dont le but est de s'approprier des informations immédiates à l’échelle mondiale. Dwight, malgré ses compétences, se retrouve piégé par des hommes de terrain, capables également de s'adapter en situations réelles. Vaincu par ses adversaires, il se retrouve démuni, et une fois reprenant ses esprits, se retrouve face à face avec son employeur...

 

Ce second tome d'Alpha Premières Armes nécessite absolument de lire ou relire son prédécesseur, comparable à un tome de Treize, afin de discerner chaque détail minutieusement mis en place par les auteurs. La mine d'informations qui s'agglutine quémande de s'y prendre avec grand soin, certains lecteurs se retrouveront d'ailleurs assommés par les incessants rebondissements, et les nouvelles vérités. Avouons le franchement, la trame concoctée par Emmanuel Herzet se retrouve à plus d'un moment décousue, et celle-ci emprunte des sentiers où même le scénariste semble se perdre. Par contre, côté graphisme, on en reste bouche bée, certaines planches absorbent littéralement le lecteur, qui devient dès lors voyeur d'une esquisse impériale. Les explosions et autres scènes d'action atteignent un tel degré visuel que l'on s'attarde longuement avant de défiler les pages suivantes. Félicitations à Eric Loutte pour son panache. Mais il n'est pas le seul à s'être distingué ! Car son chef-d’œuvre visuel n’atteint finalement son apogée que grâce aux techniques colorées du duo de Didier Ray et de Christian Goussale. La séquence d'action finale comprenant une locomotive et un hélicoptère n'a franchement rien à envier aux meilleurs dessinateurs du genre.

Un scénario en mode puzzle, qui se décortique, comparable à un casse tête décousu et un trait qui mérite le tapis rouge... Bref, ceux qui sont là pour du récit, cherchez ailleurs, mais les pros cherchant la finesse graphique, vous avez sonné à la bonne porte !

 
a08-3e78906.gif



Coq de Combat

solo_helico.jpg

04/07/2010

TEAM RAFALE- Tome 1: Présentation Alpha.

Team Rafale19782952068178_1Auteurs : Loutte et Zumbiehl.
Editeur : Zéphyr BD.


Post combustion.
Le héros est le capitaine Tom Nolane, pilote de combat, mais également pilote d'essai.
C'est un homme aux prises avec les aléas de notre temps et une certaine amitié amoureuse le lie à sa belle partenaire, pilote de chasse également, Jessica Nate.

Ready to take off ?
J’ai profité de la présence d’Eric Loutte au festival BD de Wépion pour me procurer le premier album de team Rafale en échange d’une dédicace pour Alpha premières armes. Ce tome un s’appelle « Présentation Alpha », vous avouerez que c’était prémonitoire pour ce dessinateur. De ce point vue, on n’est pas surpris par son dessin hyper réaliste presqu’à la «  Jigounov ». Les amateurs de carlingues rutilantes devraient apprécier les rafales, les mirages, la patrouille de France, les tenues, la préparation d’un meeting aérien et les nombreuses voltiges du capitaine Nolane. Par contre, il faut lire cette BD comme un grand divertissement un peu à la James Bond car  les diverses cabrioles et les moyens déployés sont un peu « too much » pour être crédible. L’album est complété par un dossier sur le Rafale et quelques sponsorings un peu surprenant comme pour le casque LA 100.
Un album qui fait donc la part belle à la haute voltige et à l’action pure. Je vous laisse compléter le looping par l’avis de Capitol du T4 en cliquant sur Team rafale dans la colonne de droite.
surprises.smileysmiley.com.6

On en parle sur le forum.

team rafale

28/06/2010

Festival BD de Wépion.

C’est dans un cadre bucolique que c’est déroulé le 2 ème festival BD de Wépion.
wépion1
wépion2

Vous remarquerez que le système d’empiler les mallettes pour réserver sa place à encore de beau jour devant lui.  En plus dans ce cas précis, c’était en pure perte car Réné Haussman ne s’est jamais présenté. Le début des dédicaces était prévu pour 11H30 mais les auteurs étaient très très rares à ce moment là.
Hamo de Noirhomme  était heureusement là pour occuper les festivaliers. Petite confidence de cet auteur, on pourra le retrouver chez Glénat , collection grafica , avec le titre « Spécial Branca » .Un polar dans l’Angleterre victorienne dans le milieu naval.
wépion3
hamo

Avant la pause repas pour les auteurs, j’ai eu une dédicace de l’originale You (Bianca) .Vous constaterez qu’elle a eu droit un petit encas.
wépion4
bianca

Pause de midi le long de la Meuse en dégustant des bonnes fraises de Wépion.
wépion5

Retour aux files devant Loutte (Alpha, première armes) et Ersel .
wépion6
alpha
Ersel


Voilà, c’est tout, l’année prochaine, on prendra des pétanques pour s’occuper entre les dédicaces.

Écrit par Samba dans Photos | Commentaires (0) | Tags : bd, photos, you, ersel, wepion, dedicaces, loutte, festivalbd, hamo |  Facebook | |