25/12/2016

Samb'or 2016 du meilleur album

sambor_album_annee-4296f9f.gif

 

Coups de cœur, albums qui sortent du lot pour leur qualité d'écriture et/ou graphique, nous avons fait une sélection de 10 albums qui nous paraissent pouvoir prétendre au titre de meilleur album de l'année.

 

La sélection des 10 albums en lice pour le Samb'Or du meilleur album 2016

 

cliquez sur les vignettes pour les agrandir

Etunwan Fantasio se marie Harmony T2 Là où vont les fourmis

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

Le port des marins perdus Les ogres-dieux T2 L'odeur des garçons affamés Pereira prétend

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

  Shangri-la The long and Winding road  
 

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

samb'or,samb'or 2016,meilleur album de l'année,etunwan,murat,fantasio se marie,spirou,feroumont,harmony,reynes,là où vont les fourmis,plessix,le port des marins perdus,turconi,radice,les ogres-dieux,gatignol,hubert,l'odeur des garçons affamés,peeters,loo hui phang,pereira prétend,gomont,shangri-la,bablet,the long and winding road,pellejero,christopher

 

 

 

pour voter, remplissez le formulaire ci-dessous

 

 

16/08/2016

Etunwan : celui qui regarde

etunwan,murat,futuropolis,western,indiens,photographie,910,062016etunwan,murat,futuropolis,western,indiens,photographie,910,062016Scénario et dessin : Thierry Murat

Éditeur : Futuropolis

date de sortie : juin 2016

156 pages

genre : western intimiste

 

 

 

Pittsburg, États-Unis, 1867. Joseph Wallace est photographe portraitiste et vit paisiblement et confortablement de sa passion mais sans pouvoir y apporter de fantaisie artistique. Il éprouve le besoin d'apporter de la grandeur à son art et s'engage alors à suivre une expédition dans les rocheuses, financée par le gouvernement et dirigée par le docteur Walter. Le but est d'explorer et de cartographier de nouvelles zones afin de découvrir si de nouveaux gisements d'or ou de charbon sont exploitables. Sa rencontre avec les Indiens Oglalas va modifier profondément le sens de son expédition et va bouleverser sa vie. Le voyage prendra une tournure initiatique et intimiste. Il appréhendera l'existence d'une manière plus humaniste et n'aura de cesse de mettre son art au service de l'être humain non pas pour simplement le montrer, mais pour le sublimer. Il devient alors Etunwan, "celui qui regarde".

 

etunwan,murat,futuropolis,western,indiens,photographie,910,062016

Thierry Murat est de ces auteurs qui sortent du lot. D'abord par ce que l'on voit en premier : son graphisme. Unique et identifiable entre tous, il est d'une puissance évocatrice quasi envoutante où l'épure et le contraste se font la part belle dans de grandes cases qui vous invitent à prendre votre temps. Le trait de Murat force à la contemplation et oblige le lecteur à ralentir son rythme de lecture. Il peut alors prendre à son compte le voyage initiatique du personnage et s'extraire du monde pendant la lecture des 160 pages de ce beau western intimiste. Et c'est là la deuxième marque de fabrique de Thierry Murat. Une narration fluide au service de récits intenses, des personnages profonds et authentiques qui souvent forcent l'admiration et vous font voyager hors du temps.

Etunwan, celui-qui-regarde, vous emmènera loin, au cœur des tribus indiennes avant que celles-ci elles ne soient exterminées par cette société américaine avide de richesse et de puissance de la fin du XIXe siècle.

Etunwan, celui-qui-regarde, c'est un grand et beau voyage initiatique à côté du quel il serait dommage de passer.

 

a09-3e78912.gif

 

 

Loubrun

 

etunwan,murat,futuropolis,western,indiens,photographie,910,062016

 

03/04/2013

Au vent mauvais

au vent mauvais,rascal,murat,futuropolis,roman graphique,quèteau vent mauvais,rascal,murat,futuropolis,roman graphique,quèteAu vent mauvais
Scénario : Rascal
Dessin : Murat, Thierry
Couleurs : Murat, Thierry
Editeur : Futuropolis
Dépôt Légal : 03/2013
Nb Pages : 107

Abel sort de taule. Personne ne l’attend « juste plus léger coté illusions ». Comme tout bon truand, Abel a un magot planqué dans une usine désaffectée. Mais les nouvelles règles d’urbanisme ont transformé les lieux en Musée. Adieu veaux, vaches cochons….Mais il suffit d’un téléphone perdu, une voix d’ange au bout du fil pour retrouver un sens à la vie ! au vent mauvais,rascal,murat,futuropolis,roman graphique,quète

 

Autant le dire tout de suite, vous n’êtes pas en possession d’un thriller ! Comme dans le célèbre poème de Verlaine, le « vent mauvais » entraine l’unique personnage de cette histoire dans un road trip mélancolique ! Tout oriente le lecteur vers une « langueur monotone ». La narration est lisse, uniforme comme la vie d’Abel. Il n’y a pas d’aspérité, juste une promesse de rencontre avec un ange au bout dela route. Une simple voix off vous livre le cheminement du héros et l’option de plans rapprochés accentue sa solitude. Et …curieusement, le style est accrocheur. Ainsi, le lecteur est littéralement aspiré par la vacuité de l’instant et l’espoir du futur. La seule promesse d’une rencontre, d’un sourire est ici rangée au rang de Graal. Enfin, les rencontres fortuites et éphémères d’Abel, le défilement des paysages derrière les vitres, la quasi absence de dialogue… achèvent la touche romantique du roman graphique.

 Les sanglots longs
Des violons
De l'automne
Blessent mon cœur
D'une langueur
Monotone.

 Les dessins de Thierry Murat ne sont pas en reste : ils sont magnifiques…. de sentiments. Même si la première impression est le noir, l’ombre, le gris, ils suintent l’espoir au bout du chemin. Les fonds de case contrastent avec la quête d’Abel : jamais blancs, toujours remplis d’une couleur monochrome ! Le choix de tons sépia est judicieux. Ils finissent de souligner la poésie de cette histoire.

 Tout suffocant
Et blême, quand
Sonne l'heure,
Je me souviens
Des jours anciens
Et je pleure.

Ce très bel album ne retiendra pas votre attention de prime abord. Pourtant il la mérite. Qui n’a pas rêvé de se laisser porter par un coup de fil ? Qui n’a pas réfléchi à la vacuité de l’existence, de repartir de zéro ? Le romantisme vous attend au détour d’un album signé Murat – Rascal.

Et je m'en vais
Au vent mauvais
Qui m'emporte
Deçà, delà,
Pareil à la
Feuille morte.

             Chanson d’automne. Paul Verlaine 1844 - 1896

 

au vent mauvais,rascal,murat,futuropolis,roman graphique,quète

Note : 8.5/10

Tigrevolant