27/02/2011

RUBINE -Tome 13: L'héritier fragile

Couv_122201.jpgcapitol,bruno di sano,mythic,françois walthéry,rubine,le lombard,polar,thrillerDessin : Bruno Di Sano - Scénario : Mythic

Série créée par François Walthery

Editions Le Lombard

Sortie le  04/02/2011

Prix conseillé : 10,45 €

Genre : Polar/Thriller

 

Résumé (de l’éditeur: Brooke et son mari Hunter ont absolument besoin de récupérer un mystérieux objet, mais toutes les tentatives de convoyage jusqu'à Santa Barbara se sont soldées dans le sang et les flammes. Dépitée, Brooke joue son joker, en la personne de son ancienne amie des forces spéciales,...

Mon avis : Ce tome est annoncé comme étant le dernier de la série, Le Lombard désirant changer sa politique éditoriale. Peut-être aurons nous un changement d’éditeur ?

Quoiqu’il en soit, cet album a été dessiné par Di Sano, Walthéry s’est pour sa part plutôt investit dans le dernier Natacha et n’a fait que superviser le travail. Le dessin de Di Sano est un peu plus rond que celui de Walthéry tout en restant fort proche. Certains penseront que ce type de graphisme ne colle pas toujours très bien avec le scénario qui se veut avant tout réaliste et de type « Thriller ». Je pense qu’il faut passer cette barrière et prendre le temps de bien apprécier le magnifique scénario de Mythic. C’est une mécanique bien huilée, bien découpée et somme toute assez conventionnelle dans la plus grande partie du déroulement de l’action. Mais la fin m’a complètement « bluffé », c’est assez inattendu pour une série telle que « Rubine ». Je vous laisse lire l’album et surtout la dernière planche de l’histoire qui donne un éclairage surprenant à tout l’album. Ce serait franchement dommage d’arrêter une telle série mais ce tome 13 est une petite perle scénaristique…

 

8,0/10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

capitol,bruno di sano,mythic,françois walthéry,rubine,le lombard,polar,thriller

26/11/2010

NATACHA - tome 21: le regard du passé

Couv_117606.jpgPlancheA_117606.jpgDessin : François Walthéry- Scénario : Mythic et Thierri Martens

Editions Marsu productions

Sortie le  29/10/2010

Prix conseillé : 9,95 €

Genre : Aventures

 

Résumé (de l’éditeur) : Bloquée au Caire, à la suite d’un concours de circonstances, Natacha décide de mettre à profit ce contretemps pour visiter les prestigieux sites de Louxor et de Karnak. Mais son intérêt pour les splendeurs de l’Égypte antique n’est pas seulement archéologique…La belle compte bien en profiter pour résoudre le mystère de la disparition momentanée de sa grand-mère. Quelques dizaines d’années auparavant, en effet, alors qu’elle était membre d’une mission archéologique, elle a été retrouvée errant dans le désert, dépourvue du moindre souvenir de ce qui lui était arrivé. Bien décidée à résoudre cette énigme, Natacha, flanquée d’un Walter bougon et assommé de chaleur, s’enfonce dans la fournaise de l’été égyptien, guidée par un mystérieux vieillard sur qui elle semble exercer une étrange fascination…

 

Mon avis : Natacha fête ses 40 ans et François Walthéry nous sort pour l’occasion son vingt et unième tome et quel tome !… Le maître de Cheratte Hauteur, entre Visé et Liège, est un auteur phare de la bande dessinée. Il a connu les plus grands, travaillé avec des pionniers de la BD dont le plus important fut Peyo. Il est un personnage de légende, connu comme Barrabas, étant de toutes les fêtes et réjouissances de la région de la Basse Meuse, de Liège et environs, ne rechignant jamais à participer à une séance de dédicace. En résumé, c’est « le » dessinateur liégeois incontournable et d’une modestie extraordinaire malgré son parcours professionnel exceptionnel. Alors ce tome ? Excellent ! Le scénario est de Mythic et Thierri Martens, un ancien redac’chef de Spirou. C’est une aventure qui se déroule en Egypte, une sorte d’histoire à l’Indiana Jones avec des rebondissements, beaucoup d’humour, des personnages bien typés (l’entrepreneur de travaux publics bruxellois vaut son pesant d’or…) et j’en passe. Sans se prendre la tête, c’est vraiment un bel ouvrage que nous livrent les scénaristes. Reste le dessin. Un François Walthéry en grande forme, un dessin bien documenté, dynamique…Que demander de plus ? Last but not least, la colorisation est très réussie.

Pour conclure, probablement un des meilleurs Natacha de la série. J’ai dévoré cette BD d’une traite et je suis moi-même étonné de la qualité de cet opus. François Walthery se bonifie encore. A découvrir ou à redécouvrir…

 

8,0 /10

 

Capitol.

 

On en parle sur le Forum : ICI.

02/03/2010

RUBINE-T12: Le lac de Wakanala

Rubine12-couv_104864Rubine12-planc_104864Dessin : Di Sano

Scénario: Mythic

Série créée et supervisée par François Walthery.

Edition Le Lombard

Résumé (de l'éditeur) : Rubine et Shirley continuent de mener l'enquête autour du drame du Lac Wakanala et surtout du sordide chantage auquel ce dernier a donné lieu. Mais, le redoutable Curtis Fairbairn veille au grain et ne leur facilite pas la tâche ! Partout où elles passent, nos deux enquêtrices ne trouvent que des cadavres, qu'il s'agisse du maître chanteur ou de ses victimes... Patience toutefois ! Suite et fin d'un thriller que seuls les traits ronds de Walthéry et Di Sano parviennent à adoucir. 

Mon avis : Voici enfin la sortie du tome 12 des aventures de Rubine ! Faites attention, c'est la suite du tome 11 intitulé « Photo de classe ». Je vous conseille fortement de relire le tome 11 avant de vous attaquer au tome 12.En effet, les mois ont passé et un bon rafraichissement de la mémoire est indispensable pour comprendre la suite de cette enquête passionnante et qui ne donnera tout son éclairage que dans les dernières planches. Oui, vraiment, Mythic nous a concocté un excellent scénario qui tient toutes ses promesses jusqu'à la fin du deuxième album de l'histoire. Du grand Art. Le dessin de Di Sano est dans la droite ligne du tome précédent, rien à redire. En conclusion, si vous aimez le polar et l'univers des BDs de Walthéry, plongez-y sans attendre. Un excellent moment de lecture pour les amateurs du genre.

 7,5/10

 Capitol.

On en parle sur votre forum: ICI.

08/11/2009

HALLOWEEN BLUES - T7: Remake

halloweenblues7_couvhalloweenblues7_plaDessin : Kas  scénario: Mythic

Collection : Polyptyque

Editions Le Lombard

 

Résumé (de l'éditeur) :  Ce jour là, un couple promène ses chiens dans un sous-bois enneigé, lorsque le flair des molosses les attire vers une charogne de choix : le cadavre d'un homme, appuyé contre un arbre. L'inspecteur Forester Hill profite alors d'un jour de congé pour regarder un film dans lequel son épouse, la célèbre et défunte actrice Dana Anderson, tenait le rôle principal. Il est dérangé alors qu'il papote, comme d'habitude, avec le fantôme de sa femme. Ses collègues sont perplexes devant cette nouvelle affaire : dans la main du cadavre se trouvait l'adresse de Forester et dans la poche du pantalon, une photo de Dana dans un cimetière. Lorsqu'il voit la photo, Forester est interloqué : Dana est photographiée adossée à sa propre tombe ! Or celle-ci n'a évidemment été érigée qu'après sa mort... Le macchabée est identifié : il s'agit d'un ancien militaire, déjà recherché pour 8 meurtres, et dont la particularité est de posséder une Porsche. Profitant de l'absence de Forester, qui reçoit ces informations en compagnie de ses collègues, une jeune femme emmitouflée dans son anorak glisse une enveloppe sous la porte de son domicile. Le fantôme de Dana trépigne de savoir ce qu'elle contient. Elle est satisfaite quand Forester rentre et ouvre le courrier : il s'agit d'une nouvelle photo d'elle, tranquillement en train de lire un journal daté du lendemain de sa mort...

Mon avis : Septième et dernier tome de la série ! On va enfin savoir qui est l'assassin de Dana, l'épouse de Forester Hill. Les tomes précédents avaient un peu brouillé les pistes, ce dernier tome dévoile tout. Les lecteurs ne seront pas déçus et les auteurs nous donnent à lire une enquête passionnante et bien menée. Le dessin de Kas reste dans un style très américain et pourtant bien personnel. Un cycle qui se termine en apothéose et à ne pas rater.

7,5/10

Capitol.

On en parle sur votre blog:  http://samba.xooit.be/t960-HALLOWEEN-T7.htm?q=

 

09/03/2009

RUBINE- T11/ Photo de classe

Rubine11_83921Albrubine11_07022009_173132Dessin : Di Sano- Scénario :Mythic -Walthery

Résumé (de l’éditeur)
Les eaux des grands lacs du Wisconsin sont bien troubles. Voici dix ans, la fragilité de leur glace et l’imprudence d’un groupe de lycéens ont provoqué la mort d’un de ces jeunes. Ce qu’ils ne savaient pas, c’est qu’ils avaient été filmés… Dix ans plus tard, le chantage commence. Mais, le maître chanteur, qui se prend pour un prédateur, ignore que sa petite vidéo va faire de lui, la proie d’un véritable requin. À Rubine de démêler cette affaire… si ses passages devant la caméra lui en laissent le temps !


Mon avis :
C’est à Bruno Di Sano de s’investir dans le dessin de la série lancée par Walthéry. Le choix est judicieux car les deux compères ont déjà travaillé ensemble. L’héritage n’est donc pas très lourd à reprendre …Di Sano s’en sort avec la mention très bien. Son dessin est plus rond que celui de ses prédécesseurs. Je m’en suis fait la remarque en feuilletant le livre la première fois. Mais on s’y fait bien vite. Pour ce qui est de dessiner les jolies formes de Rubine, pas de soucis avec le background du dessinateur.
Le scénario de Mythic est quand à lui plaisant et donne envie de lire bien vite la suite. En effet, la BD est subdivisée en deux tomes. Le problème, c’est qu’il va falloir attendre probablement la fin de l’année 2009 pour avoir la fin de l’histoire…
En conclusion, une bonne série qui continue à évoluer quelque soit le dessinateur, avec un bon scénariste au commande. A recommander
surprises.smileysmiley.com.7
CAPITOL.

25/12/2008

Halloween blues T6 – Sweet Loreena


HalloweenBlues6_05122008_203551halloweenblues6_plaDessin : Kas– Scénario : Mythic
Editeur : Le Lombard.


Résumé : Qui a tué Dana Anderson, étoile montante d’Hollywood ? Son fantôme harcèle de sa jalousie son mari Forester Hill, inspecteur de police qu’elle soupçonne d’être l’auteur de son meurtre. Dans ce 6e tome, Forester Hill va devoir élucider une affaire hors du commun qui met aux prises Loreena Sunbury, une riche héritière, et un chevalier en armure…

Mon avis :  Autant le préciser directement, il est préférable de commencer cette série par le premier tome sous peine de ne rien y comprendre… De plus, le sixième tome n’apporte pas, à première vue, grand-chose à la trame générale de la série. Les auteurs ont-ils bien caché leurs cartes ? Quoiqu’il en soit, on a affaire à une enquête policière bien ficelée qui sera résolue en fin d’album et qui débouche sur un élément troublant annonciateur du dernier tome de la série. Alors qu’un album sortait chaque année, d’un coup, la cadence de parution s’accélère. C’est le deuxième album qui sort sur l’année 2008. Espérons que le dernier album sortira bien avant la fin de l’année 2009 !
Ce livre se lit facilement mais on reste dans l’expectative et dans l’attente du dénouement.
Le dessin reste excellent et donne un côté rétro et américain de bon aloi dans le cadre de cette série. Une des très bonnes séries de la collection Polyptique du Lombard


Cote : 7,5/10

CAPITOL.

11/03/2008

Halloween blues,Lettres perdues.

HalloweenBlues5_01022008_091319halloweenblues5_plaLe résumé.
Auteurs : Kas et Mythic
Editeur : Le Lombard.

Résoudre une affaire d’enlèvement n’est jamais chose aisée. Mais, pour compliquer encore un peu la tâche, l’inspecteur Forester et ses collègues de New Salem devront commencer par identifier… la victime ! Laissant les policiers dans un flou total, une erreur postale a en effet permis à la lettre anonyme du kidnappeur d’atterrir sur un bureau du commissariat du comté. Heureusement, Forester a l’habitude des affaires au-delà de l’entendement: n’est-il pas harcelé par le fantôme de sa femme depuis l’assassinat jamais résolu de celle-ci… ?

Mon avis.
Pas de mauvaises surprises à craindre avec Halloween Blues. Comme d’habitude, les auteurs nous livrent un excellent polar dans une Amérique des années 50.Le scénario est habillement construit et la tension monte subtilement vers un suspens indéniable. Le dessin qu’en à lui rend bien l’ambiance de cette époque en donnant presque une touche de nostalgie quasi palpable. Il reste maintenant 2 albums pour conclure cette série, je pense qu’on y mettra l’accent sur le mystère Dana Anderson. Restera-t-elle un fantôme pour notre séduisant inspecteur Forester ? Qui lira, saura.
surprises.smileysmiley.com.7

59209

30/05/2007

Alpha,Mensonges.

alpha10alpha10_plaLe résumé.
D'Alpha, on ne sait que peu de choses. Mais que connaissez-vous de Dwight Delano Tyler ? Presque rien ? Rassurez-vous, l'intéressé non plus. Suite à une remarque prétendument anodine de sa partenaire Sheena, l'agent Alpha se plonge dans le dossier de sa propre mère. Il ne sait pas encore où tout cela va le mener... Un album spécial, sous forme de «dossier Alpha», qui permet de faire le point sur cette excellente série et d'approfondir un peu l'un des personnages les plus secrets de la «Troisième Vague Lombard»... Sur les traces de «The XIII Mystery», un album indispensable pour tous les lecteurs d'«Alpha». 
Mon Avis.
Indispensable ? Oui pour avoir la série complète et donc acheter un album qui sera ouvert qu’une fois et prendre la poussière comme le 13 ème album de XIII. Il paraîtrait que c’est les fans qui ont demandé cet album. Et bien, si c’est pour connaître l’arbre généalogique de l’agent Alpha, ils vont être servi. Ok, on apprend 2 ,3 trucs mais globalement c’est chiant. Mais attention, je suis maintenant incollable sur la famille de Dwight.Ca me fait une belle jambe. Ce genre d’album m’est de plus en plus pénible à lire et à acheter. Qui sait si la prochaine fois, je m’abstiendrai.
Uniquement pour les fans et ceux qui ont les 9 premiers tomes.
Sinon Alpha est une série que j’apprécie pour ces scénarios très denses et complexes avec des dessins d’un réalisme plus que parfait.
surprises.smileysmiley.com.3

Le lien sur la pochette, une interview des auteurs sur ce « dossier ».
Le lien Vidéo, un arbre foudroyé.

Planche_bd_7409_alpha_tome_10

09/12/2006

Halloween Blues, Points de chutes.

HalloweenBlues4_17112006355hallopl2

Dans ce tome 4, on retrouve notre bel inspecteur de police, Forester Hill, en train d’enquêter sur un meurtre vieux de 8 ans. Et tout ça car notre cœur d’artichaut veut aider une femme en pleure car son correspondant en prison qu’elle croit innocent va bientôt être exécuté. Et voilà donc notre policier parti en direction de sud de Etats-Unis pour prouver la non culpabilité de cet homme.

D’abords, bravo pour la belle pochette. Si vous ne connaissez pas le série, vous vous dites, mais c’est qui la femme en rouge en plein milieu .C’est l’ex femme de Forester, Dana Anderson, une égérie des années 50 .Elle est aussi aléatoirement morte .Bon depuis qu’elle est devenue pur esprit, son truc, c’est de pourrir un peu la vie de son mari. Ne vous effrayez pas trop car Dana c’est un peu le sel de l’histoire, c’est une saveur en plus.

Pour ce tome 4, l’intrique criminelle  concontée par Mythic est assez bien menée et est très astucieuse avec une fin vraiment épatante.

Pour le dessin de Kas, ok les voitures, les femmes, la « belle époque » sont agréables à la vue mais j’accroche pas plus que ça, trop classique à mon goût.

Si vous aimez vous plonger dans une ambiance qui sent bon l’après guerre et que les policiers, c’est votre truc, alors ce tome 4 est pour vous.

surprises.smileysmiley.com.6

 

 

Pour le lien vidéo, un petit Lynyrd Skynyrd (svp on ne postillonnes pas) , Sweet home Alabama.(Au moins , ça va faire plaisir à Ralph).

Vu la lecture qui arrive, je serai certainement nettement plus inspiré pour l'avis suivant..

16/09/2006

Alpha,Scala

Avant la lecture du nouveau tome d’Alpha, je me suis dit que j’allais échauffer mes neurones. J’ai commencé par « questions pour un champion », 2 sodoku troisième dan et puis un bon petit doc sur Arté. Là, je suis chaud, je peux commencer la lecture du scénario concocté par Mythic (il est aussi indispensable de relire le tome 8). Et comme d’ habitude, toutes les pièces du puzzle se remettent en place à fur et à mesure que l’on progresse dans l’intrigue pour accoucher au final d’une histoire en béton. Je n’essaye même pas de résumé l’histoire, c’est trop complexe pour être résumé en quelques lignes. En plus le dessin hyper réaliste et la colorisation de Jigounov sont une référence, on peut dire que le tome 9 d’alpha est une réussite. J’ai apprécié les joutes verbales entre Sheena et Dwight (Alpha) qui  ne manquent pas de piquants et aussi le personnage de Scala qui, on peut l’espérer, reviendra croiser la route de la CIA. (Elle est assez mortelle comme fille au 2 sens du terme) .J’espère seulement qu’il ne faudra pas 2 ans pour voir le prochain opus et savoir si Sheena aime les estampes japonaises.16/20

En cliquant sur la pochette , jouez à l’ agent Alpha.

Et  puisqu'on parle de Scala, un petit morceau ?

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (0) | Tags : alpha, jigounov, mythic, lombard |  Facebook | |