22/04/2013

Baron rouge T2 : Pluie de sang.

1444020.jpg9782361181093_3.jpgAuteurs : Veys et Puerta.

Editeur : Zéphyr BD

Sortie : 04/2013

 

 

La vie romancée de Manfred Von Richtohfen.

Blessé et frustré après son premier combat aérien, Manfred Von Richthofen, qui était mitrailleur sur un biplace, décide d’apprendre à piloter. Il veut mener ses prochains duels à sa façon, en pilotant et en tirant, décidant seul de la tactique de combat. Et c’est concluant : Manfred tue un pilote français avec une grande facilité, et beaucoup de plaisir. Il est maintenant prêt à décimer les rangs des pilotes alliés.

 

le baron rouge,veys,puerta,zephyr bd,zephyr,aviation,guerre,pluie de sang,042013,8.510

Renversant le baron ?

 

A chaque fois que je lis une BD du duo Puerta/Veys, je suis épaté par leur sens de la grande aventure. Ils arrivent à ajouter cette petite musique  dans les cases pour captiver le lecteur.


Comment vous en persuader ? D’abord en allant sur le blog de Carlos Puerta pour comprendre sa technique, voir comment il arrive à donner à son dessin ce coté très « vintage ». Perso, je suis admiratif de son talent  mais c’est comme un millésime, il faut savoir l’apprécier.

Cette histoire devrait d’abord faire plaisir aux fans d’aviation, on  passe d’ailleurs en revue les premiers coucous  de la première guerre mondiale. On est encore au temps des pionniers mais  les premiers biplans conçus pour la guerre arrivent. Vous pourrez les admirer au dessus des canaux de Bruges, le long du littoral belge avant de passer aux forets de  la  Champagne-ardenne. On suit toujours l’évolution du futur baron Von Richtohfen : ses premiers vols, ses premières victoires, comment il en est arrivé là en venant de la cavalerie. Mais il a aussi cette petite dose de fantastique qu’a ajoutée Pierre Veys qui rend notre baron rouge assez étrange voir  inquiétant .Mais ça nous permet aussi de rentrer dans sa tête, d’être des intimes, presque de participer à sa vie. 

Je n’ai qu’un seul regret par rapport à cette série, ça se lit trop vite  .Maintenant, il va valoir attendre  un an avant de replonger  au milieu des mitrailleuses, de faire des voltiges, de ressentir la peur, leur peur comme dirait Manfred, de profiter simplement d’une bonne BD.

Dessin : 9/10

Scénario : 8/10

8.5/10 Global.

Samba 

On en parle sur le biplan.

Capture.JPG

 

Inscrivez-vous à la décoration.