12/01/2017

Résultats des Samb'Or 2016

ban-SamborLingots.gif

 

 

Après 15 jours de votes et de batailles acharnées sur les réseaux sociaux pour défendre les couleurs des uns et des autres, les dés sont jetés et les petits lingots virtuels vont pouvoir être distribués.

Merci à tous les participants d'avoir joué le jeu. Il y a eu de nombreux votes, plus dans les catégories couverture et dessin que dans les autres, ce qui est logique puisque l'on peut y voter sans avoir forcément lu les albums.

Une fois de plus, les réseaux sociaux ont joué un rôle important dans l'attribution de ces récompenses. On voit que certains auteurs y sont très actifs.

Bravo aux vainqueurs bien sûr, mais bravo aussi à tous ceux qui ont figuré dans ces sélections de haut vol. Ils méritent tous un petit lingot d'honneur !

 

 

Samb'Or 2016 de la meilleure couverture

 

samb'or 2016, samb'or, meilleur dessin, meilleure couverture, meilleur album de l'année, meilleur scénario,

Confessions d'un enragé de Nicolas Otero - Glénat

samb'or 2016, samb'or, meilleur dessin, meilleure couverture, meilleur album de l'année, meilleur scénario,

Des couleurs vives qui attirent l’œil, un personnage anthropomorphe pour le moins intrigant avec sa tête de chat, un regard déterminé avec les yeux fixés sur un point précis. Cette couverture donne envie de savoir ce qu'il y a derrière ...

Bravo à Nicolas Otero pour cette belle couverture, et pour ce résultat qui doit beaucoup aux réseaux sociaux.

 

****

 

 Samb'Or 2016 du meilleur dessin

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero

Carlos Puerta pour Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie - Ankama

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero

Un auteur qu'on aime beaucoup chez Samba BD ! Entre peinture et dessin, ses planches dégagent une force incroyable. Carlos Puerta est un auteur qui gagnerait à être plus reconnu.

A quelques voix près, on trouve en deuxième place Odrade avec son bel album Le chat qui n'aimait pas les croquettes et un dessin qui vaut le coup d’œil pour sa technique hors sentiers battus du crayon blanc sur papier noir.

 

 

****

 

 Samb'Or 2016 du meilleur scénario

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero, puerta, jules verne et l'astrolabe d'uranie,

 

Joël Callède pour Mitterrand Requiem - Le Lombard

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero, puerta, jules verne et l'astrolabe d'uranie,

Un très bel album qui nous montre un vieux Président au crépuscule de sa vie, faisant le bilan de sa vie politique. Réflexion, introspection et spiritualité sont au rendez-vous dans cet album où Joël Callède porte un regard sans concessions sur une personnalité politique hors norme, sujette autant à l'admiration qu'à la détestation.

En deuxième place à trois voix près, on trouve un très bel album aussi : Un maillot pour l'Algérie de Kris et Bertrand Galic, dessiné par Javi Rey. A découvrir cette fabuleuse histoire de la création de l'équipe de foot Algérienne en pleine guerre, où quand la politique et le sport se rejoignent.

 

****

 

 Samb'Or 2016 du meilleur Album

 

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie

 

The long and winding road de Christopher et Ruben Pellejero - Kennes Éditions

 

samb'or 2016,samb'or,meilleur dessin,meilleure couverture,meilleur album de l'année,meilleur scénario,confessions d'un enragé,otero,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie

Un des coups de coeur de Samba Bd de cette année. The long and winding road est un road movie rempli d'émotions, d'humour et de rock'n roll. Christopher et Ruben Pellejero nous embarquent à bord d'un vieux combi VW sur les traces du mythique festival rock de l'île de white de 1970. A lire absolument en écoutant la bande son proposée à la fin. 

La deuxième place est prise par Pereira Prétend, adaptation en bande dessinée du roman de Antonio Tabucchi par Pierre-Henry Gomont.  Dans le Portugal des années 30 en pleine dictature Salazariste, Pereira prétend raconte la prise de conscience d’un homme confronté à la dictature. Ou quand un homme décide de se battre la plume au poing ! Devenue une œuvre emblématique de la résistance au totalitarisme et à la censure.

 

 

25/12/2016

Samb'or 2016 du meilleur dessin

samb'or 2016, meilleur dessin 2016

 

 

Qui sera l'heureux élu et aura l'immense honneur de remporter ce beau prix du Samb'or du meilleur dessin pour l'année 2016 ?

C'est vous qui allez nous le dire, puisque vous allez pouvoir choisir parmi les 10 albums que nous avons sélectionnés.

Pour participer, c'est très simple. Il vous suffit de faire votre choix en remplissant le formulaire ci dessous.

 

Voici la sélection des 10 albums en lice pour la Samb'or 2016 du meilleur dessin.

 

Azimut T3

Andreae

Les Ogres-dieux T2

Bertrand Gatignol

Jules Vernes et

l'Astrolabe d'Uranie

Carlos Puerta

Les voyages d'Ulysse

Emmanuel Lepage er

René Follet

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

Le rapport Brodeck

Manu Larcenet

Là où vont  les fourmis

Michel Plessix

Le chat qui n'aimait pas les croquettes

Odrade

Trou de mémoire T2

Pascal Regnauld

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 

Iroquois

Patrick Prugne

Sambre T7

Yslaire

 
 

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 
 

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

samb'or 2016,meilleur dessin 2016,andreae,azimut,gatignol,ogres-dieux,puerta,jules verne et l'astrolabe d'uranie,lepage,follet,les voyages d'ulysse,larcenet,le rapport brodeck,plessix,là où vont les fourmis,odrade,le chat qui n'aimait pas les croquettes,regnauld,trou de mémoire,prugne,iroquois,yslaire,sambre

 

 

pour voter, remplissez le formulaire ci-dessous

 

 

 

20/10/2016

Jules Verne et l'astrolabe d' Uranie - tome 1/2

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016Scénario : Esther Gil

Dessin : Carlos Puerta

Éditeur : Ankama

48 pages

date de sortie : 23 septembre 2016

genre : aventure

 

 

 

Été 1839. Alors qu’il n’est encore qu’un enfant rêveur, Jules Verne fugue. Son escapade le mène dans le port de Nantes où il assiste à une étrange scène : un homme acquiert un astrolabe qui serait doté d’un fabuleux pouvoir. 28 ans plus tard, l’écrivain embarque pour les Amériques afin d’y trouver l’inspiration. À bord, il croit reconnaître celle qu’il a tant aimée et qu’il pensait morte… Mais qui est ce mystérieux savant nommé Orpheus qui semble la retenir prisonnière ? Que manigance cet homme et quel lien peut-il avoir avec ce qu’il a vu dans son enfance ? Pour le découvrir, Jules se lance à la poursuite d’Orpheus. De New York aux chutes du Niagara, il devra braver mille dangers dans ce monde que l’on qualifie de « nouveau » et qui lui inspirera tant de voyages extraordinaires.

 

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

 

Un des plus grands romancier d'aventure de la fin du XIXème siècle qui a fait rêvé et voyager grâce à sa plume des générations de jeunes lecteurs se voit devenir ici le héros d'une aventure qu'il n'aurait pas lui-même renié.

Esther Gil, après avoir tutoyé un épisode de la vie de Victor Hugo (Victor Hugo, aux frontière de l'exil) se livre de nouveau à une incursion en littérature en partant sur les traces de Jules Verne. Pour être tout à fait exact, elle ne suit qu'a peu près ses traces puisqu'elle imagine une histoire fictive dans laquelle se mélangent mystères, sciences et voyage en se calant sur des situations bien réelles de la vie de l'écrivain. Situations qui permettent de le découvrir sous un angle inédit. Le gros travail de documentation effectué par les auteurs se ressent dans toutes les pages donnant du crédit à toutes les scènes. Ainsi, le Paris en chantier de l'époque Haussmannienne est vraiment réussi et laisse imaginer aisément le bouleversement que la capitale française était en train de vivre. Idem pour les séquences mettant en scène le Great Eastern sur lequel embarque Jules Verne pour rejoindre le nouveau monde.

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

On dit qu'en BD ce que l'on voit en premier c'est la couleur, puis ensuite le dessin. Mais parfois la couleur mange le dessin et lui fait perdre de sa puissance évocatrice et narratrice. Rares sont les dessinateurs comme Carlos Puerta dont on apprécie les planches dans leur globalité, comme une toile dans un musée. Ses planches – notamment dans les scènes d'action et particulièrement les scènes en mer – sont d'une force incroyable et d'une beauté absolue même si l'aspect peinture donne de temps à autre aux personnages un air un peu figé. Il n'empêche, les visages très expressifs, les détails poussés de tous le décors et accessoires associés à une narration et une écriture soignées, donnent au final un récit très vivant.

Jules Verne et l'astrolabe d'Uranie, Gil, Puerta, Ankama, littérature, Jules Verne, hommage, aventure, 8/10, 09/2016

Il serait bon que le talent de ce grand peintre/dessinateur soit connu et reconnu d'un public un peu plus large. Et si ça pouvait au passage insuffler l'idée à un éditeur de reprendre la série Adamson honteusement abandonnée au bout de trois albums ... j'en connais plus d'un que cela réjouirait.

On attend cependant ardemment le second volet de cette aventure épique pour lever le voile sur tous les mystères et questions posées dans ce premier tome.

 

a08-3e78906.gif

 

 

Loubrun

 

Le blog des auteurs

Carlos Puerta : http://carlospuerta-art.blogspot.fr/ 

Esther Gil : http://esthergil.blogspot.fr/

 



Abonnez-vous à la newsletter


 

 

 

18/05/2015

BARON ROUGE - Tome 3: Donjons et dragons.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015Dessin : Carlos Puerta - Scénario: Pierre Veys

Sortie : 03/04/2015

Editeur : Zéphyr BD

64 pages – Cartonné

Aventure, aviation, Histoire, première guerre mondiale, von Richthofen.

 

Résumé (de l’éditeur): Manfred von Richthofen et son ami Willy aiment la guerre. Ils ont été formés pour cela. Le front russe leur donne la possibilité de s’amuser, en faisant un maximum de dégâts et de victimes. Ils rejoignent ensuite une escadrille de chasse basée dans le nord de la France. Manfred y retrouve Friederich, son ennemi mortel, pilote dans la même escadrille. Grâce à un appareil performant, l’Albatros, Manfred fait des ravages parmi les pilotes anglais. Il parvient même à stopper des offensives terrestres en détruisant les monstrueux chars alliés. Mais pour le Baron, le véritable danger vient de son camp.

 

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

 

 

«  Survivre à la guerre ? Quelle idée déprimante… »

 

Mon avis : Le troisième tome du Baron Rouge est sorti le 3 avril 2015 en librairie dans une relative indifférence et c’est dommage. Dupuis a pris le contrôle de Zéphyr mais les sorties restent un peu trop confidentielles à mon goût sur le plan du marketing d’autant plus que cette série est d’une qualité exceptionnelle pour les amateurs d’aviation. Et puis, le Baron Rouge, Manfred von Richthofen, ce n’est pas n’importe qui. Près d’un siècle après ses exploits aériens, il est resté dans les mémoires, même s’il était allemand.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015Ayant déjà loupé la sortie du tome deux en son temps (il y a vraiment trop de sorties pour pouvoir tout suivre), je me suis permis de relire la totalité des trois tomes d’un seul coup, ce qui est beaucoup plus confortable et passionnant. Plus besoin de se rappeler les péripéties du tome 1 lu deux ans plus tôt…Quand on aime, on ne compte pas. J’ai donc acheté la « version intégrale », soit le tome 3 avec le coffret qui peut contenir les trois premiers tomes pour un modeste supplément de 4 euros. En plus, j’ai trouvé un ex-libris en prime de meilleur effet. C’est le bon plan concernant cet album, dépêchez-vous d’aller voir s’il en reste chez votre libraire.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

 

La paire Puerta-Veys, on en a déjà parlé avec la série Adamson. Une superbe série qui s’est arrêtée, dieu sait pourquoi, au troisième tome. Après un début chaotique chez Robert Laffont et une reprise par Delcourt, la série a été abandonnée probablement pour un manque de rentabilité. Pourtant le dessin de Puerta et le scénario de Veys m’avaient subjugué. J’espère toujours pouvoir un jour lire la suite de cette série…L’espoir fait vivre…

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

On les retrouve ensuite chez Zéphyr, un éditeur spécialisé « aviation ». La série conte de façon très libre la vie du pilote d’avion allemand, appelé le « Baron Rouge », Manfred von Richthofen. La série était annoncée pour 5 à 6 tomes mais il semblerait qu’on en restera à trois. Le coffret avec la mention « l’intégrale » semble conforter ce point de vue. La fin de l’histoire est abrupte, complètement inattendue, ce qui va faire rugir les spécialistes et les défenseurs du mythe. Comment Veys a-t-il osé ? Certains commentateurs sur le net parlent de scénario bâclé, d’hérésie. Pour ces gardiens du temple, rappelons qu’il ne s’agit pas d’une biographie historique mais d’une libre interprétation et adaptation de sa vie. Veys s’est surtout approprié sans y toucher, le sale caractère, très spécial et décalé, du Baron Rouge. Il avait pour habitude de provoquer (d’où la couleur de son avion peint en rouge) pour faire monter son adrénaline et celui de ses adversaires. Mais Pierre Veys s’est permis de grandes libertés avec le caractère historique des événements. Et cela ne passe pas chez certains lecteurs qui veulent que l’église reste au milieu du village. Pour ma part, dès le moment où on ne revendique pas une biographie historique précise mais une libre adaptation romancée, cela ne me dérange nullement. J’ai même été surpris et là, le but est atteint. C’est ce que je demande dans mes lectures. Si on sait dès le début comment cela va se terminer, c’est beaucoup moins amusant à lire. Pour en terminer avec le scénario, on peut à la lecture de la dernière planche penser que l’histoire va s’arrêter là avec le crash de l’avion. Par ma part, je suis d’avis qu’un bon scénariste peut toujours trouver un tour de passe-passe plausible pour prolonger la série.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

Le dessin de Puerta fait en général l’unanimité ou presque. Je trouve son dessin hyperréaliste de très bonne facture. La mise en couleurs, moitié aquarelle, moitié numérique est vraiment au top. On trouvera toujours bien quelques ronchons qui trouveront qu’il a copié ou décalqué des photos et que c’est un peu facile. Si c’était si facile, je pense que beaucoup feraient comme Puerta. Je leur rappellerai quand même qu’à l’époque les documents photographiques de qualité des combats aériens étaient très rares. Copier devient donc encore plus difficile…Cette théorie ne tient  pas longtemps la route.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

Pour en terminer, j’ai beaucoup apprécié cet album pour sa qualité graphique exceptionnelle. Au niveau du scénario, il a l’audace de laisser libre court à une option non historique, fort improbable. C’est ce cocktail peu banal qui m’a bien plu. Reste à voir maintenant quels seront les prochains projets de ce duo étonnant et détonnant. Ne pas les soutenir serait du gâchis !

 

a09-3e78912.gifDessin

 

a07-3e78901.gifScénario

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Liens vers le site internet de Carlos Puerta : ICI.

 

 

Capitol.

Baron rouge, Donjons et dragons, Puerta, Veys, Zéphyr BD, 8/10, aviation, aventure, histoire, première guerre mondiale, von Richthofen, 04/2015

22/04/2013

Baron rouge T2 : Pluie de sang.

1444020.jpg9782361181093_3.jpgAuteurs : Veys et Puerta.

Editeur : Zéphyr BD

Sortie : 04/2013

 

 

La vie romancée de Manfred Von Richtohfen.

Blessé et frustré après son premier combat aérien, Manfred Von Richthofen, qui était mitrailleur sur un biplace, décide d’apprendre à piloter. Il veut mener ses prochains duels à sa façon, en pilotant et en tirant, décidant seul de la tactique de combat. Et c’est concluant : Manfred tue un pilote français avec une grande facilité, et beaucoup de plaisir. Il est maintenant prêt à décimer les rangs des pilotes alliés.

 

le baron rouge,veys,puerta,zephyr bd,zephyr,aviation,guerre,pluie de sang,042013,8.510

Renversant le baron ?

 

A chaque fois que je lis une BD du duo Puerta/Veys, je suis épaté par leur sens de la grande aventure. Ils arrivent à ajouter cette petite musique  dans les cases pour captiver le lecteur.


Comment vous en persuader ? D’abord en allant sur le blog de Carlos Puerta pour comprendre sa technique, voir comment il arrive à donner à son dessin ce coté très « vintage ». Perso, je suis admiratif de son talent  mais c’est comme un millésime, il faut savoir l’apprécier.

Cette histoire devrait d’abord faire plaisir aux fans d’aviation, on  passe d’ailleurs en revue les premiers coucous  de la première guerre mondiale. On est encore au temps des pionniers mais  les premiers biplans conçus pour la guerre arrivent. Vous pourrez les admirer au dessus des canaux de Bruges, le long du littoral belge avant de passer aux forets de  la  Champagne-ardenne. On suit toujours l’évolution du futur baron Von Richtohfen : ses premiers vols, ses premières victoires, comment il en est arrivé là en venant de la cavalerie. Mais il a aussi cette petite dose de fantastique qu’a ajoutée Pierre Veys qui rend notre baron rouge assez étrange voir  inquiétant .Mais ça nous permet aussi de rentrer dans sa tête, d’être des intimes, presque de participer à sa vie. 

Je n’ai qu’un seul regret par rapport à cette série, ça se lit trop vite  .Maintenant, il va valoir attendre  un an avant de replonger  au milieu des mitrailleuses, de faire des voltiges, de ressentir la peur, leur peur comme dirait Manfred, de profiter simplement d’une bonne BD.

Dessin : 9/10

Scénario : 8/10

8.5/10 Global.

Samba 

On en parle sur le biplan.

Capture.JPG

 

Inscrivez-vous à la décoration.

16/05/2012

Chez Carlos Puerta.

Direction le blog du dessinateur espagnol d'Adamson et du BAron rouge.

Carlos Puerta..JPG

Écrit par Samba dans En visite chez.... | Commentaires (3) | Tags : puerta, le baron rouge |  Facebook | |

BARON ROUGE - Tome 1: Le bal des mitrailleuses.

Couv_160477.jpgPlancheS_33132.jpgDessin :Carlos Puerta- Scénario : Pierre Veys

Editions Zéphir BD

Sortie : 04/2012

48 pages

Prix conseillé : 14,00 €

ISBN : 9782361180478

Aviation, Histoire

 

Résumé (de l’éditeur: Le Baron Rouge est un tueur né. Elevé dans la tradition militaire, il rêve de passer les ennemis de l'Allemagne au fil de l'épée. L'aviation va lui permettre de réaliser ses ambitions. Le jeune homme va devenir un as et décimer les rangs des aviateurs alliés.  Ses débuts coïncident avec les premiers combats aériens de l'histoire. Ce sont de véritables batailles de dinosaures volants que vont se livrer ces pilotes avides de victoires.
Il n'existe aucune tactique de combat, ni aucune expérience. Aucune règle. Tout est à découvrir à bord de ces engins improbables qui survolent la guerre de 14-18.

 

 

170229.JPG

 

Mon avis : Voici une nouvelle série de Carlos Puerta et Pierre Veys chez Zéphir BD! Nouvelle série, nouvel éditeur (Zéphir BD est spécialisé « aviation »).Sur SambaBD, on a adoré les trois premiers tomes d’Adamson, la série des mêmes auteurs. Que va devenir cette série ? Pas de réponse à ce jour alors que le récit est loin d’être fini…Un peu frustrant…

Reste la nouvelle série. Elle va nous conter la vie  du baron rouge, Manfred Von Richthofen, l’as de l’aviation allemande pendant la première guerre mondiale.

Alors, que penser de cette série ?

170413.JPG

C’est d’abord une mise en bouche. Très court ce premier tome mais on peut déjà entrevoir ce que va être la suite. Le dessin est toujours aussi somptueux dans le plus pur style d’Adamson. C’est presque photographique, comme l’est la qualité du papier employé pour ce volume. Au niveau du scénario, on va apprendre à connaître un héros qui est plus connu pour son palmarès que pour sa psychologie. Et c’est sur ce plan d’approche que cette série va être intéressante. Pourquoi cet homme va-t-il être un as de l’aviation ? Avait-il des prédispositions ? Les auteurs vont nous montrer que son caractère et son éducation sont les éléments fondateurs de sa légende. Pas toujours très reluisant au niveau des qualités humaines… Nous avons droit à un début de portrait sans concessions !

170100.JPG

C’est fort descriptif et avec peu de dialogue. Mais c’est avant tout un roman graphique qui laisse place aux combats aériens. Baron rouge va trouver rapidement son public auprès des amateurs d’aviation et de l’histoire de la première guerre mondiale. Pour ma part, j’ai bien aimé même si, encore une fois, ce fut trop vite lu… 

 

Graphisme :   9,0/10

Scénario :     8,0/10

Moyenne :     8,5/10

 

Capitol.

170519.JPG

Écrit par capitolbelgium dans Du haut du CAPITOL. | Commentaires (13) | Tags : le baron rouge, puerta, veys, zephyr, aviation, guerre, 042012 |  Facebook | |

24/02/2011

Adamson T3: Über alles.

Adamson3.jpgAdamson3p.jpgAuteurs : Veys et Puerta
Editeur : Delcourt.
Sortie : 02/2011

Le voyage ne fait que commencer.
« À bord du Stornoway, Adamson et son équipe reprennent leur expédition dans l’autre monde. Mais alors qu’ils se croyaient seuls, ils aperçoivent un puissant cuirassé allemand se diriger droit sur eux, prêt à les bombarder. Ils ne seraient apparemment pas les seuls à avoir accès à ce passage… La Première Guerre mondiale semble bien sur le point d’éclater, ici comme dans le monde réel. »

A toute vapeur.
Rarement, je n’avais attendu une suite avec autant de trépignassion. Alors, une fois en main, direction lecture immédiate car cette série « Adamson » est un réel bonheur. Je peux même parler de jubilation  car les aventures de ce groupe d’anglais perdu sur un autre monde sont vraiment prenantes.
Pour ce tome 3, ça commence très fort, un cuirasser fonce sur nous. Une magnifique sensation de puissance jaillit de la première page, c’est lourd, massif, froid,  menaçant .Je savoure le dessin de  Carlos Puerta. Je me rappelle avoir été un peu septique quand j’ai vu son style original sur le tome 1. Là, franchement, je ne peux qu’applaudir car  le dessinateur espagnol arrive avec son trait et surtout ses couleurs à donner une ambiance unique  à cette épopée. On se croirait dans un bon vieux film de guerre. La bataille commence, on est au large de Coronel ou aux Falklands en 1914. Ensuite, Veys s’attaque au plan ourdi par nos amis ……chuuut  je ne vais pas en dire plus .Et puis, nous avons les 10 dernières pages …époustouflantes ….je sens qu’on va encore bien s’amuser ….enfin le lecteur car pour nos explorateurs, le danger semble omniprésent.
Bref, je vous conseille chaudement cette série  fantastique si vous aimez la grande aventure. Seuls les écossais ne devraient pas apprécier.
9-17b2.gif

 

 

On en parle sur le forum.

adamson.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

12/11/2009

Adamson,Dans l'oeil du cauchemar.

adamson2adamson2_plaAuteurs : Veys et Puerta.
Editeur : Delcourt.


Un cauchemar ?
1913, au large du Spitsberg. Deux morutiers découvrent une porte qui donnerait sur une autre dimension. Ce n'est pas une fable ou une improbable manifestation d'hystérie collective. Un passage existe. Dans le plus grand des secrets, l'Angleterre prépare une expédition et désigne Henry Adamson, aventurier de l'extrême, comme l'homme de la situation. Mais nul ne peut être préparé à ce qui l'attend...

Mon délice.
Bon je ne vais pas y aller par quatre chemins, cette BD est tout simplement mon gros coup de cœur de cette année. Et oui carrément, un must pour tous les amoureux d’aventure avec un grand A.C’est tout simplement génial, on lit cette BD comme le meilleur des desserts. C’est inventif, mystérieux, prenant, haletant, jubilatoire ….les superlatifs ne peuvent que pleuvoir pour ce tome 2.J’ai aussi apprécié le dessin très original de Puerta. L’idée de vieillir délibérément les couleurs est on ne peut plus adéquate. A noter que l’édition Delcourt est aussi de meilleure qualité que la défunte version Robert Laffont surtout au niveau de la qualité du papier. Bref, les fans de mystère, jetez vous sur cette série, vous ne le regretterez absolument pas.
surprises.smileysmiley.com.10

On en parle sur le forum.


adamson25.1

22/05/2008

Adamson,Opération Spitsberg.

AdamsonPuerta1_23042008_230012adamson1_plaLe résumé.
Auteurs : Veys et Puerta.
Editeur : Robert Laffont.


Nous sommes en 1913, et le londonien Henry Adamson, aventurier de son état, est en proie à de cruelles désillusions. Persuadé qu'il ne repartira plus à l'aventure, il prend la décision de se suicider. Mais les agents du gouvernement lui proposent un nouveau challenge : étudier une zone au large du Spitsberg située dans l'Antarctique, où le temps et l'espace n'ont pas les mêmes propriétés que dans le monde réel. Alors que la Première Guerre Mondiale se profile, voilà une expédition qui pourrait bien permettre à l'audacieux Adamson de redorer son blason. A condition d'en revenir vivant !

Mon avis.

La première fois que j'ai eu en main cet Adamson, je l'ai reposé quasi illico. En effet, j'étais plus que circonspect par rapport au dessin. Et puis grâce à un très bon avis de mon libraire et des bonnes critiques, j'y ai rejeté un œil .L'époque (début 1914) et le milieu maritime de guerre m'ont décidé à revenir sur ma décision. Pour le dessin, je n'ai pas spécialement changé d'avis. On dirait un mélange de peinture et de photos retravaillées. J'eu parfois l'impression de lire un roman-photo. Les perspectives sont également souvent très floues et sombres, ce qui donne au final, une atmosphère très pesante et surtout étonnamment envoutante.
Quand au scénario, il commence très fort. A peine arrivé à la page 13 que l'adrénaline monte .Ensuite, toujours sous le choc, c'est avec enthousiasme qu'on assiste aux préparatifs de l'expédition. Pour tout vous dire, j'étais carrément avec les aventuriers et j'ai ressenti la tension montée à l'approche du phénomène. Donc vous l'aurez compris, les fans de fantastique seront aux anges en lisant Adamson. Une BD réellement passionnante. De la grande BD !!!!
Vivement la suite mais viiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiite.
surprises.smileysmiley.com.8

Le site du dessinateur ICI.

AlbadamsonPuerta1_23042008_230012


J'ouvre une section pour cet album sur le forum, car il y a beaucoup de postulats à discuter pour cet excellent premier tome.