18/01/2018

Merdre - Jarry, le père d'Ubu

1.jpg2.jpgScénario : Rodolphe

Dessin : Daniel Casanave

Editeur : Casterman

Collection : écritures

200 pages - broché

Parution : 17 janvier 2018

Biographie littéraire

 

Présentation :

– Vous êtes donc le fameux Jarry ?
– Bouffre ! On le dit.
– Dieu sait qu'on parle de vous...
– ... de vous et de votre père Ubu, bien sûr !

3.jpg


Figure des cercles littéraires, intime du Douanier Rousseau, ami d'Apollinaire et inventeur de la pataphysique, Alfred Jarry a créé un mythe littéraire unique, un monstre omniprésent dont le nom est entré dans le langage courant.
Sa vie fut à l'image de son œuvre : intense... et ubuesque !

4.jpg

« Merdre » : c’est le mot d’ouverture de la pièce Ubu Roi qui, jouée pour la première fois en décembre 1896, scandalise le tout Paris. Son auteur, Alfred Jarry ne déteste pas le scandale. Parfois même, il s’en délecte !

Perpétuel chassé-croisé entre la vie et l’œuvre, tout particulièrement avec Ubu auquel il finit par s’identifier, la vie de Jarry fut brève : il meurt à 34 ans, ruiné, en suçant un cure-dent.

Entretemps, il aura posé en salle le sabre en main, ou en ville brandissant le révolver, éclusé moult absinthes (« l’herbe aux saintes ») aux comptoirs des tripots avant d’enjamber sa bicyclette, un « Clément Luxe 96 » pour repartir vers de nouvelles aventures… Il aura surtout dynamité la littérature, créé la noble science de la pataphysique et largement participé -bien qu’à titre posthume- à la définition de ce XXème siècle qui babillait encore. Jarry créa Ubu, la suite en devint ubuesque. 

5.jpg

Mon avis :

Après un Nerval l’inconsolé de très belle facture, Casanave nous livre un Jarry tout à fait honorable. Pratiquant une biographie dessinée mêlant les vies de l’auteur et de son personnage emblématique, Ubu, le scénariste Rodolphe arrive à capturer l’essence de l’œuvre littéraire et de son créateur. Etonnements saugrenus, confusions inspirées et potacheries érudites viennent ainsi émouvoir la sensibilité du lecteur dans un récit tourbillonnant, aux envolées parfois lyriques.  

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

vers l'ouest,zheng jianhe,deng zhihui,urban china,légende,conte,batailles

 

alix senator,valérie mangin,thierry demarez,casterman,antiquité,rome,egypte

 

Skippy

21/11/2017

A la vie à la mort - tome 1 - Pierrot le fou

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10Scénario : Rodolphe
Dessin : Gaël Séjourné
Éditeur : Soleil
58 pages
Date de sortie :  septembre 2017
Genre : policier

 

 

 

Présentation de l'éditeur

1946, L’ennemi public numéro 1 s’appelle le Gang des Tractions Avant. Parmi leurs membres, Jo Attia et Pierrot Le Fou terrorisent la France de l’après-guerre. Voici leur singulière histoire.

La guerre est finie et la France, en reconstruction, retrouve le goût de vivre. Deux anciens Bat’ d’Af’, ces bataillons de militaires, sanctionnés durant leur service et engagés dans l’infanterie d’Afrique, se retrouvent pour ne plus se quitter et faire alliance. Mais leur passé violent et leur goût prononcé pour les armes à feu et l’argent, vont rapidement décider de la direction que va prendre cette alliance…

 

"Petit, je sais pas d'où tu débarques, mais tu vas y retourner ... Ici tu fous la merde et c'est pas bon pour mes affaires !"

 

Mon avis

Qui n'a jamais entendu parler du célèbre "Gang des Tractions avant"?! Ce gang créé par Pierre Loutrel dit Pierrot le Fou, fait partie des figures mythiques de l'histoire du grand banditisme en France. Spécialistes des braquages à mains armées, Pierrot le Fou profita du chaos de l'immédiat après-guerre pour constituer sa bande de malfaiteurs hétéroclite. On y trouvait en effet d'anciens résistants, d'anciens collabos de la Gestapo et des voyous résistants de la dernière heure.

Rodolphe adapte ici son propre roman consacré à Pierrot le Fou en apportant une touche un peu plus aventureuse à son récit. L'angle donné à l'album est davantage à l'action qu'à la psychologie des personnages. Ainsi, on y découvre à coups de nombreux flashback et d'ellipses, comment Loutrel a monté son gang et les premiers coups qu'il a mis sur pied.

C'est vraiment bien mené et, même si l'action prime sur les personnages, on ressent bien la violence qui habite ces personnages peu fréquentables. Si l'audace de leur braquages et la minutie de leur préparation peuvent forcer l'admiration, le caractère criminel de ces individus n'est pas édulcoré. Ces braqueurs étaient des tueurs qui n'hésitaient pas à faire usage de leurs armes si nécessaire.

Gaël Séjourné, à travers un dessin classique, nous offre une très belle mise en scène qui répond parfaitement au dynamisme du récit. Son trait réaliste nous plonge directement dans l'ambiance des années 40 et dans l'aventure de cette folle équipée.

Voilà une belle entame sur les méfaits d'un des plus grand gangster français. Prévu en trois tomes, les amateurs de polar adhèreront vite à ce récit bien ciselé dont on connait pourtant déjà la fin et dont l'ambiance qui se dégage n'est pas sans rappeler un certain cinéma de genre.

 Loubrun

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

à la vie à la mort, rodolphe, séjourné, verney, soleil, pierrot le fou, gangsters, banditisme, histoire, gang des tractions, polar, aventure, 09/2017, 6/10

 

20/11/2017

Ter

1.jpgter,tome 2,rodolphe,dubois maghen,18 octobre 2017,science-fictionTome 2 – Le guide

Scénario : Rodolphe

Dessin : Christophe Dubois

Editeur : Daniel Maghen

80 pages - cartonné

Parution : 19 octobre 2017

Science-fiction

 

Présentation :

« … en ces temps futurs, le sol grondera et rien ne restera de nos villes et de nos campagnes, de nos rivières et de nos champs. »

002.jpg

La fin du tome 1 laissait les lecteurs sur une vision remarquable : TER n’est pas notre Terre ! Au retour de leur expédition, Mandor et ses amis découvrent un spectacle de désolation : leur village s’est effondré, il ne reste qu’un tas de ruines. Les habitants en rejettent la faute sur Mandor, qui échappe au lynchage de justesse grâce à l’intervention du Bourdon et de ses prêtres en armes. Il sera donc jugé, et probablement exécuté. Mais le sol tremble à nouveau et la panique s’empare de toute la communauté. Mandor, que certains considèrent comme le prophète, a une vision...

001.jpg

Mon avis :

Le tome 1 était impressionnant.

Le tome 2 apporte des réponses, mais aussi de nouvelles questions. On change de décors, mais pas de sujet. Avec un sens de la narration parfaitement maîtrisé, Rodolphe poursuit son récit sur le mode de la fable politique, de l’imaginaire poétique, mais tout en nous livrant un pur moment d’aventures et d’action. Autant dire que le lecteur est gâté, surpris, séduit, émerveillé.

Ter serait déjà une excellente histoire de science-fiction rien que pour son scénario, mais en plus, le dessin de Christophe Dubois vient le sublimer par un traitement graphique à couper le souffle. Ses dessins, classiques, sont d’une richesse et d’une précision hors normes. Chaque case est une bénédiction pour le regard. Un cahier de croquis et de cases alternatives vient clôturer ce qui me paraît un des meilleurs albums de l’année.

003.jpg

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

Skippy

 

15/09/2017

Eldorado

cov.jpg1.jpgBrian Bones, détective privé - tome 2

Scénario : Rodolphe

Dessin : Georges Van Linthout

Editeur : Paquet

Collection : Calandre

48 pages  - cartonné

Parution : 23 août 2017

Polar vintage

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Présentation :

L’actrice Carol Lorraine, la femme du fameux producteur Claude Goddard, se tue dans un accident à bord de sa CADILLAC ELDORADO flambant neuve. À qui le crime (pardon : l’accident !) profite-t-il ? Au mari, sans l’ombre de doute, car par la plus incroyable des coïncidences, celui-ci a souscrit quelques jours plus tôt une assurance vie au nom de sa femme, assurance dont il est l’heureux bénéficiaire ! Montant de la prime ? 150.000 dollars ! Une somme qui tombe à pic vu que GODDARD est au bord de la faillite… Brian Bones, qui a du flair, détecte aussitôt l’arnaque et se fait fort de démasquer rapidement l’escroc-assassin ! Seul hic : lors de l’accident, c’était celui-ci qui conduisait. Peut-on préméditer un accident mortel en étant soi-même au volant de sa voiture ?

2.jpg

Mon avis :

Deuxième titre de la série : Brian Bones, détective privé, ce récit surfe sur la vague rétro/vintage sans complexes. Bien évidemment le scénario est ultra classique, bien sûr on se croirait dans le magazine Spirou des années 50/60, naturellement la ligne est d’une clarté limpide, hé oui le dessin rappelle furieusement celui de Tillieux des aventures de Gil Jourdan !  Mais après tout, qu’importe ! Encore une fois, des formules stéréotypées envahissent mon esprit de chroniqueur en panne de vocabulaire : charme rétro, ambiance surannée, classicisme, hommage, BD de papa … J’en passe et des pires. Le fait est que ce récit se lit avec le plaisir, que les mécaniques sont belles et les filles joliment croquées, que c'est au fond un bon petit polar, bien troussé, selon une recette éprouvée. A lire un samedi soir en pensant au bon vieux temps.

eldorado,brian bones,détective privé,van linthout,rodolphe,paquet,calandre,23 août 2017,polar vintage

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

jour j,yana,kordey,duval,pécau,delcourt,510,historique,032017

 

 le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

le couvent des damnées,minoru takeyoshi,glénat,seinen,historique,intrigues,sorcellerie,religion

 

Skippy

18/05/2017

Centaurus Tome3 : Terre de folie.

centaurus tome 3.jpgcentaurus t3.jpgScénario : Leo et Rodolphe
Dessin : Zoran Janjetov.
Editeur : Delcourt(neopolis).
48 pages.
Sortie : 3 mai 2017
Genre : science-fiction

 

 

Le résumé.
L’équipe de reconnaissance qui a débarqué sur la planète Véra se retrouve face à un mont Saint-Michel fidèlement reconstitué mais totalement abandonné. Les mystères autour de cette planète se font de plus en plus étranges et les dangers de plus en plus grands.

« Plus nous avançons, plus les mystères nous tombent dessus »

Mon avis.
Visiblement le dessinateur des Technopères ne s’est pas croisé les bras pour la couverture. Elle intrigue et donne envie de lire ce 3e opus. Par contre, je suis toujours un peu surpris par l’attitude figée des personnages avec leurs bras le long du corps. Je dirais presque que les bras m’en tombent. Les visages aussi restent un peu bourrus mais sinon le reste est adopté à bras le corps. Avec comme bras droit, une très bonne colorisation et une faune vraiment effrayante. Le bras de fer contre « les crevettes » ne m’a pas fait tomber dans les bras de Morphée, ça c’est certain.
Sinon, pour l’intrigue, on ne va pas baisser les bras avant le tome 5, on veut savoir, sommes-nous de retour sur terre ? J’espère que les aventuriers auront le bras long car les dangers semblent de plus en plus nombreux.
L’air de rien, Leo et Rodophe enchaînent les scénarios à tour de bras ces derniers temps avec quelles collaborations bras dessus, bras dessous.
Allez, Centaurus a un grand mérite, celui de nous tenir en haleine et comme le cliffhanger est imparable, il vous sera impossible de ne pas continuer cette série. Désolé mais ça va vous coûter un bras !

centaurus.jpg


.
Sambras.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a08-3e78906.gif

 

21/04/2017

Ter

Couv_301482.jpg1.jpgTome1 – L’étranger

Scénario : Rodolphe

Dessin : Christophe Dubois

Editeur : Daniel Maghen

80 pages - cartonné

Parution : 13 avril 2017

Science fiction

 

Résumé :
Un homme surgit de nulle part, d’un cimetière dans un désert hostile, inhabité, où personne ne peut vivre. Il est découvert par Pip, un jeune filou, pilleur de tombes, qui le récupère endormi au fond d’une sépulture. Il est nu et ne parle pas. Seul signe distinctif : un tatouage figurant une main, qui lui vaudra le surnom de Mandor (« Main d’Or »). Pip l’emmène avec lui à Bas Courtil, bourg primitif accroché à une butte rocheuse. Petit à petit, il apprend à parler et se révèle intelligent car si sa mémoire lui fait toujours défaut, il est incroyablement doué pour réparer toutes les mécaniques fatiguées et remettre en marche les mille et une bricoles que Pip a entassées...

2.jpg

                            « … Alors surgira un homme des entrailles de TER

                                   Qui montrera à tous le chemin à accomplir…

                                       Il n’aura ni biens, nis vêtements, et son

                                          Seul langage sera celui du silence. »

3.jpg

 

Mon avis :

Avec cet album, on frôle la perfection du genre.

Il y a tout d’abord un scénario dont le découpage narratif donne un rythme soutenu à l’histoire. Les thèmes abordés ne surprendront sans doute pas les amateurs de fantasy, science-fiction et fantastique : la prophétie messianique, la quête initiatique, la version post-apocalyptique de notre monde, le héros amnésique, la nature hostile … Mais ce qui frappe le plus à la lecture c’est la cohérence d’un univers original et complexe dont tous les détails, y compris les petits clins d’œil aux auteurs classiques, font sens et viennent structurer le récit.

Par ailleurs, le dessin donne la part belle à des paysages grandiloquents et aux détails minutieux des costumes, des habitations et des objets de la vie quotidienne dans un univers dont la beauté fascine autant qu’elle inquiète. Rodolphe et Christophe Dubois, semblent ici en parfaite harmonie dans leur travail sur le début de cette trilogie.

Le résultat est époustouflant !

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

 

Skippy

01/11/2016

Voyage au pays de la peur

Couv_289982.jpgvoyage au pays de la peur.jpgDessin : Jean-Jacques Dzialowski.
Scénario : Rodolphe.
Éditeur : Glénat comics
Sortie : 12 octobre 2016
128 pages.
Genre : horreur ( collection flesh and bones).

 

Chaque année, H P Lovecraft et d'autres collaborateurs réguliers à la revue Weird Tales se retrouvent pour se raconter des histoires terrifiantes. Invité à l'une de ces réunions, un certain Grogan Masson leur évoque l'histoire du Sphinx des Neiges. Parti à la découverte du Pôle Sud, ce navire avait été le théâtre d'événements étranges... Avaries, disparitions, mutineries, épidémies, hystéries collectives, le voyage n'avait pas tardé à se transformer en véritable cauchemar. De tout l'équipage, Masson est le seul survivant.

« Allons messieurs ; des blagues oui, un ramassis de salmigondis ! De la foutaise ! »

Mon avis.

Avec Bikini Atoll , ce titre est certainement le meilleur de cette collection . Au scénario, on a mis un homme d'expérience puisque Rodolphe s'y connaît quand il s 'agit de poser une atmosphère mystérieuse ou angoissante. Il faut dire que le postulat d'un voyage en Antarctique à bord d'un bateau maudit, ça fonctionne souvent très bien. On est vite pris par cette histoire et ce comics made in France se révèle un très bon page turner. Par contre, je n'en dirais pas autant du dessin au style charbonneux qui laisse parfois à désirer sur quelques planches . Dommage car l'univers proposé aurait mérité une plus grande netteté surtout pour le final trop flou à mon goût. L'air de rien, comme je viens de lire « 50 » dans la même collection, un duo Rodolphe/Sentenac aurait fait mouche avec ce titre !

Verso_289982.jpg



a07-3e78901.gif Scénario

a05-3e788c9.gifDessin

a06-3e788fc.gifGlobal.

Samba.

Un reportage sur le Terror et l'Erébus qui ont tenté le passage du nord en arctique .

26/09/2016

L'oracle della luna T4

1540-1.jpg9782344005897_p_2.jpgScénariste   : Frédéric Lenoir / Rodolphe

Dessinateur : Griffo

Éditeur         : Glénat

56 pages - Historique

Sortie le 24 août 2016

 

 

Avis de l'éditeur :

L'évasion de Giovanni du bagne a échoué. Mais d'une certaine façon, il est chanceux dans son infortune. Convoqué par l'intendant Ibrahim, il lui raconte toute son aventure, depuis son envoi aux galères de Venise. Impressionné par son récit, Ibrahim le prend alors comme esclave personnel et se lie rapidement d'amitié avec lui. S'ils n'ont pas la même religion, les deux hommes partagent le goût du savoir et apprennent beaucoup l'un de l'autre. Mais très vite, leur amitié nourrit la colère de ceux qui considèrent les Chrétiens comme des infidèles, et Giovanni ne tarde pas à retrouver l'enfer des geôles. La chance ne lui aura pas souri longtemps... 

Mon avis

 Cet Oracle Della Luna est franchement efficace de bout en bout.  Ni trop de bulles de lecture, ni trop peu, un découpage des cases équilibré, une narration fluide, un trait agréable, et une ambiance qui joue son rôle page après page.

Suite à une évasion loupée, Giovanni se retrouve en pleine place publique, endurant une pénitence exemplaire : un châtiment de 300 coups de fouet sur les pieds. De quoi tenir l'homme tranquille durant plusieurs semaines, le temps qu'il se rétablisse.

La suite du récit plutôt surprenante amène Giovanni face à l'intendant Ibrahim, qui lui contant ses frasques, amadoue ce dernier, se voyant presque offert sa liberté. Sauf, que maladroitement, refusant une femme lui étant offerte,et s'étant procuré une bible, il se retrouve une nouvelle fois au cachot.

Puni une seconde fois, sur la Grand-Place, il ne doit son salut que par la providence d'un individu qui le rachète, dans des fins bien obscures.

Les scénaristes Lenoir et Rodolphe jouent sur le mystique, la spiritualité, les droits des hommes, la vassalisation entre maîtres et esclaves. Nous retiendrons le passage profond sur le sens de la vie : Nous nous y accrochons, mais ne la vivons pas; Si exister est un fait, vivre est un art. L'homme poursuit inlassablement une quête, un désir d'ailleurs, mais qu'en est-il, là où il se trouve en tout moment? N'est-ce pas cela, cette véritable vie qu'il doit désirer et surtout  comprendre.

Graphiquement, le trait de Griffo émerveille. Avec peu, il crée beaucoup. Il ne s'accapare pas de détails inutiles. Il profite d'éclairer l'essentiel de son œuvre. On reconnait sa touche personnelle (Giacomo C, Monsieur Noir) et semble améliorer encore d'un cran son niveau.

L'Oracle Della Luna est un excellent ouvrage qui nécessite méditation, une fois achevée.

a08-3e78906.gif

 

 

71BazPg51YL.jpg

Coq de Combat

09/09/2016

AMAZONIE - TOME 1

amazonie t.PNGamazonie.PNGDESSINATEUR : BERTRAND MARCHAL
SCÉNARISTES : RODOLPHE et LEO
Editeur : Dargaud.
Sortie : 23 septembre 2016.
48 pages
GENRE : SCIENCE-FICTION

 

1949, au Brésil. Alors qu'il longe un bras de l'Amazone en pirogue, un photographe arrive dans un dispensaire anglais tenu par un révérend. Avant de mourir, il lui confie d'étranges photos. Le révérend les apporte au consulat anglais, à Manaus, la capitale de l'Amazonie : sur l'un des clichés, on distingue une créature qui semble n'avoir rien d'humain... Il n'en faut pas plus pour alerter le MI6 et son agent spécial miss Austin !

 

« Cet ecclésiastique ne semble pas très à cheval sur les préceptes de tempérance et de chasteté. »

 

Mon avis.

Mesdames et messieurs, bienvenues aux jeux olympiques de Miss Austin.
Je rappelle que la belle anglaise est la tenante du titre des jeux du Kenya et de Namibia.
Ses entraîneurs, le tandem réputé Léo et Rodolphe, vont certainement l’amener à la victoire éditoriale tellement la recette semble fonctionner.
Passons en revue les 7 épreuves de Miss Austin.
1-S’éclipser discrètement d’un rendez-vous organisé avec son ancien petit ami !
2-Demander une augmentation pour excès d’extra-terrestres dans ses enquêtes.
3-Prendre une douche, indispensable dans une BD de Léo.
4-Boire un petit coup c’est agréable mais aussi pour nouer des contacts.
5-Retrouver une ancienne connaissance pour se faciliter la vie dans les transports aériens.
6-Cultiver le coté vintage pour coller aux dessins de Marchal.
7-Et enfin être partante quand une photo étrange arrive au MI6.

La victoire semble à sa portée mais attention à Nafissatou Thiam qui pourrait créer la surprise avec un concours d’extra-terrestre !

amazonie t1.PNG


a07-3e78901.gif Dessin

a06-3e788fc.gif Scénario

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

 

07/06/2016

Centaurus - Tome 2 - Terre étrangère.

centaurus t2.jpgcentaurus.jpgScénario : Léo et Rodolphe.
Dessin : Janjetov.
Editeur : Delcourt (néopolis).
Sortie : 16 mars 2016.
Genre : Science fiction.

 

 

Résumé
Ça y est ! Une première équipe de reconnaissance a débarqué sur cette mystérieuse planète qui pourrait être LA terre d'accueil pour les habitants du vaisseau-monde en quête de planète habitable depuis plus de 400 ans. Mais qui dit mission d'exploration dit dangers potentiels, et ce ne sont pas les étranges visions de June qui vont simplifier les choses ni rassurer qui que ce soit. 


« Les jumelles sont sorties de la douche ? ».

Mon avis.

L’agence Leo, spécialiste des voyages interstellaires vers Antares, Betelgeuse et Aldébaran, vous propose une nouvelle destination de randonnée en milieu hostile, la planète Vera ou vera pas, c’est selon.
On vous recommande de prendre, dans votre sac à dos, une arme type laser, un couteau type Opinel et un appareil photo avec un gros objectif, ça vous évitera d’approcher de trop près la faune locale.
Votre guide, une sorte de gros malabar (c’est un peu caricatural je sais), vous montrera les sites archéologiques et autres anomalies de cette planète.
Et n’ayez crainte, on n’a pas oublié ce qui a fait notre renommée intergalactique, la séance de douche accompagnée !
Une nouvelle destination mais pas de crainte à avoir pour les fans des voyages Léonard.. ( euh non ça c’est des autres !) Léo, le cocktail d’évasion et de mystère est toujours au rendez-vous.
Même le dessin de Janjetov (les technopères) a pris des airs léonesques. Bref, vers l’inconnu et l’infini mais avec des balises connues !

centaurus leo.PNG



a07-3e78901.gifScénario

a07-3e78901.gifDessin 

a07-3e78901.gifGlobal.

Sambalactique .
Inscrivez-vous à la newsletter.