12/11/2017

Les chroniques courtes #148, Les Monstres attaquent 2/3, BTooom T22, Master & Slave T.1

Les Monstres attaquent 2/3

Couv_314203.jpgScénario : Cullen Bunn et autres
Dessin : Julián López et autres

Éditeur : Panini comics
152 pages
Date de sortie :  novembre 2017 (kiosque)
Genre : comics de super-héros

 

  

Mon avis:

Voici le deuxième opus de la série limitée Monsters Unleashed de Marvel. Les monstres continuent à pleuvoir sur la terre et les super-héros ont du mal à les contenir ! Spider-Man et le Doctor Strange ont bien du mal à éliminer une grosse bête furieuse, et les X-Men n'en mènent pas large. Mais des faits nouveaux arrivent: les vieux monstres terrestres (Fin Fang Foom et consors) s'unissent aux héros pour combattre les nouveaux arrivants, la chasseuse de monstres, Elsa Bloodstone à trouvé un gosse,Kei, qui a le pouvoir de faire apparaître les monstres qu'il dessine... Pourra-t'il les éliminer aussi ? Mais le vrai danger arrive du fin fond de l'espace...

Une belle mini-série qui me réconcilie un peu avec le nouveau monde Marvel. Des nouveaux dessinateurs et auteurs font ici leurs premiers pas mais la série principale est du prolifique Cullen Bunn qui nous montre encore ici son imagination débridée. Et puis quel plaisir de revoir les vieux monstres crées il y a des décennies au début de l'ère Marvel comme Googam, fils de Goom ou Xemnu.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

______________________________________________________________________

BTOOOM Tome 22

Les chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalLes chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalAuteur : Junya Inoue
Editeur : Glénat
210 pages
Genre : Survival
Sortie : le 4 octobre 2017

 

 

 

Mon avis :

Sakamoto vs Kida, dernier round entre deux des protagonistes centraux de Btooom. Malgré l’intervention à distance d’Ida, qui a temporairement pris le contrôle des bureaux de la maison mère, et qui communique par émetteur à chaque joueur toujours vivant, comme quoi la partie est terminée…cela ne semble pas calmer les ardeurs des concurrents restants. Ils cherchent à s’entretuer quoi qu’il advienne.

 

Les explosions se comptent par dizaines, à se demander comment Sakomoto ne soit que très légèrement blessé à l’épaule. Il évite les propulsions comme si il évitait des balles de tennis.

Hormis cela, on savoure encore et toujours cette agréable série survival. La série terminée au Japon compte 26 tomes…encore 4 épisodes avant la conclusion finale. La suite est prévue en février 2018…Patience !

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Coq de Combat

______________________________________________________________________

Master & Slave tome 1

les chroniques courtes,#148,les monstres attaquent,cullen bunn,julián lópez,panini comics,super-heros,btooom,junya inoue,glénat,survival, Master & Slave, manga, shojô, romance, jeunesse Auteur : Ai Hibiki
Editeur : Soleil
Genre : Shôjo, romance, jeunesse
Sortie : le 11 octobre 2017

 

 

 

 

Mon avis :

 

Que se passe-t-il quand une richissime jeune fille devient pauvre et que, en prime : celui qu'elle a toujours considéré comme son esclave devient multimilliardaire et la traite à son tour comme une esclave ? C'est la fil conducteur de cette version moderne et moins candide de « princesse Sarah » au Japon ! Kanna, notre héroïne, se retrouve donc à répondre aux moindres exigences de son ancien larbin, non sans mal, jusqu'à découvrir.... qu'elle l'a toujours aimé ! C'est donc un sérieux bon petit manga pleins de rebondissements, même si certains points sont cousus de fils blancs pour nous, ô lectrices aguerrie de shôjô bien arrangés par une des maîtresses du genre à l'heure actuelle : Ai Hibiki.

Que du bonheur pour nous... et de la pagaille pour notre duo de charmes et de choc !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Affaire à suivre,

ShayHlyn.

07/11/2017

Crush on You T.1

Crush on you, Chihiro Kawakami, Soleil, Shôjô, jeunesse, romanceCrush on you, Chihiro Kawakami, Soleil, Shôjô, jeunesse, romanceScénario : Chihiro Kawakami
Dessin : Chihiro Kawakami
Éditeur : Soleil
192
pages
Date de sortie : 13/09/2017
Genre : shôjô, romance, jeunesse.

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Elle voulait éviter les ennuis mais elle va devoir désormais gérer un adorable délinquant qui, derrière son effronterie de façade, cache bien des souvenirs douloureux…

Otowa Tatsushi sort d’une triste rupture. Alors qu’elle s’était beaucoup investie émotionnellement, son petit-ami a préféré mettre fin

 à leur relation afin de garder sa liberté. Depuis, elle se tient à l’écart des garçons. Mais le destin joue parfois des tours inattendus. Elle va se rapprocher de Narazaki, plutôt beau garçon, mais très franc et manquant un peu de finesse. Les ennuis peuvent commencer…

Crush on you, Chihiro Kawakami, Soleil, Shôjô, jeunesse, romance

Mon avis

Quand on voit Narazaki, héros masculin de cette nouvelle romance, en couverture : il y a de quoi se demander ce que nous allons lire. Va-t-on avoir droit à un shôjô plus relevé, traitant de vilains bad-boy ou... en regardant la quatrième de couverture : allons nous découvrir un yankee plus tendre qu'il ne laisse paraître de prime abord ?

 

Car oui, mesdemoiselles (et messieurs si vraiment un shôjô vous tente) le personnage masculin principal est juste un sacré gaillard, qui n'en loupe pas une à l'école, extraverti et pourtant solitaire. Un beau gosse qui a cumulé les conquêtes jusqu'à ce qu'il jette son dévolu sur.... la plus inattendue des demoiselles : timide, ordinaire, studieuse, sans histoire. Je veux bien entendu parlé de l'héroïne dont nous allons suivre les pensées comme fil conducteur : Otawa.

 

Elle qui ne voulait plus entendre parler des garçons, comme une certaine Shizuku dans « Cheeky love » souvenez-vous. La différence étant que cette dernière est dégoûtée des garçons, principalement beaux, parce qu'elle les voit tous comme des mufles ; ici, Otawa vient juste de rompre après s'être investie dans une relation amoureuse qui lui a brisé le coeur.

 

Autre différence de taille, dans « Crush on You », le héros semble véritablement épris de la demoiselle et se montrer galant, avenant et protecteur.. ce qui a de quoi perturber notre demoiselle qui, sous ses airs à ne pas y toucher, semble être finalement plus expérimentée que son nouveau prétendant. Ça cache quelque-chose, moi je vous le dis ! Et c'est en ça que je suis curieuse de lire la suite. La belle est-elle aussi ingénue qu'elle le laisse penser ? Le beau prince a-t-il raison de se poser les mêmes questions que nous, lectrices ? Et pourquoi est-ce que l'ex petit ami semble perturbé de voir celle qu'il a laissé comme une vieille chaussette avec un autre ?

Crush on you, Chihiro Kawakami, Soleil, Shôjô, jeunesse, romance

Un bon petit triangle amoureux, digne de ce nom quand on fait des shôjôs et des petits indices qui titillent la curiosité.

 

Sans conteste, une affaire à suivre...

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

ShayHlyn.

 

PS : oups, je n'ai pas parlé des dessins ? Vous y tenez ? Parce qu'à moins d'un style super exceptionnel qui sort du lot, je vous avoue que les dessins shôjô : ce sont des dessins shôjôs avec des demoiselles rougissantes, des sourires en coin pour ces messieurs, des fleurs et des cœurs, des atmosphères propices aux bisous et autres gestes tendres.... mais c'est bien quand même !! La preuve : 3 cœurs... et demi !

 

Allez, à la prochaine chronique les amis...

23/09/2017

Coffee & Vanilla T.1

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.Scénario : Akegami Takara
Dessin : Akegami Takara
Éditeur : Soleil
Date de sortie : 16/08/2017
Genre : Romance, shôjo

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Elle manque d’expérience, mais il est prêt à lui enseigner bien des choses ! Ainsi se crée l’harmonie entre la douceur de la vanille et l’amertume du café.

Bien que particulièrement mignonne, Risa, une jeune étudiante de vingt ans, n’a toujours pas connu l’amour et tous pensent qu’elle a un petit ami.

Elle rencontre au détour d’un café, Fukami, un homme d’une trentaine d’année, particulièrement riche et prévenant. L’alchimie entre eux est immédiate et Risa succombe au charme de ce bel apollon. Ainsi commence une histoire d’amour où l’inexpérience de Risa et la différence d’âge auront toute leur importance.

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.



Mon avis

Vous l'ignorez peut-être, mais bon nombre de jeunes femmes dans la vingtaine n'ont encore jamais connu l'amour. C'est le cas de Risa, charmante étudiante universitaire qui, bien qu'ayant tout pour elle, n'a jamais été conquise par un jeune homme. Trop timide, elle décline chaque invitation jusqu'au jour où le hasard lui présentera Fukami ! Il est beau, stylé, avenant... dans la trentaine !

 

Autant dire qu'avec une telle différence d'âges, on ne va pas faire dans le shôjo classique. Celui-ci, bien que mettant en scène une jeune ingénue, est plus mûr que la plupart des shôjo que j'ai pu lire. Et pour une lectrice ayant le même âge que le héros masculin : ça fait plaisir ! On repense à nos premiers ébats, les sentiments qu'on a pu ressentir, les papillons dans le ventre et surtout... surtout ! On savoure le fantasme que beaucoup d'entre nous ont eu adolescentes : être avec un homme, un vrai, qui sait ce qu'il fait et ce qu'il veut (bon, certes, même passé l'adolescence, on veut toujours ça, mais chuuuut... y a des hommes qui lisent, ici).

Coffee & Vanilla, Akegami Takara, éditions Soleil, Shôjo, romance.

Et si vous aviez encore des doutes quand à la maturité de ce shôjo : voyez la couverture ! Elle est plus qu'explicite. Nous sommes loin des pages romanesques où l'héroïne s'inquiète de savoir s'il faut ou pas tenir la main de son amoureux ou pas. Ici, c'est un cran au-dessus tout en gardant l'innocence d'un premier amour et les dessins typiquement « shôjo-esques ».

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7_10.png

 

Une chouette lecture, émoustillante et rafraîchissante... à ne pas mettre entre toutes les mains, cela dit et avec, il faut bien l'avouer : un homme un peu trop possessif. Affaire à suivre donc...

 

ShayHlyn

16/07/2017

Les chroniques courtes (138) XIII Tome 24, les blondes 26 - à la campagne, cheeky love Tome 3

L'héritage de Jason Mac Lane

Couv_277935.jpgScénario : Yves Sente

Dessin : Iouri Jigounov
Éditeur : Dargaud
54 pages
Date de sortie :  10 juin 2016
Genre : Thriller, aventures

 

Mon avis:

Je viens de lire, avec un peu de retard quand même, ce nouvel opus de la cultissime série XIII. Suspense garanti comme d'habitude et très beau dessin de Iouri Jigounov. Mais, cependant, trop c'est trop ! nous sommes encore lancés dans une nouvelle hypothétique identité de ce pauvre Jason (est-ce vraiment son nom ?) et dans un invraisemblable complot hourdi par les descendants des colons du Mayflower qui, d'autre part,  sont liés aux conspirateurs du précédent cycle ! A force de conspirer on commence à se lasser... De plus mon colonel préféré de l'US Air Force, la belle Miss Jones se fait méchamment malmener par des islamistes belliqueux (pléonasme !); elle et le général Carrington  seront sauvés in extremis par un XIII plus en forme que les Navy Seals (encore invraisemblable), etc. En fin d'album un bonus: la 'nouvelle) généalogie de XIII.

Allez on attend la suite quand même avec impatience.

JR

Voir aussi les chroniques:

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thrillerxiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller 

 

 

 

 

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 ____________________________________________________________________

Les blondes 26 - à la campagne

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thrillerScénario : Gaby
Dessin : Dzack
Éditeur : Soleil
36 pages
Date de sortie : 21/06/2017
Genre : humour

 

Mon avis :

Afin de marquer le coup des récentes élections présidentielles françaises, Gaby et Dzack reviennent pour un 26e tome reprenant les mésaventures des Blondes, dont la très célèbre Vanessa en couverture. À se demander où ils vont chercher tout ça... parfois drôle, parfois même désopilant... il y a quand même quelques planches où ma blondeur, sans doute, ne m'aide pas à comprendre l'humour. Quoique, j'ai demandé à un grand brun, et il n'a pas compris non plus. Donc avis aux fans de ces demoiselles à la cervelle de moineau : 36 pages en parfaite lignée avec celles des précédents tomes. On aime, un peu, beaucoup, passionnément, ... (moi, la réunion et les messages en morse : j'ai adoré ! Entre autres choses...)

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

____________________________________________________________

Cheeky Love tome 3

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse, sport.Scénario : Miyuki Mitsubachi
Dessin : Miyuki Mitsubachi
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192 pages
Date de sortie : 21/06/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse, sport.

 

Mon avis :

Entre sport et romance, Yuki ne sait plus où donner de la tête. Elle veut se focaliser sur les tournois de basket à venir, mais Naruse ne cesse de la troubler avec ses demandes incessantes pour qu'ils sortent ensemble. Énormément de questionnements sur le « pourquoi elle l'aime » et « pourquoi elle ne veut pas aller plus loin » parsemés de scènes audacieuses où Naruse montre son affection. Le tout avec un dessin toujours aussi sympathique, des personnages remarquablement beaux et des émotions hautes en couleur, même pour des pages en noir et blanc.

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la chronique du tome 1.

________________________________________________________

 

Be-Twin You & Me. Tome 1

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller,les blondes,à la campagne,gaby,dzack,soleil,humour,cheeky love,mitsubaachi miyki,delcourt,tonkam,shôjô,romance,jeunesse,sport, Be-Twin you & me, Saki Aikawai, éditions soleil.Scénario : Saki Aikawai
Dessin : Saki Aikawai
Éditeur : Soleil
176
pages
Date de sortie : 05/07/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse



Mon avis

Be-Twin you & me est le nouveau shôjo de Saki Aikawai, célèbre pour sa série « He is a Beast ! ». Dans ce nouveau manga, nous retrouvons Shizuku, jeune fille qui déteste les beaux garçons principalement à cause de son frère qu'elle voit continuellement jouer de ses charmes avec plusieurs filles en même temps. Dès lors, imaginez sa réaction quand elle se retrouve entre deux canons de beauté, jumeaux de surcroît ! L'un est le prince charmant que toutes les filles adulent, l'autre est sombre et rebelle au point de faire peur à tout le monde. Pourtant, c'est principalement de lui que Shizuku va se rapprocher bien malgré elle, devant jouer le rôle de sa petite amie pour qu'il soit libéré des filles qu'il trouve trop superficielles – s'intéressant aux beaux garçons comme lui et son frère, uniquement parce qu'ils sont beaux justement... un shôjo comme on les aime, avec un trio amoureux dont les aventures commencent sur les chapeaux de roues. Affaire à suivre...

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

21/06/2017

Masked Noise t. 6

masked-noise-manga-6-simple-276801.jpg9782344013175_pg.jpgAuteur : Ryoko Fukuyama.
Éditeur : Glénat Manga.
192 pages.
Sortie : 19 avril 2017.
Genre : Shôjo.

 

 


Résumé :

Le temps passe et voilà que c’est déjà la saison du festival du lycée ! Alors que les membres du club de musique s’apprêtent à jouer en public après plusieurs mois sans concert, Haruyoshi et Mio se rapprochent soudainement ! Où cet amour naissant va-t-il les mener ? Nino finira-t-elle par réussir à chanter l’un des morceaux de l’homme qui la tourmente ?!


Mon avis :

Elle voulait devenir une mangaka à l'âge de sept ans et, au cours de ses années de collège, elle a remporté un prix manga en envoyant son travail à Hana to Yume qui a rapidement été suivi par ses débuts comme mangaka. À l'heure actuelle, son dernier ouvrage (Nousatsu Junkie) est le manga #1 le plus populaire dans la version chinoise du magazine Hana to Yume, licencié par Panini Comics. Sa spécialité est qu'elle s'endort instantanément après s'être mise au lit. Julietta Suzuki (Divine Nanami) a été l'une de ses assistantes pendant un temps.

Tel est le portrait que l'on pourrait dresser de l'autrice qui, à travers son dessin, se targue de nous transfuser un ressenti comme elle l'évoque dans cet ouvrage en écrivant : "rien ne me fait sans doute plus frémir que de dessiner cet instant où les personnages, juste après leur prise d'élan, s'apprêtent à prendre leur envol. J'espère réussir à vous communiquer dans mes dessins ce que je ressens à ce moment-là". La "communication" est plutôt réussie.

Graphiquement, le niveau est le même que Monochrome Animals, une autre série imaginée par Miss Fukuyama achevée en 2014 et disponible en 12 tomes. Vous ne me croirez peut-être pas mais sept volets déjà seront à paraître ! Le prochain est programmé pour le 21 juin 2017. Un mix de ritournelles, d'euphémisme et de babioles fielleuses trusté dans une saga généreuse.

mn.jpg


Mister Med.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a06-3e788fc.gif

 

a08-3e78906.gif

 

a07-3e78901.gif

 

04/06/2017

Chroniques courtes N°133 : Kiss me Host Club, Jean-Norbert T4

Kiss me Host Club

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

Scénario : Nachi Yuki
Dessin : Nachi Yuki
Éditeur : Soleil
192 pages
Date de sortie : 10/05/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse

 

 

 

Découvrez la vie haute en couleurs de Mako, une lycéenne qui se retrouve plongée malgré elle dans l’univers des hôtes !

 

Kiss me Host Club est composé de plusieurs éléments « gagnants » qui font le succès d'autres shôjo. À savoir : un club d'hôtes dans une école (comme « Ouran High School Host Club »), une école de filles qui accueille depuis peu des élèves masculins (tel le seinen « Prison School ») et une jeune fille qui tient tête à tout ce petit monde. Rien de nouveau sous le soleil donc... Néanmoins, « Kiss Me Host Club » se laisse lire. C'est sympathique, autant que chaque personnage. Bien que, parfois, je me demande si les Host le sont autant qu'ils n'y paraissent... affaire à suivre.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

Chroniques courtes, kiss me host club, Nachi Yuki, Soleil, shôjo, romance, jeunesse.

 

ShayHlyn.

 

*****************************

 

Jean-Norbert - tome 4

chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.Scénario : Mark Retera
Dessin : Mark Retera
Éditeur : Kramiek
48 pages
Date de sortie :  mai 2017
Genre : humour

 

 

 

46 planches divisées en 4 bandes de 3 à 4 vignettes et autant de gags tous plus débiles les uns que les autres. Mais attention ! C'est du débile de haute volée, de celui qui peut vous faire tout aussi bien tordre de rire ou pleurer de désespoir devant tant de bêtise. Jean-Norbert est le roi de l'humour absurde, de l'humour trash, de l'humour noir avec de temps en temps une toute petite lueur de bon sens. Il se moque des clowns, des lutins et des Schtroumpfs, parce que comme le dit Mark Retera, ce sont « les seules créatures dont on a encore le droit de se moquer ». Voilà !

Si vous en avez marre du politiquement correct et que vous n'avez pas peur des blagues à deux balles, lisez l'absurde quotidien de Jean-norbert qui se retrouve tour à tour dans la peau d'un chef de restaurant, d'un bûcheron, d'un apprenti moine bouddhiste, d'un aventurier explorateur .... et j'en passe des meilleures et des pires.

A savourer sans modération.

Loubrun

chroniques courtes,kiss me host club,nachi yuki,soleil,shôjo,romance,jeunesse.

 

 

08/05/2017

ROMANTIC MEMORIES T.1/4

 

romanticMemoriesT1.jpgVerso_303563.jpgScénario : Yukimo Hoshimori
Dessin :  Yukimo Hoshimori
Éditeur : Soleil Manga
192
pages
Date de sortie : 05/04/2017
Genre : shôjo, jeunesse, romance

 

 

Présentation de l'éditeur :

Il n’y a pas d’âge pour être nostalgique ! D’ailleurs, Sora et ses amis sont heureux de pouvoir se remémorer leurs souvenirs du passé… même les plus romantiques !

Sora est une jeune fille qui croque la vie à pleines dents. Elle aime passer ses journées avec son groupe d’amis qu’elle fréquente depuis le collège. Pour elle, l’amitié compte plus que tout, même plus que l’école et l’amour ! Cependant, elle n’est pas complètement insensible à Hacchi, son meilleur ami toujours perdu dans ses pensées. Il se serait même passé quelque chose entre eux… La nostalgie des bons moments passés avec lui la fera-t-elle craquer à nouveau ?

 

romantic-memories-visual-3.jpg

Mon avis :

 

Qui dit Shôjo dit lycée, premiers amours, premiers ébats... Or, pour changer un peu : il s'avère que notre héroïne a déjà eu un petit ami au collège. Nulle autre que l'un de ses meilleurs amis : Hacchi. Grâce à une petite coccinelle dans ses cheveux, elle s'était rapproché du jeune homme qu'elle connaissait à peine et en moins de temps qu'il faut pour le dire : il formait un petit couple de colégiens tout mignon. Sauf que rien n'était naturel, tout était dicté par les « codes d'usage » en la matière tels que pouvoir s'embrasser, se tenir la main, se consacrer à l'autre. Rien d'étonnant alors pour que Sora, surnommée Ten, décide de mettre un terme à cette amourette... jusqu'à cette rentrée scolaire au lycée ! Et si Hacchi était malgré tout fait pour elle ?

 

Ce n'est pas un style de shôjo que je lis tous les jours. J'ai été surprise. Agréablement. J'ai presque envie de dire que ce manga brise un tantinet les codes du shôjo habituel, du moins dans l'histoire. Car le dessin, ça reste un peu du pareil au même à chaque fois... mais j'aime toujours autant !

 

Dans Romantic Memories, les quatre personnages principaux sont assez typés sans pour autant entrer dans les clichés. Sora, dit Ten, est une jeune fille coquette, aux cheveux courts qui est assez franche dans sa façon d'être et de parler ; sa meilleure amie est tout ce qu'il y a de plus féminine ; un de leurs meilleurs amis est fashion et en quête de première petite amie et enfin Hacchi est beau et mystérieux : de quoi remplir le champ de vision de plein de paillettes, de bulles de savon et de parfum de fleurs.

 

Cela aurait donc été trop simple de remettre les deux amoureux face à face et décider qu'ils allaient recommencer leur histoire d'amour là où ils l'avaient laissé – heureusement d'ailleurs, que ça ne s'est pas passé ainsi, sinon je mourrais. C'est donc face au refus d' Hacchi que Ten va apprendre à mûrir et réfléchir à ses actes. De même que Hacchi va découvrir des faiblesses qu'il lui faudra surmonter s'il veut, comme Ten, aller de l'avant.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

6_10.png

 

6_10.png

 

6_10.png

Résultat : je suis mitigée sur ce manga ! C'est mignon – j'aime beaucoup le petit fil conducteur qui revient régulièrement en l'incarnation d'une coccinelle – et bien que le dessin soit plus enfantin que d'autres, me faisant penser un peu à « Peach Girl » de U-Jin, mais vraiment dans les grandes lignes (si ça se trouve, je serais la seule à voir une quelconque ressemblance, même de loin) comme si Yukimo Hoshimori, notre mangaka, s'en était vaguement inspiré pour faire le visage de ses personnages : j'ai un petit goût de « trop simple » en bouche. Mais je peux me tromper car le tome deux semble préparer des petits rebondissements... Comme si l'amour n'était pas déjà assez compliqué en général ! Affaire à suivre...

soratokimi.jpg

ShayHlyn.

 

17/04/2017

Lovely Fridays T.2

 

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Scénario : Arina Tanemura
Dessin : Arina Tanemura
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192
pages
Date de sortie : 08/06/2016
Genre : Shôjo, romance, jeunesse.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

L’auteure de Full moon revient aux histoires d’amour pur. Cette fois, elle va se mettre dans la peau de Neko, un jeune garçon qu’elle traite comme un chat jaloux qui cherche comment mettre sa maîtresse dans l’embarras.

Pour Ai, 16 ans, le vendredi est un jour particulier. C’est le jour où elle s’occupe du CDI du lycée. Elle peut y passer du temps avec Serizawa, dont elle est amoureuse. C’est aussi le jour où elle donne des cours particuliers à son jeune cousin Nekota. Mais alors qu’elle était sur le point de se déclarer à Serizawa, Nekota l’en empêche... Il va alors devenir un vrai poison pour elle…

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

Mon avis :

Un trait unique, de grand yeux innocents pour les demoiselles, espiègles pour les jeunes hommes : pas de doute, Arina Tanemura est derrière ce dessin aussi appétissant qu'une vitrine de délicates pâtisseries. Des tons pastels, des demoiselles coquettes, des jeunes hommes un brin « bad boy » tout en étant attachant, ... voilà ce qui fait la force des mangas de cette artiste qui cherche toujours une petite particularité dans ses histoires qui les démarques un tantinet des sempiternels « trio amoureux ».

Elle peut pourtant mieux, beaucoup mieux faire quand elle s'en donne le temps et les moyens. Entre mythologies et aventures extraordinaires : Arina Tanemura est sans conteste une reine de la romance au-delà des contes féeriques, qui pour l'occasion est redescendue sur Terre pour ce qui est malgré tout une mignonne petite histoire d'amour comme les fans du genre aiment tant ! 

Ici, la troisième roue du vélo est non seulement plus jeune que l'héroïne, mais est également son cousin. Ce dernier est de toute évidence amoureux d'elle et ce n'est pas sans compliquer les sentiments de la jeune fille dont le cœur balance entre son amour de jeunesse et ce dit cousin !

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

 

Un trio amoureux où même les prénoms ont leur importance. Car oui : il arrive que les mangakas choisissent des prénoms subtiles pour marquer la personnalité des protagonistes. Ainsi Ai qui signifie amour, se retrouve entre son cousin Nekota (de Neko – chat) un adolescent espiègle et rusé comme un félin et Serizawa (de Seri – concurrence). Avec de tels mots clés, nulle doute à se faire. Arina Tanemura joue encore avec les sentiments des adolescents avec brio, bien que ses sagas les plus célèbres soient nettement plus alambiquées. Mais tout est possible finalement, vu que nous en sommes qu'au tome 2 et il y en a encore beaucoup d'autres à lire.

Une histoire encore à fleur de peau, comme Arina Tanemura en a le secret, où l'on se perd dans les troubles des personnages. Que du bonheur pour les yeux et pour les fleurs bleues que beaucoup de nous sommes encore... ou en devenir pour nos plus jeunes lectrices.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

lovely fridays,arina tanemura,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

 

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

 

lovely fridays,arina tanemura,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

ShayHlyn.
Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.
Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

15/04/2017

Prince & hero T.1

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.Scénario : Daisy Yamada
Dessin : Daisy Yamada
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192 pages
Date de sortie :  15 juin 2016
Genre : shôjo, romance, jeunesse

 

 

Présentation de l'éditeur

Hana choisira-t-elle de se baigner dans la lumière chaude et solaire du prince ou dans celle douce et lunaire du héros ?

Ayant tout juste quitté sa campagne natale, Hana arrive dans un lycée de Tokyo et découvre très vite le décalage qui existe entre elle et les autres élèves. Son isolement va pourtant être brisé par l’intérêt qu’elle suscite chez Prince, le garçon le plus prisé du lycée, qui est intrigué par sa différence. Tombée amoureuse du beau jeune homme, Hana pourra compter sur le soutien de Hiro, un autre lycéen ténébreux et peu bavard. Mais ce dernier n’est-il qu’un ami ?

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse. 

Mon avis :

La magie du trio amoureux a encore frappé sous le titre de Prince & Hero. Car il faut bien l'avouer, à force d'en lire : on a tendance à voir des similitudes entre chaque shôjo. Et pourtant, telles les comédies télévisées – que ce soit des films ou des séries à n'en plus finir – c'est vendeur et les gens en redemandent.

Nous voilà donc embarqués avec Hana dans la jungle Tokyoïte qu'elle découvre tout autant que le premier amour. Particularité de l'ouvrage ? Vous l'aurez compris : c'est le décalage entre paysanne et citadine. Hana est campagnarde jusqu'au bout des ongles – mignonne mais campagnarde. Ce qui se résume, dans ce manga, à des tenues extrascolaires/de ville assez... étranges, et des cadeaux sous formes de fruits et légumes frais, envoyés par les voisins du patelin natal (la tête d'une citadine qui reçoit un radis géant en cadeau, c'est pas mal je dois dire) qui sait combien la vie coûte chère à la capitale.

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse. Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Une solidarité peu présente chez les tokyoïtes pure souche, surtout quand le Prince de l'école jette son dévolu sur la petite nouvelle. En plus d'être traitée de bouseuse, elle va devenir « la cible à abattre » parce qu'il est impensable qu'une ringarde, comme presque toutes les lycéennes disent, soit la petite amie du Prince ! Pire encore quand le héros de l'école se met, lui aussi, à s'intéresser à Hana.

Comme on peut s'y attendre d'un shôjo, le dessin est pétillant. L'héroïne est adorable et toute timide. De grand yeux et le rouge aux joues facile. Quant aux deux protagonistes masculins principaux, ils sont à l'opposé l'un de l'autre : mais auréolé d'étoiles et de prestances. Un dessin typique donc, mais qui parvient à attendrir les cœurs purs et innocents de nos demoiselles en quête de romances et d'amours de jeunesse.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Aaaaah l'amour, l'amouuuur.

ShayHlyn.

 Autres tomes déjà parus

prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

24/02/2017

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersBLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagersScénario : MAKINO
Dessin : MAKINO
Éditeur : Soleil 
192 pages
Date de sortie : 11 janvier 2017
Genre : shôjo, romance, teenagers, comédie.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Entre l’ange blanc et le démon noir il est parfois difficile de choisir, heureusement ce manga est là pour nous rappeler qu’il ne faut pas s’arrêter aux apparences…

Comme toutes les filles, Yû a flashé sur la coqueluche de l’école, le « white prince » Shirakawa. Autrefois renfermée, elle a dû faire beaucoup d’efforts pour devenir la jeune femme affirmée qu’elle est aujourd’hui. Suite à la mutation de ses parents, elle va devoir intégrer l’internat où vit Shirakawa. Mais si Yû pensait profiter de son nouveau logement pour se rapprocher du jeune homme, c’est raté ! Car Kurosaki le « black prince », aussi beau qu’insupportable, a bien décidé de venir gâcher le tableau…

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers   BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Mon avis :

Quoi de mieux pour un bon shôjo qu'un triangle amoureux ?! C'est, à ma connaissance, la recette la plus vendeuse et cette nouvelle série nous le prouve encore une fois. Avec des similitudes avec le très célèbre « Hana Yori Dango » (chez Glénat) qui marqueront peut-être les fans du genre et surtout de l’œuvre pré-citée qui a eu son heure de gloire tant à la télévision nippone que coréenne avec deux séries qui sont souvent reprises dans les top 10 des grandes romantiques fans de dramas (=séries télévisées asiatiques) sans compter toutes les autres adaptations asiatiques que je n'ai pas vue...

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Ainsi nous retrouvons Yû, charmante demoiselle aux prises avec des sentiments complexes entre le prince blanc, Shirakawa, et le meilleur ami de celui-ci, Kurosaki dit le prince noir. Autant dire le yin et le yang entre ces deux jeunes hommes que tout oppose et qui sont pourtant les meilleurs amis du monde ! Le prince blanc est gentil, toujours souriant tandis que son ami est aussi ténébreux que grognon. Un duo au milieu duquel la jolie Yû se retrouve bien malgré elle, en voulant s'approcher de l'un, c'est l'autre qui lui tombe sur le dos au point de la troubler.

 

Bingo ! Nous avons donc un scénario classique, mais qui se tient. Petit bémol peut-être à cause de cette énorme ressemblance avec « Hana Yori Dango », rien que dans le nom de plume de la mangaka « Makino » qui s'avère être le prénom de l'héroïne de HYD. Autre clin d’œil, peut-être involontaire (je ne me suis pas entretenue avec l'auteure) : en guise de punition, Yû doit arracher les mauvaises herbes du pensionnat. De toutes les corvées possibles et inimaginables, il a fallu que ce soit les mauvaises herbes qui se disent « Tsukushi » en japonais et qui est, je vous le donne en mille, le nom de famille de Makino... encore dans HYD.

 

J'arrête où on continue ? Je continue avec le dernier point flagrant : Dans HYD, Makino est amoureuse d'un jeune homme qui s'habille toujours – ou en tout cas souvent – en blanc, qui est souriant, gentil, mais un brin mystérieux. Qui a pour meilleur ami, une espèce de mufle arrogant et prétentieux que l'héroïne ne peut s'empêcher de détester tout en étant chamboulée par sa présence.

 

Coïncidence ? Cela reste à voir dans les prochains volumes, dans l'espoir que la ressemblance se dissipe pour devenir un vrai shôjo unique en son genre.

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Quant au dessin : ouf ! Je n'ai pu m'empêcher d'aller dépoussiérer mes quelques tomes de HYD pour faire la comparaison qui – ô joie – n'a rien à voir avec les dessins ici présent. Ceux-ci sont tellement fins, rayonnant, expressifs... que j'en ai presque eu peur de devoir y mettre une mauvaise note pour « recopiage involontaire ». Mais ce n'est pas le cas. Bien que typique du genre shôjo pour attirer les jeunes filles en fleur, le coup de crayon reste propre à Makino (la mangaka, pas l'héroïne de HYD, ne nous emmêlons pas voulez-vous...). Un tramage prononcé pour mettre en valeur les expressions du visage, une profusion de gros plans pour ne pas se perdre dans les décors et parfaitement raccord avec les dialogues.

 

C'est donc avec curiosité que j'ai envie de suivre ce manga dans l'espoir qu'il soit digne du très célèbre HYD (60 millions d'exemplaires mine de rien, soit la seconde plus grosse vente de l'année 2007) tout en ayant sa touche personnelle.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

 

BLACK PRINCE & WHITE PRINCE T.1, MAKINO, Soleil, shôjo, romance, comédie, teenagers

Affaire à suivre.

ShayHlyn.