01/10/2016

Saint-Barthélemy

001.jpg004.jpgTOME 1 – SAUVETERRE

Scénario : Pierre Boisserie, Eric Stalner

Dessin : Eric Stalner

Editeur : Les Arênes BD

64 pages - cartonné

Parution : 24 août 2016

Historique

 

Présentation de l’éditeur :

« Arrive un moment où la question de tuer au nom de Dieu  ne se pose plus…

   Nous tuons, nous prions… et nous recommençons… »

003.jpg

Les guerres de Religion gangrènent la France dans sa totalité.

Le fanatisme s’instille patiemment, incontrôlable, dévastateur, aveugle.

En 1562, Élie de Sauveterre, un jeune protestant, rejoint l’armée du prince de Condé pour retrouver son frère et sa sœur enlevés par les papistes. Des premières escarmouches au déchaînement ultime de la Saint-Barthélemy, emporté comme les autres par cette vague de violence frénétique, il sera bien malgré lui le héros de cette histoire-là.

002.jpg

 

Mon avis :

Le scénario dévoile une des pages les plus sanglantes de l’histoire de France : la nuit de la Saint-Barthélemy (24 août 1572). Radicalisme et barbarie sous prétexte religieux restent des thèmes décidément bien actuels ! Dans cet opus, le mélange de fiction et de réel, y compris l’aspect didactique, est bien dosé et rappelle en partie la trame du film La Reine Margot de Patrice Chéreau, adapté du roman éponyme d’Alexandre Dumas. Au-delà des faits du cadre historique, la progression dramatique, centrée sur les malheurs de la famille de Sauveterre, est habilement menée. Le lecteur est plongé dans un feuilleton de cape et d’épées, les pages tournent vite au rythme d’un récit épique.

005.jpg

Le dessin souligne justement les émotions, les reconstitutions d’époque sont très réussies et l’atmosphère, toute en tension et en anxiété délétère, imprègne durablement la lecture.

006.jpg

Saluons ici l'éditeur Les Arènes qui continue de développer son catalogue BD avec autant d’audace que de discernement.

 

 a08-3e78906.gif     Dessin

a08-3e78906.gif      Scénario

a08-3e78906.gif      Moyenne

 

Le site internet des Editions Les Arênes : ICI

 

Skippy.

 

01/07/2015

Un long silence - tome 2 - que la fête commence !

un long silence,stalner,glénat,aventure,new york,règlement de compte,vengeance,immigration,7.510,052015un long silence,stalner,glénat,aventure,new york,règlement de compte,vengeance,immigration,7.510,052015Scénario et dessin : Eric Stalner

Éditeur : Glénat

56 pages

date de sortie : mai 2015

genre : aventure

 

 

 

Résumé (éditeur)

Will sait à présent que l’attentat dans lequel sa mère a disparu n’a pas été perpétré par un groupuscule anarchiste. Il cacherait des raisons beaucoup moins... idéologiques. C’est en tout cas ce que lui a révélé Charly, agonisant, avant d’ajouter une chose : le véritable responsable est bien au Pink Flamingo. Mais qui exactement ? Profitant de son « pouvoir » de sourd-muet, Will mène l’enquête en toute discrétion. Sauf que les membres du cabaret commencent à se méfier... Et s’il n’était qu’un simulateur ?

 


" En Irlande déjà, je me réfugiais dans le silence pour me mettre à l'écart du monde"

 

Eric Stalner conclut ici son diptyque de fort belle manière. Son héros sourd et muet use plus que jamais de son pouvoir pour démasquer les responsables de l'attentat ayant coûté la vie à sa mère.

L'auteur plonge le personnage et le lecteur dans une quête de vérité effrénée, où vengeance et trahisons sont de mise. Nous assistons à une sorte de course poursuite ou l'action occupe une place prépondérante et ou rebondissements et surprises maintiennent le lecteur en haleine. Bénéficiant d'une pagination plus importante que le premier tome, ce volume est plus enlevé et beaucoup plus rythmé. Je mettrai juste un bémol sur le choix du diptyque. Stalner aurait pu faire durer le plaisir en développant son histoire sur trois tomes, lui permettant ainsi d'étoffer un peu plus certains personnages. Néanmoins, il arrive quand même à distiller quelques infos permettant de lever le voile sur des interrogations qui se posaient dans le premier volume.

 

A propos du dessin, il n'y a pas grand chose à ajouter par rapport au tome 1. Nerveux, précis, son style réaliste, allié à des cadrages et découpages dynamiques, donne un souffle épique et toujours aussi flamboyant à chaque page.

Voilà un bon diptyque divertissant et magnifiquement mené, jusqu'au dénouement qui réserve son petit lot de surprises.

 

a07-3e78901.gif

 

 

Loubrun

 

Abonnez-vous à la newsletter

07/11/2014

Un long silence - tome 1 - le pink flamingo

un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis islandun long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis islandScénario et dessin : Eric Stalner

Editeur : Glénat (Graphica)

48 pages

date de sortie : octobre 2014

 

genre : aventure

 

 

 

A la fin du XIXème siècle et jusque dans les années 50, New York est la porte d'entrée des États-Unis pour des millions de migrants qui quittent la vieille Europe en quête d'une vie meilleure. Ellis Island est un passage obligé pour ces migrants. C'est là qu'il subissent l'inspection médicale dont le verdict dira s'ils sont aptes ou non à rentrer sur le territoire américain. Terrible et humiliante épreuve où les mieux portants et les plus malins obtiendront le sésame pour tenter leur chance sur cette nouvelle terre.

C'est le cas d'une jeune Irlandaise et de son jeune fils Will Campbell, qui, malgré les facéties de ce dernier se voient octroyer le droit de fouler le sol américain. La chance sera de courte durée. A peine débarqués, Will voit sa mère mourir dans un attentat. Traumatisé, il se mure dans un silence total qui lui vaudra d'être placé pendant 10 ans dans un établissement spécialisé pour sourd et muet.

Devenu adulte, il se met en quête de découvrir les circonstances de la mort de sa mère. Sa détermination et son mutisme deviendront ses meilleures armes pour affronter les milieux interlopes de New York. Les gens ne se méfient pas de ce "sourd", et parlent sans retenue en sa présence.

 un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis island

Avec ce premier tome, Eric Stalner (le roman de malemort, Vito, la zone, ils étaient dix ....) entame là une fresque sociale avec comme toile de fond les grandes migrations et la révolution industrielle de la fin du XIX siècle. Sur un fond d'histoire assez classique – la recherche d'un meurtrier - Stalner y apporte cette pointe d'originalité qui permet de capter l'attention du lecteur. Un peu à la manière des super héros américains, le personnage principal transforme un traumatisme en arme lui permettant d'être plus fort. C'est plutôt bien vu, même si les lecteurs de comics auront une sensation de déjà vu.

 

Les bases du récit et les personnages sont bien posés pour inviter le lecteur à poursuivre l'aventure dans les tomes à suivre. Le récit gagne en densité au fil des pages et la narration en voix off du personnage principal permet d'installer une intensité dramatique qu'il aurait été difficile de retranscrire par le seul dessin.

 

un long silence,le pink flamingo,stalner,xixème,états-unis,immigration,new york,ellis island

Côté dessins, Eric Stalner est pour moi un des meilleurs dessinateurs réalistes. En intérieur ou en extérieur, et quelles que soient les époques, il réussit toujours à mettre en place des ambiances au rendu parfait grâce à son trait précis et détaillé. Les expressions des visages, les décors, les mises en scènes, rien n'est négligé, tout est maitrisé. Les planches sont riches, dynamiques et très expressives.

 

Ce premier volume de Un long silence est une très bonne entrée en matière et laisse augurer de bons présages pour la suite.

 

Ma note : 8/10

Loubrun

 

 

21/08/2014

L’OR SOUS LA NEIGE-Tome 3 : Ici, tu es ce que tu fais.

l'or sous la neige,or sous la neige,stalner,glénat,12 bisl'or sous la neige,or sous la neige,stalner,glénat,12 bisDessin : Eric et Jean-Marc Stalner - Scénario : Eric Stalner

D’après le roman de Nicolas Vanier

Editions Glenat

Collection : 12bis

Sortie 21/08/2014

48 pages 

Prix conseillé : 13,90 €

ISBN : 9782356484413

Aventure, Western.

 

Résumé (de l’éditeur) : 1897. Matt, jeune paysan américain, fuit la ferme familiale pour vivre l'aventure. Il part à la recherche du Klondike, une rivière inconnue d'Alaska qui sera bientôt l'objet de tous les fantasmes. On y a trouvé de l'or, beaucoup d'or. Pour dénicher le précieux métal, Matt va devoir affronter les montagnes hostiles et les rivières déchaînées et rejoindre le Klondike. Peu à peu, le jeune homme va s'enfoncer dans le Grand Nord…

Mon avis : Dans ce déluge de sorties BD, on passe souvent à côté de chouettes albums, agréables à lire, et pourtant ignorés car noyés dans la masse. Et parfois, je me dis que c’est vraiment dommage cette perte d’énergie, de talents non récompensés à leur juste valeur. Le nombre met en péril la survie de la qualité…

En voici encore un exemple. Nous recevons de chez Glenat un mail avec des liens vers une version PDF du présent album ainsi que des deux premiers tomes de ce triptyque. Une invitation à une sorte d’examen de rattrapage en somme…J’avais d’autres priorités de lecture. Cette série, je n’en ai pas entendu parler. En ce mois de juillet, plus calme, je me lance…OK, pour moi !

Je me lance donc dans la lecture des albums sur mon écran d’ordinateur. Ce n’est pas spécialement ce que j’apprécie. Je passe déjà ma journée devant un écran pour le boulot et je fais les prolongations pendant ce qui devrait être une détente. Je l’avoue, je préfère nettement l’album que l’écran. Je sais que les éditeurs préfèrent envoyer des fichiers, cela coûte moins cher. Mais, je me pose quand même des questions sur la démarche quand on est censé vendre un livre, un album, qui est aussi en général un bel objet à manipuler, qui a été soigné par un auteur, un imprimeur, toute une équipe…Enfin, passons sur cette digression…

La série se subdivise en trois tomes. Le premier intitulé « Klondike » raconte l’origine de l’histoire. Un titre dans un journal, « des tonnes d’or en Alaska », va provoquer une ruée vers l’or de plus de 50.000 personnes qui rêvent de faire fortune dans le Grand Nord. Il suffit d’y aller et de le ramasser ! Mais l’enfer est pavé de bonnes intentions et il faudra vite déchanter…Même l’écrivain Jack London sera de ceux-là, mais lui s’en inspirera pour écrire ses romans d’aventures… Le tome 2 nous montre comment Matt, le personnage principal, va faire pour survivre, pour se tirer de ce piège, de ce miroir aux alouettes, de cette désillusion. Il va se fondre dans la nature, allez vers le Nord, chercher là où les autres ne vont pas. Il va découvrir la nature et les indiens…Dans le tome 3, nous suivons cette quête qui ne fait pas plaisir à tout le monde. Matt va devoir faire des choix. L’or ou sa vie près de la nature et la préservation aussi de la vie ancestrale des indiens…

Inspiré du roman de Nicolas Vanier, le scénario est remarquablement construit en trois tomes et trois périodes distinctes dans la progression du récit. Le découpage et la mise en scène sont remarquables. Les personnages sont bien campés. Il s’agit d’un vrai récit d’aventure, d’un western à la sauce « Grand Nord » dans le froid et la neige, dans des contrées perdues et oubliées, aux confins du monde civilisé, près de la dernière frontière…

Le dessin des frère Stalner est bien réalisé. Le graphisme est classique. La mise en case est dynamique. Bref, c’est agréable à lire.

Je vous recommande ce triptyque avec une belle histoire, bien  racontée et bien mise en image. J’ai réellement pris du plaisir à lire ces trois albums. « L'Or sous la neige » pourrait faire l'objet d'une adaptation au cinéma par Nicolas Vanier lui-même.

 

a07-3e78901.gifDessin

a09-3e78912.gifScénario 

a08-3e78906.gifMoyenne 

 

 

Capitol

 

l'or sous la neige,or sous la neige,stalner,glénat,12 bis

07/04/2013

Les petites chroniques (7)

Terra formars -  Tome 1

 

Couv_183105.jpgterra-formars-3347227.jpgScénario : Sasuga, Yû
Dessin : Tachibana, Kenichi
Dépôt légal : 02/2013
Editeur : Kazé
Collection : Seinen
ISBN : 978-2-8203-0615-9
Planches : 224 

 

 

L’histoire se déroule sur la planète Mars en 2599, un équipage de 15 astronautes est envoyé sur la planète rouge pour la débarrasser des cafards. En effet, quelques années plus tôt des cafards avaient été envoyés sur Mars afin de rendre cette dernière habitable par l’Homme. La terraformation étant terminée, il est temps pour les humains de récupérer la planète….

 

Manga de science-fiction et d’action à conseiller à tous les amateurs du genre. Seule condition  pour pouvoir lire Terra formars ne pas avoir le cafard ^^

 

Ma note : 8/10

 

Revedefer


***************************************


LADY SPITFIRE Tome 2 : Der Henker


terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latourterra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latourDessin : Maza - Scénario: Sébastien Latour
Editions Delcourt
Sortie : 07/11/2012
56 pages
Prix conseillé : 14,30 €
ISBN : 9782756027340
Aviation, Histoire

Mon avis : Le tome 2 de Lady Spitfire est sorti en novembre 2012. Les auteurs continuent à nous raconter l’histoire de Laure Chevalier, une femme, passionnée d’aviation, qui se fait passer pour un homme dans l’unique but de devenir pilote de chasse dans la RAF. Dans ce deuxième tome, elle va devoir se mesurer à « Der Henker », un as de l’aviation allemande, responsable de la perte du leader de l’escadron 1B dont elle fait partie. Les amateurs du genre auront leur ration de combat aérien. Le dessin est du même tonneau que le tome 1 alors que le scénario manque un peu d’imagination. Cet album paraît chez Delcourt dans la collection « série B ». C’est bien le cas…

Graphisme : 8/10
Scénario : 6/10


Moyenne : 7/10

Capitol.



***************************************


WW 2.2 Tome 4 - Eliminer Vassili Zaïtsev



terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510,bleu blanc sang,stalner,moenard,soleil,032013,510,ww 2.2,hanna,rosanas,dargaudterra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510,bleu blanc sang,stalner,moenard,soleil,032013,510,ww 2.2,hanna,rosanas,dargaud,guerre,histoire,uchronie,sf,science fiction,cafard,aviation,avion,debarquement,provence,ecosse,mars,russe,allemandScénario : Herik Hanna
Dessin et couleur : Ramomn Rosanas
Editeur : Dargaud
Date de sortie : mars 2013
56 pages
Genre : uchronie, guerre


Nous voilà en Écosse où les auteurs nous rejouent un épisode de la bataille de Stalingrad. Soviétiques et Allemands sont alliés, et nous suivons les exploits du meilleurs des snipers Russes, Vassili Zaïtsev.


Des méthodes employées par les tireurs d'élites, aux intrigues politiques, en passant par les arcanes de l'espionnage, tout est très bien décrit et tout est crédible.


C'est là l'originalité de cette série qui réussit à combiner habilement faits historiques et pures inventions scénaristiques.


Le dessin classique, quoiqu'un peu trop lisse, reste efficace. les mises en scènes sont bien campées et le tout forme un ensemble dense plaisant à lire.


A noter que Vassili Zaïtsev a vraiment existé, et tout ce qui est raconté sur lui dans cet album est vrai.


Un album qui fait mouche, pour les amateurs d'Histoire et d'histoires.

Ma note : 7/10


Loubrun



***************************************


BLEU BLANC SANG – Tome 1 : Provence, Août 1944


terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510,bleu blanc sang, stalner,moenard,soleil,032013,510terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510,bleu blanc sang, stalner,moenard,soleil,032013,510Dessin : Jean-Marc Stalner - Scénario: Laurent Moënard
Editions Soleil
Sortie : 13/03/2013
46 pages
Prix conseillé : 14,30 €
ISBN : 2302027084
Aventure, Histoire

Mon avis : L’histoire se passe en 1960 avec des flashbacks en 1944 lors du débarquement des alliés en Provence. Il s’agit d’une histoire de famille avec un arrière-fond de politique et de résistance. Le dessin n’est pas exceptionnel, loin de là. La mise au net n’est pas au mieux, les blondes se ressemblent toutes! J’ai eu du mal pour distinguer certains personnages. En plus de cela, le scénario est compliqué et pas toujours très clair. A noter un cahier historique et photographique raconte le débarquement de Provence d’Août 1944. Bref, j’ai dû me forcer pour aller au bout de l’album. Faiblard…


Graphisme : 5/10
Scénario : 5/10


Moyenne : 5/10


Capitol.



***************************************


Jeremiah T32 : Le Caïd


terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510terra formars,022013,810,kaze,sasuga,tachibana,lady sptifire,112012,710,delcourt,maza,latour,jeremiah,hermann,dupuis,4510Scénario : Hermann
Dessin : Hermann
Couleurs : Hermann
Editeur : Dupuis
ISBN : 978-2-8001-5600-2
Dépôt Légal : 02/2013

 

 

 

Circulez, y a rien à voir !
 
Les Jeremiah se suivent et se ressemblent. Le dernier ne déroge pas à la règle. Nos deux compères tombent en panne dans un bled paumé autour d’un ancien parc d’attraction. Pour des raisons confuses un nouveau Caïd local veut renverser le précédent. S’ensuivent des affrontements de bandes rivales où se perdent nos héros … Jeremiah en quête de sa moto qui se fera faire l’amour par un belle (?) au milieu des balles … et Kurdy qui tentera de l’imiter sans succès à cause d’une cuite carabinée !


A part ça, j’ai pas compris grand-chose !


Dites, Monsieur Hermann, ne gâchez pas votre talent d’illustrateur et de coloriste si vous n’avez rien à dire … ou attachez-vous les services d’un scénariste !


Bon, ben heureusement que je les achète pas avec mon argent ces albums ! … je crois bien quand même que ce sera le dernier de la série … faut pas abuser non plus !
 
Scénario : 3/10
Dessins : 6/10 pour la couleur


Global : 4,5/10


Dgege


27/08/2012

Malheig –les 4 tomes.

Malheig1.jpgMalheig1p.jpgAuteurs :Stalner(X2).
Editeur: Dargaud.
Sortie: de 1996 à 1998.

La légende les attend..
Quatre albums de cette série d'aventure fantastique imaginée par les frères Stalner ont été publiés dans les années 90. Ces titres seront désormais regroupés en une intégrale, Malheig raconte l'épopée de deux hommes séparés par plus de vingt siècles.
Donan, attaché au-delà du temps par un lien mystérieux à Rokson, vit le passé de son double, de son "jumeau". Rokson comprend qu'il doit accomplir une mission : retrouver Donan dans le temps, le sauver de la mort et combattre le dragon, symbole des forces du mal qui menacent d'envahir notre terre, pas moins !
Théâtre de cette aventure fantastique, l'Ecosse s'offre aux lecteurs avec de superbes paysages.

Les puissances occultes.
Dans mes envies de relecture, je choisis une série des frères Stalner réalisée fin des années 90. C’est d’ailleurs via cette série que j’avais découvert le talent des frères à la croix de Cazenac. Un dessin tout en douceur qui colle parfaitement avec l’univers « antique » et qui nous enchante avec la belle région des Loch en Ecosse. En plus, les quelques scènes dénudées ont le bon goût d’égayer notre pupille. Comme pas mal de BD ont coulé sous les ponts depuis ma première lecture, j’ai été un peu moins envoûté par le récit. Il faut dire que les histoires du bien contre le mal avec le grand cornu, c’est devenu assez banal de nos jours. Il n’empêche que ce récit est très agréable à suivre grâce à une fluidité assez remarquable. Une série qui devrait ravir les fans  des collections « celtic » qui ont fleuri un peu partout chez les éditeurs depuis lors.
Dessin : 8/10
Scénario : 6/10.
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.



Samba.

Malheig4.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (1) | Tags : stalner, malheig, dargaud, fantastique, 710, antique |  Facebook | |

13/08/2012

L'or sous la neige

9782356482631_cg[1].jpgOr sous la neige (l’) Tome 1. Klondike
Scénario : Stalner, Éric
Dessin : Stalner, Jean-Marc
Couleurs : Pradelle, Bruno, Zielinska, Zuzanna Estera
Dépot légal : 06/2011
Editeur : 12bis
Planches : 46 

couv-orsousneiget2couv[1].jpgOr sous la neige (l’) Tome 2. Mersh
Scénario : Stalner, Éric
Dessin : Stalner, Jean-Marc
Couleurs : Pradelle, Bruno, Zielinska, Zuzanna Estera
Dépot légal : 01/2012
Editeur : 12bis
Planches : 46 

« De l’or, de l’or, des tonnes d’or ». Voila la manchette du journal le Seattle Daily Times du 18 juillet 1897 déclenchant une ruée vers l’or de milliers de personne. Bravant le froid, les privations, la promiscuité, plus de 50 000 personnes abandonnent tout pour le rêve. Matt est de ceux-là. Jeune paysan du Connecticut, il entend bien tenter sa chance dans ce nouvel eldorado, dont le nom résonne comme un mirage : le Klondike.

stalner,or sous la neige,8.510,vanier,12bis,aventure,klondike,ruée vers l'orimage03[1].jpg

Pour leur grand retour, les frères Eric et Jean -Marc Stalner ont choisi de faire l’adaptation en bandes dessinées du livre éponyme de Nicolas Vannier. Comme d’habitude avec ces deux-là l’aventure est au rendez-vous (Fabien M, Le fer et le feu…) et c’est pour le moins une réussite. Tout le monde a entendu parler de la rivière Klondike, tout le monde sait ce qu’est une ruée vers l’or mais peu de gens connaissent les dessous de l’histoire. Les Stalner nous racontent cette épopée au travers du destin de Matt. Ils collent à la réalité historique. Ainsi, ils nous font vivre pleinement les étapes de l'Odyssée : le débarquement près de Skagway, la terrible traversée du col du Chilkoot, la descente meurtrière du Yukon et des rapides de White Horse et de Miles Canyon, l'arrivée à Dawson la ville champignon, la lutte contre le froid ... autant de détails passionnants inconnus des néophytes comme moi.

 

OSN-1-pl2[1].jpgla-ruee-vers-l'or-charlie-chaplin_300[1].jpg

La vie et les épreuves incroyables de ces miséreux ont inspiré nombres d’auteurs avant Vanier/Stalner : Jack London ou Charlie Chaplin…. D’ailleurs, les auteurs payent leur tribu en faisant rencontrer Jack London et leur héros dans un bouge de la ville champignon.

Le premier tome mettait en place une aventure de chercheurs d’or avec des séquences actions faisant froid dans le dos.

Le second volet est plus intimiste. Vanier/Stalner sont sur le registre « survie » dans le grand nord. Ils en profitent pour administrer une pique contre « les valeurs civilisatrices » de l’homme blanc sur les autochtones.

Les dessins sont d’un incroyable réalisme avec, en bonus de l’aventure, les paysages de l'Alaska. Le style, la « patte » Stalner est reconnaissable au premier coup d’œil. C’est un dessin net et abouti depuis longtemps. Peu de changements de ce coté la. L’ellipse est parfaitement maitrisée et cela donne une grande fluidité dans la lecture.

L'Or sous la neige fera aussi l'objet d'une adaptation au cinéma de l'auteur lui-même. Le film, dont Robert Redford jouera l'un des protagonistes, devrait sortir sur les écrans en 2013.  

elcelxior_jpg[1].jpg

Voila une lecture que vous ne regretterez pas. C’est efficace et bien ciselé. Le tome trois nous est promis pour 2013. Nous serons au rendez vous….et vous aussi j’espère….

8.5/10

Tigrevolant

http://www.nicolasvanier.com

http://stalner.blogspot.fr/

31/01/2012

La zone T3: Contact.

Zone (La)3.jpgZone (La)3p.jpgAuteur: Eric Stalner.
Editeur : Glénat.
Sortie : 12/2011.

Sauvons la reine.
Depuis 2019, 95% de la population britannique a disparu. Le groupe "Winch", un puissant conglomérat international, a acheté la Zone et prétend en disposer à sa guise. Mais c'est sans compter sur la volonté et la détermination d'un homme…Voilà plusieurs mois que Lawrence mène une véritable guérilla dans les ruines de Londres. Le combat est âpre. Le manque de moyens des résistants est tel que la victoire semble plus qu'incertaine. Dos au mur, Lawrence et ses compagnons réalisent que pour triompher, ils n'ont d'autre choix que d'attaquer une bonne fois pour toutes. La meilleur des défenses c'est l'attaque nous dit-on, et ils ont l'avantage du terrain. Reste à savoir si cela fera la différence face à un adversaire de cette envergure.

Georges de la jungle.
Si ce n’est pas malheureux d’avoir d’un coté un dessin soigné, bien détaillé créant une belle atmosphère  post apocalypse et de l’autre, un scénario basique ne se concentrant que sur l’action en oubliant le minimum de fond pour ce genre de récit. Car c’est bien joli cette chasse à l’homme mais si c’est pour terminer avec plus de mystères en fin d’album en oblitérant toute révélation, on est parti à ce rythme là pour 25 albums. Déjà qu’on a droit à une psychologie primaire des personnages, voilà qu’ils parlent quasiment tous «le petit nègre »  maintenant, même notre féru de littérature manque sérieusement de vocabulaire. On va finir par voir débarquer Tarzan .Toi mauvais, moi tuer toi. Ne rigolez pas, c’est ce qu’il arrive mais sans l’homme de la jungle mais bien avec la gracieuse participation des cannibales. L’ensemble me fait penser  à une Lamborghini avec un moteur de fiat 500.ça avance, c’est joli mais c’est surtout du « tape à l’œil. » Si un bon scénariste voulait bien se pencher sur  ce malade, les derniers survivants le remercieraient chaleureusement.
Dessin : 8.5/10
Scénario : 3/10
5-17ae.gifGlobal



On en parle sur le forum.

Capture.JPG



Inscrivez-vous à la newsletter.

09/06/2011

Ils étaient dix T3:Paris 1820

Ils étaient dix3.jpgIls étaient dix3.1.jpgAuteur : Eric Stalner.
Editeur : 12bis.
Sortie :03/2011

De retour.
Jean-Baptiste Grassien, ancien médecin de la Grande Armée de Napoléon I, retrouve la France en 1820. Ses sept années de captivité en Russie l'ont détruit. Voir tous ses compagnons mourir les uns après les autres n'a eu pour effet que d'exacerber son désir de vengeance : il veut détruire Morlaix de Guérigny.
Mais son pays natal est lui aussi transformé. Napoléon est exilé à Sainte Hélène, Louis XVIII règne. Les soldats de l'Empire sont dorénavant suspects.
Jean-Baptiste, esseulé dans un Paris étranger, a besoin des siens. C'est tout naturellement qu'il retrouve donc des Bonapartistes rescapés des champs de bataille.
Ces derniers ont choisi le vol comme moyen de subsistance : on ne veut plus d'eux dans cette société, cette société le paiera !
Mais Vidocq, le chef de la sûreté, ne partage pas leur conception de la reconnaissance...

 A la recherche des salopards.
Voilà bien un album comme je les aime .Une lecture fluide, linéaire, bien construite dans une atmosphère crédible.  Je ne sais pas pour vous mais je trouve que le style « Stalner » est comme un poisson dans l’eau quand il se retrouve au 19e siècle. J’ai aussi apprécié les couleurs de Delf  qui sont vraiment en osmose avec le récit. En plus, la petite dose historique dans l’assouvissement de la grande vengeance n’est pas sans intérêt. Une histoire où les dialogues sonnent justes pour retranscrire  la fraternité entre anciens combattants .L’air de rien, cette série commence à prendre du coffre et elle arrive à se démarquer de la masse par sa qualité.
8-17b1.gif





Verso_124889.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

18/05/2011

Le voyageur Passé 4.

Voyageur12.jpgVoyageur12p.jpgAuteurs : Boisserie, Stalner, Liberge .
Editeur : Glénat.
Sortie :04/2011.

Avé …..
Nous retrouvons Fish, physiquement et mentalement abîmé, gladiateur à Lutèce dans l'Antiquité. Il attend Vedder pour retourner dans le futur. Les deux frères se retrouvent enfin, mais ne peuvent partir aussi vite : un saut quantique serait dangereux pour la santé précaire de Fish, et il y a un homme qu'ils ne peuvent laisser dans l'Antiquité, car il a un rôle capital à jouer dans le futur. Mais ces derniers moments dans l'arène vont se révéler funestes pour les Voyageurs…

Dans les arènes.
On arrive presque au bout du voyage  avec ce Passé 4. Un album dessiné par Liberge. On voyant son nom, j’ai failli m’étrangler. Au final, l’album est passé plus facilement que prévu  mais souffre toujours des mêmes griefs .Graphisme esthétiquement plaisant à la vue mais les visages manquent singulièrement d’expressivité .En plus, on a toujours cette brume en arrière plan, on a parfois l’impression de regarder une photo surexposée. J’ai aussi trouvé la touche de steampunk avec la machine à combattre d’une incongruité totale .Bonjour aussi l’unité éditoriale. Il faut dire que depuis qu’on est rentré dans le passé, on est plus à un dessinateur près. Sinon, ce tome se résume à un grand combat de  gladiateurs dans les arènes  et c’est quasiment tout.
Il nous reste l’épilogue dessiné par Guardino. Espérons que le niveau sera plus élevé que les pochettes.
5-17ae.gif




Voyageur12v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.