10/09/2017

Les chroniques courtes (142) Big John Buscema

Big JOHN BUSCEMA

big-john-buscema.jpgbigjohn15_original.jpgScénario : Florentino Flóres
Dessin : John Buscema
Éditeur : Urban comics
328 pages
Date de sortie :  8 septembre 2017
Genre : Biographie

 

  

Mon avis:

john buscema,florentino flóres,urban comics,biographie,marvel comics,super herosJohn Buscema est considéré comme l'un des plus grands maîtres de la bande dessinée américaine du Silver Age ! Tous ceux qui, comme moi, ont découvert les super-héros avec le magazine Strange (éditions Lug) se souviennent de ses fabuleuses illustrations des séries Silver Surfer et Conan (Marvel comics). Pour la première fois en France est édité un livre qui lui rend enfin hommage. Cet album, traduction d'une édition espagnole publiée par le spécialiste Ibérique du comic Florentino Flóres, est plus qu'une biographie car il détaille toute la carrière de l'auteur, ses débuts dans la publicité, ses années de travail chez Marvel comics (où il dessina aussi Hulk, les Vengeurs, Captain America, Thor et bien d'autres) et d'autres éditeurs comme Dell comics pour qui il dessinera Roy Rogers.

L'album, préfacé par la veuve de l'auteur Dolores Buscema, comporte de très nombreuses illustrations en noir et blanc ou en couleurs, des pages de travail, des dessins parfois inédits qui raviront les lecteurs.

john buscema,florentino flóres,urban comics,biographie,marvel comics,super herosJohn Buscema disait lui même n'avoir jamais été à l'aise avec les histoires de super héros préférant les aventures romantiques, le western et, surtout, l'héroic Fantasy qui le mènera à dessiner magistralement le personnage de Conan le barbare d'après Robert Howard sur des scénarios du merveilleux Roy Thomas.

Bref, un ouvrage plus qu'essentiel pour les vrais amateurs de comics. 

JR

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

02/05/2017

PLUTONA

Couv_302879.jpgScénario : Emi Lenox, Jeff Lemire
Dessin : Emi Lenox, Jeff Lemire

Couleurs : Jordi Bellaire
Éditeur : FUTUROPOLIS
152 pages
Date de sortie : 8 juin 2017 
Genre : Super-Héros, drame

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

Cinq adolescents du Midwest américain découvrent au cœur d’une forêt le cadavre d’une super héroïne. Face à cet événement insolite, les caractères de chacun se révèlent, pour le meilleur et pour le pire.

 

plutona,jeff lemire & emi lenox,super héros,futuropolis,adolescents

Mon avis:

En constatant les errances des adolescents actuels je me suis toujours demandé si nous étions pareils à leur âge ? La réponse est catégorique, non ! Dans un monde peuplé de super-héros cinq gamins trouvent le cadavre de Plutona, une héroïne masquée apparemment  tuée au combat. Ils décident d'abord de ne rien dire (sic) et de se donner rendez-vous le lendemain après les cours (sic encore) afin d'enterrer le cadavre ! Mais l'un des mioches, fervent admirateur des costumés, décide d'agir seul et revient durant la nuit afin de... mener à bien l'idée saugrenue qui a germé dans son esprit malade.

plutona,jeff lemire & emi lenox,super héros,futuropolis,adolescents

Un scénario intéressant mettant en scène des adolescents paumés bien en phase avec le monde sordide dans lequel nous pataugeons et un dessin moderne presque "juvénile" qui correspond aux personnages décrits. Bref, une bon comics qui plaira à tous les fans de super-héros américains et aux autres aussi. Et si le scénario vous rappelle une nouvelle de Stephen King vous avez raison ( "the body", adapté au cinéma sous le titre "Stand by me", raconte une histoire similaire mais sans costumés).

JR

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

26/10/2016

Bad Ass T4 : Very Bad Trip

sans-titre.pngbad-ass-04-very-bad-team_2.jpgScénariste : Herik Hanna

Dessinateur : Bruno Bessadi

Éditeur : Delcourt Comics

112 pages - Super-Héros

Sortie : le 14 septembre 2016

 

 

Avis de l'éditeur :

Dead End fait face à la domination globale de la planète par la F.J.A. Les anciens super-héros, ivres de vengeance et de pouvoir, ont pris la planète en otage… et seuls les pires salopards de l’univers pourront la sauver. Accompagné de The Voice, de Master Of Pain, de la fidèle Dead Mobile et des super-vilains les plus surpuissants et les plus instables… Jack sauve le monde !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Mon avis :

Voici un Comics remplit d'originalité et de créativité! Un Comics à la française, truffé de clins d’œil au cinéma hollywoodien, en totale démesure pour lequel, il faut l'admettre on retrouve un décalage sur certaines vannes.

 C'est pourquoi, afin de saisir toute la profondeur de ce récit d'une part incohérent (totalement volontaire de la part des auteurs), et d'autre part sur dynamité en termes de testostérones à-tout-va, le lecteur affuté souhaitera décortiquer cet ouvrage sous tous ses angles.



Car même si certains aspects peuvent paraitre redondants par une mise en scène qui privilégie l'action brute, l'hémoglobine et des héros complètement barrés, une fois ces détails mis en retraits, on obtient un Comics qui contient de nombreux points positifs!

Une kyrielle de persos aussi dévastateurs que provocants, un fil conducteur sans queue ni tête, mais qui ne se prend au grand jamais au sérieux, des couleurs parfaitement adaptées au trait dynamique (félicitons le travail de Bruno Bessadi), un déluge de fous rires(des bovins en combinaisons spatiales prêts à en découdre)...

Georges, un géant massif à la corpulence d'Hulk, qui s'introduit une multitude de sabres pointus tout le long de son corps et grimace par la sensation que cela lui provoque; Golden Ronin, ancien membre de triades; The Voice, Master of Pain, le gratin des super héros les plus délirants qui existent font de Bad Ass un excellent moment de lecture.

 

A l'opposé, du récent Secret Identities, totalement surfait et indigeste, Bad Ass tourne la dérision en burlesque, et au final apporte au public un moment de partage.



Un régal dans son genre!

bad-ass-04-very-bad-team_4.jpg

Coq de Combat

 

14/10/2016

Sept - tome 18 - 7 héros

sept,7 héros,brionnes,salvia,delcourt,aventure,super héros,610,082016sept,7 héros,brionnes,salvia,delcourt,aventure,super héros,610,082016Scénario : Matthieu Salvia

Dessin : Philippe Brionnes

Éditeur : Delcourt

62 pages

date de sortie : août 2016

genre : aventure, super héros

 

 

 

Hector, un vieil homme désabusé qui semble vivre une retraite paisible est interpellé un beau matin par les services d'une agence gouvernementale. Sous ses apparences de monsieur tout le monde, Hector porte en fait un lourd passé qu'il a réussi jusqu'à ce jour a cacher des autorités et du monde. Il possède un super pouvoir qu'il n'utilise plus depuis des lustres. En mettant la main sur Hector, le gouvernement compte bien découvrir l'origine de son pouvoir et le cas échéant l'exploiter en le confrontant à cinq autres de ses semblables déjà présents dans un complexe de recherche ultra sécurisé. Alors que les super-héros à la retraite semblent dociles dans leur prison dorée, Hector découvrira qu'ils sont en fait fermement décidés à s'évader et que les intentions du gouvernement ne sont pas si louables que ça.

 

sept,7 héros,brionnes,salvia,delcourt,aventure,super héros,610,082016

Les super-héros ont le vent en poupe, surtout au cinéma avec la pléthore de superproductions qui envahissent les écrans chaque année. Mathieu Salvia exploite le filon et entre par la grande porte dans le monde de la BD avec ce premier scénario qui rejoint la série concept Sept des éditions Delcourt. Série fleuve déclinée en saisons comptant chacune 7 épisodes réalisés par des auteurs différents, cet album est le quatrième opus de la saison 3.

Si l'idée de présenter des super-héros à la retraite est plutôt originale elle n'en est pas pour autant d'une grande innovation. D'autres artistes ont imaginé la chose comme Eddie Liu, Donald Soffriti ou Gilles Barbier que j'ai trouvé après une très rapide recherche sur le net. Le concept a sûrement été traité dans les comics ; mes camarades spécialistes de la BD US pourront nous apporter sans doute des précisions sur le sujet.

Ceci étant, le récit démarre ici sur de bonnes bases et le côté frenchy des super-héros est assez sympathique, sans verser dans le ringard. L'auteur réussit même à nous surprendre en faisant twister l'histoire d'une opposition super-héros vs gouvernement vers un autre combat inattendu légitimant le label "super-héros" de l'album.

sept,7 héros,brionnes,salvia,delcourt,aventure,super héros,610,082016

Les connaisseurs y trouveront donc les clins d’œils à l'univers des comics. Pouvoirs extraordinaires (voler, invisibilité, passer à travers les murs, avoir le corps qui résiste à toutes les agressions ...), super vilain, gouvernement qui tente de s'approprier le filon ... rien de vraiment nouveau sous le soleil, mais globalement assez bien fait.

Par contre, ces mêmes connaisseurs habitués des comics aux paginations conséquentes seront peut-être aussi frustrés du manque de profondeur des personnages. Le format franco-belge de 63 pages ne permet pas de développer a fond la veine "super-héros usés" qui est finalement peu exploitée.

Côté graphisme, Philippe Briones en connait un rayon en matière de super-héros puisqu'il est présent sur plusieurs productions de comics comme X Men, New Suicide Squad ou encore Spider Man. Il se cantonne néanmoins au format franco belge en pariant sur un découpage aéré et sobre. Le trait est d'une précision quasi chirurgicale avec une mention spéciale pour les traits des personnages particulièrement expressifs.

Ces super-retraités nous offrent un moment de lecture agréable, mais franchement, je ne sais pas s'il réussiront à convaincre les amateurs de comics.

 

a06-3e788fc.gif

 

 

Loubrun

 

 

 

29/07/2016

Dakota Tome 2

dakota t2.jpgdakota.jpgScénario : Jean Dufaux.
Dessin : Adamov.
Editeur : Glénat (Grafica)
64 pages.
Sortie : 20 avril 2016.
Genre : Aventure futuriste.

Le résumé.
Dans le futur, le monde se divise en deux catégories : les Super-héros, invincibles, parfaits en tous points, et les « Collapses », sous-hommes, mortels et vulnérables face à la maladie. Lorsque Dakota, agent d’élite des Super-héros, raconte son affrontement avec la dissidente Flaming Lips, sa hiérarchie est sous le choc. Elle aurait été sauvée par un vulgaire Collapse... le monde à l’envers !

« Ordre et probité que survive la libre entreprise »

Mon avis.
En tant que collapse , je sais bien que mon avis n’est qu’une crotte de mouche, une billevesée mécréante dans le monde parfait des super-héros mais j’ai l’outrecuidance d’oser faire une chronique sur Dakota 2e du nom .
Quelle style, quelle allure, quelle prestance cette Dakota... Des mots de la propagande car l’ordre des choses est en train de changer, certains refusent l’évidence mais les apparences ne sont plus trompeuses, le monde des super-héros évolue …
Un univers bien particulier proposé par Jean Dufaux et Adamov .C’est indéniablement original et même déroutant, nos repères sont chamboulés et c’est tant mieux car on ne sait pas de quoi sera faite la page suivante avec cette série. Allez, on peut y voir une volute de V comme Vendetta dans le scénario si vous y faites attention. Mais on sent réellement un vent de déchéance sur la physionomie des personnages. Certainement un transfert entrant de Walking dead . Le décorum d’Adamov suinte de partout, c’est presque un régal de putréfaction !
Bref, c’est original et même parfois malicieux .Il n’empêche qu’il est difficile d’y adhérer complètement à cause, peut-être, du ton désabusé voir sarcastique employé.
J’ai aimé cette lecture mais il lui manque un petit truc pour la classer à côté des BD indispensables.

dakota v.PNG


a07-3e78901.gifScénario 

a07-3e78901.gifDessin

a07-3e78901.gifGlobal.

Sambalips.

La sélection musicale pour ce titre...du flamings lips bien entendu !!

 

 

21/06/2016

The Shadow Hero

the shadow hero,urban china,yang et liewthe shadow hero,urban china,yang et liew

Scénario : Gene Luen Yang
Dessin & couleur : Sonny Liew
Éditeur : Urban China
176 pages
Paru le 3 juin 2016

 

 

 

 

 

 

PRIX EISNER 2015 DU MEILLEUR SCENARISTE

 

Dans les années quarante les États-Unis sont en plein âge d'or de la bande dessinée ! Les comics pullulent et tous les éditeurs inondent le marché. Un artiste chinois, Chu Hing, qui malheureusement restera inconnu, va créer le personnage du super héros "Green Turtle" pour l'un de ces éditeurs. On suppose que l'auteur rêvait d'un personnage chinois et l'éditeur d'un occidental plus conforme à l'époque ! Le comic qui racontait les aventures de ce héros ("Blazing comics") n'eut que cinq parutions et "Green Turtle" ne montra jamais son visage... Gene Luen Yang et Sonny Liew lui rendent justice dans cet album.

Hank est un fils d'immigrés chinois dans l'Amérique d'avant deuxième guerre mondiale. Son père tient une épicerie à Chinatown et sa mère, triste femme malheureuse dans sa vie familiale, fait des ménages pour une famille de blancs. 

the shadow hero,urban china,yang et liew

Un jour la mère de Hank accompagne sa patronne à la banque ; pendant qu'elle attend dans la voiture elle est prise en otage par un voleur qui vient de dévaliser la banque ! Roulant sous les ordres du bandit elle est sauvée par un super héros volant nommé "L'Ancre de la Justice". Et la vie de cette femme triste va changer ! Elle qui détestait son mari et son fils va avoir une idée : convertir ce gentil Hank en super héros ! Mais Hank n'a aucun pouvoir... Qu'à cela ne tienne ! Ma a plus d'un tour dans son sac, elle se renseigne pour savoir comment les autres super héros ont obtenu leurs pouvoirs et le pauvre Hank va subir tous les outrages possibles voulus par sa maman afin d'obtenir des pouvoirs : chute dans un bain de produits chimiques, morsure d'animal de laboratoire, visite chez un occultiste, etc. Mais rien n'y fait, Hank est toujours aussi banalement humain ! Et Ma désespère jusqu'au jour où elle apprend qu'un nouveau super héros sans pouvoirs autres que sa force au combat a fait son apparition (vous savez, celui vêtu de noir qui ressemble à une chauve-souris) et Hank se retrouve à apprendre les techniques de combat avec un ancien petit ami de sa mère.

the shadow hero,urban china,yang et liew

Hank accepte toutes les extravagances de Ma pour faire plaisir à son père ! En effet Ba s'est rendu compte que son épouse est enfin souriante alors que, depuis leur mariage, elle n'avait jamais desserré les dents. Il va donc devenir "L'Homme doré de la bravoure", un super héros au costume créé et réalisé par sa mère, et ira combattre le mal accompagné en voiture par Ma au volant ! Mais sa première action tourne mal, il essaye de sauver une jeune the shadow hero,urban china,yang et liewfemme, prend une rouste et est aidé par la jeune femme en question, meilleure combattante que lui ! Et il repart dans la voiture de sa mère, morte de honte.


Malheureusement Ba est racketté dans sa boutique par les hommes de Monsieur Mock, un truand local. Comme il n'a pas pas payé en temps voulu le truand lui vole un bijou et demande le versement du  double de la somme ! Hank se rend chez Mock et récupère le bijou mais son père sera exécuté... Hank comprend aussi que la justice des blancs est corrompue et que l'homme qui a tué son père est protégé par le chef de la police.

Lors de la veillée funèbre Hank va apprendre que son père avait en lui l'essence d'un esprit chinois, la Tortue ! cet esprit ne pouvant plus vivre dans le corps du défunt demande au jeune homme de l'accepter en échange d'un vœu. Hank choisit l'invulnérabilité aux balles ! Il a enfin un pouvoir... A partir de là les choses vont changer ! Hank devient "La Tortue Verte" et va s'attaquer à la pègre locale et à Monsieur Mock mais ce dernier n'est qu'un lieutenant ! Le véritable patron de l'empire souterrain se nomme "Dix Mille" et il sera difficile à faire tomber...

the shadow hero,urban china,yang et liew

Cet album est une petite merveille ! Il renouvelle avec bonheur le mythe du super héros, rend hommage à l'âge d'or du comic et aux milliers d'artistes inconnus de l'histoire de la BD et, surtout, raconte une histoire poignante et drôle à la fois. Le scénariste Gene Luen Yang a su parfaitement marier la culture chinoise et les valeurs de son pays d'adoption, les États-Unis. Le trait fin et agréable du dessinateur Sonny Liew apporte une fraîcheur à l'ensemble. A l'heure où les grands éditeurs américains ne se renouvellent plus et les héros classiques n'en finissent pas d'être revisités par tous les moyens il est agréable de lire des histoires comme celle-ci. Il y a longtemps que je n'avais pas eu de coup de cœur et j'avoue que j'avais un "mauvais a priori" car, par habitude, tout ce qui est estampillé "Made in China"... 

JR

the shadow hero,urban china,yang et liew

 

23/10/2015

Black Market

black market.jpgblack market_pl.jpgScénario : Frank J Barbiere

Dessin : Victor Santos

Éditeur : Glénat Comics

112 pages

date de sortie : 30 septembre 2015

genre : comics, aventure, humour

 

 

 

Comment Ray Lewis, ancien médecin légiste s'est-il retrouvé simple thanatopracteur dans une entreprise de pompes funèbres ? Il était pourtant brillant et promis à un bel avenir dans la police scientifique. Mais comme on dit, on choisi ses amis, on ne choisit pas sa famille ! C'est Denny, le frère de Ray qui un jour a tout fait basculer en l'entrainant dans un coup foireux. Criminel notoire, le voilà de retour pour embarquer à nouveau son frère dans une sombre affaire lui promettant fortune et gloire : il connait la recette capable d'éliminer toutes les maladies sur terre. Mais pour la mettre en œuvre, il a besoin des talents de Ray car la clé du remède se trouve dans l'ADN des Super-Héros. Il va donc falloir aller les chercher et récupérer une once de leur ADN...

 black market,santos,barbiere,glénat comics,comics,super héros,humour,062015,510

 

Au commencement étaient les héros. Des types affublés de déguisements improbables voire grotesques mettant au service de la veuve et de l'orphelin leur talent que dame nature avait bien voulu leur octroyer. Puis un jour vinrent les Super. Dotés de pouvoirs bien plus puissants et quasiment indestructibles ils combattent le mal sous toutes ses formes. Depuis que les Supers sont là, les Héros ne servent plus à grand chose et la plupart ont du se reconvertir pour survivre.

Le mythe du super héros revu, corrigé et déformé par Frank J Barbière. Utilisant l'humour noir et l'auto dérision il met à mal tous les codes du genre pour servir son propos. Porteurs de ce qui pourrait éradiquer tous les maux de l'humanité, les Supers auraient pu bénéficier d'un peu plus de considération de la part de l'humanité. Mais ils sont ici des proies et les hommes ont décidé de les presser jusqu'à la dernière goutte.

Dommage que la narration soit si peu fluide et aussi chaotique. Dommage que le dessin soit si rugueux et le trait aussi lourd. Dommage, parce que l'intrigue est quand même bien foutue et le final assez inattendu.

Black Market aurait pu faire un excellent thriller sombre et drôle à la fois, mais n'est finalement qu'une bonne petite comédie noire et satirique.

 

a05-3e788c9.gif

 

 

Loubrun

03/06/2015

Pin up 171

Carlos VALENZUELA 

 

pin up,femme,sexy,valenzuela,comics,super heros

 

pin up,femme,sexy,valenzuela,comics,super heros

 

pin up,femme,sexy,valenzuela,comics,super heros

 

pin up,femme,sexy,valenzuela,comics,super heros

 

Écrit par Revedefer dans Comic book, Pin up time | Commentaires (0) | Tags : pin up, femme, sexy, valenzuela, comics, super heros |  Facebook | |

20/05/2015

Pin up 169

Marcio ABREU

 

Black Cat

 

marcio abreu,pin up,femme,sexy,black cat

 

Huntress

marcio abreu,pin up,femme,sexy,comics,super heros,black cat,huntress

 

Red Sonja

marcio abreu,pin up,femme,sexy,comics,super heros,black cat,huntress,red sonja

 

Wonder Woman

marcio abreu,pin up,femme,sexy,comics,super heros,black cat,huntress,red sonja,Wonder Woman

 

15/10/2014

Pin up 144

George PEREZ

 

 

 

pin up,femme,sexy,george perez,super heros,comics

 

 

 

pin up,femme,sexy,george perez,super heros,comics

 

 

pin up,femme,sexy,george perez,super heros,comics