12/11/2017

Les chroniques courtes #148, Les Monstres attaquent 2/3, BTooom T22, Master & Slave T.1

Les Monstres attaquent 2/3

Couv_314203.jpgScénario : Cullen Bunn et autres
Dessin : Julián López et autres

Éditeur : Panini comics
152 pages
Date de sortie :  novembre 2017 (kiosque)
Genre : comics de super-héros

 

  

Mon avis:

Voici le deuxième opus de la série limitée Monsters Unleashed de Marvel. Les monstres continuent à pleuvoir sur la terre et les super-héros ont du mal à les contenir ! Spider-Man et le Doctor Strange ont bien du mal à éliminer une grosse bête furieuse, et les X-Men n'en mènent pas large. Mais des faits nouveaux arrivent: les vieux monstres terrestres (Fin Fang Foom et consors) s'unissent aux héros pour combattre les nouveaux arrivants, la chasseuse de monstres, Elsa Bloodstone à trouvé un gosse,Kei, qui a le pouvoir de faire apparaître les monstres qu'il dessine... Pourra-t'il les éliminer aussi ? Mais le vrai danger arrive du fin fond de l'espace...

Une belle mini-série qui me réconcilie un peu avec le nouveau monde Marvel. Des nouveaux dessinateurs et auteurs font ici leurs premiers pas mais la série principale est du prolifique Cullen Bunn qui nous montre encore ici son imagination débridée. Et puis quel plaisir de revoir les vieux monstres crées il y a des décennies au début de l'ère Marvel comme Googam, fils de Goom ou Xemnu.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

______________________________________________________________________

BTOOOM Tome 22

Les chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalLes chroniques courtes, #148, btooom, Junya Inoue, Glénat, SurvivalAuteur : Junya Inoue
Editeur : Glénat
210 pages
Genre : Survival
Sortie : le 4 octobre 2017

 

 

 

Mon avis :

Sakamoto vs Kida, dernier round entre deux des protagonistes centraux de Btooom. Malgré l’intervention à distance d’Ida, qui a temporairement pris le contrôle des bureaux de la maison mère, et qui communique par émetteur à chaque joueur toujours vivant, comme quoi la partie est terminée…cela ne semble pas calmer les ardeurs des concurrents restants. Ils cherchent à s’entretuer quoi qu’il advienne.

 

Les explosions se comptent par dizaines, à se demander comment Sakomoto ne soit que très légèrement blessé à l’épaule. Il évite les propulsions comme si il évitait des balles de tennis.

Hormis cela, on savoure encore et toujours cette agréable série survival. La série terminée au Japon compte 26 tomes…encore 4 épisodes avant la conclusion finale. La suite est prévue en février 2018…Patience !

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

 

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Coq de Combat

______________________________________________________________________

Master & Slave tome 1

les chroniques courtes,#148,les monstres attaquent,cullen bunn,julián lópez,panini comics,super-heros,btooom,junya inoue,glénat,survival, Master & Slave, manga, shojô, romance, jeunesse Auteur : Ai Hibiki
Editeur : Soleil
Genre : Shôjo, romance, jeunesse
Sortie : le 11 octobre 2017

 

 

 

 

Mon avis :

 

Que se passe-t-il quand une richissime jeune fille devient pauvre et que, en prime : celui qu'elle a toujours considéré comme son esclave devient multimilliardaire et la traite à son tour comme une esclave ? C'est la fil conducteur de cette version moderne et moins candide de « princesse Sarah » au Japon ! Kanna, notre héroïne, se retrouve donc à répondre aux moindres exigences de son ancien larbin, non sans mal, jusqu'à découvrir.... qu'elle l'a toujours aimé ! C'est donc un sérieux bon petit manga pleins de rebondissements, même si certains points sont cousus de fils blancs pour nous, ô lectrices aguerrie de shôjô bien arrangés par une des maîtresses du genre à l'heure actuelle : Ai Hibiki.

Que du bonheur pour nous... et de la pagaille pour notre duo de charmes et de choc !

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Les chroniques courtes, #148, btooom,

Affaire à suivre,

ShayHlyn.

23/10/2017

Mighty Morphin POWER RANGERS Tome 2

L' éré du Dragon Noir

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosmighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosScénario : Kyle Higgins
Dessin : Hendry Prasetya
Éditeur : Glénat Comics
144 pages
Date de sortie :  23 août 2017
Genre : Comics de super-héros

 

 

 

Présentation de l'éditeur:

Ensemble, pour affronter le mal !

Alors que Rita finalise son plan pour la domination du monde, les Rangers sont livrés à eux-mêmes, sans Zordon pour les aider. Face à cette menace, ce n’est rien de moins que le monde entier qui dépend d’eux ! Entrez dans l’âge du Dragon noir…

Kyle Higgins (NightwingBatman Beyond 2.0) et Hendry Prasetya (Power Girl) réussissent le tour de force d’adapter la licence superstar Power Rangers en une série fraiche et contemporaine. 

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

Mon avis:

On s'attendait à un bel album ! 144 pages d'affrontement entre les Power Rangers, héros de l'enfance de beaucoup d'entre nous, et le terrible Dragon Noir du titre... Hélas ! l'éditeur Glénat, dans un vil calcul de merchandising, nous livre 80 planches de l'histoire et nous laisse avec un gentil "à suivre" pour nous coller ensuite les bêtes aventures (qui ne doivent faire rire que les yankees) de Bulk et Skull, deux débiles qui sévissent dans le même milieu que les héros du titre principal et qui font idiotie sur idiotie pour être des héros eux aussi, navrant!

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

L'ère du Dragon Noir se compose donc de 4 chapitres où nous voyons les héros battus à plate couture par ce mystérieux personnage qui travaille pour la malveillante Rita Repulsa. A la fin du récit, seul le ranger vert détient encore ses pouvoirs, le ranger bleu est prisonnier dans une autre dimension et tous les autres impuissants ! Même leurs robots gigantesques, les Mégazords, sont aux mains de l'ennemi et menacent la Terre. Cependant, pour connaître la suite, il vous faudra attendre le tome 3 qui paraîtra en 2018, merci l'éditeur !

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-hérosEn outre, et comble des combles, les lecteurs ont droit à 49, oui messieurs et mesdames, je dis bien 49 pages des couvertures variantes de l'édition en comics américaine ! Les américains ont, depuis quelques années, trouvé l'idée d'éditer leurs comics avec moult couvertures dessinées par divers artistes afin de bouster leurs ventes. N'ayez crainte lecteurs français, Glénat a pensé à vous et vous les colle toutes dans cet album, histoire de remplir les pages et pouvoir prolonger la sauce... Il y en a qui aiment certainement.

Attention certaines des couvertures en question sont superbes mais d'autres merdiques ! Il aurait fallu faire un tri et, surtout, surtout, ne pas nous refiler les deux abrutis en seconde histoire. Berk, berk, berk !

JR

De ce fait ma note de scénario ne concerne que l'histoire des Powers Rangers, celle de dessin la même histoire et les couvertures et celle de l'album concerne Glénat comics.

 

mighty morphin power rangers,glénat comics,hendry prasetya,kyle higgins,matt herms,super-héros

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

17/10/2016

Secret Identities

91baUJHimgL.jpg714MBFT6TDL.jpgScénaristes : Jay Faerber & Brian Joines

Dessinateur : Ilias Kyriazis

Éditeur : Glénat Comics

208 pages

Genre : Super -Héros

Sortie : le 7 septembre 2016

 

Avis de l'éditeur :


The Front Line est une équipe de super-héros chargée de maintenir l ordre et la justice. Mais son destin bascule le jour où elle intègre une nouvelle recrue : Crosswind. Car ce que les autres membres ne savent pas, c est que Crosswind est une taupe, envoyée chez eux pour percer les secrets qu ils dissimulent sous leurs costumes. Et la Front Line a beaucoup de secrets...

Mon avis :

7 super-héros, à savoir : Helot, le fugitif cybernétique; Luminary, la fille du président des États-Unis; Caijin, une créature extraterrestre; Vésuve, le guerrier de feu; l'ermite spécialiste en magie noire; Punchline, le lutin; ainsi que Turndown, un individu à la vitesse supersonique... vient s'ajouter à ce groupe, le dernier venu : Crosswind, qui n'est entre autres qu'une taupe, agissant pour démanteler cette caste de guerriers, usant de fourberie afin de connaitre les moindres secrets de chacun.

Qu'on se le dise d'entrée de jeu, ne vous fiez pas aux apparences, ces 208 pages de lectures sont pénibles de bout en bout! D'ailleurs, elles auraient pu être diminuées de moitié, le résultat aurait été le même.

Le 4ème plat de couverture présente ce titre comme porteur, loin des sentiers battus traditionnels, dans lequel on rencontrerait des super-héros originaux.. il n'en est rien. Ceux-ci jouent parfaitement leur rôle, ont certes un tantinet de vie privée sur le côté, sont devenus la cible des médias qui en font des stars de renommées, et se réunissent lors de brainstorming pour faire le point sur le prochaines interventions...bref, pas de quoi fouetter un cheval.

Quant au dessin, il ne rehausse pas le niveau, ce dernier est plat et ne donne pas réellement envie.

On sauvera tout de même l'originalité et la créativité du découpage qui varie de page en page, ce qui donne une impression de meilleur rendement.

Secret Identities n'apporte guère du neuf au genre. Prenons l'exemple de The Boys de Garth Ennis, qui soulignait de manière tout à fait originale et démesurée, le contexte des super-héros, on est ici loin du compte.

Glénat Comics ne peut faire mouche à chaque coup même si d’habitude, leurs sélections touchent un large public. D'ailleurs, à se demander même qui sera le public cible de cet album, les ados risquent rapidement de décrocher, et certains adultes ne décrocheraient pas le leitmotive du script.

Certainement l'un des plus mauvais Comics de ces derniers temps.

Fade et soporifique.

kyriazis,faerber,joines,glénat comics,510,super-héros,092016

Coq de Combat

18/07/2015

Furious

img_comics_8657_furious-tome-1-star-dechue.jpgP2_zpszaizojbu.jpgScénariste   : Bryan Jason Lee Glass

Dessinateur : Victor Santos

Éditeur       : Glénat

144 pages

Sortie le 9 juin 2015

Genre : Super Héros

 

 

Résumé de l'éditeur :

Comment gère-t-on son image quand on est super-héros ?

Première super-héroïne de la création, Furious décide de purger ses péchés passés en exerçant une justice expéditive à la force rageuse de ses points. Elle fait face à un paradoxe : bien qu elle essaie désespérément de faire le bien, ses méthodes musclées ne passent pas auprès du grand public qui a du mal à admettre que ses motivations sont pures. Pour tout dire, la quête de sensationnel de notre héroïne couplée au feu des médias nuit quelque peu à la crédibilité de sa rédemption, sans parler de son identité secrète... Et les autorités commencent à en avoir un peu marre de ses actes incontrôlés.
Bryan J. L. Glass et Victor Santos signent un récit d action/aventure sans temps mort où célébrité, médias et super-héros se mélangent dans un cocktail parfaitement dosé, mais totalement explosif !

 

 

Mon avis :

Comme son nom l'indique, Furious est une ascension effrénée mettant en scène une super-héroïne peu commode. D'allure plantureuse, flottant dans les airs comme Batman, elle tente d'incarner au mieux la justice, une justice irréprochable qui malgré elle va la conduire vers les méandres de la folie. Car la belle, sous ses apparences de bimbo a un sacré grain dans le ciboulot. Entêtée et radicale, elle cogne dur et sec, jusqu'à ce que le sang de ses victimes éclabousse à souhait. Voulant venir en aide à son prochain, elle se met autant la flicaille que la majeure partie de la populace à dos... ce qui l'a pousse à se déchainer de plus belle.

De l'action à gogo, vous en trouverez avec ce titre décalé, brutal et chaotique. Cependant par son trait enfantin et coloré à l’extrême, le sang et la violence apparaissent comme un banquet nuptial, presque ironique par moments.


Un album difficilement classable, j'imagine que la plupart des adultes n'y verront que peu d'intérêt et ce malgré l'implication des auteurs à vouloir faire de leur mieux. Certains monologues méritent le détour et une mélancolie bien marquée ressort de l’héroïne, au pseudonyme de la La Vigie, dont le commun peuple la nomme sans cesse la Furie. L'autre protagoniste aux entités de la super-héroïne au costume bleu, incarne une super-vilaine du nom de Cadence Lark, vicieuse jusqu'au bout des ongles, prête à tout pour obtenir des médias la premières place.

 

Notons qu'en fin d'album, un cahier graphique gratifiant est proposé. Un titre à prendre au second degré, original mais qui au final laisse un arrière-goût.

 

a05-3e788c9.gifMa cote

 

 

Lien vers la fiche technique de l'album chez Glénat: ICI

 

 

 

Coq de Combat.

 

P3_zpsmhwghppr.jpg

12/02/2013

SUPERMAN - Les Origines

superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journalistesuperman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journalisteScénario : Waid, Mark
Dessin : Yu, Leinil Francis Kolins, Scott Guedes, Renato
Couleurs : McCaig, Dave McCraw, TomSchwager, Rob
Dépôt légal : 01/2013
Editeur : Urban Comics
Collection : DC Essentiels
ISBN : 9782365771801
Planches : 352 

 

 

 

Qui ne connait pas l’histoire de Kal-el dernier fils de Krypton qui sur Terre deviendra Clark Kent alias Superman ? Pas grand monde je pense. Entre les Comics, les films des années 80,  le film Superman returns, les séries TV Loïs et Clark puis Smalville et enfin les dessins animés, sans compter tous les produits dérivés. Il y a peu de chance de ne pas avoir été exposé au moins une fois dans sa vie au héros de DC Comics. Le phénomène allant continuer avec la sortie en juin 2013 du film Man Of Steel.

superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journaliste


Le scénariste Mark Waid, X-Men, Captain America, Superman, Légion des Super Hèros …, décide de rebooter les origines de notre héros à notre époque.  Superman se dévoilera donc aux habitants de Metropolis de nos jours dans ce Comics. Comment sera-t-il accueilli à cette époque ? C’est à cette question que Mark WAID décide de répondre. 

superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journaliste


J’étais plutôt dubitatif à la vue de la sortie de se reboot des origines du Man of Steel. Je pensais encore à un coup de commerce des éditeurs qui ne savent plus quoi inventer pour presser le citron jusqu’à la dernière goutte. Je n’avais aucunement l’envie de me pencher sur ce Comics. Urban Comics le distributeur Français de DC Comics nous ayant proposé un partenariat en vue de chroniquer leurs parutions. Je me suis jeté à l’eau en me proposant de chroniquer cet ouvrage.  Je ne risquais pas grand-chose à part une bonne surprise. C’est chose faite !!!!


superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journalisteCe Superman Origines est un gros pavé de 360 pages, reçu de plus en version PDF.  Pas des plus sympa pour lire surtout pour un « vieux » comme moi qui aime bien le contact et l’odeur du papier. Je me suis plongé dans la lecture de ce fichier informatique et je me suis laissé emporter par l’univers créé par Mark Waid.   J’ai vraiment accroché à l’approche du personnage proposé ici.  Le Comics débute par l’adieu des parents de Kal-el à leur fils. Ils décident de l’envoyer sur Terre pour échapper à la destruction de leur planète.  Ce moment est vraiment très bien rendu. On ressent la peine et l’espoir des parents de l’enfant. Puis nous sommes propulsés 25 ans plus tard, l’enfant à grandi il est devenu reporter et il s’appelle Clark Kent. Pas encore de Superman à l’horizon, juste un jeune homme qui se cherche et qui défend des idéaux justes et nobles. L’histoire progressant Superman arrivera ainsi que ses principaux compagnons, Loïs, Jimmy, Lex Luthor …  Je ne dévoilerai rien de plus concernant l’intrigue cela gâcherait votre plaisir à la lecture de cet excellent Comics !!!


Il y a quand même un petit bémol à cet enthousiasme. La qualité des dessins, il y a plusieurs dessinateurs différents et la qualité n’est vraiment pas du même niveau pour tous.  Ce qui pêche le plus c’est le rendu des visages. Parfois il est difficile de reconnaitre notre héros tellement son visage à changé  d’une case à l’autre. Cela est vrai aussi pour les autres personnages. 

superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journaliste


La colorisation est vraiment très réussite !! C’est vraiment dommage que les dessins ne soient pas à la hauteur du scénario et de la colorisation. En résumé, une vraie bonne surprise et une histoire qui vaut vraiment le coup d’être lue.


Revedefer


superman, super-héros, urban comcis, 012013, 810, waid, yu, leinil, kolins, guedes, krypton, journaliste


Ma note :


Scénario : 9/10
Dessins : 7/10
Colorisation : 8/10

Global 8/10

 

 

 

10/12/2012

Kick-Ass 2 - Tome 2. Shoot de rue

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore


Scénario :Millar, Mark
Dessin :Romita Jr., John
Couleurs :White, Dean V.
Dépôt légal : 11/2012
Editeur : Panini Comics
Collection : 100% Fusion comics
ISBN : 978-2-8094-2737-0
Planches : 94 

 

Saignant :

Amis de la délicatesse, romantiques et autres fleurs bleues en tout genre passez votre chemin, ce Comics n’est absolument pas pour vous !!!


Amis de la violence, du gore, amateur du cinéma de Quentin Tarantino bienvenus dans cette chronique.

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore


Nous terminions le premier tome de ce diptyque sur l’arrestation du père de Dave, alias Kick-Ass,  par la police. Le père de Dave se faisant passer pour Kick-Ass auprès des forces de l’ordre pour protéger son rejeton. Cette dernière ayant décidé de mettre fin au délire « Super-Héros » suite à la flambée de violence occasionnée par Red Mist et sa bande.


kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore Ce deuxième opus met en scène la vengeance de Red Mist à l’encontre de Kick-Ass à qui il reproche d’avoir tué son père. Faut pas l’énerver le Red Mist : dans l’opus précédent il avait violé avec ses sbires l’amie de Dave et tué toutes les personnes qu’ils rencontraient dans sa rue.  Cette fois-ci, il s’en prend au père de Dave : il le fait assassiner en prison par des membres de la pègre, puis il fait parvenir une photo à Dave. En parallèle, il recrute via le net des « super méchants » pour une descente  sur  Times Square afin de semer la violence et le chaos sur New York.


Dave est effondré pas le décès de son paternel.  Il a décidé d’arrêter d’être Kick-Ass. Lors de l’enterrement  les complices de Red Mist tirent dans la foule et l’enlève. C’est là que Mindy, alias Hit-Girl, qui s’était retirée des affaires va reprendre du service pour voler au secours de son ami.


kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore A partir de ce moment l’histoire dérape et vous vous retrouvez projeté dans du Quentin Tarantino sous LSD.  Mark Millar se lâche et la violence déjà très présente dans Kick-Ass vous explose au visage sans aucune retenue.  Mindy, belle petite fille blonde, redevient Hit-Girl, une machine à tuer. Rien n’arrêtera cette gamine !!!  La confrontation Hit-Girl Vs Mother Russia est digne des combats Hulk Vs La Chose. Hit-Girl a un côté Wolverine déchainé, croisé avec Elektra pour la maitrise des arts martiaux.


La confrontation entre les Super et les Méchants est  vraiment très violente !!!  Nous sommes loin, très loin des critères habituels des Comics de Super-Héros tels que nous les connaissons en Europe. 


Les esprits chagrins reprocheront à Mark Millar le manque d’épaisseur de son scénario au profit d’une violence trop présente. Personnellement, c’est ce que j’adore dans Kick-Ass : cette débauche d’énergie, ce manque de retenue qui pousse à l’extrême la violence entre Red Mist, Kick-Ass et Hit-Girl. 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore


John Romita JR a beaucoup de détracteurs qui trouvent que ses dessins sont trop « cracra » qu’ils manquent de finitions. C’est un fait que le sieur n’est pas toujours constant dans la qualité de ses dessins. Mais j’apprécie beaucoup son travail sur Kick-Ass. Je trouve justement que là, ses dessins collent bien à cet univers poussé à l’extrême.


En résumé, j’ai pris un pied d’enfer en lisant ce deuxième opus des aventures de Kick-Ass et j’attends avec impatience la sortie de Kick-Ass 3.


Revedefer


kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics, violence, meurtre, new york, 8510, 112012, tarantino, gore


Ma note :


Dessins : 8/10
Scénario : 9/10

Global : 8.,5/10


14/09/2012

Kick-Ass 2 - T1 Restez groupés !

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new yorkkick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new yorkScénario :Millar, Mark
Dessin :Romita Jr., John
Couleurs :White, Dean V.
Encrage :Palmer Jr., Tom
Dépot légal :06/2012
Editeur :Panini Comics
ISBN :978-2-8094-2487-4
Planches :95 

 

Mon avis :

 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new yorkJ’ai découvert  l’univers de Kick-Ass lors de la visualisation du film. J’ai adoré !!!  Je me suis donc procuré les comics qui l’avaient inspiré. Les premières aventures nous font découvrir Dave Lizewski, adolescent de 16 ans, geek, fan de Comics. Il se pose des questions sur le pourquoi du comment parmi les  fans de super-héros, aucun n’a décidé de le devenir dans la vraie vie. Il décide donc de devenir ce super-héros ! Il achète une combinaison de plongée, se munit de deux  bâtons et part dans les rues pour sauver la veuve et l’orphelin.  Rien ne se passe comme prévu et sa première tentative se solde pour lui par de nombreuses blessures et un séjour à l’hôpital.  Cependant, Dave décide de poursuivre sa carrière de super-héros. Il intervient pour secourir un homme victime d’une agression.  Un passant film la scène et voilà Dave devenu une vedette via  Youtube. Il prend alors le nom de Kick-Ass, ouvre un site internet où le contacter. Suite à un de ces contacts, il intervient chez un dealer et là tout bascule.  Il va rencontrer  Hit Girl, une  jeune fille, et Big Daddy, son père, deux super-héros d’une autre trempe que la sienne.  Par la suite, il va nouer une amitié avec un autre super-héros Red Myst.  Red Myst étant dans la vraie vie le fils d’un des parrains de la pègre.  Il va tendre un piège à Big Daddy, Hit Girl et Kick-Ass.  Kick-Ass va faire alors faire  la connaissance avec la mafia locale et subir des tortures. Il devra la vie sauve à l’intervention sanglante et violente  de Hit Girl.  Cette dernière avec l’aide de Kick-Ass vengera dans le sang et le feu le meurtre de son père par la pègre. Elle tuera le père de  Red Mist, qui va devenir suite à cela l’ennemi juré de Kick-Ass. Voilà pour vous situer l’univers particulier de ce Comics.

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new york


Ces nouvelles aventures de notre héros commencent plutôt tranquillement.  Hit Girl, de son vrai nom Mindy McCreasy, essaie de devenir une fillette, elle à 11 ans, comme les autres, tout en entrainant au combat Dave. Kick-Ass, lui, rêve de voir se créer un groupe de super-héros, type Les Vengeurs. Car depuis son apparition, d’autres ont franchi le pas et les super-héros masqués et costumés  se baladent dans les rues de New-York. Son souhait va se réaliser et il va rencontrer d’autres super-héros et former avec eux le groupe de justiciers : Justice Eternelle. 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new york


Pendant ce temps, Red  Myst va lui aussi recruter des « super-vilains » pour faire payer la mort de son père à Kick-Ass et Hit Girl. Il ne va pas lésiner sur les moyens en recrutant une ex-garde du corps qui ressemble plus à  Arnold Schwarzenegger qu’à la poupée Barbie.  La première sortie de ce groupe sera des plus violentes, meurtres et viols sanglants. Red Myst ne faisant pas dans la demi-mesure. Nous tenons là un méchant de chez méchant, le fils spirituel du Gouverneur de Walking Dead, qui ferait presque  passer Dark Vador pour un Bisounours.

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new york


Attention lecteurs sensibles, passez votre chemin. Ce Comics n’est absolument pas pour vous ! Si la vue du sang vous dégoutte n’ouvrez pas Kick-Ass.  Ce n’est pas une lecture grand public.  La violence est très présente dans cet ouvrage.


Kick-Ass 2, n’est pas uniquement un concentré de gore et de violence gratuite. Il raconte une histoire, celle de personnes normales qui décident de se prendre pour des super-héros et de redresser les torts.  Ici, point de super gadgets ou des costumes high-tech et encore moins de mutants ou autres manipulations génétiques. Rien que des humains normaux  qui enfilent un costume et décident de faire le « bien » autour d’eux. 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new york


A chaque action sa réaction. Vous connaissez la théorie de l’effet papillon, et bien c’est ce que met en pratique le scénariste Mark Millar. Dave Lizewski a décidé d’être un super-héros et d’aider son prochain. Il a ainsi ouvert la voie à d’autres. En  réaction Red Myst, lui, a décidé de faire le mal et de répandre la mort, la violence et la souffrance autour de lui.


Les dessins de John Romita Jr sont particulièrement adaptés à l’ambiance violente.  Ses dessins sont très expressifs. Il se lâche complètement lors des scènes d’actions, nombreuses dans ce tome. Sa représentation de la violence est saisissante de réalisme.  Ce qui dégage une atmosphère pesante et qui peut provoquer chez certains lecteurs non avertis un malaise à la vue de certaines scènes très violentes. 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new york


En conclusion, j’ai été enchanté par la lecture de Restez groupés ! Cet univers si particulier est à mille lieues des standards habituels de l’univers des super-héros Marvel ou DC est une réussite complète. Un gros coup de cœur !!!!

 

Revedefer

 

kick ass, super-héros, millar, romita, panini, comics,  9510, 062012, violence, meutre, viol, new yorkNote Globale : 9,50/10

Dessins : 9/10

Scénario : 10/10

08/07/2012

Dakota Tome1

Dakota (Adamov)1.jpgDakota (Adamov)1p.jpgAuteurs :Dufaux et Adamov.
Editeur :Glénat.
Sortie : 06/2012

Les collapses.
C’est un vendredi soir que Gordon Ox fut pris d’une envie irrésistible de déguster un délicieux risotto dans un restaurant interdit à ceux de sa condition, les « collapses ». Il a d’abord été regardé de travers, imparfait au milieu de ces gens beaux, jeunes, impeccables. Réussissant à se faire oublier, il faillit parvenir à savourer son plat, jusqu’au moment où il commit un acte inconcevable : Gordon Ox toussa. Or, dans les sphères où il a osé s’introduire, tout un chacun dispose bien entendu de superpouvoirs, et la maladie a été depuis longtemps éradiquée ! Déclenchant la panique, Ox est forcé à fuir. Un agent spécial est mis sur sa piste : c’est la belle et froide Dakota…

A éradiquer.
L’idée de base est originale. Les super-héros rejouent à  l’apartheid avec les « normaux »collapses. On est assez proche de l’univers de Samba  Bugatti où l’on chassait les monkeys .Mais contrairement aux comics, pas de second degré ici, on fait dans le sérieux et dans  la vengeance implacable avec la touche narrative spécifique au scénariste belge. Bref, le scénario est plaisant à suivre et suffisamment intrigant pour susciter la curiosité chez le lecteur.
Par contre, je n’en dirai pas autant pour le dessin d’Adamov. Le début de l’album est bon. L’univers légèrement futuriste est  bien marqué .L’habillage, la technologie  et l’environnement sont bien pensés .Et puis au fil des pages, les personnages se dégradent, Dakota et Flaming lips à la fin de l’album ne ressemblent plus à grand-chose  ou alors à deux anorexiques défigurées. Bref, ça sent la précipitation pour boucler ce tome. Une simple relecture aurait certainement permis de voir la géométrie variable de certains éléments .Comme le collier ou les bracelets de Flaming Lips qui changent de nombre, de place ou de présence en fonction des cases. La perruque de Gabriel est aussi assez fantasque. Pour couronner le tout, la couleur est d’un terne affligeant.
Comme un tome 1 est primordial pour lancer une série, j’ai un peu peur que le Dakota ait raté son envol.
Scénario : 8/10
Dessin : 5/10
surprises.smileysmiley.com.6.3.gif Global.




SAMBA
On en parle sur le forum.

Dakota (Adamov)1pj.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.