21/04/2017

Ter

Couv_301482.jpg1.jpgTome1 – L’étranger

Scénario : Rodolphe

Dessin : Christophe Dubois

Editeur : Daniel Maghen

80 pages - cartonné

Parution : 13 avril 2017

Science fiction

 

Résumé :
Un homme surgit de nulle part, d’un cimetière dans un désert hostile, inhabité, où personne ne peut vivre. Il est découvert par Pip, un jeune filou, pilleur de tombes, qui le récupère endormi au fond d’une sépulture. Il est nu et ne parle pas. Seul signe distinctif : un tatouage figurant une main, qui lui vaudra le surnom de Mandor (« Main d’Or »). Pip l’emmène avec lui à Bas Courtil, bourg primitif accroché à une butte rocheuse. Petit à petit, il apprend à parler et se révèle intelligent car si sa mémoire lui fait toujours défaut, il est incroyablement doué pour réparer toutes les mécaniques fatiguées et remettre en marche les mille et une bricoles que Pip a entassées...

2.jpg

                            « … Alors surgira un homme des entrailles de TER

                                   Qui montrera à tous le chemin à accomplir…

                                       Il n’aura ni biens, nis vêtements, et son

                                          Seul langage sera celui du silence. »

3.jpg

 

Mon avis :

Avec cet album, on frôle la perfection du genre.

Il y a tout d’abord un scénario dont le découpage narratif donne un rythme soutenu à l’histoire. Les thèmes abordés ne surprendront sans doute pas les amateurs de fantasy, science-fiction et fantastique : la prophétie messianique, la quête initiatique, la version post-apocalyptique de notre monde, le héros amnésique, la nature hostile … Mais ce qui frappe le plus à la lecture c’est la cohérence d’un univers original et complexe dont tous les détails, y compris les petits clins d’œil aux auteurs classiques, font sens et viennent structurer le récit.

Par ailleurs, le dessin donne la part belle à des paysages grandiloquents et aux détails minutieux des costumes, des habitations et des objets de la vie quotidienne dans un univers dont la beauté fascine autant qu’elle inquiète. Rodolphe et Christophe Dubois, semblent ici en parfaite harmonie dans leur travail sur le début de cette trilogie.

Le résultat est époustouflant !

4.jpg

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 

 

 

 

Skippy

03/12/2016

Les gouttes de Dieu - Mariage

Couv1.jpgCouv2.jpgTomes 1 et 2

Scénario : Tadashi Agi

Dessin : Shu Okimoto

Editeur : Glénat

240 pages – broché

Parution : 16 novembre 2016

Seinen – œnologie – gastronomie

 

Présentation :

Les Gouttes de Dieu nous avait tout appris des vins. Mais pour profiter pleinement des potentiels d'un vin, il faut savoir l'apprécier en accord avec les mets qui l'accompagnent ! Nous allons donc approfondir le concept de “mariage”, en compagnie de Shizuku, Issei et Miyabi qui auront à explorer différents domaines culinaires, des fromages aux sushis, en passant par le curry ! Une seconde quête, encore plus gourmande que la première, qui nous mènera au mariage divin !

m2.jpg

Une partie des sept officiers de l’Ordre des Gouttes de Dieu conteste le droit de Shizuku et Tomine à rechercher ces dernières. Les deux fils de Yutaka sont donc mis à l’épreuve par le taciturne Visconti. Chacun des deux devra réaliser trois mariages entre un fromage et la meilleure bouteille de vin qu’il pourra trouver dans la cave de Yutaka Kanzaki… en trente minutes, montre en main. Le moindre retard, ou le choix d’un cru de la même région d’origine que le fromage, leur vaudrait une disqualification immédiate et définitive…

 

m4.jpg

Mon avis :

Fort de son succès éditorial international, commencé au Japon en 2004, le manga Les gouttes de Dieu raconte l’histoire de Shizuku Kanzaki. Ce jeune homme, lancé à la mort de son père, Yutaka Kanzaki, dans une sorte de chasse au trésor dans le monde du vin, s’oppose à Issei Tomine, un jeune œnologue adopté par son père juste avant sa mort. Le vieil œnologue mondialement connu, a sélectionné douze grands vins, les douze apôtres, ainsi qu’un treizième mystérieux vin idéal nommé Les Gouttes de Dieu. Celui de ses deux fils qui découvrira en premier ces treize vins pourra alors hériter de sa cave exceptionnelle.

m1.jpg

Les 44 tomes de la série ont permis à des centaines de milliers de lecteurs d’aborder l’œnologie sous un angle à la fois ludique et didactique. Place maintenant à la notion de mariage, terme utilisé en cuisine pour désigner l’association d’un plat et d’un vin, l’un faisant ressortir l’autre. Cette suite continue à suivre une structure parfaitement rodée, mélange de pédagogie, de grands crus, de plats et de métaphores développées parfois sur un ton grandiloquent (ça flirte parfois avec les clichés les plus grotesques). Le talent des auteurs donne cependant un incroyable dynamisme à chaque épisode en gardant intact l’esprit de compétition qui anime l’ensemble et parvient toujours à se renouveler.

m3.jpg

La sobriété graphique alliée à une démarche intellectuelle rigoureuse sans être jamais ennuyeuse explique le succès de ce manga auprès d’un très large public. Sa nouvelle dimension culinaire et gastronomique devrait ravir de nombreux lecteurs.

 

a07-3e78901.gif     Dessin

a07-3e78901.gif     Scénario

a07-3e78901.gif     Moyenne

 

Le site internet des Editions Glénat Manga : ICI

 

Skippy.

16/12/2009

La jeunesse de Paoli , tome 1.

paoli01paoli1Auteurs : Bertocchini et Rückstühl.
Editeur :DCL.
Temps de lecture :34 min.


Eviva Corsica.
Cette trilogie retrace la (véritable) destiné hors du commun d'un homme aux idées novatrices. Pasquale Paoli a 5 ans lorsque les "montagnards" corses décident de se révolter contre la République de Gênes. Nous sommes en 1730. La Corse est génoise depuis des centaines d'années, mais au coeur des montagnes, le peuple revendique toujours et encore, contre l'occupant, le droit à l'indépendance.

Mon autonomie perdue.

Bienvenue dans la chronique BD du peuple corse……..BOUM.
….
…..
….
Suite à un indicent antirévolutionnaire, le blog Samba Bugatti vous propose en remplacement de la chronique un programme éducatif sur l’histoire de l’île de beauté au 18 ème siècle. Cette fresque historique vous est proposée  avec les illustrations assez classiques mais parfois surprenantes de Rückstühl . Une œuvre intéressante mais manquant néanmoins un peu de tension dramatique. Maintenant il vous reste à vous la procurer ce qui sera un fameux défi
.Vous pouvez aussi en appuyant sur la touche 888 de votre télécommande visionner ce programme en langue corse.
surprises.smileysmiley.com.7

paoli01verso_

18/04/2008

Uchronie(s),New Harlem , T1.

UchroniesNewHarlem1_28032008_185219AlbuchroniesNewHarlem1_28032008_185219Le résumé.
Auteurs :Corbeyran et Tibery
Editeur : Glénat.


Zack Kosinski est un prescient, capable de voir d'autres réalités par-delà la nôtre, capable de vivre sur d'autres "Terre", parfaitement similaires à la nôtre, mais qui ont parfois évolué de manière subtilement différente... New Harlem : tous les postes-clés de la société sont aux mains des Afro-Américains du Black Order, descendants des Black Panthers. Les Blancs, eux, survivent dans des ghettos crasseux où la brutalité et la misère font loi.

Mon avis.
Sur ce blog, vous le savez pas de langue de bois, alors, soyons clair, ce tome 1 de New Harlem est bien en dessous de sa série sœur New Byzance aussi bien du point vue scénaristique que du dessin.
J'ai donc trouvé cette BD  bien lente à se mettre en route, sans grande surprise, carrément ennuyeuse par moment  malgré une séance de Kamasoutra. C'est tantôt trop bavard, parfois grandement inutile et surtout « cousu de fil blanc » comme histoire.
Et puis j'ai beau regarder la pochette, le petit garçon est noir non ? Normalement  il doit être blanc, j'ai du mal à comprendre là. D'ailleurs, il m'a fallu arriver à la page 27 pour en avoir la confirmation. Excusez-moi, mais je trouve que la colorisation est sérieusement à revoir. Sinon le dessin est sympa si on oublie vite les petites fautes de proportions et  la variabilité des visages.

Donc, un album très moyen qui manque pour moi singulièrement de mystères et de peps.
surprises.smileysmiley.com.5

uchronie_s_newharlem1_pla


 

Écrit par Samba dans SAMBAVIS | Commentaires (2) | Tags : new harlem, uchronies, tome1, corbeyran, tibery, glenat |  Facebook | |

22/02/2008

Le bois des vierges ,Tome 1.

BoisDesViergesLe1_12022008_230258boisdesvierges1_plaLe résumé.
Dans un monde où les Hommes et les Bêtes peinent à cohabiter, un pacte historique a été signé ; un processus de paix qui doit mettre fin aux sanglantes querelles ancestrales…
Le puissant Seigneur Maître Arcan et Loup de Traille, chef des Bêtes de Haute Taille, marient leurs enfants : la jolie Aube est donnée au valeureux Loup de Feu ; « poil et peau » ne doivent désormais faire qu’un. Mais le conflit entre les races est loin d’être résolu. Lorsque Loup de Feu est retrouvé sauvagement assassiné sur son lit de noces, les Bêtes de Haute Taille se jettent à la poursuite des coupables, Aube et son frère Salviat. Traquée par des meutes assoiffées de vengeance, la jeune femme parvient à se réfugier dans le mystérieux bois des Vierges… La guerre est déclarée, et les deux clans sont prêts à tout pour gagner une partie qui s’annonce meurtrière et impitoyable.

Mon avis.
Décidément Jean Dufaux nous surprendra toujours. Car il fallait l’oser, une histoire avec des bêtes en costume d’époque douées de la parole côtoyant la race humaine. Ridicule ? Aucunement car on  est vite pris par l’originalité, le sérieux et surtout par le coté très divertissant de ce récit. Je peux même dire que j’ai été captivé par cette lutte entre les Loups et les humains grâce à un récit admirablement scénarisé avec un verbe haut. En plus, vous y découvrirez  entre les lignes, l’absurdité des guerres et un appel à la tolérance vis-à-vis de la différence.
Et puis nous avons pour accompagner cette épopée, le dessin de Béatrice Tillier. On pourrait croire que ce récit a été écrit pour elle tellement son trait s’impose comme une évidence. Le rendu des décors, des bêtes, des batailles est tout à fait admirable. Un dessin 5 étoiles donc.
En résumé, une histoire mystérieuse, envoutante que je vous conseille. Un album à ne pas rater.
surprises.smileysmiley.com.9

BoisVierges01P2_71599

05/02/2008

Uchronie(s),New Byzance,Tome1.

UchroniesNewByzance1_23012008_234606newbyzance1_plaLe résumé.
Zack Kosinski est un prescient, capable de voir d'autres réalités par-delà la nôtre, capable de vivre sur d'autres “Terre”, parfaitement similaires à la nôtre, mais qui ont parfois évolué de manière subtilement différente... New Byzance : depuis les attentats de septembre 2001, le capitalisme a été balayé du paysage politique. Ben Laden est considéré comme un libérateur. Et ses adeptes ont installé l'Utopie fondamentalisme, qui régit depuis plus de 200 ans l'organisation des principales nations occidentales et asiatiques. Une organisation rigoriste et sévère, où les femmes n'occupent plus le moindrerôle d'importance et où la police est omniprésente. Dans ce monde verrouillé, terriblement ordonné mais paradoxalement paisible, Zack exerce ses fonctions de prescient d'une bien étrange manière... Chargé de projeter dans l'esprit de ceux qui sont soupçonnés de crime par la pensée, des rêves agissant comme une sorte d'électrochoc, il reconfigure ainsi mentalement tout contestataire de l'Utopie Fondamentaliste. Zack est donc un rouage essentiel du système. Jusqu'où jour où on lance un mandat de recherche contre lui pour une raison inconnue. Le prescient n'a alors plus qu'à se jeter sur les chemins de la clandestinité. Et pour la première fois de sa vie affronter l'inconnu...

Mon avis.
Normalement, je suis de plus en plus méfiant vis-à-vis des ces séries concepts regroupant plusieurs albums avec divers univers. En effet, vous retrouverez à coté de New Byzance, 2 autres réalités, New Harlem et New York pour terminer par un tome 10 qui fera office d’épilogue. Donc je n’étais pas trop chaud à commencer l’aventure mais de bonnes critiques et surtout un dessin alléchant m’ont fait changer d’avis. Il faut dire qu’Eric Chabbert nous offre là une bien belle introduction. Son univers, une sorte de New York à l’orientale est tout à fait fascinant. En plus les couleurs de Luca Malisan sont éclatantes .Les deux nous invitent donc à nous attarder pour apprécier cette 1 er réalité ou uchronie. Pour le scénario d’Eric Corbeyran (décidément très prolifique), on est tout de suite plongé dans une ville sous la joute d’une politique fondamentaliste pur et dure. Mais le sujet principale, c’est Zack Kosinski, un personnage encore bien mystérieux accompagné de Tia et Emily dont la beauté n’a d’égale que la perfection .Quand je vous disais que c’était agréable à la vue. Donc un bon tome d’introduction pour cette anticipation intéressante qui ressemble un peu à « Minority Report » qui demande néanmoins confirmation.
surprises.smileysmiley.com.8


Alors plusieurs trucs à Voir.

Le mini site de la série ICI.
Une interview ICI.
Une interview filmée ICI (vers la 22 ème minute).

G_6967_01

24/04/2007

Hammerfall,La peine du serpent.

Hammerfall1_04042007exlibrisig8

 Le résumé.
C'est durant l'automne 794 que la destinée de Harald Larsson bascule : sa famille et son clan sont attaqués et massacrés ou réduits en esclavage, le jour même où il devait se marier avec la merveilleuse Lina. Björn le Beau, son ravisseur, est un svear (un viking) banni par les siens, qui semble revenu pour se venger du clan Larsson.

Dès lors, Harald n'a plus qu'un seul but : reconquérir sa liberté, retrouver sa fiancée et venger l'honneur de sa famille. Des rudes hivers scandinaves, que les svears appellent « la Peine du serpent », aux murailles de Rome ou aux forteresses d'Aix-la-Chapelle, le jeune homme devra surmonter maintes épreuves, imposées par des hommes ou des dieux... Sa tragique histoire d'amour se liera au destin d'une Europe naissante. Car derrière le sanguinaire Björn le Beau plane l'ombre d'un faiseur d'empire nommé... Charlemagne.

Mon Avis.
Un avis mitigé pour ce Hammerfall de Runberg (Orbital, London Calling) et du croate Talijancic. La lecture est très agréable, d’une belle fluidité. L’introduction tonitruante et la scène du lac sont les moments forts de cet album  où la mythologie viking est très présente. J’ai néanmoins trouvé l’album un peu lent mais il s’agit d’un premier tome donc il s’agit de bien présenter les différents protagonistes.

Aux premiers abords, le dessin est très séduisant mais je me suis perdu plus d’une fois avec les visages. Entre Bjorn et Harald par exemple, ils se ressemblent vachement. Page 22 aussi, j’ai beau la relire, j’ai du mal à comprendre la chronologie du combat. En général, le dessin semble assez statique aussi, on ne ressent pas trop le mouvement. Mais bon, on oublie vite ces petits défauts à la vision de la jolie Lina.

Une bonne entrée en matière donc mais pour la suite, il faudra appuyer sur l’accélérateur.

surprises.smileysmiley.com.7

Sinon, avez vous eu votre ex libris (voir photo) ?

Le lien sur la pochette, le mini site de la série.

Pour le lien vidéo, un viking des temps modernes, Willy Odin.

 

hammerfall1ye6


 

 

13/04/2007

Voyageur, Futur I

Voyageur1_28032007Voyageur_07032007

Le résumé.

Voyageur est un projet original réunissant autour de deux « chefs d'orchestre » du projet, un ensemble d'auteurs prestigieux qui travailleront à l'élaboration de cet opus en 12 tomes + 1. Avec un rythme de parution rapide (l'ensemble sera publié entre 2007 et 2011) Voyageur bénéficiera du travail de Guarnido, qui signera toutes les couvertures et un album complet, de Bourgne (4 albums), Lambert, Siro, Liberge et Rollin. Cette oeuvre atypique, au scénario puissant, fera l'objet d'une édition limitée « collector » en noir et blanc sur le tome 1 avant d'entamer le cycle Futur dès la fin mars ; une des priorités de l'année, à surveiller de près.
Voyageur se compose d'un ensemble de trois séries autour d'un même personnage central, Voyageur, à différents âges et différentes époques : passé, présent et futur. Dans la série du futur, une aventure initiatique dans un Paris futuriste, délabré et privatisé, aux mains d'un groupe financier qui dirige l'Europe, le récit porte sur l'adolescence du héros et l'émergence de sa capacité à voyager d'abord dans l'espace, puis dans le temps. Dans la série du présent, un thriller rapide et tendu, Voyageur, âgé d'une vingtaine d'années, a effectué son premier saut quantique vers le passé, un passage qui l'a laissé sans mémoire. La série du passé, composée de 4 récits complets se déroulant à chaque fois dans une époque différente, montre un Voyageur plus âgé qui part dans le temps non pas pour en modifier le cours, mais, au contraire pour en assurer la pérennité...

Mon Avis.

Un projet ambitieux que ce Voyageur, on s’attend à un album choc qui donne une impulsion forte pour le démarrage de cette série. Et bien, c’est le contraire qu’on nous donne, un album fade, plat, un tome qu’on lit de loin sans jamais être capté par l’histoire. Ca manque singulièrement de vie et les rares sentiments qu’on nous sert, on ne les comprend pas. J’ai aussi eu l’impression qu’on diluait inutilement l’histoire, il y avait moyen de faire ce tome en 30 pages facilement. Si au moins, ces pages « superflues » étaient utilisées pour créer l’ambiance, mais non cet album est vraiment un pétard mouillé. Pas foncièrement mauvais, car le concept des voyages temporels est intéressant (par exemple UW1 de Bajram) mais j’attendais mieux d’une série annoncée avec beaucoup de trompettes.

En plus, j’étais curieux de voir un Stalner évoluer dans un monde futuriste .Certes le Granparis est réussi mais ça devient lassant de voir toujours les mêmes têtes dans les œuvres de ce dessinateur. Et puis mettre en avant le nom de Guarnido qui s’occupe uniquement de la pochette, c’est un peu un attrape mouche.

Un lancement d’un grande série ? Un enlisement immédiat oui.

surprises.smileysmiley.com.5

 

 

Le lien sur la pochette, le mini site de la série.

Pour le lien vidéo, une ville du futur.

 

_01