11/10/2017

7th Garden T.1&2

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasyScénario : Mitsu Izumi
Dessin : Mitsu Izumi
Éditeur : Delcourt / Tonkam
Date de sortie : 30/08/2017
Genre : Shônen, dark fantasy

 

 

 

Présentation de l'éditeur

À une époque où les humains célèbrent Dieu et craignent les démons, des anges se livrent sur Terre une bataille impitoyable… Un récit de Dark Fantasy pour ados/adultes mêlant amour, trahison et vengeance.

Depuis qu’Awyn, jardinier dans un petit village, a libéré Vyrde qui prétend être une démone, cette dernière ne cesse de lui proposer de signer un pacte avec elle. Mais le jour ou une purge est ordonnée et son petit village attaqué, la bien-aimée d’Awyn se retrouve en danger. Il accepte alors de vendre son âme et de déchaîner sa colère…

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy

Mon avis

Et si les anges n'étaient pas les gentils ? C'est la question qu'on vient à se poser en lisant « 7th Garden » car il est difficile d'imaginer ces enfants de Dieu ordonner des purges sur des villages pieux, où chaque habitant va à l'église, ... Rien que ça, j'adhère complètement étant donné que j'aime qu'on bouscule un peu les règles établies quand il existe une faille dans le système en place.

 

Un avant goût de la tragédie qui semble poursuivre le jeune Awyn devenu jardinier après avoir perdu son père, chevalier accusé à tord et donc exécuté pour haute trahison, et sa mère emportée par la maladie. Comment encore croire en Dieu dans de telles conditions ? Comment songer qu'un être suprême puisse veiller sur l'humanité s'il peut être aussi cruel ? Alors quand les chevaliers représentant l'ordre céleste s'attaquent à son village et à la jeune femme qu'il aime : c'en est trop !

 

Voilà comment Arwyn va devenir le serviteur de Vyrde, une démone qu'il a trouvé emprisonnée par des lierres grimpants, au cœur de la forêt. Pour sauver celle qu'il aime, le jeune jardinier va accepter de combattre les anges, de devenir le bras qui brandira la lame noire de la vengeance démoniaque.

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy

Une série haletante, remplie de personnages attachants et beaux gosses en plus de ça ! Un héros qui en ferait fondre plus d'une et des demoiselles tantôt timides, tantôt affriolantes, dans un design digne des meilleurs shôjô, la classe de certains grands titres seinen, le tout abordable pour les plus jeunes. Le tout agrémenté de très belles finitions. Petit bémol peut-être pour les cases représentants les combats où l'image semble floue, brouillonne comme si les émotions avaient pris le pas sur l'artiste, comme sur le héros combattant.

 

Une nouvelle adaptation, donc, sur la hiérarchie céleste et les guerres entre anges et démons. Avec cette petite touche particulière où tout ce qui est « lié à dieu » porte des noms négatifs comme l'ordre antichevalersque chargé de protéger le royaume, ou encore l'antichristianisme qui est la religion en place... ça fait réfléchir : et si Vyrde avait raison ? Mais qui est-elle au fait ? Pourquoi les anges l'appellent autrement ? Serait-elle la version féminine, vue par Mitsu Izumi, de Lucifer ?

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy

 

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy

 

7th Garden, Mitsu Izumi, Delcourt, Tonkam, shônen, dark fantasy

Je ne me lasse pas de ce genre de récits en tout cas et j'attends avec impatience le tome 3. Affaire à suivre, sans aucun doute !

 

ShayHlyn.

17/09/2017

Les chroniques courtes #143 Dead Tube T5

Dead Tube Tome 5
dead tube 5.jpgdead tube v5.jpgScénario : Mikoto Yamaguchi
Dessin : Touta Kitakawa.
Editeur : Tonkam-Delcourt 
Sortie : juin 2017.
224 pages.
Genre : Seinen.

 


Résumé
Dans ce chapitre de l’île déserte (un grand classique pour un manga), les participants peuvent gagner grâce à Dead Tube, un million de yens par seconde de vidéo tournée du sérial Killer Crazy Lascar. C’est en somme des Neymar de la vidéo morbide.

dead tube,yamaguchi,kitakawa,tonkam,manga seinen,horreur,érotique



« Par contre, tes magnifiques tétons font honneur à ce regard de petite salope que tu as !».

dead tube,yamaguchi,kitakawa,tonkam,manga seinen,horreur,érotique

 

Mon avis.
C’est des malades ! Et je ne parle pas des « visiteurs » mais bien des auteurs. Accrochez-vous car les viols, les assassinats bien gores, les tortures et autres joyeusetés de psychopathe sont toujours bien présents au menu de ce tome 5. Et tout ça avec le sourire SVP.
Mais pourquoi je poursuis encore cette série à la perversité assumée ? Bin, ça reste un très bon page turner et on se demande jusqu’où iront nos psychopathes préférés.
Pour un public averti vous l’auriez compris.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

a05-3e788c9.gif

 

a07-3e78901.gif

 

a06-3e788fc.gif




Inscrivez-vous à la newsletter .

20/07/2017

Our summer holiday (one-shot)

Our summer holiay, Kaori Ozaki, Delcourt, Tonkam,Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie Our summer holiay, Kaori Ozaki, Delcourt, Tonkam,Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie Scénario : Kaori Ozaki
Dessin : Kaori Ozaki
Éditeur : Delcourt / Tonkam
224
pages
Date de sortie : 07/06/2017
Genre : Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie

 

 

 

Présentation de l'éditeur

Véritable shônen atypique, Our summer holiday traite de manière touchante et sensible le thème de la trahison des parents vis-à-vis de leurs enfants.

Natsuru, 11 ans, est la star de son collège et jeune espoir du football. Il se retrouve mis à l’écart le jour où il refuse les chocolats que lui offre la plus jolie fille de l’école. Seul, il fait la connaissance de Rio, une fille de sa classe qui est rejetée par ses camarades à cause de sa très grande taille. Ils vont petit à petit se rapprocher et Rio va alors lui avouer son lourd secret.

Our summer holiay, Kaori Ozaki, Delcourt, Tonkam,Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie



Mon avis

Quand on voit la couverture, on se dit (du moins était-ce mon cas) que cet ouvrage sera plutôt shôjo que shônen (entendez par là pour adolescentEs et non pour adolescenTs), une histoire à l'eau de rose traitant d'un premier amour. Tout y est : les fleurs, le joli kimono, les enfants qui se tiennent la main, ... et pourtant... pourtant !

 

Alors que la trame pourrait laisser penser à cette jolie romance un peu atypique entre la coqueluche de l'école et la fille un peu marginalisée par ses camarades de classe, ... tout bascule quand Natsuru découvre le secret de la grande et mystérieuse Rio.

 

Comment, à onze ans, peut-on tenir un si lourd secret ? Comment notre jeune héros peut-il, maintenant qu'il est dans la confidence, lui aussi se taire ?

Our summer holiay, Kaori Ozaki, Delcourt, Tonkam,Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie

Ce one-shot, d'un superbe graphisme comme je les aime – à la fois empli de simplicité et pourtant tellement bien détaillé - fait partie de ces œuvres qui vous font réfléchir au monde dans lequel nous vivons à travers le regard de trois enfants (car je ne vous l'ai pas dit, mais Rio a un petit frère omniprésent dans l'histoire). Pas seulement la vision de notre société sur les gens en marge, mais aussi – et surtout – l'image d'un père absent tant pour Natsuru orphelin de père, que Rio.

 

Deux absences lourdes de sens et pourtant totalement différentes pour chacun des enfants. Alors que Natsuru voit en son coach sportif une image paternelle, Rio se referme sur elle-même et son petit frère. Il suffira d'un changement dans la vie de Natsuru – le changement de coach sportif – pour que ces « enfants perdus » se retrouvent, se découvrent et partagent un été ensemble.

 

J'ai été émue par ce bouquin qui montre l'impuissance de ces enfants face aux coups du sort. La façon dont ils essaient, avec leurs petits moyens et leur pureté tellement fragile, de surmonter les embûches qui semblent s'accumuler. Cette candeur tellement bien dépeinte sur le visage de ce trio, dans la beauté des décors, dans quelques phrases tellement innocentes, ...

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

Our summer holiay, Kaori Ozaki, Delcourt, Tonkam,Shônen, enfance, psychologie, tranche de vie

Je peux vous assurer qu'à la fin de cette lecture, j'ai eu envie de secouer le monde en demandant « comment est-ce encore possible ?! » Hélas, les médias ne font qu'en rajouter une couche sur certains parents qui ne méritent pas de l'être... sans jamais répondre à ma question. Alors comment nous, adultes, pourrions nous répondre aux enfants ?

 

ShayHlyn.

16/07/2017

Les chroniques courtes (138) XIII Tome 24, les blondes 26 - à la campagne, cheeky love Tome 3

L'héritage de Jason Mac Lane

Couv_277935.jpgScénario : Yves Sente

Dessin : Iouri Jigounov
Éditeur : Dargaud
54 pages
Date de sortie :  10 juin 2016
Genre : Thriller, aventures

 

Mon avis:

Je viens de lire, avec un peu de retard quand même, ce nouvel opus de la cultissime série XIII. Suspense garanti comme d'habitude et très beau dessin de Iouri Jigounov. Mais, cependant, trop c'est trop ! nous sommes encore lancés dans une nouvelle hypothétique identité de ce pauvre Jason (est-ce vraiment son nom ?) et dans un invraisemblable complot hourdi par les descendants des colons du Mayflower qui, d'autre part,  sont liés aux conspirateurs du précédent cycle ! A force de conspirer on commence à se lasser... De plus mon colonel préféré de l'US Air Force, la belle Miss Jones se fait méchamment malmener par des islamistes belliqueux (pléonasme !); elle et le général Carrington  seront sauvés in extremis par un XIII plus en forme que les Navy Seals (encore invraisemblable), etc. En fin d'album un bonus: la 'nouvelle) généalogie de XIII.

Allez on attend la suite quand même avec impatience.

JR

Voir aussi les chroniques:

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thrillerxiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller 

 

 

 

 

 

 

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

 

 ____________________________________________________________________

Les blondes 26 - à la campagne

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thrillerScénario : Gaby
Dessin : Dzack
Éditeur : Soleil
36 pages
Date de sortie : 21/06/2017
Genre : humour

 

Mon avis :

Afin de marquer le coup des récentes élections présidentielles françaises, Gaby et Dzack reviennent pour un 26e tome reprenant les mésaventures des Blondes, dont la très célèbre Vanessa en couverture. À se demander où ils vont chercher tout ça... parfois drôle, parfois même désopilant... il y a quand même quelques planches où ma blondeur, sans doute, ne m'aide pas à comprendre l'humour. Quoique, j'ai demandé à un grand brun, et il n'a pas compris non plus. Donc avis aux fans de ces demoiselles à la cervelle de moineau : 36 pages en parfaite lignée avec celles des précédents tomes. On aime, un peu, beaucoup, passionnément, ... (moi, la réunion et les messages en morse : j'ai adoré ! Entre autres choses...)

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

____________________________________________________________

Cheeky Love tome 3

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse, sport.Scénario : Miyuki Mitsubachi
Dessin : Miyuki Mitsubachi
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192 pages
Date de sortie : 21/06/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse, sport.

 

Mon avis :

Entre sport et romance, Yuki ne sait plus où donner de la tête. Elle veut se focaliser sur les tournois de basket à venir, mais Naruse ne cesse de la troubler avec ses demandes incessantes pour qu'ils sortent ensemble. Énormément de questionnements sur le « pourquoi elle l'aime » et « pourquoi elle ne veut pas aller plus loin » parsemés de scènes audacieuses où Naruse montre son affection. Le tout avec un dessin toujours aussi sympathique, des personnages remarquablement beaux et des émotions hautes en couleur, même pour des pages en noir et blanc.

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la chronique du tome 1.

________________________________________________________

 

Be-Twin You & Me. Tome 1

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller,les blondes,à la campagne,gaby,dzack,soleil,humour,cheeky love,mitsubaachi miyki,delcourt,tonkam,shôjô,romance,jeunesse,sport, Be-Twin you & me, Saki Aikawai, éditions soleil.Scénario : Saki Aikawai
Dessin : Saki Aikawai
Éditeur : Soleil
176
pages
Date de sortie : 05/07/2017
Genre : shôjo, romance, jeunesse



Mon avis

Be-Twin you & me est le nouveau shôjo de Saki Aikawai, célèbre pour sa série « He is a Beast ! ». Dans ce nouveau manga, nous retrouvons Shizuku, jeune fille qui déteste les beaux garçons principalement à cause de son frère qu'elle voit continuellement jouer de ses charmes avec plusieurs filles en même temps. Dès lors, imaginez sa réaction quand elle se retrouve entre deux canons de beauté, jumeaux de surcroît ! L'un est le prince charmant que toutes les filles adulent, l'autre est sombre et rebelle au point de faire peur à tout le monde. Pourtant, c'est principalement de lui que Shizuku va se rapprocher bien malgré elle, devant jouer le rôle de sa petite amie pour qu'il soit libéré des filles qu'il trouve trop superficielles – s'intéressant aux beaux garçons comme lui et son frère, uniquement parce qu'ils sont beaux justement... un shôjo comme on les aime, avec un trio amoureux dont les aventures commencent sur les chapeaux de roues. Affaire à suivre...

ShayHlyn.

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

 

xiii,l'héritage de jason mac lane,yves sente,iouri jigounov,complot,amnésie,états unis,thriller, les blondes, à la campagne, Gaby, Dzack, Soleil, humour, Cheeky love, Mitsubaachi Miyki, Delcourt, Tonkam, Shôjô, romance, jeunesse.

17/04/2017

Lovely Fridays T.2

 

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Scénario : Arina Tanemura
Dessin : Arina Tanemura
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192
pages
Date de sortie : 08/06/2016
Genre : Shôjo, romance, jeunesse.

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

L’auteure de Full moon revient aux histoires d’amour pur. Cette fois, elle va se mettre dans la peau de Neko, un jeune garçon qu’elle traite comme un chat jaloux qui cherche comment mettre sa maîtresse dans l’embarras.

Pour Ai, 16 ans, le vendredi est un jour particulier. C’est le jour où elle s’occupe du CDI du lycée. Elle peut y passer du temps avec Serizawa, dont elle est amoureuse. C’est aussi le jour où elle donne des cours particuliers à son jeune cousin Nekota. Mais alors qu’elle était sur le point de se déclarer à Serizawa, Nekota l’en empêche... Il va alors devenir un vrai poison pour elle…

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

Mon avis :

Un trait unique, de grand yeux innocents pour les demoiselles, espiègles pour les jeunes hommes : pas de doute, Arina Tanemura est derrière ce dessin aussi appétissant qu'une vitrine de délicates pâtisseries. Des tons pastels, des demoiselles coquettes, des jeunes hommes un brin « bad boy » tout en étant attachant, ... voilà ce qui fait la force des mangas de cette artiste qui cherche toujours une petite particularité dans ses histoires qui les démarques un tantinet des sempiternels « trio amoureux ».

Elle peut pourtant mieux, beaucoup mieux faire quand elle s'en donne le temps et les moyens. Entre mythologies et aventures extraordinaires : Arina Tanemura est sans conteste une reine de la romance au-delà des contes féeriques, qui pour l'occasion est redescendue sur Terre pour ce qui est malgré tout une mignonne petite histoire d'amour comme les fans du genre aiment tant ! 

Ici, la troisième roue du vélo est non seulement plus jeune que l'héroïne, mais est également son cousin. Ce dernier est de toute évidence amoureux d'elle et ce n'est pas sans compliquer les sentiments de la jeune fille dont le cœur balance entre son amour de jeunesse et ce dit cousin !

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

 

Un trio amoureux où même les prénoms ont leur importance. Car oui : il arrive que les mangakas choisissent des prénoms subtiles pour marquer la personnalité des protagonistes. Ainsi Ai qui signifie amour, se retrouve entre son cousin Nekota (de Neko – chat) un adolescent espiègle et rusé comme un félin et Serizawa (de Seri – concurrence). Avec de tels mots clés, nulle doute à se faire. Arina Tanemura joue encore avec les sentiments des adolescents avec brio, bien que ses sagas les plus célèbres soient nettement plus alambiquées. Mais tout est possible finalement, vu que nous en sommes qu'au tome 2 et il y en a encore beaucoup d'autres à lire.

Une histoire encore à fleur de peau, comme Arina Tanemura en a le secret, où l'on se perd dans les troubles des personnages. Que du bonheur pour les yeux et pour les fleurs bleues que beaucoup de nous sommes encore... ou en devenir pour nos plus jeunes lectrices.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

lovely fridays,arina tanemura,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

 

Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

 

lovely fridays,arina tanemura,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

ShayHlyn.
Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.
Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.Lovely Fridays, Arina Tanemura, Delcourt, Tonkam, Shôjo, romance, jeunesse.

15/04/2017

Prince & hero T.1

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.Scénario : Daisy Yamada
Dessin : Daisy Yamada
Éditeur : Delcourt / Tonkam
192 pages
Date de sortie :  15 juin 2016
Genre : shôjo, romance, jeunesse

 

 

Présentation de l'éditeur

Hana choisira-t-elle de se baigner dans la lumière chaude et solaire du prince ou dans celle douce et lunaire du héros ?

Ayant tout juste quitté sa campagne natale, Hana arrive dans un lycée de Tokyo et découvre très vite le décalage qui existe entre elle et les autres élèves. Son isolement va pourtant être brisé par l’intérêt qu’elle suscite chez Prince, le garçon le plus prisé du lycée, qui est intrigué par sa différence. Tombée amoureuse du beau jeune homme, Hana pourra compter sur le soutien de Hiro, un autre lycéen ténébreux et peu bavard. Mais ce dernier n’est-il qu’un ami ?

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse. 

Mon avis :

La magie du trio amoureux a encore frappé sous le titre de Prince & Hero. Car il faut bien l'avouer, à force d'en lire : on a tendance à voir des similitudes entre chaque shôjo. Et pourtant, telles les comédies télévisées – que ce soit des films ou des séries à n'en plus finir – c'est vendeur et les gens en redemandent.

Nous voilà donc embarqués avec Hana dans la jungle Tokyoïte qu'elle découvre tout autant que le premier amour. Particularité de l'ouvrage ? Vous l'aurez compris : c'est le décalage entre paysanne et citadine. Hana est campagnarde jusqu'au bout des ongles – mignonne mais campagnarde. Ce qui se résume, dans ce manga, à des tenues extrascolaires/de ville assez... étranges, et des cadeaux sous formes de fruits et légumes frais, envoyés par les voisins du patelin natal (la tête d'une citadine qui reçoit un radis géant en cadeau, c'est pas mal je dois dire) qui sait combien la vie coûte chère à la capitale.

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse. Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Une solidarité peu présente chez les tokyoïtes pure souche, surtout quand le Prince de l'école jette son dévolu sur la petite nouvelle. En plus d'être traitée de bouseuse, elle va devenir « la cible à abattre » parce qu'il est impensable qu'une ringarde, comme presque toutes les lycéennes disent, soit la petite amie du Prince ! Pire encore quand le héros de l'école se met, lui aussi, à s'intéresser à Hana.

Comme on peut s'y attendre d'un shôjo, le dessin est pétillant. L'héroïne est adorable et toute timide. De grand yeux et le rouge aux joues facile. Quant aux deux protagonistes masculins principaux, ils sont à l'opposé l'un de l'autre : mais auréolé d'étoiles et de prestances. Un dessin typique donc, mais qui parvient à attendrir les cœurs purs et innocents de nos demoiselles en quête de romances et d'amours de jeunesse.

 

Scenario_R_sf_txt_65px.jpg

 

Dessin_R_sf_txt_65px.jpg

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Prince & hero, Daisy Yamada, Delcourt, Tonkam, shôjo, romance, jeunesse.

 

Aaaaah l'amour, l'amouuuur.

ShayHlyn.

 Autres tomes déjà parus

prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.prince & hero,daisy yamada,delcourt,tonkam,shôjo,romance,jeunesse.

24/03/2017

Perfect Crime T.2

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesPerfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intriguesScénario : MIYATSUKI Arata
Dessin : KANZAKI Yuya
Éditeur : DELCOURT/TONKAM
Date de sortie : le 1er mars 2017
Genre : Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

 

 

 

Présentation de l'éditeur :

Comment prouver la culpabilité d’un meurtrier capable du crime parfait ? Place à un thriller psychologique particulièrement haletant.

Un homme, Tadashi Usobuki, est repéré à plusieurs reprises sur le lieu de crimes étranges. Toutefois, personne n’arrive à prouver sa culpabilité. Depuis, tout le monde l’appelle « l’homme aux crimes parfaits ». Haine… Jalousie… Désir… et amour. Usobuki est capable de répondre à toutes les demandes de meurtre de ses clients. Et méfiez-vous, il ne rôde jamais très loin de vous…

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Mon avis :

J'ai encore une fois dévoré les aventures d' Usobuki, ce criminel parfait au regard hypnotique. Me retrouvant à chaque fois surprise par le dénouement de chaque mission, tirant ainsi mon chapeau au scénariste Arata Miyatsuki qui fait preuve d'énormément d'imagination.

Les missions se suivent, comme un défilé de petits épisodes qui pourraient franchement être adaptés en série. Mais pour ça, il faudrait étoffer peut-être un peu plus, ou tout simplement mettre l'accent sur le rôle de la police dans tout ça. 

Tout du long, je me suis demandé « mais que fait la police ? » car hormis en début et en fin de tome, pas de policier, pas d'enquête, rien... juste Usobuki, son sourire enjôleur, ses chats et des affaires toujours un peu plus alambiquées.

Non content d'un commanditaire, Monsieur en prend deux, trois... autant que faire se peut, tout en tenant la route. Car oui, bien que j'imagine quand même mal un tel pouvoir de persuasion, ça semble crédible. C'est tordu, c'est parfois même à la limite du loufoque, mais j'aime ! 

Je déplore juste cette absence de présence policière. Comme si ce grand criminel pouvait commettre ses meurtres sans éveiller le moindre soupçon si ce n'est celui du jeune inspecteur qui a vu sa coéquipière mourir dans le tome 1.

Et on le sent pourtant ! C'est évident que bientôt, ces deux hommes vont se confronter plus violemment que ces quelques rencontres furtives sur une page ou deux. D'ailleurs, l'auteur promet un affrontement pour le tome 3 ce qui me donne hâte.

J'ai ressenti un peu de langueur quant à ma lecture. Un goût d'un peu trop de meurtres et pas assez de justice. Pour faire un parallélisme : je dirais que j'espère un jeu du chat et de la souris comme dans Cat's eyes, d'autant que l'inspecteur qui soupçonne notre meurtrier a quelques airs du flic à la poursuite des trois sœurs cambrioleuses.

Quant au dessin de Yuya Kanzaki, toujours égal à lui-même. Ce personnage volontairement nonchalant, qui boit du lait et dorlote des chats. Ses victimes ensanglantées bien détaillées, ces visages déformés par la vengeance et l'envie de meurtre. La folie humaine dans toute sa « splendeur ».

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Affaire à suivre donc, tout en se demandant encore : bon sang mais que fait la police ?!

 

Album_R_sf_txt_65px.jpg

 

Perfect crime, MIYATSUKI Arata, KANZAKI Yuya, Delcourt, Tonkam, Seinen, crime psychologiques, policier, intrigues

Que quelqu'un fasse le 911, le 101, quelque chose : c'est quoi les urgences au Japon ?

ShayHlyn.
 

 

11/12/2016

Chroniques courtes (120): Sandman- les couvertures de Dave McKean,Killer Instinct V4,

sandman,vertigo,urban comics,dave mckeanSANDMAN les couvertures

auteur: Dave McKean

Urban books, novembre 2016

432 pages - Prix: 39 euros

Genre : Documentaire / Biographie

 

 

Dave McKean est un artiste au style anticonformiste et extravagant. On lui doit le mythique ARKHAM ASYLUM et il est encensé par le public depuis ses prestations sur la série SANDMAN.

Cet album graphique détaille les superbes couvertures que McKean à réalisées pour la série. Chaque couverture est accompagnée d'une page d'explications sur le type de dessin et les outils utilisés et un dessin personnel de l'auteur décore le tout. On trouve aussi un commentaire de Neil GAIMAN, artiste complice de McKean sur SANDMAN et une biographie. 

Un très bel album montrant l'univers visuel très sombre de l'artiste.

JR

ma note:  

sandman,vertigo,urban comics,dave mckean

_______________________________________

 

sandman,vertigo,urban comics,dave mckeansandman,vertigo,urban comics,dave mckeanKiller Instinct V4
Scénario : Michio Yazu
Dessin:Keito Aida
Editeur : Delcourt/Tonkam
Sortie :16 novembre 2016
Genre :collection seinen

 

 

Qui sortira vivant de ce jeu de massacre ? Les masques tombent ! Focus sur Yukitochi pour ce 4e volume.
« C'est ainsi qu'est le Kodoku,une bande d'insectes venimeux qui se dévorent ! »
Ce qui est sûr , c'est qu'on n'est pas chez les bisounours ! Punaise , ce manga joue la carte de l'immoralité à fond , sans complexe et c'est bien là sa force , les auteurs osent tout !
Un très bon page turner pour psychopathe ! En plus ,le dessin bien que classique est un exemple pour son découpage et son cadrage . C'est du tout bon !
a07-3e78901.gifGlobal.

Samba.

17/10/2016

Kiss X death volume 01.

kiss x death.jpgkiss x deatht01.jpgAuteur : Yasuhiro Kano.
Editeur:Delcourt/Tonkam
224 pages.
Sortie:5 octobre 2016.
Genre:collection Shônen.




Le résumé.
Des prisonniers d’une lointaine planète, envoyés en exil sur Terre, se sont évadés en
 s’emparant du corps de 5 adolescentes ! Après son assassinat, l’extraterrestre Z, bien décidé à se venger, va s’emparer du corps du lycéen Shingo Tozu. Vivant dans la bouche de son hôte, il doit les embrasser pour les capturer. Seul problème, le garçon qu’il a choisi pour hôte a une phobie des filles…

« Toi et les fonctions de ton corps êtes en pause,rien de plus ».

Mon avis.

Des entités ennemies extraterrestres qui ont besoin d'un corps humain pour réaliser leur mission , voilà un pitch qui fait clairement penser au film Hidden .
Sauf qu'ici , c'est à la sauce manga avec un petit humour potache, des contre-plongées sur des petites culottes, des plongées sur des décolletés .On navigue donc et c'est fréquent dans ce genre entre deux eaux, le sérieux d'une bonne idée de science-fiction et une autre plus désinvolte( voire complètement niaise!) sur la vie estudiantine japonaise .Et c'est bien dommage car l'idée de base est convaincante . Un peu plus de maturité dans le développement aurait permis de sortir des histoires pour ado classiques . Ah les traditions !
Le dessin souffre des mêmes symptômes , il n'arrive pas à s'affranchir des codes et joue sur le sexy censuré . Allez , c'est quoi cette demi-mesure ?
Franchement , c'est une série qui a du potentiel mais elle doit au plus vite sortir des gongs sinon on la classera vite dans la série « sympathique à lire mais qu'on oubliera vite » .

kiss x deathv01.jpg

 

a05-3e788c9.gifScénario

a06-3e788fc.gifDessin

a05-3e788c9.gif Global.

Samba.

23/09/2016

Dead Tube Tome 2

dead tube t2.jpgdead tube t2 planches.jpgScénario : Mikoto Yamaguchi
Dessin : Touta Kitakawa.
Editeur : Tonkam-Delcourt 
Sortie : 14 septembre 2016.
224 pages.
Genre : Seinen.


Résumé
Mai et Tomohiro sont embarqués dans un jeu où le retour en arrière ne fait pas partie des règles et qui va les mener sur le chemin du vice et de la perversité.

« C’est totalement farfelu comme situation ».

dead tube t.jpg

 

Mon avis.

En début de ce manga, on peut y lire un petit mot du scénariste : «  ma plus grande joie serait que tous les lecteurs arrivent à saisir et à aimer, l’étrangeté et la pureté de ce manga ».

Pour l’étrangeté, je veux bien mais il faudra qu’il m’explique où il y a de la pureté dans des meurtres ou dans des viols ? Car l’histoire est toujours aussi tordue et perverse et réservée aux adultes. Tous les vices sont permis et rien ne semble arrêter les auteurs dans la démesure morbide. D’ailleurs, j’approuve quand le scénariste avoue avoir écrit ce manga provocant pour créer des traumatismes chez le lecteur. Vous voilà prévenu bande de psychopathes !
Sinon, le scénario n’est pas des plus crédibles où alors la vérité est ailleurs. Car s’il suffit d’écrire un règlement pour qu’il devienne force de loi, j’aimerais bien mais c’est rarement ainsi.
Et puis les personnages n’ont toujours pas pris de l’ampleur psychologique, leurs réactions sont toujours aussi basiques. Il n’empêche que ce tome 2 se révèle être un bon « page turner », on attend le rebondissement habituel pour écraser toutes nos certitudes sur les motivations des protagonistes.

Assurément un manga sans limite !

dead tube.jpg

 


a04-3e788e4.gif Scénario

 a06-3e788fc.gifDessin

a05-3e788c9.gif Global.

SAMBA.


Inscrivez-vous à la newsletter .