03/07/2014

XIII MYSTERY - Tome 7: Betty Barnowsky.

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014Dessin : Sylvain Vallée  - Scénario : Callède

D’après la série XIII de Jean Van Hamme et William Vance

Editions Dargaud

Sortie 13/06/2014

56 pages

Prix conseillé : 11,90 €

ISBN : 9782505061236

Aventure, polar, thriller

 

Résumé (de l’éditeur) : Obligée de retourner dans l'enfer de la jungle du San Miguel en compagnie de Carrington, Betty tombe aux mains de SPADS déserteurs, restés fidèles à Mac Call. Dans cette nouvelle épreuve, Betty retrouve ses réflexes de femme d'action, mais doit aussi faire face à un enjeu bien plus dramatique, car elle cache au fond d'elle un lourd secret qui la lie pour toujours à... XIII !

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

Mon avis : Retour sur la série spin-off de XIII. Fort décriée par certains, encensée par d’autres, je suis plutôt d’avis de dire que la qualité est parfois inégale d’un tome à l’autre. Il faut bien dire que le concept de la série est de reprendre un personnage de la série principale (autre que XIII) et d’approfondir sa vie, son œuvre pour donner un autre éclairage au personnage et éventuellement à la série. Certains personnages sont anecdotiques dans la saga et n’amène rien ou pas grand-chose. D’autres, par contre, sont beaucoup plus intéressants et amènent un éclairage différent à l’intrigue, à la problématique de XIII. C’est ici que l’on peut mesurer le talent des auteurs qui se lancent dans ce défi car cela reste un défi de se frotter aux personnages de Jean Van Hamme et William Vance et d’amener quelque chose d’inédit, de nouveau.

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

Callède au scénario et  Sylvain Vallée (Il était une fois en France) se sont lancé sur la piste de Betty Barnowsky, qui n’est pas un personnage anecdotique de la série. L’action se passe après le tome 5 de la série XIII, intitulé « Rouge total », dans le premier cycle de XIII.

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

On retrouve dans le récit quelques  personnages principaux de la série. Certains sont en arrière fond et suivent à distance. D’autres sont impliqués directement dans l’action. Carrington réussit à faire reprendre du service à Barnowsky dans le but de liquider les SPADS déserteurs qui se sont réfugiés dans la jungle du San Miguel. Mais pas de chance, ils vont se faire piéger et tomber entre les mains des fourbes. Ils vont passer un très mauvais moment qui est raconté dans cette histoire. Le lecteur va découvrir en même temps un secret personnel que garde pour elle Betty Barnowsky…

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

Cet album nous vaut un vrai récit d’action où l’enfer vert est très bien rendu. Avec des personnages bien typés, où les salauds sont de vrais salauds, les rebondissements sont légions, la mécanique est fine et bien huilée. Je dois dire que je me suis vraiment bien amusé à lire ce 7eme tome et que je le recommande à la lecture. En plus, les couleurs de Marie Marquebreucq (quel talent !) sont extraordinaires et rendent bien l’ambiance de la jungle et de l’action qui ne manque pas tout au long des planches de Vallée.

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

Bref, le duo Vallée-Callède s’en sort avec les honneurs. Epatant !

 

Dessin :             8,5/10

Scénario :          8,5/10

Moyenne :          8,5/10

 

Capitol

 

XIII mystery, Vallée, Callède, Van Hamme, Vance, Dargaud, 06/2014

 

13/12/2013

XIII - Tome 22: Retour à Greenfalls.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013Dessin : Iouri Jigounov - Scénario : Yves Sente

Série créée par William Vance et Jean Van Hamme

Couleurs : Bérengère Marquebreucq

Editions Dargaud

Sortie : 22/11/2013

48 pages

Prix conseillé : 11,99 €

ISBN : 9782505017998

Aventure, thriller.

 

Résumé (de l’éditeur): Retour à Greenfalls, dans cette petite ville où Jonathan Mac Lane a été assassiné. XIII est tombé aux mains de la fondation Mayflower et, sous hypnose, se retrouve pressé de questions : il serait le dernier descendant de la branche des Aventuriers du Mayflower et connaîtrait l'emplacement de certains documents qui rendraient leurs droits aux Puritains ! Betty, elle, traverse les États-Unis pour découvrir les secrets du père adoptif de Jason. Sa quête la mènera, elle aussi, à Greenfalls...

 

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

 

Mon avis : Depuis le tome 20 et le début du troisième cycle de la série, XIII a retrouvé une nouvelle dynamique sous le crayon de Iouri Jigounov et la plume d’Yves Sente. A l’image des deux tomes précédents, un nouvel élément dans le scénario, une avancée de la science permet de rétablir des connexions dans le cerveau de XIII et de retrouver des pistes de recherche, permet de remettre du « peps » à un scénario qui tournait un peu en rond lors du second cycle. Ce second cycle n’avait rien de novateur, juste une chasse au trésor à la sauce Van Hamme. La sauce était peut-être bonne mais pas très décoiffante. Dans ce tome, les révélations continuent à voir le jour et non des moindres. Le lecteur va découvrir l’existence de la fondation Mayflower et ses origines. Non seulement XIII va devoir déjouer les agents du FBI mais aussi les membres de cette organisation secrète. On assiste donc à une chasse à l’homme et aux indices qui met beaucoup de rythme au récit avec des rebondissements et des questions. Le mystère s’éclaircit mais est bien loin d’être résolu.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

Yves Sente mène ce scénario de main de maître. Il a su intégrer l’élément qui manquait pour relancer la mécanique et attirer à nouveau l’intérêt des lecteurs les plus exigeants. La reprise du scénario est une réussite totale. Pourtant, ce n’était pas facile de reprendre un tel monument de la bande dessinée.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

Iouri Jigounov nous distille quant à lui son graphisme hyperréaliste. La transition avec William Vance s’est faite sans problème à un tel point qu’on ne sait plus s’en passer. Jigounov n’a pas voulu faire du Vance, il a fait du Jigounov tout en respectant les traits des personnages de la série créés par son prédécesseur.Exceptionnel.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

Un dernier coup de chapeau pour les couleurs de Bérengère Marquebreucq. Elle travaille aussi, entre autres, pour la série Largo Winch. J’aime beaucoup son travail.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

En résumé, un excellent album, passionnant, à l’image de ce troisième cycle des aventures de XIII.

 

Graphisme :      9,0/10

Scénario :        9,0/10

Moyenne :        9,0/10

 

Capitol.

XIII, Retour à Greenfalls, Jigounov, Sente, Dargaud, 11/2013

20/11/2013

XIII MYSTERY- Tome 6: Billy Stockton.

Couv_196000.jpgPlancheA_196000.jpgscénario : Bollée Laurent-Frédéric - dessin : Cuzor Steve

Série créée par Jean Van Hamme et William Vance

Editions Dargaud

Sortie : 25/10/2013

56 pages

Prix conseillé : 11,99 €

ISBN : 9782505019541

Aventure, polar, thriller.

 

Résumé (de l’éditeur): Il s'appelait Billy Stockton : vingt ans à peine et, sur les épaules, le poids d'une dizaine de meurtres... Dans ce tome 6 de XIII Mystery, Laurent-Frédéric Bollée et Steve Cuzor reviennent sur l'histoire de celui qui a croisé le chemin de XIII dans une cellule du sordide pénitencier de Plain Rock. Un récit poignant et captivant sur la dérive d'un gosse auquel la vie n'a laissé d'autre refuge que celui de la folie. Histoire d'une enfance volée, d'une vie sacrifiée.

1311201049110001.JPG

Mon avis : XIII Mystery est la série spin-off de XIII qui nous permet de découvrir dans le détail la vie des personnages secondaires ou annexes que les lecteurs ont croisés dans la série principale. Parfois, cette plongée dans l’intime des personnages de la série, nous donne un éclairage différent et peut ainsi changer notre point de vue de l’intrigue principale. Dans d’autre cas, l’apport est totalement anecdotique, sans plus. Le présent album sur Billy Stockton fait partie d’une troisième catégorie : l’album qui n’amène pas grand-chose à la série principale mais qui est rudement bien foutu, indépendamment du reste. Les auteurs se sont emparés d’un personnage annexe, juste de passage dans le tome 3  de la série XIII appelé : « Toutes les larmes de l’enfer ».

1311201050050001.JPG

Un pauvre type dont l’enfance et l’adolescence ont été dévastées par les aléas de la vie. Il échappe comme par miracle d’un terrible accident d’avion privé. Ses parents sont morts dans ce crash. Orphelin et marqué à vie, il est l’unique héritier de la « Cardwell food ». Il est riche, très riche et mis sous tutelle. Il est confié à une tante éloignée Alice Stockton et son mari Jack qui ne voient qu’une chose : la pension que le gosse va leur rapporter chaque mois. L’enfant est régulièrement battu et se rebelle. La bombe a retardement est en route…

1311201051430001.JPG

Le dessin de type réaliste  de Cuzor est bien dans le ton de la série XIII. Les découpages  et les angles sont rapides et rythmés. La lecture est fluide et agréable. Le Billy Stockton de Cuzor n’a pas vraiment le look de celui de Vance. Mais Cuzor lui a donné une belle gueule d’ange qui va très bien avec le personnage qu’il désire décrire. Car l’ange devient vite un démon.

1311201052400001.JPG

Le scénario de Laurent-François Bollée exploite bien le filon du personnage de Vance et Van Hamme. D’un banal psychopathe en prison, il en fait un monstre, tantôt Docteur Jekyll et tantôt Mister Hyde, qui a un passé, des antécédents, qui peuvent expliquer certains comportements. Cela n’excuse en rien l’homme mais cela fait comprendre comment il en est arrivé là. Pour accentuer le sentiment de thriller mais aussi d’horreur, le scénariste a eu l’idée d’y associer un personnage atypique, un épouvantail, complice et confident de Billy Stockton.

1311201053450001.JPG

Au final, un excellent récit, un exercice de style, très bien exécuté par ce duo d’auteurs.  Excellent !

 

Graphisme :      8/10

Scénario :        8/10

Moyenne :        8/10

 

Capitol.

1311201054350001.JPG

09/09/2012

BD et philatélie (2)

1209082040220001.JPGNouvelle Philabédé : « William Vance et la mer »

 

A l’occasion de la sortie du nouveau timbre dessiné par William Vance consacré au voilier Zenobe Gramme et aux chantiers navals Boelwerf, un album publié par la poste belge nous parle de la carrière de William Vance, passionné par la mer et les Grands voiliers. Dès les années ’60, il dessine Howard Flynn, un officier de la marine anglaise, contemporain de Nelson. C’est dans l’ultime aventure de ce personnage, « La griffe du tigre », que le dessinateur a commencé à éclater les cases et à mettre au point son style reconnaissable. De 1976 à 1986, il dessina « Bruce J Hawker », un lieutenant au service de la marine royale britannique. Cette série est aussi sa préférée. L’accent est donc mis dans cet album sur son amour de la mer. Avec en supplément le feuillet de timbres-poste de l’émission Zenobe Gramme.

Données techniques:1209082040470001.JPG

08/09/2012

BD et philatélie (1)

1209082007160001.JPGWilliam Vance, un dessinateur qui a du cachet!

 William Vance sort de sa retraite en Espagne pour nous gratifier d’un nouveau timbre de la poste belge qui sortira le 17 septembre 2012.William Vance, alias William Van Cutsem, est âgé de 78 ans. Il est un des plus grands dessinateurs belges et a collaboré avec les meilleurs scénaristes comme Jean Van Hamme (XIII), Jean Giraud (Blueberry) et Greg (Bruno Brazil). N’oublions pas Ringo, Howard Flynn et Bruce J. Hawker. L’univers maritime ne lui est donc pas inconnu. Il est très apprécié pour la qualité technique de ses dessins, son sens poussé de la documentation et du détail, sa façon de mettre en image les scènes d’action et de nature.

Le thème du timbre poste est les chantiers navals de Boelwerf à Tamise près d’Anvers.

William Vance est fier de pouvoir dessiner le timbre d’une émission spéciale :

« Ce sera une illustration du voilier Zenobe Gramme, réalisée à l’aide de plusieurs photos. Je les ai reçues du commandant du voilier, le lieutenant de vaisseau Christiaan Hellemans. Il était important pour moi de pouvoir travailler dans mon style réaliste. Si vous regardez ce timbre à la loupe, vous constaterez que tous les détails correspondent. J’espère que ce timbre inspirera les usagers et surtout, qu’il enverra de nombreuses lettres vers des terres lointaines, au-delà des mers. »

1209082007510001.JPG

Le voilier Zenobe Gramme est sorti des chantiers Boelwerf en 1961. Aujourd’hui, plus de 50 ans plus tard, ce bateau sert toujours à l’entraînement des jeunes engagés de la Marine belge.

C’est en 1994, après une histoire agitée, que ce chantier de légende a définitivement fermé ses portes. Le site a été transformé en un prestigieux ensemble immobilier et parc d’entreprises avec vue sur l’Escaut.

Données techniques:

 

1209082008150001.JPG

 

 

15/01/2008

Un monde de bulles.

Je vous invite en cliquant sur l’image de visionner les épisodes d’un monde de bulles, une émission totalement dédiée au monde du 9 ème art. Vous y retrouverez par exemple une interview de William Vance, Stan et Vince et cerise sur le gâteau, Jean Dufaux (et oui !)  avec Xavier pour Croisade, et aussi Ana Mirallès  en français (magnifique) et enfin Guardino  sur l’épisode du nouvel an.
Assurément des émissions à voir.

bandeau_mondedebulle


Leur site ici.

Merci à lesNono pour cette découverte. 

03/12/2007

XIII,Le dernier round.

xiii19couv68505Le résumé.
Dans une villa au bord de la mer, XIII et ses amis en fuite préparent leur départ du Mexique. Sans savoir que, par la terre, approchent plusieurs 4X4. À leur bord, la terrible Irina, accompagnée de Jessica la tueuse et des redoutables tueurs d’Executor. Sans savoir que, par la mer, approche un yacht. À son bord, le patron de la mafia locale, ses « soldats » et la venimeuse Felicity. L’heure de l’explication finale est arrivée. Elle sera sanglante.

Mon Avis.
Autant l’album de Giraud est indispensable, autant ce dernier round ne l’est pas. C’est une sorte de Jugement 2 qu’on nous ressert. Le seul point positif c’est qu’on scelle le sort de nombreux personnages mais tellement on a dilué cette histoire, c’est sans émotion aucune qu’on assiste à leur baroud d’honneur. C’est même parfois totalement incompréhensible comme pour la page 42.Cet album me fait penser à une mine dont le filon a été épuisé depuis belle lurette mais dont les chercheurs se sont obstinés à prolonger le mythe pour pouvoir vendre de nouvelles concessions à prix d’or de Maximilien.
Van Hamme s’en va pour mieux rester dans la légende .Et une légende, on n’est pas près de l’oublier même pour un amnésique.
surprises.smileysmiley.com.5

Un autre site dédié à XIII.ICI.

XIIIJones-1024


03/09/2007

Les derniers XIII.

XIII18

La piste irlandaise de Giraud et Van Hamme.Le tome 18 , un "hors série" qui raconte la jeunesse de Brian Kelly et Jason Fly et qui introduit le dernier tome de XIII , le dernier round, le tome 19 donc.

XIII19

L'apothéose?