08/07/2016

Chimère(s) 1887 - Tome 5 - L'Ami Oscar

chimères 1887 t5.jpgchimeres.jpgScénariste : Melanÿn-Christophe Pelinq
Dessinateur : Vincent
Éditeur : Glénat.
48 pages.
Genres : Aventure,Thriller-Policier,Histoire
Collection : Grafica

Le résumé.

Chimère et Gisèle sont dans l’embarras : Apollonie, la nouvelle recrue de la Perle Pourpre, a découvert dans la cave de l’établissement le cadavre de Burke ! Elles apprennent très vite que cette dernière a été envoyée en tant qu’espionne par des banquiers d’affaire à New York.
« Maintenant, je vous souhaite le bonsoir,monsieur. J'ai quelques cons soyeux à honorer. »

chimeres 1887 t.jpg

 

Mon avis.
Au fil des albums, je me suis attaché aux personnages de ce bordel de luxe mais aussi à l’atmosphère si particulière de cette BD. C’est donc avec plaisir que j’ai suivi les aventures de la froide et déterminée Chimère. On est loin de l’héroïne stéréotypée sans peur et sans reproche. On peut clairement dire qu’elle est même « borderline » surtout qu’elle subit les effets néfastes d’un surdosage médicamenteux (tiens, ça me rappelle quelque chose, les habitués du forum comprendront). Heureusement qu’il y a le brave Oscar pour veiller sur elle, comme c’est mignon !
Le même effet de sympathie agit aussi sur le dessin de Vincent. On pourrait parfois lui reprocher de la variabilité pour un même personnage mais au final, j’y ai prêté peu d’importance tellement son trait colle parfaitement à l’univers proposé.
Au final, un bon scénario de Melanÿn et Pelinq alias Arleston qui oscille allégrement entre le léger et le sérieux accompagné d’un dessin particulier et caractéristique pour une lecture des plus agréables.
Vivement le dernier tome 6.

chimeres 1887.jpg


a08-3e78906.gifScénario

a08-3e78906.gifDessin 

 a08-3e78906.gifGlobal

Sambanqueroute.

Inscrivez-vous à la newsletter.

11/02/2015

VINCENT.

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015Dessin & scénario : Barbara Stock

Sortie : 28/01/2015

Edition EP (Emmanuel Proust)

144 pages – cartonné

Histoire, Vincent Van Gogh, peinture.

 

 

 

Résumé (de l’éditeur) : Arles dans le sud de la France, XIXe siècle. Vincent, peintre méconnu et tourmenté, a l’ambition de créer une résidence d’artistes où les peintres pourraient s’exprimer librement. Mais son grand projet se voit réduit à néant par les attaques sournoises de la maladie. Confus et désorienté, le jeune artiste ira jusqu’à se couper l’oreille dans une crise de démence ! Pourtant, la folie créatrice deviendra génie…

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

 

«Quand on a une ambition, mieux vaut ne pas compter sur la reconnaissance du plus grand nombre. Y a longtemps que je l’ai appris.»

 

 

Mon avis : Attention, voici un album qui sort des sentiers battus ! Pour aimer ce livre, il va falloir mettre de côté vos idées bien établies et faire preuve d’ouverture d’esprit.

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

Ce roman graphique est publié en collaboration avec le Van Gogh Museum d’Amsterdam. Il est soutenu  par le Nederlands Letterenfonds dutch foundation for literature (en Français, le Fonds hollandais pour la littérature) et le service culturel de l’ambassade de Hollande. Bref, si les hollandais mettent de l’argent, c’est que cela en vaut la peine et qu’ils attendent un retour sur investissements…Passez par chez nous pour visiter le musée Van Gogh et dépenser vos euros. Quoi de plus normal en somme, d’autant plus qu’Amsterdam est une très jolie ville à visiter.

.Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

 

Barbara Stok en photo et en dessin, vue par elle-même...

 

Barbara Stok est une auteure hollandaise née en 1970 et très connue aux Pays –Bas pour ses romans graphiques autobiographiques. A ce jour, elle a publié huit ouvrages. Elle est aussi illustratrice pour les magazines. Il s’agit ici pour elle de son premier album publié en français.

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

Reste maintenant à parler de l’album en lui-même. Barbara Stok nous parle uniquement d’une partie très limitée de la vie de Van Gogh mais une période importante, déterminante de sa vie, pour son travail d’artiste, pour trouver son style, sa « patte ». L’histoire est racontée par le prisme de sa correspondance avec son frère Théo qui le finance. Même si le scénario peut sembler à première vue basique, il est en réalité bien construit, alternant correspondance et description des rencontres et de la vie quotidienne de notre cher Vincent. On y décrit très bien le caractère spécial, lunatique, par moment même dément du peintre, et l’évolution de sa peinture, de sa santé mentale.

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

Reste la partie la plus spectaculaire de l’album : le graphisme ! Cela va faire débat dans le Landerneau ! Certains vont parler de génie pictural, d’autres d’arnaque graphique totale. Le débat est ouvert. Mais, on ne peut pas reprocher Barbara Stok d’avoir un style bien particulier, voire même une certaine ressemblance graphique avec le style de Van Gogh. Des couleurs vives comme Vincent, un style basique, minimaliste, enfantin, digne d’une histoire de « playmobils » pour faire dans la caricature extrême. Mais le dessin est en conséquence dépouillé, clair et surtout très lisible. On pourrait croire à première vue que cette histoire est faite pour des enfants en bas-âge mais on en est loin car ce livre nous fait réfléchir au statut de l’artiste et à la place de l’art dans notre monde de tous les jours.

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

Bref, déroutant mais aussi percutant. C’est ainsi que je pourrais définir cet album hors catégorie. L'album est traduit et publié dans de nombreux pays. Découverte !

 

a08-3e78906.gifScénario

 

Dessin a08-3e78906.gif

 

a08-3e78906.gifMoyenne

 

 

Lien vers la page Facebook  de l’éditeur « Emmanuel Proust »: ICI.

Lien vers la page Facebook  de Barbara Stok : ICI.

Lien vers le site internet de Barbara Stok (anglais/néerlandais) : ICI.

 

 

Capitol.

 

Vincent, Vincent Van Gogh, Stok, emmanuel Proust éditions, 8/10, peintre, biographie, 01/2015

 

 

27/10/2014

Chimère(s) 1887 T4 : Les liens du sang.

Chimère(s) 18874.jpgChimère(s) 18874y.jpgAuteurs :Pelinq-Melanyn et Vincent

Editeur :Glénat.

Sortie : 22 octobre 2014.

Paris, 1887. 

Toutes les filles de la Perle Pourpre sont sous le choc : Chimère est en fait la fille de Gisèle ! Et la jeune fille compte bien profiter de cette descendance pour seconder sa mère dans la gestion de la maison close. 

En outre, elle dispose d’une pièce maîtresse : la photo d’elle, en compagnie de Ferdinand de Lesseps, qui ternirait à jamais la réputation de l’établissement. 

Gisèle s’en rend compte à présent : c’est bien le même sang glacial que le sien qui coule dans les veines de Chimère. Patronne de bordel : elle aurait eu d’autres ambitions pour sa fille... 

Et pourtant elle n’a d’autre choix que d’accepter la proposition.

« L’amour est la pire des infections, elle ronge le cœur et gangrène le corps » 

Chimeres3.jpgC’était au temps au Gustave Eiffel construisait sa tour  mais on y trouvait aussi d’autres belles érections à la Perle Pourpre surtout depuis que la jeune Chimère dirigeait avec sa « maman » cet établissement   avec de nouvelles idées révolutionnaires pour l’époque.

Une série de plus en plus inclassable, un peu thriller, un peu saga familiale, un peu olé olé, un peu historique mais à l’effet « syphilis », une fois attrapé, impossible de  se débarrasser de son addiction de lecture. Chimère(s) 1887 (mais pourquoi ce S qui colle comme un herpès ?), c’est aussi un joli instantané sur une époque un peu folle où toutes les chlamydioses étaient permisses.  

Le dessin du lyonnais Vincent très « Loiselique »renforce encore un peu plus ce charme désuet et attractif  à cet univers .Mais ici, pas besoin de mettre une capote pour éviter la contamination du lectorat. Une lecture agréable qui s’écoule comme une bonne gonorrhée vers son épilogue  et encore, j’ai l’impression que cette histoire pourrait durée aussi longtemps qu’une hépatite B.

SiDa…venture  vous connaissez le nombre de tomes à cette leçon de vie et d’émancipation, n’hésitez pas à la mettre dans les commentaires.

Bonne thérapie à tous.

a08-3e78906.gifScénario 

a08-3e78906.gifDessin

a08-3e78906.gif Global.

 

Samba.

 

45285456-jpeg_preview_large.jpg

 

Inscrivez-vous à la newsletter.

 

 

 

 

05/11/2013

Chimère(s) 1887 T3 : la furie de Saint –Lazare.

Chimère(s) 18873.jpgChimère(s) 18873b.jpgDe Pelinq-Melanÿn-Vincent

Chez Glénat 

Sorti le 10/2013.

Paris, 1887. 

La jeune Chimère est soupçonnée du meurtre sauvage de l’une des pensionnaires de la Perle Pourpre. Elle se retrouve enfermée à  Saint-Lazare, un terrible établissement craint de toutes, réservé aux détenues et aliénées de la pire espèce. Mais la jeune fille à des révélations à  faire : elle aurait été utilisée pour compromettre Ferdinand de Lesseps et l’empêcher d’achever le chantier du canal de Panama. Une photo de Chimère en sa compagnie, dont la plaque demeure introuvable, aurait même été prise.

 

Cours de dissection.

Cher lecteur méditons si vous le voulez bien sur ce constat lu dans cette BD

« La saignée dégage le cerveau de la surcharge du sang qui l’oppresse et ramène au calme dans les idées ».

Maintenant que vous êtes au courant des bienfaits de la saignée, vous ne paniquerez plus à la vue d’un homme blessé qui se vide de son sang, vous pourrez le réconfortez en lui annonçant qu’il se dirige vers le calme absolu.

La 2e constatation, l’appareil photo numérique a quand même quelques beaux avantages.

 

3e, ça ne date pas d' aujourd’hui que les américains aiment fourrer leurs oreilles partout.

4e, la révélation finale, on la sent arriver à cent lieux à la ronde.

5e, Pelinq et Vincent sous hypnose, ça donne Arleston et Loisel….mais perso je préfère Melanÿn  non ? Pas vous, c’est que vous n’avez pas encore croisé cette charmante personne.

Allez les cotes.

a07-3e78901.gifDessin 

a06-3e788fc.gifScénario 

a07-3e78901.gif Global.

Samba.

On en parle sur le réseau pneumatique.

Chimère(s) 18873fg.jpg

Inscrivez-vous au dictionnaire illustré.

03/07/2012

Pin up 26

Une nocture , c'est rare.

pin up f.jpg

Vincent.

Écrit par Samba dans Pin up time | Commentaires (0) | Tags : vincent, chimère(s) |  Facebook | |

Chimère(s)1887 :T2.dentelles écarlates

Chimère(s) 18872.jpgChimère(s) 18872b.jpgAuteurs: Pelinq,Melanÿn et Vincent.
Editeur : Glénat.
Sortie : 05/2012.
Paris, 1887.
Dans la maison close la Perle Pourpre, la jeune Chimère doit ployer sous la féroce autorité de la propriétaire, Gisèle. Quel secret cache cette femme impitoyable ? Elle n'a pas toujours été aussi dure et froide, et Léonardo, qui la seconde depuis toujours, va livrer à Chimère les clefs de son passé, les souvenirs d'une époque où elle était une reine des théâtres parisiens.
Pour la suite, j’ai un peu raboté le résumé du l’éditeur car sinon vous serez tout de ce tome 2.

Malmedy 2012.
Si vous avez aimé le tome 1, ce nouvel opus ne devrait pas vous poser de problème. L’immersion dans l’univers d’un bordel fin 19e est toujours aussi prenante.  Mais attention, on n’est pas chez les bisounours, ce monde est particulièrement rotor et malsain. Une sorte de prison dorée sous une couche de dentelles. La couverture est d’ailleurs bien trompeuse avec ses beaux sourires. Je me demande d’ailleurs comment fait notre jeune héroïne pour ne pas craquer dans ces conditions, mais que se cache-t-il derrière cette détermination « chimérique » ? La lecture est toujours aussi agréable quoique un peu moins surprenante. Le scénario ronronne un peu pour aboutir à une scène finale assez prévisible .J’aurais aimé un peu plus de malice ou de surprise pour dérouter le lecteur. Pour le moment, les acteurs de ce drame semblent plutôt subir qu’agir sur les événements.
Sinon, Vincent s’est sort admirablement bien pour nous faire passer la pilule contraceptive et ne tombe jamais dans le vulgaire. Les malheurs sont contrebalancés efficacement par des couleurs chatoyantes .C’est une sorte de maquillage qui cache bien les coups et blessures qui s’abattent dans ce bordel de luxe. Un album au final très honnête, reste à confirmer par une suite digne de ce nom.


Dessin : 8/10
Scénario : 6.5/10.
surprises.smileysmiley.com.7.3.gif Global.



On en parle sur le forum.

Chimère(s) 18872v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.


09/03/2012

L’école Capucine. Tome 1 et 2.

École Capucine (L')1.jpgÉcole Capucine (L')2.jpgAuteurs : JB Djian et Vincent.
Editeur : Vents d’ouest.
Sortie : 10/2009 et 3 /2010

A la récré.
Dans le petit village breton de Kerfilec, la vie suit gentiment son cours quand débarquent, par un beau jour de l’été 1852, Camille Desfhouets et Honoré, les “parisiens”. Il y a vingt ans qu’ils n’étaient pas revenus. Ce retour inattendu engendre un malaise dans chaque esprit de Kerfilec. Et particulièrement dans celui d’Hortense Malanges, la vieille directrice de l’école Capucine. Cette petite école bâtie sur l’île de Dourduff, juste en face de la falaise… Curieuse de comprendre les raisons de ce retour inattendu, Hortense utilise pour la toute première fois de sa vie, un étrange pouvoir temporel dont tout Kerfilec va bientôt être la victime…

Zéro de conduite.
École Capucine (L')1p.jpgAlors Mr Djian, vous serez collé en retenue ce mercredi, ça vous apprendra à faire l’école buissonnière ou à courir auprès des filles aussi jolies soient telles.  Vous en profiterez pour soigner un peu cette BD «  L’école capucine ».  Vous me donnerez des éclaircissements sur ces nombreux mystères bretons que vous semblez tant aimer. Car oui monsieur, je suis perplexe, j’ai vraiment eu du mal à accrocher à votre histoire, trop de personnages, trop de non dits, un rythme assez saccadé, trop peu de profondeur dans la psychologie des protagonistes. Oh, tout n’est pas à jeter, l’ambiance que vous avez réussi à créer est assez unique, une sorte de nostalgie douce amère assez intrigante au final. Vous me trouvez dur ? Certes, mais c’est pour mieux vous endurcir, les critiques extérieures seront souvent bien pires. Il y  a des spécialistes notamment sur un site sans grand intérêt, les pseudos experts de SambaBD par exemple.
Sinon, Mr Vincent, arrêtez de rire du malheur de vos condisciples. Ce n’est pas  une raison même si vous avez des lettres de recommandations du grand Loisel de se moquer des autres. Vous irez d’ailleurs accompagner Mr Djian à la retenue pour l’exemple. Oui, je sais c’est injuste car ce que vous faites est plutôt admirable et agréable à voir. Mais l’éducation nationale ne plaisante pas avec le futur de son élite.
Scénario : 5/10
Dessin : 8/10
surprises.smileysmiley.com.6.3.gif Global.



21416_pl.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

02/11/2011

Chez Vincent.

En route pour le site de Vincent, c’est bien fait, pratique mais malheureusement comme souvent , pas mis à jour !

vincent.JPG

Écrit par Samba dans En visite chez.... | Commentaires (0) | Tags : vincent, site, chimère(s) |  Facebook | |

Chimère(s) 1887 T1 :La perle pourpre.

Chimère(s) 18871.jpgChimère(s) 18871p.jpgAuteurs : Pelinq( Arleston),Malanÿn,Vincent .
Editeur : Glénat .
Sortie : 09/2011

Bordel de merde.
La jeune Chimère est vendue pour 1000 louis aux bons soins de la Perle Pourpre, lupanar des plus sophistiqués où les messieurs en haut de forme vont trouver le repos du guerrier. Pauvre enfant, laissée à 13 ans par ses tuteurs entre les mains d'une mère maquerelle et d'hommes concupiscents… Pauvre enfant, en vérité ? Sous son air de douce et innocente victime, Chimère n'est que force et volonté obstinée. Elle est prête à tous les sourires et à toutes les faveurs pour gagner la liberté qu'elle n'a jamais eue, pour se venger d'une enfance dépossédée. Elle n'a en tête que le chemin entre elle et son but qui est une ligne droite qu'elle pourra tracer rapidement et les poings serrés. Mais la vie à la Perle se chargera de lui montrer qu'il n’y a pas de lignes droites. Du moins, pas pour les prostituées.

Adjugée.
Un mois après sa sortie, voilà que j’arrive déjà à me procurer cet album en occasion. Visiblement, il a du décevoir son précédant détenteur.
Pour ma part, ce tome m’a plutôt bien plu. Tout comme « Miss pas touche », j’apprécie cet univers clos des lupanars de la belle époque. Un milieu où les instincts masculins ne jouent pas aux hypocrites, où la vraie nature souvent détestable de l’homme y est révélée. Cet album se veut d’ailleurs assez descriptif sur ce monde clos des bordels, un peu trop même car ce n’est guère reluisant comme activité. Vous l’aurez compris, ce n’est pas un roman à l’eau de rose qu’on vous propose ni des joyeuses galipettes humoristiques. Chimère(s) 1887 (pourquoi ce « S » d’ailleurs ?) se veut réaliste par ses mœurs et pour son contexte historique tout comme ses personnalités qu’on y croise. Pour le moment, il est difficile de savoir vers quoi nous mène cette série prévue en 6 tomes et c’est certainement le seul reproche que j’aurais à formuler . Impossible de cerner plusieurs éléments comme  la volonté assez étonnante de la jeune Chimère. Bref, pour un jugement plus pointu, je vous donne rendez vous au tome 2.
Le dessin  de Vincent (Albatros, l’école Capucine) est maintenant connu et vous ne devriez pas être surpris par son trait semi-réaliste. Les décors sont costauds et l’univers bien mis en place, un seul petit regret vis-à-vis du thème abordé, qu’il ne soit pas un peu plus aguicheur.
Mais tout ceci n’est peut être qu’illusion..  allez savoir ?
Graphisme 7.5/10
Scénario 8/10
8-17b1.gif Global.



On en parle sur le forum.

Chimère(s) 18871v.jpg


Inscrivez-vous à la newsletter.

11/05/2008

Albatros,Le murmure des âmes.

Albatros3_17042008_080014Albalbatros3_17042008_080014Le résumé.
Auteur : Vincent
Editeur :Glénat.


Ombeline, la petite danseuse orpheline, était retournée au cabaret dont elle s'était échappée afin de voler de la morphine pour soulager Émerance, capitaine du vaisseau volant l'Albatros qui l'a recueillie. Mal lui en a pris. Car Émeline y a découvert qu'elle était la bâtarde du gouverneur Victor. Une enfant cachée pour laquelle le cruel dirigeant semble prêt à retourner la terre entière. Quitte à négliger les mystérieuses attaques de goélands devenus fous et qui, chaque jour, font de nouvelles victimes en ville.

Mon avis.
Lire Albatros, c’est assurément la certitude de rentrer dans un rêve .Le monde du p’tit moineau ressemble à un conte pour son esprit candide mais s’en éloigne quand il croise le chemin des hommes. Parfois c’est aussi complément loufoque. Ce tome 3 clôture donc la fin des espérances et d’Emerance aussi .L’albatros arrivera t il à décoller ?
Sinon pour ceux qui ont apprécié le trait de Vincent, ils pourront le retrouver chez Vent d’Ouest avec un dyptique futur « l’école Capucine » en collaboration avec le scénariste du « Grand Mort » Jean-Blaise Djian.
surprises.smileysmiley.com.6

Sinon 2 liens à voir.
Le premier le Blog BD de Lyon .ICI.
Et aussi le site de la série ICI.

 

42dd217135b1d36dc462d482fda2e233